Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Nov 2018, 08:35

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Quelques livres de vacances
MessagePosté: 14 Aoû 2005, 01:56 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Lectures légères.

Image

Mais la grosse édition, pas la petite moche avec le logo "J'ai lu" pourri. L'histoire vraie et codée d'une attachée de presse dans une maison de disques maousse (bon c'est Universal), et ses aventurettes à désillusions dans un marché de poissons (on y croise les Pornidoles - les L5 -, Nina - pour Zazie - ou un double de Pagny qui donc est un sale gros connard pourri mais bon on le savait un peu).

C'est écrit comme de la littérature de gare mais ça n'est pas déplaisant, pour son côté je suis une petite souris et j'observe ce qui se passe. C'est parfois drôle (la virée avec le rapper us est assez irrésistible), le regard est parfois un peu méprisant mais plutôt honnête. Ca se lit.

3-4/6


Image

Image

Les deux premiers volets de la trilogie de Edmund White, avec une nouvelle édition qui jette à la poubelle les anciennes couv' horribles façon "tiens c'est pédé c'est pour toi". Alors que c'est bien plus que ça.

Romans autobiographiques donc, de la découverte de l'homosexualité, très jeune (et oui les enfants ont des pensées comme ça que tu le veuilles ou non) de White, des premières expériences enfantines au refoulement dépressif, jusqu'aux portes de Stonewall. Ca n'a rien de pathos ou de revendicateur, l'écriture sensible et lyrique de White est totalement renversante, et il me tarde de lire le 3e donc que je n'ai toujours pas lu. Je le conseille à tous ceux qui ont des yeux, savent lire, et ont leur coeur ouvert.

6/6


Image

Mon premier de l'ami Fante, on m'avait conseillé Demande à la poussière mais comme celui-là me passait sous la main...hop hop. L'histoire d'un scénariste et écrivain en douleur, de son épouse sanguine, de ses gamins qui quittent (ou se barrent) un à un du foyer, et d'un chien aux moeurs sexuelles assez particulières. Bon c'est mal pitché.

Très emballé par le ton, qui renvoie tous les pots de miel à leur placard dans une histoire de famille je vous hais, aussi tranchant que généreux. Très court et très vif, c'est brillant et ça se lit comme du lait. Oui moi mon lactel je le lis.

5/6


Image

Karloff en a parlé pas loin, l'histoire d'une lycéenne qui s'attache à un camarade, un otaku (des fans furieux qui restent cloîtrés chez eux) amoureux d'une chanteuse de j-pop, mannequin à ses heures.

Alors l'auteur est toute jeune (c'est écrit à 19 ans), et ça puise pas mal de sa vitalité dans cet aspect juvénile, très très simple et épuré, avec cette histoire confinée entre la piste d'athlétisme et la chambre du garçon. J'aime bien cet enfermement-là, ses petits sentiments de rien, à fleur de peau, malgré quelques lourdeurs (ou alors c'est la traduction?).

4-5/6

Et bien entamé ça

Image

...qui pour le moment est bien.

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Aoû 2005, 10:11 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14376
Localisation: The Far Side of the World
Blissfully a écrit:
Lectures légères.

Image

Mais la grosse édition, pas la petite moche avec le logo "J'ai lu" pourri. L'histoire vraie et codée d'une attachée de presse dans une maison de disques maousse (bon c'est Universal), et ses aventurettes à désillusions dans un marché de poissons (on y croise les Pornidoles - les L5 -, Nina - pour Zazie - ou un double de Pagny qui donc est un sale gros connard pourri mais bon on le savait un peu).


Ca je lirais bien, j'aime bien ces trucs très ancrés dans un présent définit qui se verront prendreu ne autre valeur quand les intrprètes cités seront oubliés... C'est écrit par une vraie Attachée de Presse?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Aoû 2005, 10:50 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Mufti a écrit:
Ca je lirais bien, j'aime bien ces trucs très ancrés dans un présent définit qui se verront prendreu ne autre valeur quand les intrprètes cités seront oubliés... C'est écrit par une vraie Attachée de Presse?


