Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Juin 2018, 23:57

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 64 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Top des films japonais
MessagePosté: 13 Déc 2006, 02:53 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20700
allez, un petit top 10 s'impose histoire de changer des films US vus 356589 fois...

Donc mon top 10 des films nippons. Je mets un film par auteur seulement.

1. L'Anguille de Shohei Imamura

Le film est pratiquement donné sur CD Discount... Bon un de mes films chevets sur lequel j'ai écrit ça

"La découverte de L'Anguille fut une révélation dans ma vie de cinéphile. Jamais je n'avais été à ce point touché par une histoire aussi simple, aussi dépourvue d'artifice. Quelques mois auparavant, j'avais pourtant pesté contre le jury cannois, l'accusant des pires maux pour avoir osé donner la Palme au récit d'un meurtrier qui confie ses tourments à un poisson. Inutile de m'auto-flageller davantage, l'erreur est humaine et depuis, Shohei Imamura est devenu l'un de mes réalisateurs préférés. Le seul, à mes yeux, capable de transformer l'absurde en poésie, le silence en érotisme trouble. A chaque vision, le même enchantement. Happé par le rythme contemplatif, presque lascif, je me glisse peu à peu au sein de la communauté et oublie tout repère spatial et temporel. J'entre dans le salon de coiffure, salue Keiko, la jolie suicidaire amoureuse et m'installe paisiblement dans la salle d'attente. Et quand le passé resurgit sous les traits d'un ancien compagnon de cellule ou d'un amant éconduit, je tremble encore à l'idée que cette passion naissante et réfrénée puisse être anéantie à jamais." (pas mon meilleur texte)

2. Moe No Suzaku de Naomi Kawase

Forme un dyptique idéal avec Shara. Revu récemment, sublime de bout en bout avec une fin d'une douceur. Le film que j'aurais aimé mettre en scène. Vie communautaire, contemplatation, sentiment de perte: cinéma K-off.

3. Hana Bi de Takeshi Kitano

Malgré la zik un rien énervante, une leçon de mise en scène et rythme. Là encore un film qui résonne en moi d'une manière particulière.... La fin est sublime une fois de plus.

4. Akira de Katsuhiro Otomo

Mon premier Anime à jamais resté comme le maitre étalon du genre. Bien sûr, la lecture du manga est conseillée pour comprendre mais quel souffle. A l'époque, Disney sortait la petite sirène...

5. Porco-Rosso d'Hayao Miyazaki

A la réflexion, mon Miyazaki préféré, le seul avec un héros garçon ? (ah si il y a le chateau dans le ciel)

6. Souvenirs goutte à goutte d'Isao Takahata

Une soirée que j'oublierais jamais. Takahata qui explique ses inspirations suivi d'un film magique.

7. Distance de Hirokazu Kore-Eda

Je crois que le dernier plan est gravé en moi pour l'éternité. Un sentiment de flottement, d'être avec les personnages.

8. Dode's Kaden d'Akira Kurosawa
Curieusement, je préfére le Kurosawa des villes à celui des Samourai. Dode's Kaden est très particulier et absolument poignant.

9. Eureka de Shinji Aoyama
La durée effraie, le rythme aussi mais la dernière heure avec la zik de Jim O'Rourke... Sublime.

10. Taste of Tea de Katsuhito Ishii

Un film totalement délirant et subliment émouvant. Pourquoi ses autres films - à succès au Japon - ne sortent pas ?

Désolé pour les manquants (pas d'Ozu, d'Oshima, de Oshii !!!!)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Déc 2006, 09:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2005, 09:14
Messages: 1875
Localisation: Dans la cave.. avec les bouteilles de vin
mon mien a moi:
1- Rashomon de Kurosawa

2- L'anguille de Shohei Imamura

3- Sonatine de Takeshi Kitano

4- Dersou Ouzala de Kurosawa

5- Princesse Mononoke de Miyasaki

6- Hana-bi de Takeshi Kitano

7- Akira de Katsuhiro Otomo

Je fait pas une top 10 mais un top 7 de ceux qui m'ont vraiment marqué...

Hors concours : L'empire des sens... putain que ce film m'a mis mal a l'aise...

_________________
SwingKid
Image
Gilda:" Me... Yes, I'm decent"

Pvb: "Si à la Saint Valentin elle te carresse la main, vivement la Saint Marguerite..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Déc 2006, 09:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8082
Ordre alpahbétique

After Life (Kore-eda)

L'anguille (Immamura)

La barrière de Chair (Suzuki)

Elle s'appelait Scorpion (ito)

Eureka (Aoyama)

Furyo (Oshima)

Hana-bi (Kitano)

Innocence, GITS2 (Oshii)

La marque du tueur (Suzuki)

Omohide poroporo (Takahata)

Yojimbo (Kurosawa)


oui j'ai mis deux Suzuki, mais très grosse découverte cette année que ces deux films.
Pas trenscendé plus que ça par les Ozu que j'ai vu, vu un seul Mizoguchi ("l'Intendant Sansho", j'aime beaucoup, mais je préfère en découvrir d'autres avant de le mettre dans un top).


