Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 22 Juil 2019, 00:19

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 24 Sep 2017, 21:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1493
Image

La jeune Suzu quitte Hiroshima en 1944, à l'occasion de son mariage, pour vivre dans la famille de son mari à Kure, un port militaire. La guerre rend le quotidien de plus en plus difficile, malgré cela, la jeune femme cultive la joie et l'art de vivre. Mais en 1945, un bombardement va éprouver son courage.

Loin de la fulgurance d'un Miyazaki (je ne suis absolument pas un spécialiste, mais le dessin a un côté plus "simpliste" ici), c'est beaucoup plus insidieusement que Dans un recoin de ce monde a finit par me convaincre, alors que je n'ai pas forcément été très emballé par la première partie où s'enchaine de (trop) courtes scènettes dont l'utilité ne semblent être que de définir des éléments qui alimenteront le cœur du récit (la partie sur la seconde guerre mondiale). Malgré ce côté artificiel, on s'attache néanmoins rapidement à Suzu, petite fille puis femme à la fois très respectueuse des traditions japonaises (la description méticuleuse des deux cellules familiales et du rôle dévolu à chacun, l'une des plus belles facettes de ce film) mais également très originale, à la fois naïve (lorsqu'elle s'égare dans le quartier rouge) et rêveuse (avec ce que j'ai peut être préféré du film, tout le travail sur le graphisme - passion de Suzu -, passant de l’impressionnisme au postimpressionnisme, dont je regrette qu'il ne prenne pas plus de place), que seuls les bombardements américains (et in fine la bombe H sur Hiroshima) finiront par (r)amener à la cruelle réalité (séquence d'ailleurs un peu étonnante où, suite à la reddition japonaise, Suzu de rage s'emporte contre l'empereur qui avait promis de ne jamais se rendre tant qu'il y aurait encore un japonais valide. Scène d'autant plus étonnante que jusqu'à ce moment on se demandait si Suzu comprenait véritablement qu'une guerre était en cours). Finalement moins un film sur la seconde guerre mondiale ou l'horreur de la bombe atomique (ce à quoi je m'attendais) que sur la perte de l'innocence (Suzu) et la prise de conscience de sa vulnérabilité (le Japon).

4/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Juin 2019, 19:58 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 9875
Lohmann a écrit:

Loin de la fulgurance d'un Miyazaki (je ne suis absolument pas un spécialiste, mais le dessin a un côté plus "simpliste" ici),
Plus simpliste non mais pour faire un parallèle avec la peinture, Katabuchi est plus aquarelliste qu'un Miyazaki.


Lohmann a écrit:
Finalement moins un film sur la seconde guerre mondiale ou l'horreur de la bombe atomique (ce à quoi je m'attendais) que sur la perte de l'innocence (Suzu) et la prise de conscience de sa vulnérabilité (le Japon).
C'est quand-même un film sur tous les petits combats et défis qu'endurent la population civile durant la guerre.

Sinon j'ai trouvé ça splendide et j'aurais plus tendance à dire qu'avec un Katabuchi la relève de Miyazaki et autres dessins animés japonais est réalisée. On pense évidemment au Tombeau des Lucioles dans un registre moins mélodramatique (il y a tout de même un bon quota dark) mais Katabuchi trace son propre chemin et j'aime beaucoup le côté du film apparemment super petit et modeste, qui semble raconter une petite histoire sans enjeux et puis finalement opère tout en profondeur et s'avère super ample de par ses thématiques traitées. Toute cette peinture de la vie civile pendant la guerre est bouleversante et ça coïncide comme le souligne Lohmann à la perte de l'innocence/rentrée dans l'âge adulte.

Bon et il ne faut pas s'attendre à un film sur la fameuse bombe de Hiroshima (ça tient 5 minutes dans le film) mais vraiment ce petit côté modeste , l'angle humain sous lequel est scruté de manière toute simple la vie sous la guerre, cette énergie constante (plutôt que de s'apitoyer et de faire pleurer sur les cadavres, Katabuchi apporte les réactions pleins de vie des survivants, ce qui fait en un mélange assez troublant et émouvant) et cette fluidité et déroulé narratif tout simple c'est du grand art dans l'animation nipponne. C'est vraiment dans le haut du panier et Katabuchi a une délicatesse unique qu'on ne retrouve pas chez ses concurrents. Bon il y a malheureusement quelques longueurs ce qui l'empêche d'être dans les chef d'oeuvres du genre mais on n'en est pas loin. Pour ce manga, j'aime bien l'expression de grand petit film. Le genre d'oeuvre toute modeste sur le papier qui finit par nous surprendre et impressionner au final.

