Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 01 Déc 2022, 08:09

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 25 Mai 2012, 21:34 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
J'y allais avec beaucoup d'entrain, chauffé par les premiers avis et surtout un teaser qui semblait promettre un ride trash et un retour au Cronenberg d'antan.
J'ai découvert très vite qu'il n'en serait rien et qu'à la place j'aurai droit à près de deux heures de théâtralité insupportablement didactique où tout ce qu'il peut y avoir d'intéressant comme thématique émanant de l'univers choisi est asséné à grands coups de dialogues imbitables dans une structure épisodique au rythme inexistant.

C'est marrant que ce nouveau film du cinéaste arrive après son adaptation de The Talking Cure vu qu'ici aussi tout semble passer par la parole, mais c'est justement là que se perd à mes yeux tout le film, dans des palabres plutôt que des actions, qui annihilent absolument toute sorte d'adhésion pour ma part.

J'ai toujours autant de mal avec Pattinson, même si la direction d'acteur y est sans doute pour beaucoup ici, et je ne sauve que très peu de choses en somme (l'ambiance et l'aspect un peu SF/anticipation de l'ensemble).

1/6

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2012, 23:30 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
J'ai trouvé ça absolument à chier. Chiant et inepte. Là où son précédent évidait vers une forme plus classique de la manière la plus fertile possible, ici c'est juste du brassage de rien. Il y a une idée : le silence cash, étrange et inhabituel (aucune ambiance, à peine un fond d'air), de l'intérieur de la limousine. Mais même ça je trouve ça assez mal exploité - à part peut-être pour la scène de Morton, la seule qui par le contexte tire un brin son épingle du jeu.

Le reste n'est que phrasage bien peu inspiré. Cronenberg s'infiltre dans cette tendance "inflige au spectateur ce que ton film est censé dépeindre". Et comme certains réals font des films chiants pour parler de l'ennui, Cronenberg rajoute un galet à la montagne de films capitalisto-frigides qui pensent qu'il faut vider le film de toute substance pour nous parler de la vacuité du monde.

Franchement, quand arrive un truc comme
Pattinson qui tue son garde
j'ai l'impression qu'il aurait tout aussi bien pu arriver le contraire, ou la même chose dix minutes après, ou sur un autre personnage... A partir du moment où on comprend que ce héros ne fait plus que courir après des sensations qu'il ne parvient plus à éprouver (ce qui est plié après 5 minutes), le reste passe en mode aléatoire, jusqu'à cette confrontation finale nauséeuse à force d'aller n'importe où et nulle part.

Enfin, je sais pas si c'est la projection du mk2, mais j'ai trouvé ça terriblement numérique, vidéo, grisâtre et fade, formidablement laid. Impression de pénombre constante.


Pattinson fait de son mieux, mais globalement c'est donc beurk. Bravo Frémaux.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2012, 23:40 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
Tom a écrit:
Enfin, je sais pas si c'est la projection du mk2, mais j'ai trouvé ça terriblement numérique, vidéo, grisâtre et fade, formidablement laid.

Au début surtout...avec les incrusts horribles dans la limo aussi.

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2012, 23:42 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
Film Freak a écrit:
Au début surtout...avec les incrusts horribles dans la limo aussi.

Oui clair, cette première scène dégueu... mais même, l'impression que tout le film est aussi moche que s'il avait été intégralement tourné sur fond vert.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Mai 2012, 02:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Nov 2011, 23:38
Messages: 387
Combien de personnes ont claqué porte de sortie à votre séance ? J'étais aux Halles ce matin les gars ils peuvent pas quitter le film calmement ils faut qu'ils soufflent, remettent leur veste devant tout le monde et enfin se casse BANDE DE CONNARDS ! Sinon je suis très partagé, c'est très loin de l'idée que je m'étais fait du film (La bande annonce m'a induit en erreur LA SALOPE) et la sa doit bien faire 10-15 minutes que j'essaye de faire une critique du film mais j'y arrive pas (J'y arrive jamais de toute façon) mais Robert Pattinson est excellent et Juliette Binoche c'est une MILF !!!

_________________
J'ai toujours rebondi. Quand j'ai fait Jet Set 2 qui a été un échec, je me suis posé des questions et suis revenu avec Camping

Fabien Onteniente, Mardi 12 mars 2013


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Mai 2012, 17:38 
Hors ligne
Connaisseur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mar 2011, 21:38
Messages: 193
dans une petite salle j'ai eu:

2 vieilles qui partent avant la fin, 3 personnes endormies dans ma rangée, et un enculé qui laisse son téléphone sonner deux fois avant d’entamer une brève conversation.

après je ne peux être d'accord avec filmfreak quand il dit:

Citation:
c'est justement là que se perd à mes yeux tout le film, dans des palabres plutôt que des actions, qui annihilent absolument toute sorte d'adhésion pour ma part.


pourquoi faudrait-il préférer les actions aux paroles ou inversement ? Désolé mais j'ai entendu des phrases uniques dans ce film, et je trouve que le héros fait pas mal de choses dans les actes mine de rien. Déjà il se fait entarter, c'est de l'action passive subie, et un superbe hommage à Noel Godin (ce qui est à souligner). Il baise plusieurs fois, bouffe tout le temps... on peut pas dire qu'il n'agit pas. ça se limite pas seulement à une simple recherche de sensation Tom, rien à voir selon moi tant l’environnement est irréel. Dans Hurt locker ok mais là...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Mai 2012, 18:16 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
TiQ a écrit:
dans une petite salle j'ai eu:

2 vieilles qui partent avant la fin, 3 personnes endormies dans ma rangée, et un enculé qui laisse son téléphone sonner deux fois avant d’entamer une brève conversation.

après je ne peux être d'accord avec filmfreak quand il dit:

Citation:
c'est justement là que se perd à mes yeux tout le film, dans des palabres plutôt que des actions, qui annihilent absolument toute sorte d'adhésion pour ma part.


pourquoi faudrait-il préférer les actions aux paroles ou inversement ?

