Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Oct 2018, 13:42

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Top John Ford
MessagePosté: 19 Fév 2011, 00:12 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Okaaaay, attention le nombre de films !
En grisé, les copies perdues.


Image


MUETS

/ (1917) The tornado
/ (1917) The trail of hate
/ (1917) The scrapper
/ (1917) Pour son gosse (The soul herder) (The sky pilot)
/ (1917) Red Saunders Plays cupid
/ (1917) Cheyenne's Pal
- (1917) Le Ranch Diavolo (Straight Shooting)
- (1917) L'Inconnu (The Secret Man)
/ (1917) A Marked Man
- (1917) À l'assaut du boulevard (Bucking Broadway)
/ (1918) Le Cavalier fantôme (The Phantom Riders)
/ (1918) La Femme sauvage (Wild Women)
/ (1918) Thieves Gold
/ (1918) La Tache de sang (The Scarlet Drop) (Civil War days)
/ (1918) Du sang dans la prairie (Hell Bent) (Three Bad Men)
/ (1918) Le Bébé du cow-boy (A Woman's Fool)
/ (1918) The Craving
/ (1918) Le Frère de Black Billy (Three Mounted Men)
/ (1919) Sans armes (Roped)
/ (1919) The Fighting Brothers His Buddy
/ (1919) A la frontière (A Fight for Love)
- (1919) By Indian Post The Love Letter
- (1919) The Rustlers
/ (1919) Le Serment de Black Billy (Bare Fists)
- (1919) Gun Law The Posse's Prey
- (1919) The Gun Packer Out Wyoming Way
/ (1919) La Vengeance de Black Billy (Riders of Vengeance)
- (1919) The Last Outlaw
/ (1919) Le Proscrit (The Outcasts of Poker Flat)
/ (1919) Le Roi de la prairie (The Ace of the Saddle)
/ (1919) Black Billy au Canada (The Rider of the Law) (Jim of the Rangers)
- (1919) Tête brûlée (A Gun Fightin' Gentleman)
/ (1919) Les Hommes marqués (Marked Men)
/ (1920) The Prince of Avenue A
/ (1920) The Girl in Number 29
/ (1920) L'Obstacle (Hitchin' Posts)
- (1920) Pour Le Sauver (Just Pals)
- (1921) Un homme libre (The Big Punch)
/ (1921) The Freeze-Out
/ (1921) The Wallop
/ (1921) Face à Face (Desperate Trails)
/ (1921) Action (Let's Go)
/ (1921) Sure Fire
/ (1921) Jackie
/ (1922) Little Miss Smiles
- (1922) Silver Wings
- (1922) Le Forgeron du village (The Village Blacksmith)
/ (1923) L'Image aimée (The Face on the Barroom Floor) (The Love Image)
/ (1923) Three Jumps Ahead
- (1923) Cameo Kirby
- (1923) Le Pionnier de la baie d'Hudson (North of Hudson Bay) (North of the Yukon)
/ (1923) Hoodman Blind
- (1924) Le Cheval de fer (The Iron Horse)
/ (1924) Les Coeurs de chêne (Hearts of Oak)
- (1925) Sa Nièce de Paris (Lightnin')
- (1925) La Fille de Négofol (Kentucky Pride)
/ (1925) Le Champion (The Fighting Heart)
/ (1925) Extra Dry (Thank You)
- (1926) Gagnant quand même (The Shamrock Handicap)
- (1926) Trois Sublimes Canailles (Three Bad Men)
- (1926) L'Aigle bleu (The Blue Eagle)
- (1927) Upstream
- (1928) La Maison du bourreau (Hangman's House)


