Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 26 Jan 2020, 00:41

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 97 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 11 Sep 2019, 15:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6563
Localisation: Ile-de-France
A lire l'analyse brièvement comparative sur Le Monde entre Tarantino et cette série, qui à mon avis montre la supériorité de l'approche de Fincher (même si j'ai aimé le Tarantino, et que je suis disposé à admettre que c'est complémentaire).


Dernière édition par Baptiste le 11 Sep 2019, 15:45, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 11 Sep 2019, 15:44 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 74112
Localisation: Fortress of Writing
Je vois même pas l'intérêt de comparer les deux. Pas la même époque, pas le même sujet, pas le même genre, pas la même importance dans l'oeuvre, etc.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 11 Sep 2019, 15:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6563
Localisation: Ile-de-France
C'est centré sur Manson.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 11 Sep 2019, 15:50 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 74112
Localisation: Fortress of Writing
Oui mais le rôle du personnage dans les deux oeuvres (qui sont on ne peut plus différentes en soi déjà) n'a rien à voir.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 11 Sep 2019, 15:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6563
Localisation: Ile-de-France
Bah c'est pas une comparaison pour dire l'un est meilleur, mais justement expliquer la différence de focalisation. C'est léger mais je vois bien pourquoi ils l'ont fait.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 11 Sep 2019, 15:58 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 74112
Localisation: Fortress of Writing
Ouais enfin ça te fait arriver au résultat "ça démontre la supériorité de l'approche de Fincher" or je trouve absurde d'établir une comparaison hiérarchique vu l'absence totale d'un terrain commun.
Supériorité en quoi? Les deux utilisations n'ont pas le même objectif. Ça revient à dire que l'approche d'Hitler dans Valkyrie est supérieure à celle d'Hitler dans Indiana Jones 3.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 11 Sep 2019, 20:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 20511
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Comme FF je vois absolument zéro rapport entre les deux.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 15 Sep 2019, 09:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6563
Localisation: Ile-de-France
Art Core a écrit:
Comme FF je vois absolument zéro rapport entre les deux.


La mauvaise foi :lol:
Sortie de deux oeuvres le même mois portant sur le même tueur en série :roll:
Je trouve pas ça inintéressant de faire une analyse comparative. Après, que l'exécution soit limitée, c'est un fait.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 15 Sep 2019, 12:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 10500
Baptiste a écrit:
Sortie de deux oeuvres le même mois portant sur le même tueur en série :roll:
Je trouve pas ça inintéressant de faire une analyse comparative.


Dire que le Tarantino porte sur Manson, c'est aussi évident que dire que Les hirondelles de Kaboul est un film animalier sur la reproduction des oiseaux.
Donc non pas de mauvaise foi 8)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 15 Sep 2019, 19:29 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 20511
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui là j'avoue t'exagères, le Tarantino n'est pas du tout sur Manson, il y est à peine.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 15 Sep 2019, 20:15 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6563
Localisation: Ile-de-France
C'est le point de fuite. Faut pas compter au chronomètre...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 15 Sep 2019, 22:39 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 74112
Localisation: Fortress of Writing
Baptiste a écrit:
C'est le point de fuite.

Non plus.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 15 Sep 2019, 23:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2012, 12:19
Messages: 992
Film Freak a écrit:
Baptiste a écrit:
C'est le point de fuite.

Non plus.

La question de sa représentation est quand même posée dans les deux. Manson brille par son absence dans le Tarantino (comme le perso de Polanski), ce qui est une très bonne idée, alors qu'il est interprété plus frontalement dans Mindhunter.
Après bon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 23 Sep 2019, 16:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6563
Localisation: Ile-de-France
Désorienté par la structure décousue des premiers épisodes, j'ai finalement beaucoup apprécié cette saison qui certes, abandonne une partie de l'originalité de la saison 1 en ce qu'elle s'intéresse peu aux entretiens, mais livre un thriller méthodique et brillant analysant les rapports entre police et contexte politico-social, sans jamais casser le rythme d'une enquête captivante (quoique l'arc sur le fils psychopathe en herbe est longuet). Et puis l'ambiance visuelle et sonore est à nulle autre pareille. J'espère que la saison 3 arrivera plus rapidement.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mindhunter
MessagePosté: 24 Sep 2019, 13:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1708
Je trouve votre accueil bien timoré... Pour moi cette saison 2 est dans le droit fil de la première, tout autant maitrisé et toujours aussi jouissive à suivre, et j'ai bien du mal à comprendre le principe selon lequel l'intérêt/l'originalité unique de Mindhunter résiderait dans les interviews de serial killer et qu'en basculant dans une véritable enquête le spectateur y perdrait. Parce que si tel était le cas l'argument de la série serait bien mince.