Dernière édition par Mr Chow le 13 Déc 2006, 10:54, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Déc 2006, 10:13 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14353
Localisation: The Far Side of the World
Princesse Mononoké

Je me souviens, j'étais seul devant le ciné à Nantes j'hésitais entre ça et un film avec Christophe Lambert que je n'ai toujours pas vu d'ailleurs. Donc claque dans la gueule immense, direct un de mes films préférés.

Les Sept Samouraïs

Longtemps que je l'ai vu, mais gros souvenir

Nobody Knows

Jamais vu 3 heures passer aussi vite.

Kaïro

L'un des meilleurs films d'horreur jamais fait. Une référence.

Hana Bi

Vu une seule fois, mais les images et la violence me hantent encore

L'empire des sens

Je voulais le voir pour le cul, je suis resté pour l'histoire

Innocence

Aaaaah, cette grosse conne à Cannes qui me dit qu'elle est cinéphile et que donc elle connait pas ce genre de ciné et donc elle n'a rien compris. Un des plus beaux films jamais fait

Ran

Mon premier Kurosawa, vu à 10 ou 12 ans, ça m'avait bien plu

Virus

Un film catastrophe avec Marcus Brody, y'avait plein de bonnes choses, je m'en souviens.

Akira

Je l'ai vu qu'une fois et j'avais pas aimé. Mais j'ai révisé mon jugement sans l'avoir revu. Si ça se trouve j'aimerais pas plus, mais je pense que j'étais pas prêt à l'époque, aujourd'hui je devrais aimer.

Taste of Tea

Un film que j'avais raté, mais euphorisant quand même


Et ben ça en fait 10. Battle Royale aurait pu rentrer là dedans. Un autre Myasaki aussi ou un autre Oshima. Et faudrait que je découvre Ozu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top des films japonais
MessagePosté: 13 Déc 2006, 10:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8582
Localisation: Caché avec Charlie
Top 5 parce que si je ne dois mettre qu'un film par auteur ça donnerait ça...Pas assez vu de Kurosawa pour en placer un, pareil pour Ozu ou Mizogushi...La honte un peu.

1- Ghost in the shell

Monument absolu, court mais envoutant, un scénario éblouissant, une musique mythique et des scènes que je peux revoir 5000 fois.

2- Le voyage de Chihiro

A en choisir un...C'est juste extraordinaire. Mais y a tous les autres qui suivent, c'est le choix de sophie...

3- L'anguille

Entre ce film et Kenzo Sensei, que j'adore aussi. L'anguille c'est la belle surprise palme d'or, c'est touchant, humain et ironique, c'est très imprégné par son réalisateur et l'acteur principal est très très bien!

4- A Scene at the Sea

Mon Kitano préféré, un film touchant, profondément, une mise en scène à part et en même temps marqué...J'ai peu à dire sinon que c'est pas forcément le Kitano pour démarrer, mais c'est son plus touchant (avec Hana Bi).

5- Dark Water

La flippe intégrale, mise en scène prodigieuse, effets calculés. Le meilleur film de trouille de ces dernière années, sinon un des meilleurs tout court.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top des films japonais
MessagePosté: 13 Déc 2006, 10:48 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17752
Localisation: Paris
Sans doute en premier, Eureka.
Puis viendraient quelques Ozu (Voyage à Tokyo, Fleurs d'Equinox, Bonjour...).
Vient également Tabou, de Oshima, vu une seule fois, mais m'ayant laissé une impression très forte.
Ghost in the Shell (il faudra un jour que je regarde le 2, que j'ai en dvd depuis au moins deux ans).
De Kurosawa, j'adore tout ce que j'ai vu... Avec sans doute une préférence pour ses derniers : Rêves, Rhapsodie en Août, et surtout Madadayo.
J'ajoute Shara, et surtout un tout petit film vu il y a deux ou trois ans : 19.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Dernière édition par Cosmo le 13 Déc 2006, 11:09, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Déc 2006, 10:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8082
hal5 a écrit:
Mr Chow a écrit:
On l'appelait Scorpion (ito)

Elle s'
:mrgreen:


...à chaque fois :oops:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Déc 2006, 11:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3553
sans ordre

La bête aveugle
Bonjour
Le chateau ambulant
L'enfer
Hana bi
Zatoichi le masseur aveugle (Misumi)
Tetsuo
La femme Scorpion
Tuer (Kiru)
Barberousse


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Déc 2006, 14:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 20:24
Messages: 1422
Va y avoir beaucoup de Kurosawa!

