Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 19 Aoû 2018, 23:57

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 21 Juil 2009, 12:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12962
Localisation: Actresses
Image

Ambitieux, le journaliste Boden entend décrocher le Prix Pulitzer. Pour cela, il se fait interner dans un hôpital psychiatrique où il enquête sur une affaire de meurtre.

Je viens de revoir ce film absolument époustouflant, je me mate pas mal de Fuller en ce moment et je crois que c’est vraiment un cinéaste qui compte, un cinéaste qui considérait les Etats-Unis comme un asile d’aliénés. Donc ce shock corridor touche au plus profond des interrogations du cinéaste, c’est très radical, un grand film sur la dégénérescence cachée de l’Amérique.
Il ne faut pas s’attendre à s’attacher au personnage car on ne le connaitra jamais, on est immédiatement raccordé au personnage qu’il interprète pour intégrer cet hôpital psychiatrique, l’important du film c’est ce qu’il voit, tous les symptômes réprimés d’une société qui masque ses malaises, du noir raciste conditionné, à l’homme e prenant pour une femme, en passant par un groupe d’amazones nymphomanes et violentes… Tout y passe, c’est presque un film sur l’histoire cachée du pays, sur ce que le puritanisme cache dans cet antre d’une noirceur implacable où les anormaux finissent transformés en corps mécanique.
On sait ce qu’il va se passer dès le départ pour le personnage, le film ne joue pas sur la surprise mais analyse le long processus de détérioration psychique au contact d’un entourage intolérable…
Sinon au niveau du traitement de cette idée je trouve ça d’une belle modernité, des effets surement un peu trop appuyés, parfois, mais peu importe, les surimpressions lorsqu’il fantasme les discours de sa femme son d’une grande beauté efficace, car très simple, il va à l’essentiel du montage, il raccorde même avec les effets du cinéma muet. D’ailleurs j’ai regardé The Naked Kiss hier, et je crois que la modernité de Fuller vient de là, de cette réminiscence du passé dans les méthodes, tous les gros plan de The Naked Kiss appartiennent à un autre temps, ce qui donne parfois des coupures extrêmement franches qu’on peut penser maladroites mais je ne crois pas, c’est un modèle parfait de confrontation d’univers, ce film est très perturbant. La modernité vient de ce collage signifiant de deux âges du cinéma, comme Wilder le fait dans Boulevard du crépuscule.
Donc y a des séquences vraiment époustouflantes, en particulier celle de la pluie hallucinée qui passe progressivement du côté atmosphérique, mental, sonore, à une présence physique lourde… Je me demande si Lynch n’en fait pas une variation dans Twin Peaks la série, lors de la mort de Leland, scène renversante.

Enfin voilà, c’est magnifique.

Bub je crois que tu as découvert et apprécié Fuller dernièrement, il faut que tu voies ce film.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Juil 2009, 23:31 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5168
Dès la première scène, je m'étais pris dans le truc, archi glauque, archi froid, très naturaliste dans sa démarche, et pourtant, des sentiments qui sont passés de la manière la plus naturelle possible, le tout servi par une réal au top, archi expérimentale pour l'époque, sans être TROP chelou ou relou, premier film de Fuller que j'ai vu, un des seuls d'ailleurs, je m'étais choppé le coffret Shock Corridor/naked kiss il y a quelques temps, c'est énorme, juste énorme.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Juil 2009, 07:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 21:23
Messages: 3217
Comme je disais dans le top Fuller, ça claque bien sa mère. Petit bémol malgré tout, j'avais trouvé 2 ou 3 effets un peu trop appuyés. M'enfin ça enlevait pas grand chose à la puissance de l'ensemble.
Faut que je le revoie.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Oct 2009, 22:58 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Sep 2009, 22:46
Messages: 566
Localisation: souvent à l'ouest, parfois au sud
On sort de ce film épouvanté.
Un journaliste simule la folie et se fait interner dans un hôpital psychiatrique, afin de découvrir l'auteur du meurtre d'un patient. A ce prix , il compte avoir la célébrité. Trois fous ont été témoins du crime. Chacun d'eux lui livre un indice,mais simultanément, dans l'éclair de lucidité qui l'envahit, chacun lui livre aussi sa propre histoire, et les raisons de sa folie: et c'est une mise en cause de la société américaine terrible, de son anticommunisme viscéral, de son racisme épouvantable...
La folie ici est jouée de façon effrayante, et plus effarante encore surgit cette lucidité qui est une accusation. Le journaliste découvre l'énigme, a le temps de la révéler, mais sombre à son tour dans la démence, suite aux "traitements" infligés, et à cet entourage qui va le contaminer. Sa compagne, dont le (faux)témoignage a permis son internement, constate, impuissante, la déchéance qu'elle redoutait. Film policier, film dérangeant. Poignant.
Oui, c'est un vieux film: mais quelle force! Certains effets font evidemment démodés (le petit personnage féminin féérique, représentation revée de la femme qu'il aime)...Mais quelle virulence encore!
Un film sur la folie (comme il y en aura bien d'autres) et sur les tares de la société.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Oct 2009, 23:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Sep 2009, 13:05
Messages: 239
ça fait un moment que je cherche à voir ce film dont je trouve le sujet passionnant
en fait je ne connais que Pickup on South Street de Samuel Fuller que j'avais trouvé excellent, donc hâte de découvrir celui-là !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Oct 2009, 00:26 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5168
Kurtz a écrit:
ça fait un moment que je cherche à voir ce film dont je trouve le sujet passionnant
en fait je ne connais que Pickup on South Street de Samuel Fuller que j'avais trouvé excellent, donc hâte de découvrir celui-là !