PARLANTS

- (1928) Maman de mon cœur (Mother Machree)
- (1928) Les Quatre Fils (Four Sons)
- (1928) Riley the Cop
- (1929) Le Costaud (Strong Boy)
/ (1928) Napoleon's Barber
- (1929) The Black Watch (La Garde Noire)
- (1929) Salute
- (1930) Hommes sans femmes (Men Without Women)
- (1930) Born Reckless
- (1930) Up the River
- (1931) Le Corsaire de l'Atlantique (Seas Beneath)
- (1931) The Brat
- (1931) Arrowsmith
- (1932) Tête brûlée (Airmail)
- (1932) Une femme survint (Flesh)
- (1933) Deux femmes (Pilgrimage)
- (1933) Doctor Bull
- (1934) La Patrouille perdue (The Lost Patrol)
- (1934) Le Monde en marche (The World Moves On)
- (1934) Judge Priest
- (1935) Toute la ville en parle (The Whole Town's Talking)
- (1935) Le Mouchard (The Informer)
- (1935) Steamboat Round the Bend
- (1936) Je n'ai pas tué Lincoln (The Prisoner of Shark Island)
- (1936) Marie Stuart (Mary of Scotland)
- (1936) Révolte à Dublin (The Plough and the stars)
- (1937) La Mascotte du régiment (Wee Willie Winkie)
- (1937) The Hurricane
- (1938) Quatre hommes et une prière (Four men and a prayer)
- (1938) Patrouille en mer (Submarine Patrol)
- (1939) La Chevauchée fantastique (Stagecoach)
- (1939) Vers sa destinée (Young Mister Lincoln)
- (1939) Sur la piste des Mohawks (Drums Along the Mohawk)
- (1940) Les Raisins de la colère (The Grapes of Wrath)
- (1940) Les Hommes de la mer ou Le Long voyage (The Long Voyage Home)
- (1941) La Route du tabac (Tobacco Road)
- (1941) Qu'elle était verte ma vallée (How Green Was My Valley)
- (1942) La Bataille de Midway (The Battle of Midway)
- (1943) We Sail at Midnight
- (1943) December 7th
- (1945) Les Sacrifiés (They Were Expendable)
- (1946) La Poursuite infernale (My Darling Clementine)
- (1947) Dieu est mort (The Fugitive)
- (1948) Le Massacre de Fort Apache (Fort Apache)
- (1948) Le Fils du désert (Three Godfathers)
- (1949) L'Héritage de la chair
- (1949) La Charge héroïque (She Wore A Yellow Ribbon)
- (1950) Planqué malgré lui (When Willie Comes Marching Home)
- (1950) Le Convoi des braves (Wagon Master)
- (1950) Rio Grande
- (1951) This Is Korea !
- (1952) L'Homme tranquille (The Quiet Man)
- (1952) What Price Glory
- (1953) Le soleil brille pour tout le monde (The Sun Shines Bright)
- (1953) Mogambo
- (1955) Ce n'est qu'un au revoir (The Long Gray Line)
- (1955) The Red, White and Blue line
- (1955) Permission jusqu'à l'aube (Mister Roberts)
- (1955) The Bamboo Cross
- (1955) La Révélation de l'année (Rookie of the Year)
- (1956) La Prisonnière du désert (The Searchers)
- (1957) L'aigle vole au soleil (The Wings of Eagles)
- (1957) Quand se lève la lune (The Rising of the Moon)
- (1958) L'Inspecteur de service (Gideon's Day)
- (1958) La Dernière Fanfare (The Last Hurrah)
- (1959) Les Cavaliers (The Horse Soldiers)
- (1959) Korea: Battleground for Liberty
- (1960) The Colter Craven Story épisode de la série télévisée "Wagon Train"
- (1960) Le Sergent noir (Sergeant Rutledge)
- (1960) Alamo réalisateur de la 2e équipe
- (1961) Les Deux Cavaliers (Two Rode Together)
- (1962) L'Homme qui tua Liberty Valance (The Man Who Shot Liberty Valance)
- (1962) La Conquête de l'Ouest (How the West was won)
- (1962) Flashing Spikes épisode de la série télévisée "Fred Astaire Alcoa Hour"
- (1963) La Taverne de l'Irlandais (Donovan's Reef)
- (1964) Les Cheyennes (Cheyenne Autumn)
- (1965) Le Jeune Cassidy (Young Cassidy)
- (1966) Frontière chinoise (Seven Women)
- (1976) Chesty: A Tribute to a Legend


Au boulot !