1. Dersou Ouzala

Vu qu'une fois, mais souvenir d'un film très beau, très simple aussi, objectivement pas le meilleur Kurosawa (j'adore ce réalisateur), mais c'est celui qui m'a le plus touché.

2. Aniki mon frère

Mon Kitano préféré. La fin est superbe. Je trouve que le mélange violence sèche / humour noir / histoires d'amitié marche mieux que dans d'autres films qui sont, selon moi, un peu alourdis par les moments "poétiques".

3. Rashomon

Ca tue, c'est une leçon de mise en scène, de montage, et je sur-adore le plan où Mifune, allongé sous un arbre, est réveillé par une légère brise.

4. Porco Rosso

Un des seuls Miyazaki que j'aime vraiment. Celui-ci est impec', sans rien à jeter. Le cimetière dans le ciel, c'est magnifique.

5. Les 7 samouraïs

Classique, mais indépassable. La présentation des personnages, la façon que le réalisateur a de prendre son temps, avant la folie furieuse de la dernière heure, et cette fin amère... C'est grand.

6. Bonjour

Ca fait mal ce genre de film : avec trois fois rien, Ozu sort des choses immenses. Ca fait mal mais ça donne foi en le cinéma (oh la belle phrase).

7. Dodes'kaden

Découvert il y a deux jours, et accroché du début à la fin. Quelques petits problèmes de rythme, quelques lourdeurs, mais un film unique, très expérimental dans sa narration et son travail visuel, et un travail d'épure que j'adore (un ponton pour symboliser un port, une pourtre pour un pont). Hilarant les 3/4 du temps, et pourtant on en sort assez déprimé.

8. Pluie Noire

Au lieu de faire un bête film "pour ne jamais oublier", Imamura signe un film très pudique, avec des personnages magnifiques, et qui est au fond certainement beaucoup plus fort dans son traitement du sujet que s'il avait adopté une approche plus historique.

9. Shara

Souvenir puissant du début et de la danse sous la pluie.

10. Onibaba

Un film barré, magnifique plastiquement, à la mise en scène et au montage super casses-gueules mais avec des fulgurances.


Pas fan du tout de Mizoguchi, par contre. Et je connais très mal le cinéma japonais de toute façon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Déc 2006, 18:22 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20700
Je prends des notes pour des films que j'ai pas vu

Suzuki c'est effectivement génial.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Déc 2006, 01:48 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12987
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
J'attends de finir ma rétro Ozu et ma rétro Naruse pour désigner leurs éventuels candidats donc c'est du work in progress :)

A la question, si on me demande la liste rêvée pour se plonger là-dedans, je répondrais ça (et peut-être autre chose, un autre jour), en agrémentant de quelques mots pour faire plaisir à Qui-Gon mais pas trop parce que sinon j'y suis jusqu'à demain.

Image

1. Les Contes de la lune vague après la pluie (Kenji Mizoguchi - 1953)

Alors sur ma vieille jaquette de K7 vidéo tu peux écrire des expressions à la con comme "le plus beau film du monde" et décoller/recoller le sticker sur d'autres douzaines de chefs d'oeuvre offficiels...mais pour démontrer le contraire, ici, il faudra courir. Pour dépasser en beauté les portraits féminins, le film de fantôme et le mélodrame, la danse de serpent de Machiko Kyo ou la traversée sur l'eau...un idéal par le plus grand réalisateur japonais à mes yeux. Ah bah ça fait déjà 100 mots on va réduire.

Image

2. Mon voisin Totoro (Hayao Miyazaki - 1988)

Le film antidépresseur plus que n'importe quel autre. J'hésitais avec Chihiro dont le voyage en train est une de mes scènes préférées tout court, mais la simplicité de ce Totoro-là ne fait que mettre davantage en valeur le génie de Miyazaki. Voilà, c'est plein de couleurs avec du chou romanesco.

Image

3. Shara (Naomi Kawase - 2003)

Là encore un film en équilibre miraculeux entre la grâce du réalisme (la scène de la fête, l'accouchement, la discussion sur la route entre la mère et la fille) et l'étrangeté quasi fantastique (la disparition du début, l'oeil sur la ville à la fin). Ca peut tourner en boucle.

Image

4. Kairo (Kiyoshi Kurosawa - 2001)

Plus riche à chaque vision, la relecture urbaine et apocalyptique du film de fantôme classique où le spectre ne se différencie plus du vivant, par un Kurosawa en état de grâce - chaque plan a quelque chose à dire et le frisson va de pair avec une poésie morbide sur la solitude et l'incommunicabilité.

