Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 06 Juil 2022, 13:51

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 09 Juil 2009, 12:39 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 22299
Déception. Je ne suis pas un fan absolu d'Harry Potter, mais je me suis attaché au sorcier et sa joyeuse bande. J'aimais bien le précédent déjà réalisé par David Yates et son énorme combat final pour l'ancien rôliste que je suis.

Là, c'est l'ennui. Ce n'est pas la réalisation qui pêche, ni même l'interprétation (quoi que Drago est toujours aussi nul), mais plutôt le scénario et le montage. Le scénario qui laisse la part belle aux minauderies adolescentes au détriment de la relation mentor-élève esquissée dans la première demi-heure. Le montage qui escamote chaque scène d'action et les déconnecte de la narration. Le plan global de l'absent du film dont il ne faut pas dire le nom est assez confus, du moins dans le film.

et on assiste à l'une des plus mauvaises morts d'un personnage principal, presque du niveau de Trinity

2/6

HP I: 3/6
HP II: 2/6
HP III: 5/6
HP IV: 3/6
HP V: 4/6
HP VI: 2/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juil 2009, 12:43 
Merde, j'vais encore me faire chier.


Haut
  
 
MessagePosté: 09 Juil 2009, 13:17 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 79827
Localisation: Fortress of Writing
Alors oui, évidemment, comme d'hab, jme suis refait les chapitres précédents avant le nouveau, sur une semaine.
Putain c'était chaud de remater les deux premiers après le niveau instauré par les trois suivants, ils font tout plats.

Petit récap perso pour situer :
Le premier pose bien l'univers même si structurellement c'est le bordel. Columbus aura eu le mérite de faire quelques très bons choix (casting, direction artistique, etc.).
Le second, je dois être le seul à le trouver meilleur que le premier : mieux filmé, mieux raconté, à partir d'une meilleure histoire, de meilleurs enjeux et meilleurs méchants et meilleurs monstres.
Le troisième c'est pour moi le meilleur bouquin, thématiquement plus riche, et c'est pareil pour le film avec une approche plus réaliste, plus sombre et plus touchante. Le plus vivant de la saga, celui aussi où la temporalité (un épisode = un an) est la mieux gérée avec le 4.
Le quatrième c'est le plus blockbuster, le plus épique et vu son climax, c'est celui qui change tout, fait basculer la saga vers autre chose de plus large, entamé par le précédent (alors que les deux premiers pourraient presque ne pas exister). Le plus drôle aussi, en gros le plus fun.
Le cinquième part d'un bouquin uneventful et trop long pour faire du bon thriller streamlined qui explose sur la fin avec style (plus personnel que Newell, moins que Cuaron). Toute la fin au Ministère, c'est ma scène préférée de la saga je pense : spectacle ahurissant inédit (le combat de grands sorciers) et puissance émotionnelle plus forte qu'avant (la mort, la possession, etc.), le tout avec de très bonnes idées de mise en scène.

Et ayant lu tous les bouquins, le 6e était pour moi le meilleur avec le 3e. Et Yates, le meilleur réal avec Cuaron.

Alors? Quid de ce 6e opus? Annoncé par les critiques US comme "le meilleur de la saga"?

Et bah quedalle.
C'est pas le meilleur. C'est pas le 2e meilleur. C'est même pas le 3e meilleur.
C'est le moins bon depuis les Columbus (qu'il encule quand même largement of course).

Je sais pas trop ce qu'il s'est passé mais j'ai un peu l'impression que Kloves refait les erreurs de 2001 et 2002. Le scénario adapte assez fidèlement le bouquin et gère certes mieux le rythme que dans les deux premiers films mais passe un peu trop de temps sur les romances des ados.
Alors oui, c'est assez drôle (Ron & Lavender) et correctement rendu et ça donne un peu d'émotion par moments (Hermione et les oiseaux, Harry & Ginny dans la Salle sur Demande) mais j'ai parfois l'impression que ça prend trop le dessus sur la partie enquête, qui m'avait vraiment tenu en haleine à la lecture.

Lorsque le récit bascule sur ses séquences-là, sur l'intrigue en soi du film, c'est tout de suite mieux, et ça déçoit pas. Les scènes de souvenirs, les scènes avec Dumbledore, les scènes avec Draco aussi courtes soient-elles, les attaques des Death Eaters, les Inferi et le feu, la fin...c'est la grande classe.
Yates à la caméra et Delbonnel à la photo font des merveilles. Le film évolue de teintes bleues en teintes sepia et le réal continue de se réapproprier certains effets (dont eux de la Pensine donc) et s'impose définitivement comme le réal le plus original de la saga avec Cuaron.

Mais y a quelque chose qui ne prend pas dans la sauce, Yates et Goldenberg avaient réussi à dynamiser un livre où il se passait pas grand chose et ici, Yates et Kloves galèrent à donner un petit plus au livre...peut-être était-ce plus facile de tailler dans le 5 que dans le 6, je sais pas, mais le film ne coupe pas là où il faut (on garde le Quidditch, zappé dans les films 4 & 5, mais on écourte le climax?).