J'adhère assez à l'adage "ce qui est dit au lieu d'être montré est perdu pour le spectateur".
Je trouve que déblatérer son propos sur le capitalisme par le biais de dialogues pompeux n'est pas aussi efficace que de le mettre en image.
Ca fait Matrix 2 quoi.

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Mai 2012, 18:21 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
TiQ a écrit:
ça se limite pas seulement à une simple recherche de sensation Tom, rien à voir selon moi tant l’environnement est irréel.

Non mais que ca prenne toutes les subtilités et détours possibles, ou que ça s'assimile à aller simple vers la névrose, même avec des doigts de fées on reste à contempler un mec qui fait n'importe quoi n'importe comment, parce qu'il est paumé et ne sait pas où il va. Comme accrocher à quelqu'un qu'on passe le film à trouver aveugle et con ? Où est la séduction de ce mode de vie ? On sait d'avance qu'on ne sera pas surpris, qu'il n'aura aucune chance, comme personnage ou même comme symbole, c'est une ligne droite vers le rien. Du coup je trouve cette figure anti-charismatique au possible, y a aucune fascination de ma part pour ce genre de parcours finalement très balisé.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Mai 2012, 23:16 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Tout cela a l'air de beaucoup ressembler au bouquin.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Mai 2012, 23:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 25630
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Je confirme, c'est très fidèle. Les dialogues y sont transposés tel quel.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 00:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 13600
Film Freak a écrit:
J'adhère assez à l'adage "ce qui est dit au lieu d'être montré est perdu pour le spectateur".
Je trouve que déblatérer son propos sur le capitalisme par le biais de dialogues pompeux n'est pas aussi efficace que de le mettre en image.
Ca fait Matrix 2 quoi.


Matrix 2 c'est la mise en image efficace ou les dialogues pompeux?
J'ai un affreux doute


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 00:17 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 80870
Localisation: Fortress of Writing
Dialogues pompeux.

_________________
Projection de THE ISLAND en 35mm Jeudi 8 Décembre à 21h à l'Ecoles Cinéma Club présentée par bibi
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 09:32 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8712
"ouaiiiiis je dirai pas que c est totalement nul y a du potentiel, j'hésite encore si c'est un film incompris par son époque et le futur tranchera mais c'est quand même du sous Samuel Beckett et du sous Ionesco"
#Lespoufsdanslesfilesdattenteducarax

Bientôt comment j'ai vu le film avec cinq poufs qui devaient peser 8 tonnes avec des gilets décorés de photos de Pattinson et qui ont passé tout le film à glousser


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 14:32 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 22511
Pour moi, c'est un excellent Cronenberg... Je vais pas faire un cop-coll de ma critique mais je trouve que c'est une excellente adaptation du roman (d'ailleurs c'est plus adapté qu'on ne le suppose), avec un propos hyper-lucide sur notre époque, comme une suite de Social Network version gueule de bois. Pattinson est très bon, je regrette juste la scène finale assez ratée.

5/6 alors que Cronenberg n'est pas mon réal préféré.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2012, 22:16 
Hors ligne
Connaisseur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mar 2011, 21:38
Messages: 193
arrêtons l'argument "faussement philosophique" sans le démontrer. Le "spectre" planant sur l'économie est une expression qu'on retrouve dans le manifeste communiste.
le rat comme monnaie d'échange, ça fait penser à Freud et à Ernest Jones. Le 1er parle même d'un patient à lui "l'homme aux rats" qui souffre d'une névrose axée comme souvent sur la culpabilité et la pulsion sexuelle. On peut s’interroger sur les liens qui existent entre échange et égo, c'est assez vaste. Puis si on fait une monnaie et un système incontrôlable, le rat serait une bonne image de la question, une bête incontrôlable qui fait fantasmer, se retournant contre son créateur.
Après il y a l'aspect "protection contre les virus" en restant dans sa limousine tout le temps et en étant obsédé par sa bonne santé, tandis que dehors c'est le chaos et que tout le monde semble y passer.

la scène finale perso je trouve que c'est l'un des points forts du film, structure, contenu, mais bon, je comprends que les gens n'aiment pas aller au cinéma pas écouter des mecs parler pendant plus d'une minute, surtout si c'est de l'économie.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Chromosome 3 (David Cronenberg - 1979)

Blissfully

12

2032

19 Déc 2016, 20:33

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Mouche (David Cronenberg - 1986)

Blissfully

14

2899

11 Nov 2021, 10:23

Bêtcépouhr Lahvi Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Videodrome (David Cronenberg - 1984)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

22

3227

22 Déc 2016, 21:41

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Spider (David Cronenberg - 2002)

romain

0

1525

23 Juil 2012, 11:59

romain Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Crash (David Cronenberg - 1996)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tom

16

2502

30 Mai 2022, 12:33

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Stereo (David Cronenberg, 1969)

Film Freak

2

1234

21 Sep 2015, 08:17

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Shivers (David Cronenberg, 1975)

Film Freak

11

1886

24 Nov 2020, 17:37

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. M. Butterfly (David Cronenberg, 1993)

Mr.Orange

12

1531

31 Mai 2022, 10:33

Billy Budd Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rabid (David Cronenberg, 1977)

Film Freak

0

1218

20 Juin 2016, 00:23

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Scanners (David Cronenberg, 1981)

Film Freak

2

1400

09 Nov 2020, 10:49

Art Core Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web