Ouip c'est basé sur son expérience...elle est devenue prof de danse africaine ou un truc comme ça depuis.

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2005, 21:56 
Hors ligne
Cat Power
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Juil 2005, 05:08
Messages: 1942
Blissfully a écrit:
Les deux premiers volets de la trilogie de Edmund White


J'avais réservé La Symphonie des adieux à la médiathèque mais je viens de comprendre que c'était le dernier de la trilogie. Ah ben c'est con. Du coup, c'est Column McCann qui va passer en tête de la top of the pop liste.


Blissfully a écrit:
Mon premier de l'ami Fante


Je les ai tous en poche, si tu veux te faire la rétro un de ces quatre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2005, 22:05 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Yuddi a écrit:
J'avais réservé La Symphonie des adieux à la médiathèque mais je viens de comprendre que c'était le dernier de la trilogie. Ah ben c'est con. Du coup, c'est Column McCann qui va passer en tête de la top of the pop liste.


Tu me diras ce que tu en penses, ça a souvent glissé sous mon doigt mais jamais sauté le pas. Sinon pour les White j'ai ça à la maison mais il y a le fétichisme de l'objet qui entre en jeu aussi je sais pas.


Yuddi a écrit:
Je les ai tous en poche, si tu veux te faire la rétro un de ces quatre.


Ah bah je veux bien à l'occasion, ce soir c'est rererererererere-Kwaidan à la télé en espérant que l'image de mon écran sera pas verte.

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Aoû 2005, 21:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Alors, pour faire suite au dernier sondage de Cosmo, moi je me suis isolé pendant un mois du monde avec quelques petits ouvrages écrits. J'ai tenté de rattraper mes lacunes (énormes en littérature) en lisant des auteurs mode (pour briller dans mes soirées rugby avec les potes) et des plus classiques (pour briller nulle part).

L'Amour dure trois ans, Frédéric Beigbeder

Image

Le cynisme de l'auteur sur l'amour. Ca se lit super vite, c'est pas bien méchant. Ca peut totalement saouler (c'est quand même Fredo qui raconte sa vie marital tout en débitant des généralités sur le couple) mais j'avais beaucoup aimé 99 frcs, et ce mec me plait définitivement. Ce qui fait que j'ai enchainé sur...

Windows on the world

Image

Là pour le coup, j'ai trouvé ça génial. Le récit (fiction) des dernières minutes d'un client du windows on the world, le bar au sommet de la tour nord du World Trade Center. Un échange entre ce bonhomme et Beigbeder au sommet de la Tour Montparnasse. J'ai trouvé ça passionant de bout en bout, formellement parfaitement abouti, avec toujours ce style que j'aime beaucoup. Lu en une nuit. Et ça reste. Longtemps.

Lolita, Vladimir Nabokov

Image

Oui, j'aime Folio.

Je ne connaissais que le Kubrick. Je connaissais également la réputation sulfureuse du roman, qui avait suscité un tolé à sa sortie. C'est très plaisant, dans une langue assez recherchée (oui, certains mots, je ne les avais jamais entendus...) et c'est très bien. Le journal intime d'un pédophile s'avère véritablement drole à lire. C'est une superbe histoire d'amour, de passion. Par contre, 12 ans, c'est jeune mon cochon!

Au coeur des ténèbres, Conrad

Image

Le roman qui a inspiré Apocalypse Now. Sauf que là, c'est au Congo et au siècle dernier. J'ai trouvé ça assez chiant. Voila.

Le complexe de Di, Dai Sijie

Image

Le cinéaste. Tenu 100 pages. Mais j'étais pas en forme.


Sept jours pour l'éternité, Marc Levy

Image

Il parait que cet auteur est à la mode. Jamais entendu parlé. C'est plutot rigolo mais ça n'a pas beaucoup d'intérêt. C'est du bon roman de gare quand on aime pas les polars.


Prochaine étape, le nouveau Houellebecq!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Aoû 2005, 10:33 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Léo a écrit:
Eh, Blissfully, "Appel du pied", c'est un livre pour ado ou pas? J'ai envie de le lire mais j'hésite un peu, à cause de la couv et de tes commentaires. C'est un peu consistant quand même?


