Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 07 Oct 2022, 06:09

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 07 Juin 2016, 23:16 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8712
Image

Turin, 1969. Massimo, un jeune garçon de neuf ans, perd sa mère dans des circonstances mystérieuses. Quelques jours après, son père le conduit auprès d’un prêtre qui lui explique qu’elle est désormais au Paradis. Massimo refuse d’accepter cette disparition brutale.
Année 1990. Massimo est devenu un journaliste accompli, mais son passé le hante. Alors qu’il doit vendre l’appartement de ses parents, les blessures de son enfance tournent à l’obsession…


Un Bellochio qui revient à la veine sentimentale du Sourire de ma mère avec ce film sans surprises sur un enfant complice avec sa mère qui disparait soudainement, se raccrochant à ses souvenirs tels des madeleines de Proust comme leur rituel de regarder ensemble Belphegor. Vieillissant autour de ce manque affectif et de non finalisation du deuil car laissant planer le mystère sur la mort maternelle, Massimo traverse son existence sans jamais trouver son équilibre, traversé par une nostalgie persistante où le sentiment amoureux se confond avec ce sentiment traumatique de manque d'affection. Même si le film est plus digeste et moins chiant que bon nombre de films récents du vétéran italien, il s'étale en longueurs pour une résolution tellement grillable dès le départ qu'on se demande si Bellochio n'avait pas déjà intégré que le spectateur avait déjà compris et attend simplement ce moment de délivrance de son protagoniste qui lui permettra d'arrêter enfin de s'empêcher de vivre ou s'il cherche vraiment à en tirer un quelconque suspense.
3/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Déc 2016, 15:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 5915
DPSR a écrit:
Même si le film est plus digeste et moins chiant que bon nombre de films récents du vétéran italien

Je n'ose même pas imaginer ce que doivent être les précédents tellement j'ai trouvé celui-ci lourd et d'un manque total de subtilité. Pour appuyer son propos Bellochio nous assène une ribambelle de scènettes sorties de nulle part (le pompon du mauvais goût reviens évidemment à la charge contre les journalistes lors de la scène en Bosnie, Emmanuelle Devos en mère poule narcissique qui nous chante colchique dans les près, un anniversaire pour des noces de diamants avec scène de bal d'une longueur incompréhensible). On nous répète que le personnage principal est direct et ne fait pas dans le pathos, certainement pour mieux contrebalancer l'absence de ces qualités chez le réalisateur. Pas grand chose pour sauver le film, le casting étant globalement très mauvais. Après le Moretti de l'année dernière, Bellochio confirme que le cinéma italien est (tout) au fond du trou.

1/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le traitre (Marco Bellochio, 2019)

Abyssin

10

1377

05 Fév 2020, 01:27

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Beaux Jours d'Aranjuez (Wim Wenders, 2016)

Cosmo

10

408

22 Avr 2021, 13:28

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Des rêves sans étoiles (Mehrdad Oskouei - 2016)

Lohmann

1

1047

25 Sep 2017, 12:06

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Saint Georges (Marco Martins - 2016)

Lohmann

0

1345

11 Juin 2017, 18:35

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Beaux Gosses (Riad Sattouf - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Zad

79

7232

19 Déc 2010, 12:34

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rêves (Akira Kurosawa - 1990)

Blissfully

2

1287

16 Aoû 2006, 08:31

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Science des rêves (Michel Gondry - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Blissfully

56

7763

12 Avr 2007, 09:42

fidoram Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rêves de femmes (Ingmar Bergman - 1955)

Blissfully

0

1314

19 Fév 2007, 18:08

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dans ses rêves (Karey Kirkpatrick, 2009)

Cosmo

0

1067

22 Fév 2010, 16:23

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Science des rêves, version B (Michel Gondry - 2006)

Blissfully

0

1416

18 Mar 2008, 01:46

Blissfully Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web