Dernière édition par Tom le 19 Fév 2011, 09:59, édité 6 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 19 Fév 2011, 00:22 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Et les seuls que j'ai vu, pour l'instant, dans un vague ordre. Ca va pas en-dessous du 4/6.


6 - Les Raisins de la colère (The Grapes of Wrath)
6 - Vers sa destinée (Young Mister Lincoln)
6 - La Poursuite infernale (My Darling Clementine)

Perfection totale pour ces trois-là, même si la vision du dernier date (j'ai aucun doute dessus, après). Pureté formelle constante, grosse boule dans la gorge et les larmes aux yeux à la fin.


5.5 - La Chevauchée fantastique (Stagecoach)
5 - Frontière chinoise (Seven Women)

Deux excellents films.


4.5 - Steamboat Round the Bend
4.5 - Le Mouchard (The Informer)

Le premier est très sympa sans être tanscendant. Le second, malgré un final sublime, je le trouve un peu sec, un peu étouffé par les codes du film grande dépression / film noir auxquels il se laisse trop facilement aller sans chercher à en faire quelque chose d'autre (suffit de le mettre en face Grapes of Wrath pour sentir la différence). L'anti-héros un peu bêta aide pas.


4 - La Charge héroïque (She Wore A Yellow Ribbon)

Bien, rien d'exceptionnel.


Voilà, reste les 95% à découvrir. A la limite j'y reviendrai pour des scènes en particulier, là un top ça me semble un peu abstrait.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 19 Fév 2011, 09:15 
En ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23639
Localisation: Arkham Asylum
Citation:
Image


C'est pas John Ford ça, c'est John Huston !

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 19 Fév 2011, 09:51 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Loool, merde !
J'ai trouvé la photo sous-titrées john ford, "heey, elle est classe", j'ai cherché un moment parce que je me disais bien que ca ressemblait pas des masses, j'ai pas trouvé contradiction, me suis dit "bah c'est une photo jeune", et bah dans mon cul ! Je change ça...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 19 Fév 2011, 10:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
J'ai pas vu grand chose !

Tom a écrit:
- (1939) La Chevauchée fantastique (Stagecoach)
- (1940) Les Raisins de la colère (The Grapes of Wrath)
- (1950) Rio Grande
- (1952) L'Homme tranquille (The Quiet Man)
- (1956) La Prisonnière du désert (The Searchers)


J'adore les quatre derniers et n'ai qu'un souvenir vague du premier, découvert grâce à Eddy Mitchell.

Image

Mais j'ai très envie d'en voir d'autres.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 19 Fév 2011, 11:29 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
- (1939) La Chevauchée fantastique 5.5/6
Le grand western classique par excellence, même s'il est difficile de s'imaginer à quel point ce film était novateur à l'époque. L'apparition de John Wayne au moyen d'un travelling avant légèrement tremblé, c'est le début magistral, magique, d'un mythe qui perdurera près d'un demi-siècle. La diligence qui rassemble les marginaux de la société US, avec un banquier perdu au milieu, est un autre des motifs forts qui ont fait de John Ford le conteur par excellence de l'émergence chaotique d'une nation.

- (1939) Vers sa destinée 5.5/6
Grand film sur les débuts de Lincoln en tant qu'avocat. La peinture du personnage est mélancolique, méditative même par moments, s'autorisant des ellipses audacieuses mais au final profondément poétiques, comme cette brusque coupure entre le flirt de Lincoln et Ann Rutledge, et la visite du premier sur la tombe de la seconde.

- (1940) Les Raisins de la colère 6/6
John Ford prouve qu'il est loin d'être le conservateur que beaucoup voient en lui, avec ce film d'un humanisme simple et beau. Tout le passage dans le camp de "réfugiés" est aussi évocateur d'une Amérique qui peut vite tourner au fascisme (cf la scène ultra-sombre où Fonda enfreint le couvre-feu). Le bal, la fin, d'un lyrisme assumé... tout concourt au chef d'oeuvre.

