Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 16 Avr 2021, 15:35

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 26 Mai 2020, 16:13 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 17974
Tu critiques pas ma mise en abyme.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 26 Mai 2020, 16:16 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 5670
Localisation: - L Y O N -
Bon là c'est bon, ca devient pire que Berlin Alexanderplatz.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 26 Mai 2020, 16:16 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 17974
Et on a même pas eu besoin de l'allemand pour ça.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 02 Juin 2020, 13:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 23194
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Je regardais un peu sa filmo et je découvre en fait à quel point le mec était une machine de guerre.
En 13 ans (de ses 24 ans à sa mort à 37 ans) il a réalisé 23 longs métrages et une quinzaine de téléfilms et séries (dont l'intégralité du Monde sur le Fil, les 15 heures de Berlin Alexanderplatz) :shock:. Je vois même pas comment c'est possible d'être à ce point productif (et surtout c'est vraiment le signe d'une autre époque, une autre industrie, où le mec montait ses films en claquant des doigts). Pas sûr qu'il y ait un équivalent dans l'histoire du ciné.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 02 Juin 2020, 13:58 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 2998
Art Core a écrit:
Je regardais un peu sa filmo et je découvre en fait à quel point le mec était une machine de guerre.
En 13 ans (de ses 24 ans à sa mort à 37 ans) il a réalisé 23 longs métrages et une quinzaine de téléfilms et séries (dont l'intégralité du Monde sur le Fil, les 15 heures de Berlin Alexanderplatz) :shock:. Je vois même pas comment c'est possible d'être à ce point productif (et surtout c'est vraiment le signe d'une autre époque, une autre industrie, où le mec montait ses films en claquant des doigts). Pas sûr qu'il y ait un équivalent dans l'histoire du ciné.

Miike?

Sinon certaines filmo du muet sont très garnies, certains réals sont crédités de 300 ou 400 films.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 02 Juin 2020, 14:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 23194
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui j'aurais dû préciser dans le ciné moderne parce qu'en effet du temps du muet ou même du début du parlant c'était autre chose. John Ford a réalisé 25 films dans les années 30 :shock:.

Et on me cite beaucoup les asiatiques sur Twitter mais la différence majeure c'est que Fassbinder écrivait tous ses films, on était pas dans une industrie de films de commande comme à Hong-kong au Japon. Ca fait quand même une grosse différence. Et même en comparant côte à côte pas sûr qu'on arrive à autant d'images filmées.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 02 Juin 2020, 17:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2008, 01:24
Messages: 2725
Art Core a écrit:
Je regardais un peu sa filmo et je découvre en fait à quel point le mec était une machine de guerre.
En 13 ans (de ses 24 ans à sa mort à 37 ans) il a réalisé 23 longs métrages et une quinzaine de téléfilms et séries (dont l'intégralité du Monde sur le Fil, les 15 heures de Berlin Alexanderplatz) :shock:. Je vois même pas comment c'est possible d'être à ce point productif (et surtout c'est vraiment le signe d'une autre époque, une autre industrie, où le mec montait ses films en claquant des doigts). Pas sûr qu'il y ait un équivalent dans l'histoire du ciné.


Godard dans les années 60?

_________________
VADE RETRO - Une histoire du cinéma d'horreur


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 02 Juin 2020, 17:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 23194
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui quasi 20 films en une décennie aussi, j'avoue c'est pas mal. Mais je trouve que ce qui est fort c'est que chez Fassbinder ça a été stoppé d'un coup par sa mort brutale, le mec n'a pas ralenti ou quoi il a juste été coupé en plein élan. Combien il en aurait fait s'il était pas mort si jeune ?

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 02 Juin 2020, 18:11 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2008, 01:24
Messages: 2725
Art Core a écrit:
Oui quasi 20 films en une décennie aussi, j'avoue c'est pas mal. Mais je trouve que ce qui est fort c'est que chez Fassbinder ça a été stoppé d'un coup par sa mort brutale, le mec n'a pas ralenti ou quoi il a juste été coupé en plein élan. Combien il en aurait fait s'il était pas mort si jeune ?

En terme de destin on est plus proche de Pasolini, oui. Bouillonnements créatif et intellectuel stoppés net.

_________________
VADE RETRO - Une histoire du cinéma d'horreur


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 02 Juin 2020, 18:27 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24587
Localisation: Arkham Asylum
Art Core a écrit:
Je regardais un peu sa filmo et je découvre en fait à quel point le mec était une machine de guerre.
En 13 ans (de ses 24 ans à sa mort à 37 ans) il a réalisé 23 longs métrages et une quinzaine de téléfilms et séries (dont l'intégralité du Monde sur le Fil, les 15 heures de Berlin Alexanderplatz) :shock:. Je vois même pas comment c'est possible d'être à ce point productif (et surtout c'est vraiment le signe d'une autre époque, une autre industrie, où le mec montait ses films en claquant des doigts). Pas sûr qu'il y ait un équivalent dans l'histoire du ciné.


Et il faisait du théâtre aussi, il me semble...

