Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 17 Oct 2021, 08:09

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 13 Fév 2013, 01:45 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77584
Localisation: Fortress of Writing
J'y ai cru 2 minutes.

J'y ai cru les 2 minutes du teaser. De la pyrotechnie et du cynisme.
J'y ai cru les 2 minutes qui ouvrent le film. Un écran noir. Des coups de feu. L'Hymne à la joie étouffé en fond.

Puis ça s'est écroulé.
Nan, à vrai dire, j'y ai cru quelques fois pendant le film mais au final, c'est moins bon que le précédent (que je déteste pas cela dit).
Je n'ai pas grand souvenir du Wiseman. Je me rappelle de quelques combats brut un peu '80s mais surtout de l'influence bayienne sur les scènes d'action, à base de voitures qui volent. Et ce sentiment que c'était "pas Die Hard".

C'est assez dur de juger une suite de Die Hard. Et c'est surtout dur de faire une suite de Die Hard.
1. Du point de vue du pitch, on ne peut répéter la formule ad nauseam. Le Harlin est tout à fait honorable et sa seule tare et de remaker le précédent en plus vulgos. Le 2e McTiernan avait au moins la jugeotte de ne pas reproduire ce schéma et de justifier la présence de McClane. Le Wiseman remake mal le 3. Ce qui ressort de cette franchise finalement, du moins ce qui DEVRAIT ressortir, c'est que le concept de Die Hard n'est pas défini par l'unité d'espace mais par le personnage qui donne son titre au film : l'increvable McClane. Ce qui fait Die Hard, ce n'est pas bêtement qu'il "toujours au mauvais endroit au mauvais moment" (comme l'affichaient une tagline et une réplique du 4) mais qu'il n'est qu'un humain contraint d'agir (quasiment) seul. Porte ouverte : Willis était une alternative humaine aux musclés des années 80.

2. Du point de vue de l'action, la licence est obligée de vivre avec son temps. Je préfèrerai éviter les voitures volantes mais tu ne peux reprendre le standard du film d'action '80s qu'était le premier Die Hard. Tu risquerais de faire un film avec 20 ans de retard. Harlin et McTiernan ont su proposer un plus gros spectacle tout en restant terre-à-terre. L'action doit, au même titre que McClane, rester humaine. En gros, on veut pas voir McClane dans un camion sur un pont qui s'écroule face à un F-14.

Sans jamais tomber dans ce genre de surenchère improbable, Moore finit quand même par s'y vautrer un peu à la fin, faisant de McClane non pas un dur à cuire mais un mec qui devient vraisemblablement plus invincible au fur et à mesure qu'il vieillit (tout en délaissant ce que l'âge de l'acteur pourraient apporter d'intéressant au protagoniste).
Toutefois, dans un premier temps, Moore est suffisamment malin pour ne pas répéter les erreurs de Wiseman. J'apprécie assez la mise en route de l'intrigue ici. On est certes dans du raccourci mais la justification du deus ex machina et fonctionne et surtout le script propose un autre type de récit durant la première heure, avec une sorte de fuite non-stop. Ca démarre vite, ça s'arrête pas, et ça change des précédents volets. Bons points.

Le souci, c'est que Moore et Skip Woods* torchent un peu ce postulat.
Pendant près d'un quart d'heure, McClane ne fait que crier "Jack!" et piailler des blagues pourries. Comme un vieux, il parle tout seul, et l'acteur passe le film avec son Sourire en Coin copyrighté, campant un personnage visiblement détaché de tout ce qui arrive (d'ailleurs, je demande pas une cohérence à toute épreuve, mais le je-m'en-foutisme avec lequel McClane BOUSILLE la ville au début, tuant ou blessant très probablement une cinquantaine d'innocents, ne cadre pas du tout avec le perso). Le mec n'a plus rien d'humain, rien ne le touche. Le potentiel de buddy movie à la Dernière Croisade est évidemment sous-exploité, même si j'aime bien Jai Courtney (déjà assez charismatique dans Jack Reacher), avec les inévitables scènes "drama" de conflit père-fils.

Dans l'action aussi, Moore assure à peine. La poursuite en voiture est sympathiquement longue mais méga confuse, comme les gunfights, même si du chaos s'extraient parfois quelques plans puissants de cascades (le camion qui défonce tout, l'évasion à travers les échafaudages).
Et puis à la fin ça part en vrille. Tout le dernier tiers, que ce soit le récit ou l'action, fatigue. Jusque là, le rythme faisait illusion, mais la relocalisation, un twist pourri, la surenchère et surtout, SURTOUT, un détail "comique" tout droit sorti de Red Planet ou Cursed fait vraiment pitié.

C'est court et c'est finalement plus série B que le précédent (pas étonnant qu'il ne sorte pas en été celui-ci) avec quelques idées, donc y a un certain quota sympathie dans cette absence de prétention, mais la fin plombe un peu ça, et dans l'ensemble, ça reste quand même médiocre.

2/6


* je me rappelle avoir découvert le méconnu petit film Thursday (C'est pas mon jour) seul film écrit et réalisé par Skip Woods, reconverti depuis dans l'écriture de films d'action avec une carrière qui laisse plutôt à désirer :
Swordfish 3/6
Hitman 1/6
Wolverine 3/6
G.I. Joe: The Rise of Cobra 4,5/6
The A-Team 4,5/6
A Good Day to Die Hard 2/6
Deux films sympas donc qui marchent parce que décomplexés/2nd degré (et réécrits par d'autres) et avec des réals qui ont quelque chose à proposer.
Ce mec, c'est un peu le Steven DeSouza d'aujourd'hui.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 08:12 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24605
Localisation: Arkham Asylum
Et encore, je sens que tu es hyper indulgent.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 08:13 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15543
Et ben ce sera sans moi.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 08:44 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 19128
Localisation: FrontierLand
Pareil.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 09:20 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 29783
Localisation: Paris
J'irai.