Image

Image

5. La Ballade de Narayama (Keisuke Kinoshita - 1958) /// La Ballade de Narayama (Shohei Imamura - 1983)

Tricherie oui mais un peu à la façon de Psycho sauce Hitch et sauce Van Sant, les deux se complètent tout en étant radicalement opposés de la muerte, esthétique studio de porcelaine chez l'un, nature envahissante chez l'autre, poésie crépusculaire d'un côté et réalisme cru chez le second. Et sur la même histoire, à travers deux chemins opposés, deux films aussi magnifiques l'un que l'autre.

Image

6. Kwaidan (Masaki Kobayashi - 1964)

Duquel je retire par dessus tout le conte de la Dame des neige. Pour Noël tiens.

Image

7. Nobody Knows (Hirokazu Kore-Eda - 2004)

Momokoooooo! Film assez miraculeux sur l'enfance grâce à sa caméra attentive, à hauteur de schtroumpf, baigné par la même magnifique lumière que Shara, et qu'il faut couper avant la fin comme la scène chasse et pêche de Bambi.

Image

8. Le Château de l'araignée (Akira Kurosawa - 1957)

J'aurais pu mettre Rashomon aussi mais j'ai plus de souvenir de celui-ci, mon Kuro à samouraï préféré parmi ceux que j'ai vus.

Image

9. Eureka (Shinji Aoyama - 2000)

Ma Palme 2001. Avec une préférence pour la partie maison, histoire de chipoter 3 secondes sur ces 3 heures de lévitation.

Image

10. Oni Baba (Kaneto Shindo - 1964)

Ca ou L'Ile nue, sûrement celui-ci d'une courte tête car c'est probablement l'un des plus beaux films vus du haut de mon quart de siècle, une fable de dépeceuses et de masques théâtraux ainsi que de maladie de peau pas cool. Et oui c'est aussi ça le cinéma japonais.

Image

11. L'Enfer (Nobuo Nakagawa - 1960)

Nobuo avec les qualités de ses défauts: oui c'est ultra boursoufflé mais totalement unique dans sa façon de peindre l'enfer dans ses moindres détails sadiques et orgies visuelles. Et puis Nobuo c'est aussi Le Chat fantôme, et rien que pour ça on lui dit merci. Et on attend un coffret Wild Side aussi.

Image

12. La Bête aveugle (Yasuzo Masumara - 1969)

Chef d'oeuvre claustro et érotique, empire des sens dévorants avec une superbe Midori Mako en femme chocolat.

Image

13. Ring (Hideo Nakata - 1999)

Un de mes films de flippe préférés, papa d'un nouvel éclairage sur tout un pan de fantastique qui m'a en partie mené à découvrir les racines chez Kurosawa, Mizoguchi ou Kobayashi. Une vraie belle porte essentielle pour moi.

Image

14. Innocence (Mamoru Oshii - 2004)

Carnaval de poupées glaciales totalement inouï de l'oeil.

Image

15. Le Tombeau des lucioles (Isao Takahata - 1988)

Et ma comédie romantique préférée.

ah c'était pas 15?

Ah putain Fukasaku et Kon et 36 autres. Sinon je ne connais rien de Daisuke Ito et Seijun Suzuki, j'aimerais en savoir plus mais que tout ce bordel sorte donc en dvd...

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Dernière édition par Blissfully le 16 Déc 2006, 13:28, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Déc 2006, 01:50 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20700
Lol, t'as triché !!!!!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Déc 2006, 01:58 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12987
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Karloff a écrit:
Lol, t'as triché !!!!!


Ouais mais sinon j'aurais tergiversé 12 jours. Déjà qu'il y a qu'un con à passer 7 ans à faire des captures...

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Déc 2006, 02:00 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20700
je salue l'effort. Faut que je vois Oni Baba.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Déc 2006, 09:41 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12987
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Karloff a écrit:
je salue l'effort. Faut que je vois Oni Baba.


J'ai le dvd si tu veux!

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 64 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Films les Plus Vus

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Puck

50

3305

16 Fév 2014, 20:50

noisette 7 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le top des films méconnus

Karloff

9

3952

15 Aoû 2005, 11:40

vimes Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. le top des films misogynes

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

skip mccoy

59

3004

06 Nov 2009, 21:41

Mr.Orange Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Vos 5 pires films

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Noony

52

4182

16 Juil 2010, 21:00

JeeB Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top films sur l'homosexualité

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Allan

51

2041

24 Juin 2011, 18:27

Azuma Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top des films politiques

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Cosmo

24

1053

21 Oct 2011, 13:02

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Films de superhéros

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

62

2531

09 Aoû 2015, 18:19

Saint-Juste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 100 plus beaux films du monde

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Zad

60

2750

03 Nov 2008, 19:42

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. films niakoués inconnus

skip mccoy

10

629

28 Déc 2009, 14:50

Bub Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. vos films français préférés

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Mr Degryse

61

3994

25 Déc 2013, 23:32

cergy Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web