Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 01 Déc 2022, 07:40

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 15 Fév 2016, 02:04 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
aka Orgy of the Blood Parasites aka The Parasite Murders aka They Came from Within aka Frissons aka faut vraiment être un vendu pour mettre plus de 3/6 à ça mais plus rien ne m'étonne

Image

The residents of a suburban high-rise apartment building are being infected by a strain of parasites that turn them into mindless, sex-crazed fiends out to infect others by the slightest sexual contact.

On entre enfin dans le body horror pur et je pensais me réjouir d'entamer cette partie de la carrière de Cronenberg mais si c'est pas insupportable comme ses deux premiers essais, l'essai est loin d'être transformé à mes yeux.

Il y a de bonnes idées dans le film, notamment dans son postulat de départ, avec ce décor symbolique de la résidence de nantis et, bien évidemment, le principe du parasite qui transforme les gens en zombies nymphomanes, mais l'exécution laisse à désirer.

Globalement, c'est joué et réalisé comme un film de Brigitte Lahaie.
Formellement assez plate en dehors des quelques scènes d'horreur pure (toutes les scènes avec le parasite, comme celle de la baignoire, soit jubilatoirement craspec et bien fichues), la mise en scène cheap et molle ne permet pas de voir au-delà de ce scénario tout aussi basique en deux actes : un looooong prémabule un peu chiant et un looooong climax un peu redondant.

J'aime bien cette conclusion cela dit, avec l'acceptation.

Mais sinon c'est plus que brouillon. Vraiment, y a des extraits qu'on pourrait foutre sur Nanarland hein...

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Mar 2020, 22:20 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5414
Heeeeeeeeeey

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mar 2020, 00:15 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
Nan nous on reste chez soi et on applaudit.

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mar 2020, 03:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 13600
Film Freak a écrit:
[
Formellement assez plate en dehors des quelques scènes d'horreur pure (toutes les scènes avec le parasite, comme celle de la baignoire, soit jubilatoirement craspec et bien fichues), la mise en scène cheap et molle ne permet pas de voir au-delà de ce scénario tout aussi basique en deux actes : un looooong prémabule un peu chiant et un looooong climax un peu redondant.

J'aime bien cette conclusion cela dit, avec l'acceptation.

Vu il y a plus de 20 ans donc je ne rentrerais pas dans les détails autant que toi mais j'avais trouvé ça de mes lointains souvenirs sympathique. On est clairement loin de l'ambition que Cronenberg a eu par la suite, le sous-texte sidaique était pas mal (mais mes souvenirs remontent donc tu sauras mieux en parler que moi) mais c'est une série B bien troussée même si elle soufre d'un coté un peu cheap. Tiens je me souviens encore de la conclusion qui elle est très bien et des scènes de parasites bien foutues. Ca reste quand-même très recommandable dans le genre même si on est loin de ce que va offrir Cronenberg après.

Tu te fais la rétro?
Ca reste une oeuvre de jeunesse intéressante pour comprendre l'évolution du cinéaste mais dans la première partie de sa carrière Scanners et Chromosome 3 sont clairement les aboutissements.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mar 2020, 12:22 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
Je me faisais la rétro en 2016 oui. Jamais finie.

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mar 2020, 12:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 13600
Je m'étais fais la rétro il y a quelques années, il me manque M. Butterfly et Le festin nu. J'ai une affection pour sa période canadienne même si on est effectivement loin du standard qualitatif de ses films suivants.

Par contre évite son film tout moisi de camionneurs.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mar 2020, 17:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 4933
Le truc qui m'avait le plus retenu dans le film c'est l'intérêt pour l'architecture brutaliste (qui est l'expression sur une philosophie humaniste, soumettant à deux régimes esthétiques distincts lieux d'habitation et lieux sociaux) typique des année 70. Cela se retrouve dans The Brood (l'école) mais aussi dans ses premiers comme Stereo et Crime of the Future. Par la suite ce thème est plus discret chez Cronenberg (mais il est sous-jacent dans la limousine de Cosmopolis).
Cela me parlait, parce que le type de bâtiment que filme Cronenberg au Canada se retrouve aussi beaucoup en Belgique (ce sont deux pays avec quelques points communs culturels et politiques d'ailleurs : bilinguisme , tous les deux jadis très catholiques avant une rupture forte dans les années 70, l'architecture brutalisme connotant en Belgique paradoxalement des bâtiments liés au courant social du christianisme : églises, couvents, voire les premiers bâtiments de Louvain-la-Neuve).
Shivers possède aussi un humour potache rare chez Cronenberg (ainsi, la jeune ménagère que la contagion rend lesbienne assumée).