Film Freak a écrit:
ils ont oublié de mettre une trame perso pour Ford (le truc des panic attacks qui...disparaît en cours de saison).
Art Core a écrit:
La première c'est Holden qui devient un personnage presque secondaire et dont la mini sous-intrigue de ses crises de panique est littéralement abandonnée après deux épisodes. Du coup il n'évolue pas du tout, doute un peu sur le dossier Atlanta mais ça va pas plus loin.

La crise de panique de Holden est pourtant le moteur principal de la Saison 2. La Saison 1 était totalement centrée sur la lutte pour la prise du pouvoir et du contrôle de l'autre (ce que par essence les serial killer recherchent au travers de leurs actes, ce que Holden par nécessité avait besoin d'atteindre pour obtenir les détails qui lui permettent de définir les profils types). C'était particulièrement sensible lors des interrogatoires, mais pas que (il n'y a qu'à se souvenir des rapports complexes de Holden avec sa petite amie). A ce petit jeu il avait démontré une capacité d'écoute et d'adaptation hors norme qui lui avait valu une reconnaissance au sein du FBI sans cesse croissante. Puis brutale dégringolade après cette fulgurante progression lorsqu'il franchit la ligne rouge (le contact physique avec Kemper) par excès de confiance. Toute l'importance de cette crise de panique est alors non pas de savoir quand Holden serait susceptible d'en refaire une, mais en quoi elle impacte l'organisation de l'unité et son propre regard sur sa fonction.

D'où le premier épisode où chacun est sommé de surveiller l'autre, à quoi s'ajoute la réorganisation (changement de patron qui ambitionne de faire de cette unité l'un des fleurons du FBI, ce qui induit le changement perspective et la volonté de ne plus se cantonner qu'aux entretiens mais également d'impliquer dès que possible les profilers aux enquêtes en cours. Il ne faudrait d'ailleurs pas oublier que la série est tiré du bouquin de Douglas et Olshaker, et je vois mal la série mettre entre parenthèses les enquêtes de terrain si celles-ci ont effectivement pris de plus en plus d'importance au cours de la carrière de ces 2 agents). Les entretiens reprennent tels qu'on les avaient vus lors de la Saison 2, pour à mi-parcours basculer vers le cas d'Atlanta.
Et c'est là que les contre coups de la crise de panique se feront le plus fortement ressentir. Holden, afin de ne pas reproduire son erreur, enfile ses œillères et se concentre sur la seule méthode susceptible de trouver le coupable : du profiling pur et dur. Il a un besoin absolu de démontrer que ses capacités de jugement sont inaltérés et que l'épisode Kemper est derrière lui. Sa méthode est la bonne et il détient seul la vérité: le tueur est nécessairement un pervers sexuel, a moins de 30 ans, est noir. Il s'enferre et est finalement l'un des principales responsables du fiasco de cette enquête (la curiosité m'ayant poussé à en lire un peu plus sur les crimes d'Atlanta il s'avère que le mec qu'ils ont arrêtés clame toujours son innocence, qu'il a toujours bénéficié d'un large soutien de la communauté afro-américaine et que les suspects les plus plausibles seraient finalement bien les membres du KKK local).

La Saison 2 est donc une claire régression par rapport à la Saison 1. Le FBI n'a pas amélioré sa technique de profiling (le couple Wendy/Gregg n'est pas vraiment opérationnel), et l'obstination de Holden a nuit aux développements de l'enquête à Atlanta. Nul doute que pour la Saison 3 il devra une nouvelle fois se remettre en question et ne plus croire que le profiling soit la seule voie pour démasquer les tueurs en série. C'est dans ce sens que je vois la récurrence des vignettes de BTK ; aussi puissante soit leur technique, elle ne pourra jamais garantir que tous les criminels soient démasqués (je vois bien la cinquième saison se terminer bien avant l'arrestation de BTK, avec carton final expliquant sa capture).

Cosmo a écrit:
mais je suis surtout curieux de voir les épisodes avec Manson.

J'étais surtout curieux de savoir comment cela pourrait être amené étant donné que Manson ne fait clairement pas parti du panel cible. C'est finalement très bien géré dans la série, l'entretien avec Manson étant présenté comme une faveur accordée à Holden, un entretien "pour le plaisir" où il n'apprendront rien d'utile (la scène où le psy pour enfant s'intéresse plus à la rencontre de Tench avec Manson qu'au cas de son fils renforçant l'aspect fascination morbide des US pour Manson).


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 97 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Film Freak et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web