Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 12 Déc 2018, 16:30

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 22 Déc 2017, 12:35 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 702
Oui bon, je trouve ça dommage de penser comme ça même si j'avais compris.
Il n'y a pas vraiment de jeu sur ça, le projet se veut surtout intensément mélancolique.
A comparer encore une fois au très joli Un ciel radieux, surtout pour toi qui te plains du cinéma français.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Déc 2017, 15:40 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24932
Localisation: Paris
bmntmp a écrit:
Oui bon, je trouve ça dommage de penser comme ça même si j'avais compris.
Je parle de la scène par exemple où il renverse toute la vaisselle. Tu vois le pendant "réaliste" des films de poltergeist. C'est pas juste un drap symbolique qui se balade.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Déc 2017, 17:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Nov 2015, 05:09
Messages: 720
c'est le genre de choses qu'on voyait déjà dans Always de Spielberg, ou dans plein de films avant ça.

La seule différence, c'est la forme "cinéma indy autistique"

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Déc 2017, 17:52 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 702
Le terme d'autisme rend singulièrement bien compte de ce type de cinéma tout en étant inapproprié (je pense aux autistes et à leurs proches). Un cinéma replié sur lui même, dénué de portée sociale au sens large, sans altérité en un mot. L'intensément mélancolique, qui n'est pas mal en soi, se transforme en une complaisance oiseuse et vide de tout imaginaire.
Je lisais FF en remettre une couche dans son top, grâce à sa distinction subtile entre film de deuil et film sur la "péremption des sentiments" mais on dit bien faire le deuil de quelque chose sans forcément parler de la mort physique.
Par ailleurs, Casey Affleck meurt bien dès les premières minutes.
Mais on ressent aucun amour entre les deux au début du film donc le couple était sûrement voué à l'échec. La situation initiale fait penser à celle de Mother à bien des égards d'ailleurs : grande maison isolée dans la campagne, décorée au goût branché du jour, power couple avec un mari créateur à tendance maniaco-dépressive et sa copine, à tendance dépressive elle-aussi, films "cerveaux" tous les deux. L'Arofnosky est quand même plus fun.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Déc 2017, 18:12 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72652
Localisation: Fortress of Writing
bmntmp a écrit:
Je lisais FF en remettre une couche dans son top, grâce à sa distinction subtile entre film de deuil et film sur la "péremption des sentiments" mais on dit bien faire le deuil de quelque chose sans forcément parler de la mort physique.

Trop subtile visiblement parce que j'ai écrit "la péremption des choses et la permanence des sentiments".

Trou de balle.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2017, 15:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 3141
Localisation: - L Y O N -
Art Core a écrit:
ce costume de fantôme enfantin qui rappelle les vieux mardis


C'est quoi...?

Sinon je suis moins enthousiaste que vous. Il y a incontestablement une réelle force de représentation à afficher un fantôme sous son drap, avec un tel premier degré, et à y insuffler une dramaturgie. Quand en plus, on aperçoit
le deuxième fantôme
, j'étais ouf. Ca repose vraiment sur pas grand chose, c'est très sensible, et l'évolution à mi-film pour pousser le sujet du lieu est bienvenue. Mais là je trouve que le potentiel "Maison hantée" du film n'est pas totalement abouti, et comme le dite Art Core, la bascule vers le film cosmique se prend un peu les pieds dans le tapis.
Mais la fin est magnifique.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2017, 17:03 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18949
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Jerónimo a écrit:
Art Core a écrit:
ce costume de fantôme enfantin qui rappelle les vieux mardis


C'est quoi...?


Je crois que je voulais dire les vieux mardis gras.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2017, 17:41 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1218
Jerónimo a écrit:
la bascule vers le film cosmique se prend un peu les pieds dans le drap.

FYP

Art Core a écrit:
Étonnement le film fait écho à un autre film sorti cette année Sayonara de Koji Fukada
Ce que l'on ne peut retirer aux deux films c'est qu'ils n'ont pas peur de flirter avec le ridicule.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2017, 18:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 3141
Localisation: - L Y O N -
Hu hu :)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2017, 19:41 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24932
Localisation: Paris
Le film rappelle aussi COCO:
les morts/fantômes qui au bout d’un moment s’evanouissent.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Déc 2017, 00:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 6015
J'ai trouvé ça extrêmement pénible, et très forcé également. La scène de la tarte ou du monologue, j'ai vécu tout le film de la même manière quasiment... En fait en dépit de ses airs, je ne trouve pas que le film exprime grand chose sur le deuil, le temps qui passe, les sentiments qui s'évaporent. Rien de très subtil ou qui ait particulièrement fait écho chez moi en tous cas. ça m'a paru bien long pour 1h30...

1/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Déc 2017, 01:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Nov 2015, 05:09
Messages: 720
Ah ben voilà, on peut aussi être d'accord! :-D

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les amants du Texas (David Lowery - 2013)

DPSR

1

454

06 Sep 2013, 16:37

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Peter et Elliott le dragon (David Lowery, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Art Core

17

991

26 Nov 2016, 10:02

Mr Degryse Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ghost Town (David Koepp - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

24

1734

19 Juil 2016, 23:03

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ghost in the Shell (Rupert Sanders, 2017)

Film Freak

12

1419

28 Aoû 2017, 10:16

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Seuls (David Moreau, 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

15

1127

09 Fév 2017, 15:04

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Bright (David Ayer, 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Abyssin

31

1718

11 Jan 2018, 22:00

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Atomic Blonde (David Leitch, 2017)

Film Freak

3

669

21 Aoû 2017, 08:18

karateced Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ghost of Mae Nak (Mark Duffield - 2005)

Blissfully

0

346

17 Mar 2007, 16:09

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Invisible Ghost (Joseph H. Lewis - 1941)

Blissfully

0

689

20 Avr 2008, 23:49

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ghost Dog : La Voie du Samouraï (Jim Jarmusch, 1999)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Riggs

28

1935

07 Aoû 2008, 23:42

Bub Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web