La grosse qualité du film - qui était la grosse force du livre - est d'être très proche de ses personnages, de les nuancer...Dumbledore qu'on nous montre plus manipulateur que bienveillant, Rogue qui revient sur le devant de la scène dans un rôle plus ambigu, moins gimmick, pareil pour Draco qui n'est plus juste un nemesis fonctionnel et même dans le trio principal...et la fin est évidemment assez émouvante.

Mais finalement, l'ambiance était plus prenante dans le 5, l'action y était plus dantesque, et même l'émotion y était plus forte. Si tout le film était du niveau de son premier plan, absolument magnifique dans sa simplicité, là c'était 6/6.

Ce sixième Harry Potter est bon et Yates ne démérite vraiment pas, mais il n'est pas à la hauteur des trois films précédents, qui avaient vraiment réhaussé le niveau.
Dommage. Et c'est pas les critiques qui m'avaient monté la tête, j'y allais confiant suite à la réussite du 5 et aux images alléchantes de celui-ci...

4-4,5/6

Vraiment un été de merde.

Si je devais faire un top, ça donnerait :
1. Harry Potter & le Prisonnier d'Azkaban

2. Harry Potter & la Coupe de Feu (ex aequo)
2. Harry Potter & l'Ordre du Phénix (ex aequo)

4. Harry Potter & le Prince de Sang-Mêlé

5. Harry Potter & la Chambre des Secrets

6. Harry Potter à l'Ecole des Sorciers

D'un coup j'ai très peur pour le 7.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juil 2009, 14:47 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12070
Localisation: No soup for you!
Moi harry il commence à me casser les burnes. Faut qu'il arrête de la jouer "oh mon dieu ma vie d'ado est énooooooooormément dur" il a plus 12 ans quoi, il a des poils et des érections le matin quand il se lève, donc ça va maintenant, je demande un peu d'assurance dans son comportement quoi, pas ce geek qui se balade dans un chateau qui a peur d'une porte qui grince, merde!

Moi je vote pour Bob pour reprendre le role de Potter dans le prochain. Vala.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juil 2009, 17:12 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 22299
Harry, un sorcier qui vous veut du bien

Les Moldus sont en effervescence. Mercredi prochain sortira le sixième volet cinématographique des aventures du célèbre sorcier en baguette courte, "Harry Potter et le Prince de sang-mêlé"...

C'est devenu un vrai rituel depuis le lancement de l'adaptation sur grand écran des best-sellers écrits par JK Rowling. Chaque année, ou presque, depuis 2001, et suivant l'évolution physique des principaux acteurs conservés depuis le premier épisode, "Harry Potter à l'Ecole des Sorciers", le jeune sorcier s'offre un triomphe en technicolor après avoir relancé la littérature pré-adolescente. Malgré les "Narnia", "Eragon" et autres "Boussole d'or", productions qui ont surfé sur la vague de l'heroic-fantasy avec plus ou moins de succès, l'orphelin aux lunettes rondes continue de séduire les foules à grand coup de destructum et de flipendo.

Un épisode de transition

Dans "Harry Potter et le Prince de sang-mêlé", on retrouve ainsi notre jeune apprenti magicien aux prises avec les affres de la puberté aussi sûrement qu’avec les griffes du Seigneur des ténèbres. Si Harry Potter doit sauver le monde de l’emprise maléfique de Voldemort, il n'en ait pas moins un étudiant comme les autres. Il souffre quand l'élue de son cœur choisit de butiner un autre garçon que lui, recueille amusé les confidences sur l’oreiller de son meilleur ami et court les soirées mondaines – sur ordre du professeur Dumbledore-.

Et le film d'oublier le temps d'un flirt collégien, les Mangemorts et l'intrigue principale installée dans le précédent volet. Les adolescents adoreront peut-être, les adultes ou gentils accompagnateurs, eux, s'ennuieront ferme, d'autant que l'action n’est pas au rendez-vous, à l’image d’un climax escamoté et réduit à une banale chute dans le vide... Réalisateur venu de la télévision (l'excellent "State of Play"), David Yates n'est pourtant pas un manchot derrière la caméra et l'image du chef opérateur français Bruno Delbonnel ("Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain") restitue à merveille l'univers sombre de désespéré de la romancière anglaise. Le duo reprendra du service pour l’adaptation en deux parties du dernier roman de la saga, Harry Potter et les Reliques sacrées. Avec, espérons-le, plus de suspense et d’émotion.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juil 2009, 17:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8089
Jericho Cane a écrit:
Merde, j'vais encore me faire chier.


Mais pourquoi t'y vas à chaque fois? T'es même pas fan du Cuaron je crois


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Juil 2009, 11:45 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 79827
Localisation: Fortress of Writing
Bizarrement, alors que je pensais l'oublier assez vite (et je doute pas que c'est le cas pour ceux qui l'ont vu hier avec moi donc pitié, pas de remarques gratuites), le film vieillit plutôt bien. Je pensais même pas y retourner en salle et finalement j'ai hâte de le revoir.