C'est pas du Dostoievski mais ça peut être lu au-delà de 17 ans je pense. En tout cas ça me semble pas si irréversiblement ciblé. Après, je l'ai fait lire à une autre personne qui l'a trouvé complètement inconsistant donc c'est toi qui vois.

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Aoû 2005, 11:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 3241
Localisation: Somewhere Over the Rainbow
Blissfully a écrit:
Lectures légères.

Les deux premiers volets de la trilogie de Edmund White, avec une nouvelle édition qui jette à la poubelle les anciennes couv' horribles façon "tiens c'est pédé c'est pour toi". Alors que c'est bien plus que ça.

Romans autobiographiques donc, de la découverte de l'homosexualité, très jeune (et oui les enfants ont des pensées comme ça que tu le veuilles ou non) de White, des premières expériences enfantines au refoulement dépressif, jusqu'aux portes de Stonewall. Ca n'a rien de pathos ou de revendicateur, l'écriture sensible et lyrique de White est totalement renversante, et il me tarde de lire le 3e donc que je n'ai toujours pas lu. Je le conseille à tous ceux qui ont des yeux, savent lire, et ont leur coeur ouvert.

6/6



J'ai commencé par le dernier, donc, qui est étrange... Sur 570 pages, les 100 premières sont relativement chiantes, parce que la narration de White est plutot décousue, vague tout en étant précise... Ensuite pendant 350 pages c'est mitigé, parfois très prenant, parfois beaucoup moins. Mais les 100 dernieres pages, émouvantes de sincérité bien plus que prenantes tout se qui a précédé. Mais je lirai les 2 autres quand même.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Aoû 2005, 11:34 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Chloé a écrit:
J'ai commencé par le dernier, donc, qui est étrange... Sur 570 pages, les 100 premières sont relativement chiantes, parce que la narration de White est plutot décousue, vague tout en étant précise... Ensuite pendant 350 pages c'est mitigé, parfois très prenant, parfois beaucoup moins. Mais les 100 dernieres pages, émouvantes de sincérité bien plus que prenantes tout se qui a précédé. Mais je lirai les 2 autres quand même.


Apparemment le dernier des trois est moins bon donc voilà...je verrai ça (si tu parles bien de celui-ci et pas de La Tendresse sur la peau, auquel cas je te présente la porte immédiatement).

et sinon ça va ça faisait longtemps?

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Aoû 2005, 13:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 20:24
Messages: 1422
Lectures de juillet/août.

Image

Adoré, malgré une traduction assez médiocre. Le personnage me touche beaucoup, grosse identification, d'où un intérêt toujours égal pour ce qui lui arrive, ses points de vue sur le monde qui l'entoure, etc. Des moments magnifiques avec la petite soeur, un humour qui fait mouche, et un ton constamment et étrangement mélancolique font de ce roman un de mes préférés sur l'adolescence.

6/6

Image

Autobiographie d'un vieux centenaire noir texan qui a appris à lire à 98 ans (ça ferait un bon sujet de film indépendant américain, ça). Donc ça se lit très vite, et les 2 premiers tiers sont même vraiment bons, ceux sur la jeunesse du monsieur. Ensuite ça s'enlise, la construction devient insupportable, tous les dialogues sonnent faux, son histoire devient chiante... Dommage.

3/6

Image

J'adore Kundera, notamment ses romans courts en forme de variations sur un thème précis (comme le livre du rire et de l'oubli). Réflexion sur l'exil, la place de l'émigré dans ses deux pays, mais aussi sur l'histoire et le temps, le livre aurait pu être assez hermétique, symbolico-chiant. Mais Kundera parvient en quelques 200 pages à créer des personnages et des situations qui vivent par eux-mêmes et qui nous touchent, certainement aussi parce qu'il doit raconter un peu son histoire (tout a un rapport avec la Tchéquie communiste). Kundera est selon moi un des plus grands romanciers à savoir analyser le monde et les sentiments humains avec une telle finesse et une telle intelligence.

