Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 14 Juin 2024, 00:21

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 17 Fév 2023, 10:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27994
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Image

Encore un film vu parce que c'était le seul que je pouvais caser alors que sortaient le HSS et le Serebrennikov, la honte. Mais j'étais curieux de ce film fantastique high-concept.

Bon c'est limite catastrophique. Il y a rien qui marche. Le film assume son postulat absolument pas expliqué et insondable d'un immeuble entier qui est soudain plongé dans le néant et où toute sortie est mortelle. Espèce de version ultra dark de High Rise. Mais c'est très mal exploité. Les règles ne sont pas claires, ils ont l'eau courante ? Forcément mais pourquoi l'eau a un moment est un enjeu ? Des fois il y a de l'électricité, des fois non. Alors qu'on nous dit que le bâtiment abrite 150 personnes, on en voit genre une vingtaine à l'écran, il n'y a aucun sentiment de vie partagée, de communauté, c'est tout cheap tout minuscule, ça se passe dans les mêmes trois couloirs et apparts. Et surtout très rapidement le film fait le pari (plutôt osé et excitant) de faire des sauts dans le temps avec de grandes ellipses et c'est là pour moi qu'il sombre dans le n'importe quoi le plus total.

On est supposé croire que les habitants survivent sans rien apporter de l'extérieur pendant des années en mangeant
des animaux domestiques ? Je veux dire un chat, ça nourrit trois personnes, c'est comme un poulet. Et puis il faut le temps de gestation puis attendre qu'ils grossisent. Et plus tard carrément on suppose des bébés ? Pareil c'est ridicule, 9 mois d'attente pour manger quoi ? On les voit vite fait essayer de faire pousser des légumes ? Mais la terre elle vient d'où ?
Plus ça avance, moins j'y crois alors quand à la fin on veut carrément nous dire
que ça fait plus de 7 ans qu'ils y sont, je veux dire comment y croire une seconde ?.


Le problème c'est que Nicloux a construit son film sur une seule idée, évacuant presque immédiatement le côté survival. La guerre interne entre habitants. Il va rapidement regrouper les personnages selon l'ethnicité et créer des tensions entre les arabes, les noirs et les blancs (un immeuble qui n'a pas d'asiatiques ou d'indiens on aurait pas su où les mettre). Donc tout le film joue cette carte de la violence et du mantra un peu concon "l'enfer c'est les autres" où tout le monde se bouffe le nez pour des histoires bidon de territoires dont on se fout totalement. Surtout que je veux pas abuser mais la première communauté à déconner c'est la communauté arable accusée (à raison) de voler et d'entuber les blancs... Paye ta maladresse.

Et puis le mystère de ce casting, pas un visage connu, pas un Finnnegan Oldfield, un Vincent Rottiers ou Kévin Azaïs, que des nouveaux visages mais au lieu d'être rafraîchissant c'est raté parce qu'ils sont tous totalement nuls, ça surjoue, ça déclame, ça parle wesh de manière caricaturale. Il y a un ou deux qui s'en sortent mieux mais c'est vraiment médiocre (et j'ai découvert après le film que l'un des rôles principaux est un rappeur assez connu, Hatik).

Bref, un film puéril qui veut choquer, qui veut faire frissonner par l'horreur des hommes envers les hommes mais qui s'y prend comme un pied avec une grossièreté et surtout un sérieux de pape franchement embrassant. Etonnant que ça vienne d'un mec qui a quand même une grosse carrière derrière lui alors qu'on a plutôt l'impression d'un premier film bidon des années 2000/2010 tendance Noé, Du Welz du pauvre. Alors qu'on aurait pu imaginer une série B en mode survie vénère et excitante on se retrouve avec un film qui se croit bien plus beau qu'il ne l'est vraiment et qui échoue à peu près à tous les niveaux. Jusqu'à cette fin qui a fait pouffer de rire plusieurs personnes dans la salle tellement c'est une fin qui fait totalement plouf "on savait pas comment finir".

1/6

_________________
CroqAnimement votre


Dernière édition par Art Core le 17 Fév 2023, 11:10, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Fév 2023, 11:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 10843
Pas vu le film mais comme cà en lisant le script,on dirait que Nicloux a lu le roman Silo mais ne pas avoir lu les droits :mrgreen:

C'est le même concept d'enfermement de peu de gens dans un lieu clos sans pouvoir en sortir et de leur technique de survie. Il transpose ça dans une tour lambda et est obligé de sortir l'argument fantastique pour donner une raison. Par contre, cette argument fantastique enlève toute la vraisemblance derrière silo et son concept de survivalistes qui avaient prévu en amont de s'enfermer dans un tel lieu sentant venir une catastrophe. Donc stock alimentaire, etc.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Fév 2023, 14:17 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 22531
Localisation: Paris
Il y a de la référence à Ballard, ou pas du tout ? Forcément, on pense tout de suite à High-Rise...

