Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 12 Aoû 2022, 23:03

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 16 Jan 2022, 22:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 13383
Image

Vingt-cinq ans après les meurtres violents qui ont frappé Woodsboro, un tueur fait de nouveau surface en portant le masque de Ghostface. Une bande d'adolescents est prise pour cible, ce qui va forcer chacun à faire face à de lourds secrets..


Même en tant que grand fan du premier Scream et de la franchise, je ne peux pas dire que j'ai de la déception tellement j'avais mis mes attentes au curseur zéro mais s'attendre à une telle catastrophe...on pense ce qu'on veut de ce projet de "requel" mais sur le papier ça peut s'entendre si il y a avait au moins des idées neuves apportées. Or ce n'est pas le cas et dès la premère scène le ton est donné. Ca sent le réchauffé, la créativité est aux abonnées absentes et la mise en scène repose sur des jump scares vulgaires. Et puis surtout on a zéro peur et angoisse. Toutes les scènes d'horreur auront le même problème : aucune inventivité et aucun effroi. Avant d'être un mauvais Scream, cette version 2022 est avant tout un mauvais slasher. Et en parlant de mauvais Scream, même le côté meta, c'est pas qu'il sent le réchauffé, mais ici il fait pitié et est totalement dépassé dans son écriture. Les coupables de ce truc n'ont rien compris à l'esprit de la franchise, sa mise en abyme et son côté ironique et intelligent. Là ça veut se la jouer malin mais c'est surtout totalement bête dans son application. Et puis c'est hallucinant qu'en 2022, dans un film d'horreur on voit encore un détail aussi amateur
Une attaque dans un hôpital avec un étage littéralement désert


Je ne vais pas juger les nouveaux acteurs, dont aucun ne ressort car les personnages sont plats et fantoches dans l'écriture. Ah et puis pour faire style reboot "moderne" d'un film datant de 26 ans, il ne suffit pas de remplacer les téléphones fixes par des portables, rajouter des applications smartphones et faire du name dropping de films récents. Il y a 11 ans, Scream 4 était plus moderne que cette escroquerie qui n'aurait jamais du voir le jour.

1/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Jan 2022, 22:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 13383
Et ceux qui ont pas aimé le 4, fuyez. C'est du Shakespeare à côté, là j'ai eu l'impression de voir un téléfilm W9.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Jan 2022, 10:41 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 20861
Localisation: Paris
Agréablement surpris pour ma part, malgré les innombrables incohérences (l'hôpital vide, les flics qui s'en foutent, l'absence totale de traumatisme des habitants de la ville - tout le monde s'en fout) et les personnages complètement débiles.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Jan 2022, 10:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 13383
Qu'est-ce que tu as aimé, Cosmo? Je te pose la question car tu parles que de points négatifs.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Jan 2022, 11:10 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 20861
Localisation: Paris
J'ai trouvé qu'il y avait pas mal d'idées, même si mal exploitées, et que le film était assez ludique (drôle et tendu). Je serais curieux de revoir le 1, pour savoir si les débilités de ce n°5 (les personnages, les incohérences) n'y étaient pas déjà. Je mets un 3/6, donc rien d'extraordinaire, mais je m'attendais à tellement pire.
Sinon, petite erreur de montage : les personnages quittent la maison de la sheriff en plein jour, et arrivent de nuit à l'hôpital. Ville gigantesque, ou hommage à Ed Wood :D

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Jan 2022, 11:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 13383
Justement tu n'as pas ces incohérences dans le 1 et il y a une vraie épaisseur dans les personnages (pour du film d'horreur évidemment). Perso, j'aurais pardonné pas mal de défauts si les scènes de crime étaient bonnes mais j'ai été super déçu sur ce point. Et puis je suis pas sur que l'option du "reboot" soit la bonne vu la manière dont ça massacre les deux moments de bravoure du premier (l'ouverture et la fête).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Jan 2022, 19:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 7190
C'est vrai qu'il y'a des trucs complètement cons mais j'avoue que je me suis laissé prendre au jeu, me rappelant avec plaisir la trilogie d'origine que je kiffais quand j'étais gamin. J'avais pas du tout aimé le 4 mais j'en m'en souviens pas en fait...

Par contre ce qui m'a saoulé c'est la motivation des personnages:

- Les tueurs qui veulent recréer un meilleur film, déçus du précédent... mouais. Après j'imagine qu'ils commencent à tourner en rond pour trouver des idées.

- Sydney qui veut à tout prix "en finir" alors qu'à chaque fois le Ghostface crève et qu'il y'en a de nouveaux qui apparaissent... ça n'a aucun sens.



Autant les trucs cons genre le flic qui lève sa garde comme ça sans prévenir ça m'amuse, mais alors ne pas comprendre les comportements des persos ça me sort un peu du film.

Le film garde la tradition du côté méta, amusant là encore, même si poussé un peu trop loin/lourdingue par moments quand même.

3-4/6 et envie de me relancer le 1 pour le kiff.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Jan 2022, 20:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 10586
C’est aussi un film qui invente une nouvelle définition du typecasting, du coup je ne sais pas s’il s’adresse uniquement à ceux qui n’en ont pas vu un certain autre, ou si c’est une couche supplémentaire de « méta ».