- (1941) Qu'elle était verte ma vallée 4/6
Oui bon alors là, grosse réserve pour ma part sur la naïveté, je dirais presque la niaiserie du film à certains instants. Pour moi c'est ici le Ford un peu agaçant, qui a une tendance au prêchi-prêcha catholique... Mais ça reste un film important dans sa description du monde ouvrier.

- (1946) La Poursuite infernale 6/6
Là encore John Ford installe un climat de forte mélancolie, qui me parle beaucoup. C'est tout de suite fort émotionnellement (la mort du petit frère dès le début du film, osée et choquante) et ça continue tout le film, qui mêle légèreté et profondeur du discours. Un des films les plus fins de Ford.

- (1948) Le Massacre de Fort Apache 5/6
Un film qui montre que Ford peut tout à la fois aimer sa patrie et la critiquer. Ici, la cavalerie comme instrument de conquête est glorifiée sans complexe, mais il y a aussi une réflexion sur le mécanisme de création de la légende très intéressante. La fin est au moins aussi amère que joyeuse. L'amertume va gagner du terrain à mesure que Ford va viellir.

- (1949) La Charge héroïque 4/6
Là c'est un peu plus bourrin, moins intéressant sur le fond, le film vaut davantage pour les rapports sentimentaux.

- (1950) Le Convoi des braves 4/6
On pourrait sans peine désigner ce film comme un des chefs d'oeuvre de Ford tant l'épure est maximale, et les thèmes du maître condensés. De mon côté, je ne suis jamais à fond, ces pélerins et leurs tribulations ne m'intéresse pas des masses. Il y a une bonne scène avec le passage du convoi dans les montagnes. La fin, symbolique jusqu'à l'extrême, confine au kitsch.

- (1956) La Prisonnière du désert 6/6
Chef d'oeuvre absolu et l'un de mes films préférés. Ford fait exploser à l'écran, dans un Technicolor à se damner, toute la violence du Grand Ouest, sans pour autant abandonner la sensibilité qu'il met à décrire les rapports humains (cf quand le capitaine-révérend boit son café avec toute la compagnie qui s'agite autour, puis la scène muette où John Wayne reçoit son manteau de son ancienne amante). A voir au cinéma, pour ressortir sonné.

- (1960) Le Sergent noir 3/6
L'équilibre entre farce et drame, si naturel à Ford, me semble ici raté. Déjà parce que la farce en question est plus bourrine que jamais. Ensuite parce qu'elle cotoie d'un peu trop près les flashbacks visant à découvrir la vérité, pour le coup assez réussis en mode thriller. Mais il y a le "I'm a man" de Woody Strode filmé en contre-plongée qui se lève, et là ça devient iconique, très émouvant.

- (1961) Les Deux Cavaliers 5.5/6
Film super impressionnant dans sa manière de traiter d'une multitude de thème l'air de rien. C'est cette nonchalance, cette fluidité, qui permet en retour une émotion authentique, dépouillée d'artificialité, quand le drame finit par se produire, comme dans ce film où la différence entre Blancs et Indiens devient au moins aussi poignante que dans La Prisonnière du désert.

- (1962) L'Homme qui tua Liberty Valance 6/6
Western archétypal et profonde réflexion sur les ressorts du mythe de l'Ouest tout à la fois, voici un film qui inspire le plus profond respect. L'homme qui glorifiait la nation américaine, parfois sans retenue et sans recul, livre ici une oeuvre dont le maître-mot est complexité. La prosperité de l'Amérique s'est faite sur le meurtre, qui, même perpétré par la justice et rehaussé par le discours de la légende, n'en demeure pas moins consubstantiel à la nation américaine.

- (1964) Les Cheyennes 4.5/6
Belle fresque qui épouse un peu plus le point de vue des Indiens, même si les héros sont aussi américains. John Ford désabusé par les crimes commis par son pays. On a même l'impression que taxé de racisme comme il l'a été durant sa carrière, le cinéaste avait à coeur de montrer qu'il était, avant d'être Américain, profondément humaniste.