5/6

Image

Un roman "classique" de K. Dick, mais qui pose encore la question de la frontière, ici entre la normalité et l'anomalie, la folie et la raison. Où, bien sûr mais c'est plutôt bien amené, on se rend compte que cette frontière est franchement floue. En suivant l'itinéraire d'une sorte d'autiste qui va loger chez sa soeur et son mari, parfaits symboles d'une amérique totalement névrosée derrière une façade prospère, K. Dick attaque avec un cynisme assez réjouissant ce vernis et cette folie ordinaire qui habitent le rêve américain et la vie "provinciale". Le dernier chapitre est merdique, par contre.

4/6

Image

Je me suis décidé à le relire, et j'ai bien fait. Mann ne cache pas qu'il a voulu entre autres donner une expérience du temps à travers ce livre, et c'est vrai qu'on se sent doucement enveloppés par une sorte de léthargie béate pendant la lecture et qu'on perd tous ses repères... Le livre est bourré de moments inoubliables (la tempête de neige ou même la toute fin, parmi d'autres dizaines d'exemples), la narration est bigrement intelligente et les disgressions du narrateur créent une étrangeté qui sient parfaitement à l'histoire, la psychologie des personnages est incroyable de richesse. Et si on peut y voir tout plein de symboles, c'est plus ce Hans Castorp qui me touche, son histoire avec son cousin ou avec celle qu'il convoite, ces gens qui meurent sans laisser de trace, cette routine rassurante et effrayant, l'absurdité et le dérisoire de nos comportements... Ca fait 1000 pages mais ça se lit vraiment très bien, notamment grâce à cette temporalité absolument unique créée par Mann.

6/6

Image

Pas mal déçu, assez inégal, j'adhère pas trop au côté boursouflé du livre, à cette volonté qui m'énerve aussi chez certains surréalistes de toujours vouloir trouver des "chocs visuels", des images incroyable, ça me gave un peu, même si c'est parfois très beau ou impressionnant. C'est le genre de roman / poésie ou j'arrive à piocher ça et là des phrases qui me plaisent mais c'est tout.

2/6

ImageImageImage

3 Bukowski, le Journal d'un vieux dégueulasse est un de mes bouquins préférés, les deux autres sont en deça mais on retrouve le style et l'esprit de Bukowski, et si on aime c'est toujours jouissif. Derrière le cul, la bière et les boulots minables, se trouve un immense écrivain, au style brillant, incisif, rythmé, drôle, et complètement désabusé aussi, qui cache sa solitude, sa misère et son dégout du monde derrière un humour ravageur.

Image

Je suis pas un gros fan de Kerouac, mais celui-ci est assez intéressant par le trip Thoreau du début et la distance prise avec les beatniks et les petits fans de pacotille. Et les descriptions de delirium tremens sont très fortes. Et ce truc absolument terrible où il se rend compte qu'il ne peut pas vivre seul dans la nature, même avec tout sa volonté, malgré l'osmose qu'il ressent pendant quelques temps, que même si sa vie le dégoutte, qu'il ne veut plus boire et faire des soirées à la con avec ses amis, il le fait quand même... C'est terrifiant mais assez vrai.

4/6

Image

Un monument d'horreur, d'hétérogénéité, d'empilations de mots et d'histoire, le livre d'un fou, comme si on visitait l'enfer et qu'on regardait ça d'un oeil mort. Viscéral, dur, ça s'appréhende pas facilement. Rappelle Lautréamont ou Sade par la description de tortures jouissives. Plus de la poésie qu'un roman (il y a une sorte d'histoire avec l'Interzone, des débuts de récits, mais chaque chapitre pourrait se lire séparément).

Image

Sans doute mon ouvrage poétique préféré. En plus de la densité du propos, de la révolte et de la haine qui suintent de chaque syllabe, c'est une poésie géniale, comme un immense morceau de musique qui emporterait tout sur son passage et le lecteur avec.

