Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Avr 2018, 01:06

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 277 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2008, 21:40 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
Jerzy : c'est quand même embêtant que tu dises que le cinéma de Spielberg est tel ou tel (consensuel, etc), sans avoir vu les films qui contredisent ou nuancent ces jugements ou ce modèle.

Qu'il y ait une forme de consensualité et de conformisme middle-class chez Spielberg, ca me parait évident, surtout dans ses films des années 90. Mais ses films depuis A.I. mettent sérieusement toute tentative de regard systématique sur son oeuvre. Et avant il y a le cas "rencontres du troisième type" (le seul de cette époque qu'il ait écrit, ce qui n'est pas négligeable), qui déjà met franchement à mal ces traits. Le désir du "grand voyage" dépasse le "retour chez soi", mais c'est sur le mode obsessionel, qui n'est même pas montré comme un accomplissement de soi, mais comme un moyen d'échapper à la banlieue middle-class présenté comme un lieu de souffrance, qui ne se fait pas sans dommage, pour soi et les autres. C'est déjà la fuite loin de soi de catch me et la famille comme valeur n'est au final pas du tout validée. Au contraire, c'est le repli sur soi égoiste de la poursuite des aspirations qui peut l'être : le héros accomplit son désir, mais sans que cet accomplissement n'ait de répercussions sur ses proches, sa famille ou le monde.

Je pense qu'il y a un problème à s'arrêter à des analyses idéologico-politiques au cinéma de Spielberg, parce que c'est un cinéma individualiste, mais d'individu en tension avec ce qui l'entoure. Dans son environnement, il y a ces valeurs formatées, ces enjeux, que parfois le "héros" incarne, mais rarement sur un mode définitif (peut être dans ses films des années 90, jamais dans ses films les plus personnels). Alors prendre le parti d'une analyse idéologico-politique, c'est risquer d'oublier l'autre dimension, individualiste, en devenir, où l'individu est un lieu de tensions, qui parcourt sa filmographie, et qui éclate dans certains films comme A.I. ou Munich. Munich n'est qu'un film là-dessus, sur l'angoisse d'être un individu dans un milieu, un monde, une circonstance, qui ne peut s'accorder jamais avec le soi, qui est toujours à la fois moins et plus. Et il n'est pas surprenant que beaucoup des films de Spielberg relève du schéma narratif du voyage (initiatique ou non), qui permet l'épreuve, le doute, le choix. Mais ce voyage ne termine pas systématiquement sur la validation des valeurs conformistes...
Alors percevoir la dimension conformiste, oui, mais il ne faut nier la dimension de recherche individuelle, qui justement transparait dans cet "enfantilisme" de Spielberg, qui l'éloigne de l'adulte, l'adulte dans le sens de celui qui a atteint la maturité, l'affirmation de soi et de sa situation sociale, ou bien qui évolue réellement dans le monde. En ce sens, c'est très différent de Kubrick qui fonctionne sur des modes individuels tout à fait autres (dont l'exemple le plus frappant est sans doute Barry Lindon, qui est à l'opposé du "modèle" individuel de Spielberg).

Enfin faudrait penser à faire des débats sur un autre réalisateur que Spielberg, on dirait qu'il n'y a plus que lui qui fait vraiment débat :P... Tu aimes quel réalisateur Jerzy qu'on parle d'autre chose?

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2008, 22:06 
Hors ligne
Expert

Inscription: 26 Jan 2008, 02:22
Messages: 1162
.


Dernière édition par Jerzy Pericolosospore le 13 Juin 2014, 15:46, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2008, 22:22 
Hors ligne
Expert

Inscription: 26 Jan 2008, 02:22
Messages: 1162
.


Dernière édition par Jerzy Pericolosospore le 13 Juin 2014, 15:44, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Fév 2008, 13:24 
Hors ligne
Departed
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2006, 12:37
Messages: 3896
Localisation: Hotel Yorba
Cosmo a écrit:
Putain, Freak, viens pas ensuite me dire que t'as pas le temps de répondre à mes mails !!!!


Téléphone à sa maison...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Fév 2008, 13:43 
Hors ligne
Expert

Inscription: 11 Aoû 2005, 12:23
Messages: 463
Localisation: paris
Karl le mort-vivant a écrit:
"No! He's mine!" (En anglais dans le texte)


j'ai pas revu le film mais...

quand le gamin dit ça, il le dit à un méchant scientifique il me semble ?

le gamin a découvert E.T., il est devenu copain avec lui, sa relation lui procure plein de sentiments divers (amitié, exitation, lui donne de l'importance, etc...). Le gamin A BIEN COMPRIS que les méchants scientifiques qui tournent dans le coin sont là pour enlever/capturer E.T., pour faire des expérience sur lui, pour lui faire du mal...