_________________
Anthony Sitruk - Bien sûr, nous eûmes des orages
(168 pages, 14.00€)
Commande | Site perso


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Fév 2023, 14:20 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85714
Localisation: Fortress of Précarité
Oui, ça se passe à Balard.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Fév 2023, 14:42 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27994
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
lol, non aucune référence à Ballard malgré la proximité du pitch.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Fév 2023, 18:09 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 5409
Le pitch me fait penser au film de Xavier Gens, qui était assez réussi et aussi à L'Empire des Ombres des Brad Anderson. Je suis un peu tenté même si la bande-annonce semble annoncer un film assez fade.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Fév 2023, 19:35 
Hors ligne
Petit joueur

Inscription: 17 Fév 2023, 19:29
Messages: 26
Art Core a écrit:
la première communauté à déconner c'est la communauté arable


C'est parce qu'elle manque de terres.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Fév 2023, 00:16 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2021, 13:07
Messages: 1011
un ratage quasi total, j'en ai peur.

le concept n'est donc pas follement original mais pouvait être prometteur, à condition d'éviter 2 écueils : 1/ l'argument reste assez maigre, il faut le nourrir un minimum pour développer une histoire 2/ l'évidence de "l'adversité ça révèle le pire de l'être humain", etc.

pour le 1/, nicloux s'en fout puisqu'il bazarde l'argument au bout de 5 minutes : on entend globalement plus trop parler du truc, les regles du monde sont totalement bazardées, il n'essaye même pas de créer un truc où les gens essayent de trouver des solutions ou quoi. quant au 2/, il fonce la tête la première dedans, en axant particulièrement sur une guérilla ethnique. pourquoi pas, dans l'absolu, à condition de le faire finement et intelligemment et d'avoir quelque chose d'intéressant à dire : on peut dire qu'aucune condition n'est réunie. on se retrouve donc avec cette galerie de personnages qui sont globalement tous épouvantables et font globalement tous de la merde. j'imagine que du point de vue de l'auteur, il imagine son regarde être misanthrope, mais du point de vue de spectateur, on n'a pas l'impression de regarder des êtres humains : tout le monde est artificiellement laid et affreux, privé d'humanité, les interactions et réactions ne sont à aucun moment réalistes, rien. c'est juste un auteur qui prive ses personnages d'humanité avant de prendre à parti le spectateur en lui disant "voyez comme ils sont inhumains !".

le tout tourne dramatiquement en rond, ne va un peu nulle part. l'audace structurelle des "XX mois plus tard" donne un rythme un peu bizarre au film, d'autant que ça ne correspond à aucun mouvement narratif particulier. l'impression que ça a été vraiment très vite écrit, pour ne pas dire torché, et que par le miracle du petit budget et de ses entrées dans le milieu il a réussi à le monter alors que ca avait sérieusement vocation à rester dans un tiroir.
et il y a un peu une arnaque à vendre ça comme un film d'horreur ou quoi. je l'ai vu aux halles, le public était clairement un public de films d'horreurs, et les rires accompagnant la fin étaient explicites...

complètement raté.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Oct 2023, 10:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2008, 10:03
Messages: 5918
Localisation: Poitiers
La France et le cinéma de genre, c'est quand même souvent (toujours ?) l'histoire d'un rendez-vous manqué.
Et La Tour ne déroge pas à la règle: Scénario bancal, acteurs moyens, décors pauvres, dialogues mal écrits, syndrome du "On sait pas comment finir" ... mais avec un réal qui est censé tenir la route.
Et c'est dommage, parce que ça part d'un concept qui a du potentiel.
Alors oui, les règles sont un peu floues (pas d'internet ou télé mais l'eau et l'électricité fonctionnent), la temporalité nuit à la crédibilité (5 ans ! Non mais ils sont tous morts au bout de 5 ans. Y'avait moyen de resserrer ça sur 3 mois et déjà il y a matière à un bordel affreux) mais à la limite, je peux passer outre.

Ce que j'ai trouvé vraiment exécrable, c'est la représentation des populations hypocrit... pudiquement appelées défavorisées. Ils sont tous veules, violents, voleurs, dealeurs, racistes... Y'en a pas UN qui n'est pas avili.
Et si on rajoute que la seule personne à s'en sortir a priori, c'est celle qui se lève tôt pour aller bosser...
Je ne sais pas dans quel milieu social évolue Nicloux (sa carrière n'a aucun sens d'ailleurs) mais on ne doit pas beaucoup aimer les pauvres.
Maintenant, je veux une suite qui se passe à Neuilly pour voir si les bourgeois s'en tirent mieux.

PS : IMDB annonce une sortie en 2022, pas 2023

_________________
You are a ghost driving a meat covered skeleton made from stardust riding a rock floating through space.
FEAR NOTHING


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The end (Guillaume Nicloux, 2016)

Abyssin

0

867

08 Nov 2020, 17:11

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Thalasso (Guillaume Nicloux, 2019)

Abyssin

13

1300

11 Avr 2024, 19:01

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Religieuse (Guillaume Nicloux - 2013)

Karloff

5

1888

15 Aoû 2013, 04:14

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Holiday (Guillaume Nicloux - 2010)

Karloff

5

1781

03 Déc 2010, 23:23

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Clef (Guillaume Nicloux, 2007)

Le Pingouin

8

1928

05 Mai 2015, 12:43

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Valley of love (Guillaume Nicloux, 2015)

Mickey Willis

4

1398

19 Juin 2015, 13:21

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Rois de l'Arnaque (Guillaume Nicloux, 2021)

bmntmp

8

1002

25 Fév 2022, 17:48

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Concile de Pierre (Guillaume Nicloux - 2006)

Blissfully

1

1563

30 Déc 2007, 18:33

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les confins du monde (Guillaume Nicloux, 2019)

Abyssin

10

1094

07 Mar 2022, 10:53

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dans la peau de Blanche Houellebecq (Guillaume Nicloux, 2024)

bmntmp

10

395

12 Avr 2024, 00:05

Karloff Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web