Je l'ai, j'te le passerai.

Film de fou. 6/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Oct 2009, 07:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Sep 2009, 22:46
Messages: 566
Localisation: souvent à l'ouest, parfois au sud
Kurtz a écrit:
ça fait un moment que je cherche à voir ce film dont je trouve le sujet passionnant
en fait je ne connais que Pickup on South Street de Samuel Fuller que j'avais trouvé excellent, donc hâte de découvrir celui-là !

Je ne connaissais pas ce cinéaste, et c'est renversant!
Puck a écrit:

Film de fou. 6/6
Sûr et certain! à se demander comment les acteurs ont vécu ça d'ailleurs!
Je l'ai découvert sur grand écran, impressionnant.L'utilisation d'une voix "off" permet d'entendre le monologue intérieur, et tout le film est d'une efficacité redoutable.

_________________
Preso en la carcel del amor oscura


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Oct 2009, 09:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2039
un peu lourd, je préfère quand Fuller ne balance pas sa critique sociale d'une façon aussi ostentatoire et quand l'artifice dramatique n'est pas aussi voyant.

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Oct 2009, 09:57 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Sep 2009, 13:05
Messages: 239
Citation:
Film de fou


LOL


Citation:
découvert sur grand écran


il passait où ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Oct 2009, 10:11 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Sep 2009, 22:46
Messages: 566
Localisation: souvent à l'ouest, parfois au sud
skip mccoy a écrit:
un peu lourd, je préfère quand Fuller ne balance pas sa critique sociale d'une façon aussi ostentatoire et quand l'artifice dramatique n'est pas aussi voyant.

Tant pis! je marche, je cours, je flambe!
Kurtz a écrit:
Citation:
Film de fou


LOL


Citation:
découvert sur grand écran


il passait où ?
c'est pas à Paris; chance d'être tombée sur une petite rétro d'un petit cinéma de l'ouest

_________________
Preso en la carcel del amor oscura


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Oct 2009, 10:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Sep 2009, 13:05
Messages: 239
je savais pas qu'ils passaient des classiques à l'ouest, tant mieux


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Oct 2009, 17:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juil 2008, 14:04
Messages: 363
Ce pauvre TBA qui se tue à ouvrir des topics...:

http://forum.plan-sequence.com/shock-corridor-samuel-fuller-1963-t12036.html?hilit=shock%20corridor


EDIT modo : c'est corrigé, sujets fusionnés


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Oct 2009, 18:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Sep 2009, 22:46
Messages: 566
Localisation: souvent à l'ouest, parfois au sud
Ah, je n'avais pas vu! mais après tout les réactions se rejoignent, et chacun le dit avec son style et à sa façon; j'avais pourtant regardé dans "Vos critiques", mais je n'ai pas dû aller assez loin ...(au fait, tu as vu ce film ? t'en penses quoi?)

_________________
Preso en la carcel del amor oscura


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Oct 2009, 18:13 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5168
alexandra a écrit:
Ah, je n'avais pas vu! mais après tout les réactions se rejoignent, et chacun le dit avec son style et à sa façon; j'avais pourtant regardé dans "Vos critiques", mais je n'ai pas dû aller assez loin ...(au fait, tu as vu ce film ? t'en penses quoi?)


En haut, à droite, y'a la fonction "recherche" super pratique, aprce que tu peux chercher par titres de topic entre autres...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Oct 2009, 18:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Sep 2009, 22:46
Messages: 566
Localisation: souvent à l'ouest, parfois au sud
Ok, merci!

_________________
Preso en la carcel del amor oscura


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Baïonnette au canon (Samuel Fuller, 1951)

Cosmo

2

615

18 Jan 2013, 15:47

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Maison de bambou (Samuel Fuller - 1955)

DPSR

3

535

05 Juil 2009, 22:43

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Police spéciale (Samuel Fuller - 1964)

DPSR

8

763

09 Avr 2013, 07:34

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Port de la drogue (Samuel Fuller - 1953)

Tom

14

663

16 Mar 2013, 19:14

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Quarante tueurs (Samuel Fuller, 1957)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Cooper

28

940

29 Aoû 2015, 11:55

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

the black addiction

51

2261

30 Juin 2016, 11:10

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ordre secret aux espions nazis (Samuel Fuller, 1958)

the black addiction

0

318

03 Fév 2009, 17:33

the black addiction Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'apprenti (Samuel Collardey, 2008)

Art Core

5

517

12 Déc 2008, 11:23

the black addiction Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lebanon (Samuel Maoz - 2009)

DPSR

5

738

30 Juin 2015, 21:18

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sparring (Samuel Jouy - 2018)

Qui-Gon Jinn

2

524

13 Fév 2018, 15:15

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web