_________________
Liam Engle: réalisateur de comédie, publicité, série, cinéma !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 09:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 18534
Localisation: Rebirth Island
C'est pourtant pas compliqué de respecter le formatage du titre du topic bordel.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 10:52 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 23731
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Comme pour le quatrième, il y a en réalité deux films ici. Le premier est la suite d'une trilogie culte et de le deuxième est un simple film d'action basique.

En tant que suite des Die Hard disons-le d'emblée c'est catastrophique. Quasiment plus aucun lien avec les précédents films, aucun amusement à jouer avec les codes de la tétralogie. Et comme le dit Freak ce qui surprend le plus c'est cette espèce d'entente cordiale entre McClane et le spectateur où tout soupçon de vraisemblance est annihilé dès le départ. Là où effectivement dans les précédents films c'est un personnage contraint de se battre pour survivre. Là c'est le surhomme qui rigole en défonçant des bagnoles, qui bute des mecs à tout va avec le sourire et qui dit que tout ça est "fun". Le héros ordinaire pieds nus a disparu.

Après du point de vue du film d'action, c'est très médiocre. Le scénario est à chier, inutilement compliqué (et du coup n'a absolument pas les épaules pour être crédible), la relation avec le fils est écrite avec le cul, c'est bourré d'aberrations quand même (dont un personnage badass qui débarque torse poil en plein tchernobyl mais qui servira juste à rien) et surtout John Moore confirme son statut de réalisateur ultra médiocre. Il réalise tout à base de caméra épaule insupportable et concocte des scènes d'action très brouillonnes (dont en effet la poursuite inaugurale littéralement incompréhensible, à ce niveau là c'est du génie j'avais l'impression que certains plans étaient montés en dépit du bon sens).
Après je serai malhonnête de dire que je m'y suis pas amusé, il y a malgré tout une bonne première partie avec un rythme vraiment soutenu et beaucoup d'action bien bruyante et vénère (la première poursuite ça doit être un truc comme une centaine de véhicules détruits). Donc on s'étourdit rapidement en se disant que si il tient la barre jusqu'au bout ce serait finalement 90 min de série B basique, médiocrement réalisé mais très divertissante. Malheureusement il y a un vrai creux au niveau du rythme et le film surtout part dans quelque chose de trop gros pour ses petites épaules du coup tout ça paraît un peu ridicule. Et la scène d'action de fin est sympa, assez spectaculaire (malgré des incrusts honteuses), John Moore se permet même deux ou trois plans de ralentis un peu iconiques plutôt bien vus mais ça ne tient pas les "promesses" du premier tiers.

Au final on se vautre dans la grosse série B cheap à tous les niveaux de sa création (écriture, casting pourri des méchants, réal) et on se dit qu'ils pourraient en fait 50 pareils ça changerait rien. Il faut clairement faire le deuil de la trilogie originale pour y voir un film d'action lambda suffisamment friqué pour proposer deux trois scènes d'action étourdissantes qui parviennent à faire oublier sa globale médiocrité.

2/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 11:44 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 19891
Localisation: Paris
0.5/6

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 11:57 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24605
Localisation: Arkham Asylum
Bim !

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 12:00 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 19891
Localisation: Paris
J'ai trouvé ça réellement pénible, de la première à la dernière minute. Je ne sauve quasiment rien, y a même pas un peu de métier. Ah si, y a un taxi qui vole... Voilà, j'ai ri une ou deux fois.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 12:22 
En ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 20053
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Dans le journal ce matin: "UNE SEANCE EN ENFER"

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 12:33 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15543
Et apparemment le nouveau Stallone est pas bon non plus.

Je crois qu'il faut arrêter, les mecs.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 12:42 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 19128
Localisation: FrontierLand
Stallone il faut qu'il réalise, c'est tout.
C'est le plus apte à se mettre en scène lui-même (et ses montages déchirent)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 13:02 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 19891
Localisation: Paris
Sly, c'est un type aux choix de carrière incompréhensibles. Qu'est-ce qui a pu l'attirer dans Du plomb dans la tête ? Je n'ai pas vu le film, mais de l'extérieur ça semble ultra basique, sans le moindre intérêt. Le genre de film qui ne devrait plus exister, sauf éventuellement en DTV.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Fév 2013, 13:28 
En ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 20053
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Ben il a du plomb dans la tête... Ca a dû lui parler.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hard (John Huckert - 1998)

Qui-Gon Jinn

0

192

27 Mar 2021, 13:51

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Malédiction (John Moore - 2006)

Blissfully

6

1519

17 Fév 2008, 19:07

Mon Colonel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Max Payne (John Moore, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

48

3813

04 Juil 2010, 21:58

Mister Zob Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. En territoire ennemi (John Moore, 2001)

bmntmp

12

494

20 Déc 2020, 15:13

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Escape from tomorrow (Randy Moore - 2013)

Le Cow-boy

6

915

26 Mai 2014, 08:01

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Good Night and Good Luck (George Clooney - 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Mufti

37

3503

05 Fév 2020, 22:43

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Begin Again (John Carney - 2013)

Qui-Gon Jinn

1

1110

23 Mai 2020, 17:27

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Un été à Osage County (John Wells - 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

DPSR

35

2744

17 Oct 2014, 11:23

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Closed Circuit (John Crowley, 2013)

Z

3

1058

25 Juil 2014, 16:25

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dans l'ombre de Mary - la promesse de Walt Disney (John Lee Hancock, 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

22

1978

08 Aoû 2019, 01:47

Déjà-vu Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web