Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 12 Aoû 2022, 21:53

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: 28 Sep 2011, 23:26 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
Way Down East en VO.

Image

Une jeune fille modeste, Anna Moore, est abusée par un don juan de province, Lennox Sanderson, qui l'abandonne. Bientôt orpheline, elle accouche d'un enfant...


Je me l'étais gardé au chaud, le mélo muet ultime, et quelque part je comprends pourquoi il a cette réputation. L'art de Griffith est à incandescence, ça n'a jamais été aussi élégant, aussi affuté. On le sent débordant d'assurance, enchaînant les scènes courtes à la volée, passant sans cesse sur la façon dont il conviendrait de découper, fonçant à présent droit sur ce qui l'intéresse. Tout est plus fin que d'habitude, notamment les seconds rôles non-comiques excellents, qui feraient presque ressortir les mimiques de Lilian Gish (qui se rattrape sans problèmes sur ses grands moments - notamment la rupture, qui est sans doute sa meilleure scène de tout ce que j'ai pu voir d'elle).

C'est étrange que ce soit justement au moment où Griffith approche de si près l'essence, cette épure qui traverse sa filmo, qu'il lourde son film d'un comique pas drôle et envahissant. Sérieusement, c'est facile un tiers du film à regarder trois persos secondaires faire des pitreries de vieux ! Même au-delà du comique raté (qui infecte jusqu'à l'épilogue), c'est dingue de le voir sous-exploiter à ce point sa veine romantique, qui n'a jamais été aussi parfaitement incarnée (le jeune acteur, idéal et rayonnant, n'a même pas le temps de prendre ses marques dans le récit), goinfrant son film de passages émotionnellement plats. On pourra jauger que c'est une question de goût, que Griffith ne lâche jamais son film une seconde - et c'est vrai -, mais cette façon de détourner constamment le regard de ce qui manifestement l'émeut est plus que frustrant : c'est carrément contradictoire avec tout ce qu'a été jusqu'ici son cinéma.

Il y a une telle impression de contrition que lorsque le final débute enfin, il donne l'impression de grandes vannes qui s'ouvrent pour déverser toute la violence jusqu'ici contenue, le film se payant dix minutes hallucinées qui amènent au point ultime l'obsession communicative (et puritaine sans doute - qu'importe !) d'une pureté vénérée. Comme on rejouerait ce qu'a subi le fils, Griffith déchaîne un sauvetage hurlant, plongeant Lilian Gish dans les glaces mortelles pour lui rendre son innocence virginale, pour effacer la trace du mauvais enfant. Cette violence lyrique et primale, qui s'accorde à une violence réelle (certains plans attestent très clairement que le tournage a risqué à la vie de ses acteurs bien au-delà du raisonnable) arracherait presque à elle seule la victoire du film. Ça pourrait être le summum de la carrière de Griffith, vraiment : tout est là. Mais le film s'est trop empesé en route pour s'imposer complètement.

Des scènes sublimes plein les yeux, que je prendrai plaisir à revoir seules je pense. Mais ça aurait pu être tellement parfait ! A revoir peut-être, je n'écarte pas l'idée de m'être trop préparé à ce que j'avais envie d'y voir...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. [CM] David Wark Griffith

Tom

5

1718

11 Avr 2011, 21:27

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Intolérance (David W. Griffith - 1916)

Blissfully

7

1205

23 Déc 2006, 01:44

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Deux Orphelines (David W. Griffith - 1921)

Tom

12

1357

16 Sep 2014, 11:00

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Erotikon (Mauritz Stiller - 1920)

Tom

6

1304

26 Oct 2011, 23:44

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Hirondelle et la Mésange (André Antoine, 1920)

the black addiction

1

1202

01 Sep 2007, 16:41

the black addiction Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Homme du large (Marcel L'Herbier - 1920)

Tom

0

1346

03 Juin 2012, 01:22

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. De l'aube à minuit (Karl-Heinz Martin - 1920)

Tom

0

1508

16 Juin 2013, 13:32

Tom Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web