Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 12 Aoû 2022, 22:57

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 07 Juin 2012, 12:42 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8712
Image

Argentine, 1979. Juan, 12 ans, et sa famille reviennent à Buenos Aires sous une fausse identité après des années d’exil. Les parents de Juan et son oncle Beto sont membres de l’organisation Montoneros, en lutte contre la junte militaire au pouvoir qui les traque sans relâche. Pour tous ses amis à l’école et pour Maria dont il est amoureux, Juan se prénomme Ernesto. Il ne doit pas l’oublier, le moindre écart peut être fatal à toute sa famille. C’est une histoire de militantisme, de clandestinité et d’amour. L’histoire d’une enfance clandestine.

Bon c'est toujours un peu gênant d'être réservé sur ce genre de films tragiques visiblement un peu autobiographiques (c'est dédié à la mère du réalisateur, clâmant qu'il faut garder l'espoir) mais je trouve que le traitement d'Avila finit par être contre-productif. Dans cette famille de révolutionnaires contrainte de vivre sous une fausse identité qui rappelle l' A bout de course de Lumet, on suit surtout un jeune garçon qui va tomber amoureux à son école, en opposition avec les scènes de familles, tantôt montrés sous un jour de bonheur radieux, mais vite rattrapées par les impératifs de la lutte (une tante terrorisée par l'avenir des enfants, dont la mère égoïste ne veut se séparer et les entraîne bien malgré eux dans leur cavale, ou encore des morts qui s'amoncellent). Avila relègue toute les scènes de violence en scènes d'animation, ce qui se rajoute à une stylisation chevronnée et à une utilisation forcenée d'une bande son mièvrissime, et qui aseptise son propos plus qu'autre chose. Bien sûr, certaines scènes fortes émergent (la surprise party avec la tante, la scène avec l'amoureuse dans la galerie des glaces), le propos reste très fort et pour un premier film ça reste très satisfaisant mais les stéréotypes et le mignonnisme à tout bout de champ pour appuyer les moments douloureux guettent.
3/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juin 2012, 21:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 25090
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Il y a du style dans ce film en effet, quitte à en abuser notamment avec une bande originale trop présente et trop naïve. Cependant le film peut compter sur une très belle photo et sur une mise-en-scène dynamique et inventive (notamment avec des passages en format BD, très bien pensés).
Malheureusement j'ai un peu eu l'impression de l'avoir déjà vu ce film avec son histoire de famille révolutionnaire qui vit dans la clandestinité. Entre les remises en question sur ce mode de vie et forcément la découverte de l'adolescence par le personnage principal on est en terrain conquis. Il manque un vrai point de vue, un angle d'attaque plus différenciant peut-être qui aurait permis au film de sortir des clichés.
Mais bon ça reste agréable à l'oeil et le réalisateur démontre quand même un joli talent (même si j'ai appris qu'il aurait une tumeur au cerveau :( donc pas sûr d'en voir un autre).

3/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Enfance nue (Maurice Pialat - 1970)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

26

2877

31 Mai 2010, 10:06

Marlo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Porto de mon enfance (Manoel de Oliveira - 2002)

Blissfully

1

1145

20 Juin 2009, 11:55

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Jeannette l'enfance de Jeanne d'Arc (Bruno Dumont - 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Lohmann

75

6391

24 Sep 2017, 21:51

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary (Rémi Chayé, 2020)

Abyssin

13

465

24 Mai 2021, 22:18

Mr Degryse Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le braqueur (Benjamin Heisenberg - 2010)

DPSR

0

1268

04 Jan 2011, 19:32

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Häxan (Benjamin Christensen - 1922)

Tom

2

1321

12 Mai 2011, 07:29

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Antigang (Benjamin Rocher, 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

15

2927

05 Mar 2016, 00:34

Jerónimo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rojo (Benjamin Naishtat, 2019)

Abyssin

4

780

18 Juil 2019, 16:38

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lads & Jockeys (Benjamin Marquet - 2008)

Blissfully

0

1371

23 Sep 2008, 23:03

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Libre et assoupi (Benjamin Guedj, 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Baptiste

19

2387

05 Juin 2016, 22:14

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Abyssin et 15 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web