Mode vendu, oui je sais...chais pas, il mreste pas mal d'images, de bonnes choses...enfin la déception reste là mais comme dfaçon je suis fan de l'univers...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Juil 2009, 11:52 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 22299
de quel film tu parles ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Juil 2009, 11:56 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 79827
Localisation: Fortress of Writing
Lol.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Juil 2009, 20:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2007, 22:02
Messages: 5622
Localisation: Prout !
Bon j'ai pas pu aller le voir pour cause de plus de place au cinéma de mon quartier.
Dèg'.

_________________
On a frôlé la fissure anale...

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Juil 2009, 21:16 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 25008
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Abominable ! Je suis pas fan de Harry Potter mais j'avais curieusement vu tous les films précédents et jamais ma note n'avait été en dessous de 3 je pense car il fallait reconnaître un certain savoir faire technique et une ampleur visuelle agréable à chacun des opus.
Or là, la séance a été une horrible torture. Je ne crois pas m'être autant emmerdé au cinéma depuis des années.
Je n'arrive pas à comprendre ce film. 2h32 pour apprendre qui est le Prince de Sang Mêlé ce n'est plus indécent c'est juste du foutage de gueule. Surtout que c'est une information dénuée de tout impact dramatique (c'est qui ? Il sert à quoi ?). Vraiment je reste sans voix devant un tel vide de substance pour un tel film et plus globalement pour une telle saga. J'ai eu l'impression ridicule d'être devant une épisode d'une quelconque série télé inutilement étalé sur 2h30 alors que tout pouvait largement tenir en 40 min.
Une horreur. Et ce n'est pas l'affreux babillage teenage de puceaux qui m'a intéressé non plus. D'ailleurs c'est pas mal de caser un match de Quidditch juste pour donner de la matière aux histoires de pincements de coeurs de ses pauvres ado ringards...

Enfin bref, inutile de m'acharner, j'ai détesté de bout en bout et je ne vois pas très bien qui pourrait trouver de l'intérêt dans une telle soupe à moins d'être un tant soit peu fan des bouquins.

0.5/6

_________________
CroqAnimement votre


Dernière édition par Art Core le 15 Juil 2009, 21:24, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Juil 2009, 21:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 18935
Localisation: Rebirth Island
Ouch, en lisant ce topic, j'ai l'impression de lire des avis sur le precedent, qui m'avait royalement fait chier.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Juil 2009, 21:53 
Hors ligne
Poupée qui fait non
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juil 2005, 14:10
Messages: 9559
Localisation: Montréal
Art Core a écrit:
2h32 pour apprendre qui est le Prince de Sang Mêlé ce n'est plus indécent c'est juste du foutage de gueule. Surtout que c'est une information dénuée de tout impact dramatique (c'est qui ? Il sert à quoi ?).


en fait le titre est trompeur, car dans le livre on met du temps à l'apprendre et on s'en fiche pas mal aussi au final, ce n'est pas du tout ce qui est important en fait, ça fait juste un titre qui en jette... (et je n'ai pas encore vu le film)

_________________
Janet


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Juil 2009, 21:57 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 25008
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
En fait ce qui m'a surtout manqué ici c'est l'aventure. Il n'y a pas d'aventures, de passages secrets, de petites bêtes qui sortent de nul part. Il n'y a pas d'action non plus, pas de péripeties qui mettent nos héros en danger. Rien de toutes ces choses simples mais fondamentales pour donner à ce genre de film le truc qu'il faut. Là ils ont épuré au maximum (pour pouvoir mettre tout le livre certainement, quelle exemple d'adaptation particulièrement ratée) c'est juste des conversations de couloirs, des petits regards en coin et des scènes qui servent à rien. Triste.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Juil 2009, 22:49 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 21004
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
C'est vrai que c'est peu rassurant.. La lecture du livre était pour moi quelque chose de complètelent HALETANT. Pour ce qu'i est de l'aventure pure, il y a quand même toute la fin non? Je sais plus trop.
En tout cas je ne sais même plus qui est le Prince de Sang-Mêlé. :oops:

J'irai la semaine prochaine.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Harry Potter & l'Ordre du Phénix (David Yates, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 7, 8, 9 ]

Film Freak

128

12373

19 Avr 2009, 23:00

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Harry Potter et les reliques de la mort (David Yates - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 9, 10, 11 ]

Karloff

155

11428

01 Oct 2015, 06:51

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Harry Potter & les reliques de la mort 2 (David Yates, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

30

4267

20 Juil 2011, 23:51

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Harry Potter et la Coupe de Feu (Mike Newell - 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Mufti

111

8801

04 Juin 2006, 09:01

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tarzan (David Yates, 2016)

Film Freak

5

1848

07 Sep 2016, 11:07

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Girl in the Café (David Yates, 2005)

Le Pingouin

0

1317

23 Mar 2009, 14:14

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Animaux fantastiques (David Yates, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

22

2549

27 Nov 2016, 08:09

Xavierovitch Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Prince Avalanche (David Gordon Green, 2013)

Art Core

6

1278

13 Juil 2015, 19:58

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald (David Yates, 2018)

Film Freak

5

908

21 Nov 2018, 10:50

R0B1WAN Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rouge sang (David Morwick - 2003)

Blissfully

0

888

28 Sep 2008, 00:50

Blissfully Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web