>Pour le gamin son E.T., ou plutôt son copain E.T., est menacé, en disant "No! He's mine!" c'est juste une réaction pour le protéger du danger que représente les méchants scientifiques. En fait ça veut juste dire "vous n'avez pas le droit de le prendre, il est venu se réfugier chez moi, je veux pas que vous lui fassiez du mal".
:wink:
... donc rien à voir avec l'Etat-voleur ou quoi que ce soit du genre !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Fév 2008, 13:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Putain, ça recommence! Je vais devoir réécrire là dessus... :evil:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Fév 2008, 13:45 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71467
Localisation: Fortress of Writing
Karl le mort-vivant a écrit:
Putain, ça recommence! Je vais devoir réécrire là dessus... :evil:


Non, non, kiki compte pour du beurre.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Fév 2008, 14:15 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Ah? Pourquoi? Faudrait que je sache qui compte pour du beurre et dans quelles conditions...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Fév 2008, 14:17 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71467
Localisation: Fortress of Writing
Karl le mort-vivant a écrit:
Ah? Pourquoi? Faudrait que je sache qui compte pour du beurre et dans quelles conditions...


Tu me demandes.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Avr 2008, 22:28 
Hors ligne
Le quoteur fou
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2005, 17:40
Messages: 12116
Localisation: Hill Valley
Film Freak a écrit:
Selon Karl le mort-vivant. Et il va nous dire pourquoi.
C'est à toi, Karl!
Tiny Tears a écrit:
*viens, avance encore un peu, juste un peu...*

LOL

_________________
Image Tennis de Table Bordeaux


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Avr 2008, 00:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
rotary a écrit:
Film Freak a écrit:
Selon Karl le mort-vivant. Et il va nous dire pourquoi.
C'est à toi, Karl!
Tiny Tears a écrit:
*viens, avance encore un peu, juste un peu...*

LOL



Tu relances le sujet juste pour ça? Lol, alors!

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Avr 2008, 12:02 
Hors ligne
Le quoteur fou
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2005, 17:40
Messages: 12116
Localisation: Hill Valley
j'ai trouvé très évocatrice la remarque de Tiny Tears. On visualise bien la scène.

_________________
Image Tennis de Table Bordeaux


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Fév 2011, 15:54 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71467
Localisation: Fortress of Writing
Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Fév 2011, 13:35 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71467
Localisation: Fortress of Writing
Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Jan 2018, 21:07 
Hors ligne
Petit joueur

Inscription: 13 Jan 2018, 20:45
Messages: 18
J'ai regardé ce film à nouveau pendant les vacances et j'ai halluciné du nombre quasi permanent d'allusions sexuelles qui se trouvent dans ce film. C'est presque dans chaque scène, et c'est à se demander quel était le vrai sujet de ce film faisant passer un alien (mot qui prend le sens d'immigré en anglais) pour le meilleur ami d'un gamin.

Petite liste non exhaustive des multiples allusions sexuelles :
1. La petite soeur demande si c'est un garçon, et Elliott hurle que oui (ce qui sous-entend qu'il a vérifié la nuit précédente).
2. L'un des gamins à table fait mine de toucher le derrière de la maman qui s'était penchée vers le frigo (très classe).
3. La mère est l'archétype de la naïve qui ne voit pas ce qui se passe chez elle, alors que l'alien (donc l'immigré, ou l'intrus) vit, mange, et boit à son insu.
4. A la télé passe les mots de l'alphabet : BALLS (les couilles en anglais), BANANA, BAT, BASEBALL..
5. Près du bus d'école l'un des gamins fait une blague en touchant son entrejambe (et ça se voit que c'est fait sciemment), il dit "il vient DUR ANUS" en français et "He's from your anus" en anglais.
6. ET se déguise en drag queen (bien évidemment ?? Mais bon sens c'est ce que ferait tout extraterrestre qui se respecte dis donc !!! NOn ?)...
7. Devant l'aquarium, Elliott semble initier ET au Darwinisme "les gros poissons mangent les petits, et personnne ne mange les gros poissons" ... faux !!! Il ne s'agit donc pas d'initiation au Darwinisme, mais bien à autres choses, Qui sont les gros poissons qui molestent les petits et ne se font pas d'attraper ? Dès que la maman entre Elliott fait mine de se fermer la bouche avec le requin... (voilà le réponse !)

Je me suis rendu compte 15 ans après que ce film n'avait aucun sens pour un enfant. Déjà enfant je n'avais rien compris à cette situation stupide et aux pleurniches capricieuse de cet Elliott. Et aujourd'hui je vois que ce film n'est que prétexte à rire pour des adultes pervers aux dépends des enfants. Il y a bien trop d'allusions sexuelles dans ce film pour que ce soit fait par hasard.

_________________
Qui se sent morveux, se mouche !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 277 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. PARIS STRIP FILM festival - cinéma underground

Agent X

3

782

15 Mai 2006, 19:35

Mon Colonel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 5ème « International AfterWork Cinéma et Cinéma d’animation»

CroqAnime

2

683

01 Juil 2011, 13:17

CroqAnime Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. cinéma 2.0

Agent X

1

923

26 Oct 2006, 07:21

Homerlan Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cinéma bis

Jericho Cane

2

768

18 Nov 2006, 16:49

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. cinema

bigdaddy

3

741

28 Juin 2007, 16:48

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Cha cha cha au cinéma

rod125

13

865

18 Avr 2008, 11:40

Bub Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le bac cinéma

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Tom

59

2376

27 Avr 2013, 16:56

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Paris cinéma

Jack Griffin

4

892

08 Juil 2005, 17:35

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cahiers du cinéma n° 603

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

22

2161

14 Juil 2005, 17:25

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. De la morale au cinéma

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Karloff

70

5411

02 Mar 2014, 12:40

Karloff Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web