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 02 Juin 2020, 18:48 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 2998
Sans atteindre les chiffres de Fassbinder, Hong Sang Soo aura tourné 18 longs et 2 courts/moyens ces 13 dernières années


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 02 Juin 2020, 19:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Oct 2009, 11:34
Messages: 307
Ou alors Jean-Pierre Mocky. Il n'a pas chômé non plus (1 long-métrage par an au moins, parfois 2 ou 3). Et il a le temps d'écrire, de produire, de monter, et de fumer des cigares.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 02 Juin 2020, 20:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 2743
Il avait aussi un côté warholien en ayant constitué une factory autour de lui (pas seulement les acteurs mais aussi les musiciens, voire même sa mère) et en ayant fusionné son œuvre, son message politique et sa vie privée. Il pouvait aussi tourner dans des économies très différentes (du Bouc à la Sainte Putain). Certains de ses films sont aussi dérivés de ses pièces (Petra van Kant, même la Sainte Putain a un côté théâtral).
Il y avait aussi un aspect ludique et exhaustif : il est rare qu'il ait situé deux films dans la même ville : mien de rien cela facilite le rapport au public. Chabrol a aussi le même truc à partir des années 70.

_________________
Il ne suffit pas d'avoir raison pour avoir raison

Louis Aragon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 28 Juil 2020, 10:25 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 2998
Art Core a écrit:
Vu le premier épisode hier soir et pfiouuu je me suis emmerdé comme rarement, je crois que j'ai vraiment du mal avec Fassbinder. Pour couronner le tout, pas fan de l'acteur fade comme tout qui joue Bikerbopf.
Je vais continuer parce que j'adore le roman de Döblin et je suis curieux de voir l'adaptation "longue" qu'en a fait Fassbinder mais pas sûr de m'enquiller les 16 heures (présenté d'ailleurs d'emblée comme un film en 16 chapitres et non comme une série).

Tu as finalement poursuivi ou tu as laissé tombé? Je n'ai pas lu le roman de Döblin donc je ne saurais juger de la fidélité de l'adaptation de Fassbinder (et puis comme le dit Welles toute adaptation est un viol de l’œuvre originale, le fait d'y être plus ou moins fidèle n'est donc pas un critère critique pertinent), mais au vu de ce qu'il en a fait, Günter Lumprecht est vraiment très bien dans la peau de cet être veule qui se laisse balloter et manipuler par la population interlope qui peuple Alexanderplatz. Il fallait un acteur qui soit capable d'endosser les oripeaux de ce personnage falot, dont l'insignifiance est contrebalancée par celles des femmes qui vont croiser sa route (Schygulla, Sukowa, Mira et même Irm Hermann et Margit Carstensen qui font des apparitions éclairs, toutes excellentes) et celle de son alter-ego diabolique (Gottfried John, mec au physique et à la présence tellement particulière) avec lequel il entretien un rapport pour le moins trouble.

Par contre je peux très bien comprendre que l'on n'accroche pas du tout à ce cinéma, qui est bizarrement à la fois très théâtral (l'ambiance est proche de celle des Larmes amères de Petra von Kant, l'action se passant principalement dans 2/3 lieux clos, la chambre de Biberkopf, le bar et le bureau de Pums) et très cinématographique. La caméra n'est que rarement statique et la somptuosité des mouvements de caméra de certaines scènes est à tomber (si tu as poussé jusqu'au 2ème épisode tu auras remarqué cette scène inouïe où Biberkpof, affublé de son brassard nazi, est entouré d'anciens camarades communistes dans les couloirs de la station Alexanderplatz, la caméra enveloppant ce petit groupe de ses circonvolutions, le placement millimétré de chacun des protagonistes bénéficiant de la maîtrise scénique de Fassbinder). Le jeu des acteurs est également assez emphatique, ça braille souvent, ça peut rebuter. Il n'empêche qu'une fois accepté certains parti pris, on ne peut que reconnaître l'importance de l’œuvre finale, vrai somme du cinéma de Fassbinder et de toutes les thématiques qui l'ont traversées, et qui se termine sur un épilogue monstrueux, entre délire sadique et mise à jour de l'homosexualité sous-jacente des 13 épisodes qui le précède. Franchement, cette série mérite vraiment de se faire violence et passer outre les réticences initiales.

Par contre gros bémol sur la version qu'Arte à mis en ligne. J'ai pu lire par ailleurs que la série avait bénéficié d'une restauration récente. Je ne sais pas quelle version Arte est allez chercher, mais le 720p mis en ligne ne met guère en valeur la richesse visuelle voulu par Fassbinder. Je subodore que le travail sur la lumière y est particulièrement soigné, il y a en particulier tout un travail sur le scintillement qui doit être de toute beauté dans la version restaurée, que j'ai malheureusement difficilement pu apprécier. L'image est baveuse, avec parfois des effets de dédoublements, un vrai travail de cochon. Je ne dis pas que je vais ma la refaire dans les 6 mois, mais je me réjouis d'avance de la revoir plus tard dans une bien meilleure qualité, qui lui rendra sa superbe.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 28 Juil 2020, 11:35 
Hors ligne
Expert

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 2697
Les effets de dédoublement et la lumière diffuse sont voulus. Tu les retrouveras sur l'image restaurée aussi


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Werner Herzog

Gerry

11

1960

10 Déc 2020, 10:34

Cantal Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web