6/6

Image

A mon goût beaucoup moins bon que Fictions (qui est un des mes livres préférés faut dire), car plus traditionnel : Borgès s'attache plus aux personnages, à l'histoire, sans pour autant renier sa singularité, à savoir ce mélange d'érudition, de fausses pistes, de théologie, de symétrie, d'intrigues labyrinthiques dans un monde labyrinthique, etc. Sauf que là, puisque les nouvelles s'affichent comme plus narratives, tout ce qui est symbolique et théorique passe moins bien, comme un cheveu pouf dans une soupe, on sent trop que le thème est plaqué à la nouvelle. Dommage.

4/6

Image

J'en suis qu'à la moitié, mais puisque c'est avant tout du style (j'ai pas dû comprendre la moitié de l'histoire, de où que ça se passe, de qui ils parlent, c'est qui qui parle là, mais merde lui je l'ai déjà vu mais pourquoi déjà)... C'est incroyablement dense et léger, intello mais drôle et pas prétentieux, donc ça se lit très bien. Mais je sens que Joyce se force à mélanger tous les genres et tous les styles, à tous les utiliser pour que fond et forme se complètement le mieux possible, ça fait un peu trop laboratoire de tout ce qu'on peut faire en littérature... Ca donne un ensemble excitant mais parfois un peu lourd. Pour l'instant.


Dernière édition par Gerry le 29 Aoû 2005, 21:14, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Aoû 2005, 14:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 3241
Localisation: Somewhere Over the Rainbow
Blissfully a écrit:
Apparemment le dernier des trois est moins bon donc voilà...je verrai ça (si tu parles bien de celui-ci et pas de La Tendresse sur la peau, auquel cas je te présente la porte immédiatement).

Non non je parle bien du dernier de la trilogie, La Symphonie des Adieux. Mais je suis dans l'élan là, je finis mon Harry Potter et je m'attaque aux 2 premiers.


Blissfully a écrit:
et sinon ça va ça faisait longtemps?

Sinon ça va. Rentrage de vacances balinaises ce matin à 6h05, c'était dur mais je suis contente d'etre rentrée au bercail. Bali magnifique, paysages superbes, gens adorables, rien n'est cher, c'est vraiment un très très bel endroit. Puis 4 semaines... :D
A part ça RDV avec Mrs Grenier demain matin :), et presque un mois de vacances en plus, donc tout va bien.

Autrement, comme c'est sans doute le dernier message que je poste ici (je profite lachement du passage au phpBB pour abandonner le forum), toutes mes félicitations à Monsieur et Madame Ced, bonne continuation à tous, et ravie de vous avoir connus.
(cette section étant sans doute sous-lue, je compte sur le sens du devoir de certains pour transmettre, merci merci)



Pour les rares éventuels que ça pourrait intéresser, mon adresse MSN est dans mon profil.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Sep 2005, 09:09 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Et puisque le topic ressort...

Blissfully a écrit:
Image


C'est assez inégal, ça aurait pu être bien plus court, il y a quelques passages assez énervants, mais toutes les pages sur l'île sont très très belles. Pas trop mal.

*voilà on sait jamais*

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Quelques livres

Cosmo

0

1150

11 Jan 2006, 14:01

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Livres 2005

Blissfully

2

1330

21 Juil 2006, 17:43

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cherche livres

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Chlochette

107

7705

03 Nov 2007, 13:30

Chlochette Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. TOP LIVRES 2007

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

15

2194

11 Avr 2008, 12:21

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les livres que je ne lirai pas cet été

Think Bud Spencer

3

1247

19 Aoû 2008, 06:11

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. livres sur Michael Mann

mannhunter

1

1007

04 Sep 2006, 09:18

mannhunter Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Topic des livres sur le ciné

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 8, 9, 10 ]

Blissfully

144

23047

23 Sep 2017, 20:40

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Quelques livres de première moitié de juillet

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

28

3167

08 Aoû 2005, 17:36

Marion R Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Livres sur l'heroic fantasy et les films féeriques

juLILO

5

1032

06 Oct 2005, 12:10

juLILO Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ranger 2000 livres dans une pièce de 20 m2

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

rotary [Bot]

27

18666

27 Juin 2013, 12:34

alinano Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web