5/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2019, 12:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1493
Abyssin a écrit:
C'est vraiment dans le haut du panier et Katabuchi a une délicatesse unique qu'on ne retrouve pas chez ses concurrents.

Je te conseille les deux films de Naoko Yamada sortis l'an dernier (Silent Voice) et cette année (Liz et l'oiseau bleu), tous les deux très bons et que je placerais également en tête des DA japonais de ces dernières années.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2019, 13:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19717
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Le problème avec l'animation japonaise c'est que Ghibli est tellement loin devant que tout paraît fade à côté, à l'image de ce Dans un recoin du monde, joli film mais totalement anecdotique comme d'ailleurs Liz et l'oiseau bleu vu à Annecy l'année dernière et déjà presque totalement oublié. Les deux seuls qui parviennent à tirer leur épingle du jeu c'est Hosoda et Shinkai (bon après je suis loin de voir tous les films d'animation japonais qui sortent). Très déçu par la carrière de Yuasa dont je suradore Mind Game, vu son dernier film à Annecy cette année c'est une affreuse bluette adolescente fantastique d'une naîveté ridicule, je sais pas ce qui s'est passé avec lui.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2019, 13:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1493
Hosoda m'ennuie profondément (même si j'ai plus apprécié Mirai que ses précédents), je trouve Katabuchi et Yamada bien plus passionnant.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2019, 13:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19717
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Hosoda et Shinkai me semblent avoir une ambition quand même autre que les deux suscités même si je ne nie pas qu'on puisse apprécier leurs films.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2019, 14:37 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 9875
Je vous recommande l'excellent Happiness road de la taïwanaise Hsin-Yin Sung sortie l'année dernière en catimini.
J'adore Hosoda mais Mirai m'a ennuyé.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2019, 15:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Fév 2010, 02:40
Messages: 1863
Localisation: Avignon mdr
Art Core pour Yuasa faut que tu mates Devilman Crybaby sur Netflix ou bien The Tatami Galaxy, voir Ping Pong. Ce ne sont pas des longs métrages mais des séries animées, mais pour le coup on retrouve vraiment ce qui fait sa particularité, c'est vraiment excellent (surtout Devilman et Ping Pong)

_________________
"PACIFIC RIM" Massinfect


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juin 2019, 16:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19717
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
J'avais regardé un bout de Devilman et ça avait l'air plus proche de Mind Game en effet. Mais l'impression que l'histoire va m'emmerder. A retenter peut-être. Mais ses deux derniers films Lou l'île aux sirènes et donc Ride your wave c'est vraiment pas top.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Juste la fin du monde (Xavier Dolan - 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Rajdevaincre

31

3020

08 Fév 2017, 12:34

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Vaiana, la légende du bout du monde (Ron Clements, John Musker, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

68

3240

06 Mar 2017, 22:19

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 31 (Rob Zombie, 2016)

Fire walk with me

4

758

31 Jan 2017, 19:33

Xavi777 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Deadpool (Tim Miller, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Film Freak

104

5603

27 Mai 2016, 10:15

Azuma Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Chocolat (Roschdy Zem - 2016)

Karloff

2

833

08 Fév 2016, 10:05

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ce sentiment de l'été (Mikhaël Hers - 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Jerónimo

18

1614

04 Avr 2017, 17:44

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Zoolander 2 (Ben Stiller - 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Mufti

23

1834

20 Jan 2017, 22:05

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Five (Igor Gotesman, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Art Core

16

1368

01 Avr 2016, 00:48

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 13 Hours (Michael Bay, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

37

2914

25 Déc 2016, 11:24

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Kaili Blues (Gan Bi, 2016)

Karloff

9

785

03 Avr 2016, 20:57

Karloff Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web