Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Juin 2024, 19:12

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 94 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 11 Juil 2021, 19:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 6035
Le personnage du mari, Geert Instetten, est aussi super intéressant, tout comme le postulat sexuel sur ses motivations il se venge plus ou moins consciemment sur la fille d'avoir été rejeté sur la mère, avec la bénédiction ironique de celle-ci. Il y un truc où la bonhommie amorphe et petite-bourgeoise de Charles Bovary rejoint la noirceur surnaturelle absolue du roman gothique.

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 13 Juil 2021, 11:23 
Hors ligne
Expert

Inscription: 23 Nov 2020, 14:16
Messages: 756
Y a des parallèles à faire avec Madame Bovary et Anna Karénine, disons que Fontane est plus "humain" que les deux autres génies, le livre est extrêmement émouvant et effectivement à hauteur de ses personnages. C'était le livre préféré de Beckett je crois.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 03 Aoû 2021, 17:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 6035
elmergantry a écrit:
Vieux-Gontrand a écrit:
Sinon pour moi le Fassbinder qui m'a le plus toi touché ce est Effi Briest ( pas loin de la veine films d'époque de Truffaut). Et peut-être un de ses premiers, Le Bouc. Pas vu la série sur Döblin.


Une collègue m'avait fait lire le livre de Theodor Fontane, auteur sur lequel sa fille écrivait une thèse ou un mémoire. J'avais tellement aimé le livre que le film de Fassbinder, adaptation assez rigoriste dans mon souvenir, m'avait laissé un peu froid.



Revu le film après avoir lu le livre, et le Fassbinder reste très bon, apportant quelque-chose au livre (les très beau plans sur les chevaux de Crampas ou les escaliers de l'appartemebt berlinois figurent le narrateur-spectateur dans le récit : le seul qui souffre face au système, à la place des personnages, d'Effi elle-même.
Le film est un peu trop fidèle au livre, et a il est vrai un aspect "exercice de style". Fassbinder se concentre sur la psychologie d'Effi Briest et sa servante Roswitha, au détriment du mari, il accentue le côté christique de leur martyre, quand le livre est finalement plus politique et "neutre" (mais vertigineux, par exemplel a courte phrase sur le mol et discret antisémitisme wagnérien du mari). C'est assez déroutant car la forme, en seynettes courtes, et basée sur un dispositif littéraire, est un peu straubienne. Fassbinder ajoute une sorte de religiosité doloriste à cette rigueur . Ce n'est pas, pour autant, un angle incongru, c'est un aspect réel du livre.
Les fondus au blanc sur les analyses morales de Fontane scandent le film et établissent un lien avec le fascisme et l'autoritarisme politique une machine à faire peur par calcul, il ya déjà chez Fontane l'idée que la bourgeoisie s'en accomode et peut les renforcer culturellement , presque plus forte dans le livre que dans le film. Ce qui est colère instinctive pour Fontane est interprété par Fassbinder en terme de religiosité vraie (Fontane est plutôt moqueur envers le catholicisme de Roswitha quand Fassbinder en fait un secret, une différence explicative). Effi pour Fassbinder se laisse mourrir par dégoût et presque par esprit de résistance. A vrai dire, il lui faut mourir pour pardonner le monde et l'entourage qu'elle a déjà jugée. On sent Fassbinder sensible à cette idée : la lucidité morale et politique s'oppose presqu'à la jouissance, le scandale sexuel est un signe qui l'annonce, mais qui lui-même s'efface. Il faut insister sur cet épuisement pour que la communauté entre les hommes soient établie à partir d'un sens, d'un point de vue moral, plutôt qu'une solidarité de condition et d'expérience sociale à laquelle il ne semble pas croire.

_________________
Mais peut-être la nécessité accrue de faire confiance incite-t-elle à la mériter davantage

Erving Goffman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rainer Werner Fassbinder
MessagePosté: 12 Fév 2024, 10:41 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 28012
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Les Larmes amères de Petra Von Kant
Je pense que si j'avais découvert ce film à 15 ans ça aurait été le film que je déteste le plus au monde. Huis clos de deux heures sur des bourgeoises qui qui se lamentent de leur vie sentimentale. Dispositif très théatral (adapté d'une pièce de Fassbinder lui-même), c'est dur de rentrer dedans, le film est ultra bavard, le personnage principal totalement détestable. Mais peu à peu se fait jour le projet du film dans ses relations toxiques et ses jeux de pouvoir sentimentaux et j'aime comment le film est d'une radicalité totale, sans détour, sans facilité nous montrant un personnage devenir fou d'amour. Le fait qu'on parle d'un amour lesbien en 1972 ce n'est évidemment pas rien non plus. Et visuellement c'est assez splendide, très belle utilisation des couleurs et du décor. Belle découverte mais film assez ardu 4.5-5/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 94 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Werner Herzog

Gerry

11

2619

10 Déc 2020, 10:34

Cantal Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web