John Ford n'est pas le genre de cinéaste vers lequel ma sensibilité me porte de prime abord: élégie de la communauté, tendance au moralisme chrétien, goût pour la farce et le grossier, mise en avant d'un acteur, John Wayne (ce sont ses personnages qui comportent probablement le plus d'éléments autobiographiques), avec lequel je ne m'identifie aucunement...
Mais en creusant un peu, en grattant cette surface de patriote indécrottable, on découvre un immense, immense auteur qui cache en fait une grande sensibilité. Sa caméra, donnant la primauté aux personnages, ne bougeant que lorsque ceux-ci bougent ou lorsque c'est absolument nécessaire, aura inspiré quantité de réalisateurs dans l'histoire. Loin de s'en être tenu à une vision edulcorée de la nation américaine, John Ford se sera remis en cause jusqu'à la fin, si bien que sa filmographie est beaucoup plus riche et variée que ce que l'étiquette de faiseurs de westerns (C'est Ford lui-même qui a contribué à cette image, qui le rassurait probablement: "Je suis John Ford, je fais des westerns") suppose.
J'ai hâte de connaître l'immensité de son oeuvre pour de vrai.

Et un petit classement:
1- La Prisonnière du désert
2- La Poursuite infernale
3- Les Raisins de la colère
4- L'Homme qui tua Liberty Valance
5- Vers sa destinée


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 19 Fév 2011, 12:13 
En ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23639
Localisation: Arkham Asylum
Tom a écrit:
Image


Ah bah en voilà une belle tête d'humaniste !

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 19 Fév 2011, 12:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8094
- (1934) Judge Priest 3/6
- (1939) La Chevauchée fantastique (Stagecoach) 6/6
- (1940) Les Raisins de la colère (The Grapes of Wrath) 4/6
- (1941) Qu'elle était verte ma vallée(How Green Was My Valley) 4/6
- (1946) La Poursuite infernale (My Darling Clementine) 5/6
- (1949) La Charge héroïque(She Wore A Yellow Ribbon) 4/6
- (1950) Rio Grande 3/6
- (1952) L'Homme tranquille (The Quiet Man) 6/6
- (1953) Mogambo 5/6
- (1958) La Dernière Fanfare (The Last Hurrah) 4/6
- (1960) Alamo - réalisateur de la 2e équipe 3/6
- (1962) L'Homme qui tua Liberty Valance (The Man Who Shot Liberty Valance) 5/6
- (1962) La Conquête de l'Ouest (How the West was won) 3/6
- (1966) [b]Frontière chinoise (Seven Women) 5/6[/b]

Beaucoup de films et pas toujours la motivation pour les tenter sans que ça soit l'occasion qui se présente, malgré que certain soient de vrais merveilles. Filmo glanage...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 19 Fév 2011, 19:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2006, 05:40
Messages: 1795
Localisation: Montréal, Québec (Canada)
J'ai presque rien vu de lui, mais après avoir été déçu par son supposé chef-d'oeuvre, The Searchers, je tarde à continuer.

-(1956) La Prisonnière du désert (The Searchers)

Je suis admiratif face à la mise en image de ce film. Mais ça ne prend pas pour moi. Peut-être trop parfait, trop classique. Il manque l'accident émouvant qui m'aurait sorti de ma somnolence. Et je n'arrive pas à croire au perso de John Wayne, sensé être un vétéran dure à cuire, mais joué d'une manière trop sympathique. Tout de même 3/6.

- (1960) Le Sergent noir (Sergeant Rutledge)

Le premier John Ford que j'ai vu. Et ça m'avait assez enthousiasmé. La direction d'acteur m'avait impressionné. Et l'humour aussi (qui ne m'a pas gêné). Le scénario était brillant il me semble. Mais rien de vraiment transcendant. 3/6

- (1962) L'Homme qui tua Liberty Valance (The Man Who Shot Liberty Valance)

Le meilleur de Ford pour le moment. J'adore la mise en scène. J'adore James Stewart. Et surtout le duel à la fin. 4/6

- (1964) Les Cheyennes (Cheyenne Autumn)

Un peu décevant quand même. Le scénario s'étire inutilement. Et le segment central avec Wyatt Earp (façon récréation) n'apporte strictement rien au film. Pas d'Acteur transcendant non plus. Et aujourd'hui, voir un indien interprété par Ricardo Montalban est quelque peu insultant. Mais j'aime comment les thèmes sont traités.