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Jan 2022, 21:21 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 79970
Localisation: Fortress of Writing
Déjà-vu a écrit:
C’est aussi un film qui invente une nouvelle définition du typecasting, du coup je ne sais pas s’il s’adresse uniquement à ceux qui n’en ont pas vu un certain autre, ou si c’est une couche supplémentaire de « méta ».

Vu la manière dont elle crève, c'est assumé, je pense.

Et sinon bah j'ai été agréablement surpris.
J'avais entendu tout et son contraire entre l'inévitable première vague d'échos US en mode "le meilleur depuis..." et les retours français largement plus mitigés donc je m'attendais au pire, surtout dans un monde qui contient toujours des gens qui surcotent inexplicablement le 4 (je lui ai redonné une chance en revoyant toute la saga avant ce dernier et c'est encore plus raté que dans mon souvenir).

Dans un premier temps, je me suis interrogé sur le bien-fondé de surenchérir sur l'aspect soap opera de la saga
Machin est le fils d'Untel qui a vrillé parce que le père d'Unetelle avait une liaison avec Machine
mais ce parti-pris s'inscrit dans le propos affiché de cingler les legacyquels et s'il n'évite donc pas la redite avec ce que tentaient de faire les précédents épisodes, notamment le 4 avec sa critique des reboots, faire du coupable ici le fandom toxique est plus convaincant, tant narrativement que dans le fond.

Ca renoue avec ce que Williamson et Craven avaient apporté de plus pertinent, non pas les références devenues aujourd'hui monnaie courante, mais la mise en abyme, avant même la création du film dans le film Stab dans le 2 sur lequel tout le reste de la saga surfe, questionnant le rapport du public de cinéma d'horreur à ce qu'il regarde, voyeuriste et sadique (il est sans cesse question de personnages qui voient des meurtres à travers un écran, réel et symbolisé), et projetant des spectateurs de films d'horreur en acteurs malgré eux de leur propre film, exploitant la notion de tueur comme metteur en scène.
La motivation des tueurs ici, ramener les personnages originaux et leur descendance pour inspirer une meilleure suite à la licence Stab me paraît plus dans le thème de la franchise que le demi-frère mastermind réalisateur du 3 et les jeunes rebooteurs du 4.


Y a tout de même quelque chose de confus vis-à-vis du regard que le film porte sur les suites iconoclastes qui sont haïes d'une certaine frange de fans. On cite directement Rian Johnson dans le texte, en disant qu'il a réalisé Stab 8 et que les fans n'ont pas digéré qu'il joue avec la formule, et cette réaction est qualifiée péjorativement mais ensuite, quand on voit un extrait dudit Stab 8, c'est du grand n'importe quoi qui n'a rien à voir avec ce que Johnson a fait de Star Wars 8 et donnerait alors raison aux fans toxiques. Mais bon...

Il ne faut pas trop chercher non plus, le film se complait dans le fait d'être un slasher (conscient de soi qui plus est) et non pas ce que la critique (et le film donc) appelle "elevated horror" (aka The Babadook, The Witch, Jordan Peele, etc.) donc ça s'accompagne effectivement de quelques travers du genre (relevées par Cosmo plus haut) comme le fait que DES LE DEBUT tu peux griller la révélation finale...

...mais pour autant, les nombreuses fausses pistes (au vu du twist du premier, la saga est devenu un whodunnit à partir du 2) ont réussi à me mettre le doute et à me faire passer une séance sympathique à me dire "ah en fait c'est ptet lui/elle" (non, y a pas de non-binaire). Entre ça et les mises à mort plus vénères et un tant soit peu différentes des précédents, j'ai été plus distrait que je ne l'aurais cru.

1 > 2 >> 5 > 4 > 3

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Mar 2022, 00:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 10586
Cosmo a écrit:
Sinon, petite erreur de montage : les personnages quittent la maison de la sheriff en plein jour, et arrivent de nuit à l'hôpital. Ville gigantesque, ou hommage à Ed Wood :D



Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Batman (Matt Reeves, 2022)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Film Freak

104

5463

29 Avr 2022, 04:08

Erik Vonk Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ham on Rye (Tyler Taormina, 2020)

Art Core

4

446

29 Jan 2021, 01:43

scienezma Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tyler Rake (Sam Hargrave - 2020)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

deudtens

20

1149

02 Mai 2020, 12:03

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tragedy Girls (Tyler MacIntyre, 2017)

Film Freak

0

1125

03 Fév 2018, 21:42

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Scream 4 (Wes Craven 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

54

5791

11 Juil 2012, 21:24

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Scream (Wes Craven - 1996)

Cooper

0

1267

06 Nov 2013, 10:56

Cooper Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Let Me In (Matt Reeves, 2010)

Film Freak

1

1406

20 Jan 2011, 20:06

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cloverfield (Matt Reeves, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 16, 17, 18 ]

Film Freak

263

17981

09 Mar 2022, 19:07

Müller Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fanatique (Matt Flynn - 2007)

Blissfully

0

1131

03 Mai 2008, 11:21

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gigantic (Matt Aselton - 2009)

DPSR

5

1167

02 Sep 2009, 16:59

Janet Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Film Freak et 17 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web