Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Jan 2020, 12:06

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 02 Sep 2019, 00:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 10498
Image

Michel Houellebecq et Gérard Depardieu sont en cure dans un Centre de Thalasso à Cabourg. Ils tentent ensemble de survivre au régime de santé que l'établissement entend leur imposer.


Suite de l'excellent L'enlèvement de Michel Houellebecq par le même Nicloux mais dont malheureusement cette suite n'est pas à la hauteur. On retrouve toujours avec plaisir Houellebecq que Nicloux a su révéler comme un véritable personnage loufoque de cinéma et son duo avec Depardieu fait des étincelles. Rien que les voir tous les deux picoler, fumer et résister à cette thalasso qui leur est imposée est drôle. Mais ça ne fait malheureusement pas un film et Nicloux se sent obligé d'y greffer une intrigue liée aux personnages du premier film. On a un grand plaisir à retrouver les mêmes protagonistes mais ça fait un peu artificiel et on a l'impression de la jonction de deux films qui n'ont pas grand chose à voir ensemble.

D'où un résultat un peu bancal qui a du mal à convaincre même si on ne peut nier le plaisir ressenti devant certaines situations loufoques (les moments Quéffelec, Poutine, etc...) et le duo d'acteurs est quand-même monstrueux. Et puis il y a cette fin totalement délirante et gratos sur Sylvester Stallone. Un moment de douce folie et de grand n'importe qui finit le film de manière totalement nihiliste.

3/6


Dernière édition par Abyssin le 02 Sep 2019, 09:30, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 00:30 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1577
Il y a des expressions qui devraient être bannies comme "faire des étincelles". On devrait dire, on frotte un silex contre un autre ou quelque chose comme ça.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 00:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 10498
:wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 00:41 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1577
C'était mieux avant :(


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 09:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 10498
Moi qui voulait te faire plaisir 8)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 15:16 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1708
Pas vu L'Enlévement je ne peux donc pas faire la comparaison, mais je trouve aussi que l'intrusion de son ex-bande de kidnapper n'est pas ce qu'il y a de mieux dans le film, du moins au début (le délire sur les greffes de chatte est beaucoup trop long, étonnement j'entendais surtout des femmes rire dans la salle pendant cette séquence). Stallone c'est par contre ce que je trouve de plus raté, le simili-sosie est nul et les scènes où il apparaît sont assez consternantes. Par contre les duettistes Depardieu Houellebecq sont effectivement énormes. Depardieu c'est pas vraiment une surprise, il est dans la continuité de sa prestation de Valley of Love. Mais je n'avais jamais vu le Houellebecq acteur, et j'avais plutôt un à priori défavorable à son sujet, à priori rapidement balayé par la qualité de sa prestation (qui doit certainement en rebuter plus d'un, ce que je peux comprendre). Le mec place tout de même très haut l'auto-dérision, avec son corps malingre, à moitié édenté (pour l'anecdote j'ai vu le film - sans le vouloir - en sous-titré pour mal entendant, j'ai plusieurs fois eut recours au sous-titre pour comprendre ce qu'il disait tellement c'est parfois inintelligible), alcoolique, il assume absolument tout sans que cela soit contrebalancé par un cynisme imbuvable. Il est finalement plutôt courtois (y compris avec le mec qui le confond avec Quéfellec), plus lâche que méchant, et avant tout très drôle.
Ça n'est pas le chef d’œuvre de l'année, mais je ne regrette vraiment pas de l'avoir vu.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 16:05 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1577
Lohmann a écrit:
Il est finalement plutôt courtois (y compris avec le mec qui le confond avec Quéfellec).


Scène de toute évidence scriptée donc pas drôle.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 16:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1708
bmntmp a écrit:
Lohmann a écrit:
Il est finalement plutôt courtois (y compris avec le mec qui le confond avec Quéfellec).


Scène de toute évidence scriptée donc pas drôle.

C'est souvent très écrit une comédie (ou je ne comprends pas ta remarque)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 17:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 10498
Lohmann : Mate absolument l’enlèvement si tu as aimé celui-ci. Sans faire injure à Thalasso, il est un cran au-dessus.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 18:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1708
Abyssin a écrit:
Lohmann : Mate absolument l’enlèvement si tu as aimé celui-ci. Sans faire injure à Thalasso, il est un cran au-dessus.

C’est ce que j’avais compris de ta critique :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 19:34 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1577
Lohmann a écrit:
bmntmp a écrit:
Lohmann a écrit:
Il est finalement plutôt courtois (y compris avec le mec qui le confond avec Quéfellec).


Scène de toute évidence scriptée donc pas drôle.

C'est souvent très écrit une comédie (ou je ne comprends pas ta remarque)


Tu en parles comme s'il s'agissait d'une scène qui serait arrivée dans la réalité et permettrait de mettre en évidence la courtoisie de Houellebecq en tant qu'acteur

Au reste, j'imagine que son image d'acteur correspond ou se confond avec celle qu'il veut retranscrire en tant qu'humain, et c'est ce sur quoi Nicloux admet jouer.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 19:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 10498
bmntmp a écrit:
Lohmann a écrit:

Au reste, j'imagine que son image d'acteur correspond ou se confond avec celle qu'il veut retranscrire en tant qu'humain, et c'est ce sur quoi Nicloux admet jouer.
Pour ce que j'ai mis en gras, je suis en désaccord total. Tu regardes les 2 Nicloux, il y a une énorme part d'autodérision de la part de Houellebecq acteur sur justement son image. Loser attachant et pauvre type tendre.

@Lohmann : Je trouvais les allusions à Stallone médiocres, je sauve juste là scène finale
les réactions de Houellebecq et de sa bande hors champ me font rire et le gestenihi listepour finir le film j'adhère.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2019, 20:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1708
Je ne connais pas Houellebecq (par contre j’avais croisé un mec qui m’avait raconté être aller en boîte échangiste avec lui), je me contente de juger de l’image qu’il donne dans le film. Il n’est d'ailleurs pas innocent que Nicloux juge utile d’inclure une scène où Depardieu et Houellebecq se font insulter par un mec qui les apostrophe en leur disant qu’ils sont une honte nationale. Y a du vrai dans le ressenti, et ça doit beaucoup les faire marrer.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Clef (Guillaume Nicloux, 2007)

Le Pingouin

8

1155

05 Mai 2015, 12:43

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Holiday (Guillaume Nicloux - 2010)

Karloff

5

958

03 Déc 2010, 23:23

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Religieuse (Guillaume Nicloux - 2013)

Karloff

5

1102

15 Aoû 2013, 04:14

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Concile de Pierre (Guillaume Nicloux - 2006)

Blissfully

1

826

30 Déc 2007, 18:33

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Valley of love (Guillaume Nicloux, 2015)

Mickey Willis

4

642

19 Juin 2015, 13:21

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Liberté (Guillaume Massart, 2019)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Jerónimo

50

2973

17 Nov 2019, 10:27

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sympathie pour le diable (Guillaume de Fontenay, 2019)

Abyssin

0

173

30 Nov 2019, 18:55

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les garçons et Guillaume, à table ! (Guillaume Gallienne - 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

DPSR

100

7278

23 Mar 2014, 21:35

Slacker Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Keeper (Guillaume Senez)

Karloff

11

936

28 Nov 2016, 11:48

Jerónimo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ne le dis à personne (Guillaume Canet - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Noony

62

5693

24 Mar 2009, 20:39

Zad Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web