Et puis, c'est moi ou Spielberg s'est inspiré de ce film pour Amistad (
dans sa manière solonnelle de filmer un politicien vieillissant et bienveillant qui arrive à la rescousse à la toute fin
). 3/6 pour l'exécution

_________________
"marre du retour infini de ce topic"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 19 Fév 2011, 23:02 
En ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23639
Localisation: Arkham Asylum
C'est bien ce que je pensais : j'avais l'impresion d'en avoir vu pas mal mais en réalité je ne dois même pas connaître le quart de sa filmo...

MUETS

J'en ai vu aucun, comme ça c'est plié.

PARLANTS

- (1935) Le Mouchard (The Informer) 6/6
Pas vu de film antérieur à celui-ci mais je serais bien tenté de croire qu'il s'agit de son premier chef-d'oeuvre. D'après ce que j'ai compris, c'est apparemment la première fois que Ford avait ressenti un vrai besoin de filmer une histoire qui lui tenait à coeur. On y voit très distinctement ses influences expressionnistes qui s'atténueront par la suite mais qui resteront toujours présentes. Et puis quelle fin magnifique !

- (1935) Steamboat Round the Bend 5/6

- (1939) La Chevauchée fantastique (Stagecoach) 6/6

- (1939) Vers sa destinée (Young Mister Lincoln) 6/6

- (1940) Les Raisins de la colère (The Grapes of Wrath) 6/6
Mon préféré je crois. Ca m'émeut aux larmes.

- (1941) Qu'elle était verte ma vallée (How Green Was My Valley) 6/6
Là, je pleure carrément.

- (1945) Les Sacrifiés (They Were Expendable) 3/6
J'avoue ne pas avoir accroché, je devais pas être dans l'humeur film de guerre ce jour-là...

- (1946) La Poursuite infernale (My Darling Clementine)
Je l'ai vu mais pas dans un bon jour. Plus aucun souvenir du coup. A revoir donc...

- (1948) Le Massacre de Fort Apache (Fort Apache) 5/6

- (1949) La Charge héroïque (She Wore A Yellow Ribbon) 5/6
Aaaah, la scène où Wayne enfile ses lunettes...

- (1950) Le Convoi des braves (Wagon Master)
Je sais plus si je l'ai vu celui-là... Je crois... pas sûr...

- (1952) L'Homme tranquille (The Quiet Man) 5/6

- (1953) Mogambo 4/6
Sympa mais Clark Gable c'est vraiment une star en bois.

- (1955) Permission jusqu'à l'aube (Mister Roberts) 4/6

- (1956) La Prisonnière du désert (The Searchers) 5/6

- (1958) L'Inspecteur de service (Gideon's Day) 5/6

- (1960) Le Sergent noir (Sergeant Rutledge) 3/6
Ford s'aligne sur le nouvel ordre progressiste de l'époque mais je trouve que ça ne lui va pas trop. Reste cette scène dont parle Baptiste.

- (1961) Les Deux Cavaliers (Two Rode Together) 6/6

- (1962) L'Homme qui tua Liberty Valance (The Man Who Shot Liberty Valance) 6/6
Son western que je préfère.

- (1963) La Taverne de l'Irlandais (Donovan's Reef) 4/6
Comédie très amusante où tout le monde se fout sur la gueule toutes les 5 minutes.

- (1964) Les Cheyennes (Cheyenne Autumn) 5/6

- (1966) Frontière chinoise (Seven Women) 5/6

1- Les raisins de la colère
2- Qu'elle était verte ma vallée
3- L'Homme qui tua Liberty Valance
4- La Chevauchée fantastique
5- Vers sa destinée
6- Les Deux cavaliers
7- Le Mouchard
8- La Charge héroïque
9- Inspecteur de service
10- Steamboat Round the Bend

Bon, bah j'ai encore du boulot...