_________________
...car la pollution est une forme d'humour à l'envers

Mary Douglas


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2020, 21:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 7616
Film Freak a écrit:
Frissons aka faut vraiment être un vendu pour mettre plus de 3/6 à ça mais plus rien ne m'étonne[/i]


Mec tout seul :)

Film Freak a écrit:
On entre enfin dans le body horror pur et je pensais me réjouir d'entamer cette partie de la carrière de Cronenberg mais si c'est pas insupportable comme ses deux premiers essais, l'essai est loin d'être transformé à mes yeux.

Il y a de bonnes idées dans le film, notamment dans son postulat de départ, avec ce décor symbolique de la résidence de nantis et, bien évidemment, le principe du parasite qui transforme les gens en zombies nymphomanes, mais l'exécution laisse à désirer.

Globalement, c'est joué et réalisé comme un film de Brigitte Lahaie.
Formellement assez plate en dehors des quelques scènes d'horreur pure (toutes les scènes avec le parasite, comme celle de la baignoire, soit jubilatoirement craspec et bien fichues), la mise en scène cheap et molle ne permet pas de voir au-delà de ce scénario tout aussi basique en deux actes : un looooong prémabule un peu chiant et un looooong climax un peu redondant.


Bah écoute je suis en phase avec toi mais je trouvais ça plutôt prenant, loiiiin d'être parfait mais assez couillu d'aller aussi loin dans le délire (même si ça manque de subtilités par moment). J'essaye de voir les Cronenberg que j'ai jamais vu ces temps-ci et celui-ci me semble indispensable tant la matrice des ces films futurs est déjà là.

Film Freak a écrit:
J'aime bien cette conclusion cela dit, avec l'acceptation.


Grave, le film sait trouver sa fin, c'est plutôt cool.

Film Freak a écrit:
Mais sinon c'est plus que brouillon.

Film Freak a écrit:
Vraiment, y a des extraits qu'on pourrait foutre sur Nanarland hein...


Ouais, y'a des trucs fauchés ou mal faits, mais bon on est loin du nanar honteux, dans son ensemble, et ça contient tous les germes du cinéma de Cronenberg, c'est très intéressant et plutôt réussi en soi.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2020, 10:51 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 33278
Localisation: Paris
Film Freak a écrit:
aka Orgy of the Blood Parasites aka The Parasite Murders aka They Came from Within aka Frissons
Marre de ces films des années 70 avec mille titres.

non j'ai pas d'autres exemples mais je suis sûr qu'il y en a plein

_________________
Liam Engle: réalisateur cinéma, série, publicité !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2020, 14:19 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 21098
Localisation: Paris
The Italian Stallion / Party at Kitty and Stud
La Course à la mort de l'an 2000 / Les Seigneurs de la route (pour la vf)

_________________
Anthony Sitruk - La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2020, 15:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 25630
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Pas de blagues sur Steak ?
https://www.youtube.com/watch?v=IXTrlcQASuo

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2020, 17:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 4933
C'est trop tôt dans la discussion je crois.

_________________
...car la pollution est une forme d'humour à l'envers

Mary Douglas


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Chromosome 3 (David Cronenberg - 1979)

Blissfully

12

2031

19 Déc 2016, 20:33

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Mouche (David Cronenberg - 1986)

Blissfully

14

2899

11 Nov 2021, 10:23

Bêtcépouhr Lahvi Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Videodrome (David Cronenberg - 1984)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

22

3227

22 Déc 2016, 21:41

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Spider (David Cronenberg - 2002)

romain

0

1525

23 Juil 2012, 11:59

romain Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cosmopolis (David Cronenberg, 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

41

5439

16 Juin 2012, 17:51

sponge Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Crash (David Cronenberg - 1996)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tom

16

2501

30 Mai 2022, 12:33

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Stereo (David Cronenberg, 1969)

Film Freak

2

1234

21 Sep 2015, 08:17

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. M. Butterfly (David Cronenberg, 1993)

Mr.Orange

12

1531

31 Mai 2022, 10:33

Billy Budd Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rabid (David Cronenberg, 1977)

Film Freak

0

1218

20 Juin 2016, 00:23

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Scanners (David Cronenberg, 1981)

Film Freak

2

1400

09 Nov 2020, 10:49

Art Core Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web