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 20 Fév 2011, 00:39 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Citation:
- (1940) Les Raisins de la colère (The Grapes of Wrath) 6/6
Citation:
- (1940) Les Raisins de la colère 6/6
Citation:
6 - Les Raisins de la colère (The Grapes of Wrath)


Mr Chow a écrit:
- (1940) Les Raisins de la colère (The Grapes of Wrath) 4/6

Vous êtes le maillon faible.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 20 Fév 2011, 13:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8094
Ma vision du film est déjà un peu ancienne, en plus d'un prof d'histoire qui tripait bien dessus au lycée et nous bombardait d'extraits... mais ce que j'ai essayé de lire de Steinbeck ne m'emballe déjà pas plus que ça de toute façon :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 20 Fév 2011, 13:17 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
J'avais justement peur du truc engoncé dans les contraintes de l'adaptation, du coup je l'ai vu qu'assez récemment (c'est vrai que comme support à un cours d'Histoire, ca doit être un peu tue-l'amour !). Après, je sais pas ce que vaut le bouquin (lu que A l'est d'Eden de lui, c'est sublime d'ailleurs).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 20 Fév 2011, 14:40 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5998
Je vais être tout seul mais moi Grapes of Wrath c'est à peu près 2/6. J'ai vu le film dans la foulée de ma lecture du bouquin, et j'ai trouvé ça nettement plus faible par rapport au livre que j'avais adoré. En fait j'ai pas du tout aimé ce que Ford a fait des personnages de Steinbeck, même si je veux bien concéder qu'il est plus facile de les développer sur 500 pages plutôt que sur 1h30. Mais quand même..

Sinon le reste:

La Charge Héroïque: 3/6
Plus trop de souvenirs de celui-là

Rio Grande: 4/6
Premier film que j'ai vu de lui, j'adore la scène où le type se cache dans un bar.

La Prisonnière du Désert: 4/6
Un peu déçu parce que je m'attendais à prendre une grosse claque, mais ça reste très bon. Et j'aime bien le passage où on voit le studio où ils ont tourné le film en arrière plan avec les cables qui dépassent :lol: (mec qui a retenu que ça lol)

L'Homme qui tua Liberty Valance: 6/6
Bon là par contre c'est juste la grande classe, dans mon top 20 de tous les temps je pense.


Et je crois bien que c'est tout..


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top John Ford
MessagePosté: 20 Fév 2011, 14:51 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Citation:
J'ai vu le film dans la foulée de ma lecture du bouquin, et j'ai trouvé ça nettement plus faible par rapport au livre que j'avais adoré.

En même temps, sur les adaptations, je suis devenu un peu fataliste... Je crois pas que j'ai un seul unique exemple de film adapté d'un livre dont j'ai pas été déçu en ayant lu le bouquin avant. Du coup je lis pas :D . L'adaptation d'A l'est d'Eden de Kazan, par exemple, pour reprendre cet exemple, je ne vois que les possibilités manquées, ce que j'avais visualisé et qui n'est pas là - alors que le film seul doit objectivement être très bien.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Harrison Ford

Arnotte

2

782

30 Nov 2010, 17:08

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Francis Ford Coppola

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

74

6579

02 Mai 2017, 11:55

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top John Woo

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Jack Burton

22

2118

15 Aoû 2015, 23:21

Massinfect Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top John Carpenter

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 12, 13, 14 ]

mannhunter

200

11410

15 Sep 2017, 16:38

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top John Boorman

Jericho Cane

13

1968

04 Juin 2017, 08:11

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top John Hughes

Noony

9

968

24 Nov 2014, 08:47

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top John Huston

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Le Pingouin

20

1798

24 Juin 2014, 15:56

Roderick Usher Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. John Cassavetes

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Baptiste

50

3638

18 Juil 2016, 16:08

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. John Frankenheimer

Cooper

5

667

26 Mai 2014, 09:23

Walt Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. John Landis

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Walt

16

1493

08 Aoû 2014, 10:07

Nijal Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web