Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Nov 2017, 10:24

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 603 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 41  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Steven Spielberg
MessagePosté: 16 Mai 2008, 19:53 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 70689
Localisation: Fortress of Writing
29 films.

The BFG (2016)
Une structure un peu lâche héritée du matériau original ainsi que quelques gags puérils pour un film néanmoins mignon mais surtout incroyablement mélancolique, notamment dans ce qu'il dit de l'auteur et de son rapport aux films pour enfants et donc de l'enfant en lui. The BFG est le film d'un Peter Pan qui a grandi, d'un Elliott qui a dit au revoir à son E.T. 4,5/6

Bridge of Spies (2015)
Une première heure exemplaire, une deuxième heure moins enthousiasmante mais un très beau film flirtant avec le film d'espionnage, animé par un propos romantique et vénère sur les valeurs morales de l'Amérique et, comme presque tous les Spielberg, un éloge de la communication, dans la structure, les dialogues, les motifs. D'une densité folle et d'une maîtrise formelle infaillible. 4,5/6

Lincoln (2012)
The West Wing 1865 ou comment Spielberg met la forme légèrement en retrait pour faire la part belle à une nouvelle ode au dialogue, dans le texte et le sous-texte, par le dramaturge déjà responsable de Munich qui signe une fois de plus un portrait complexe et honnête de la politique. 6/6

War Horse (2011)
Avec cet ouvrage formellement sublimissime, Spielberg revient un peu à son cinéma de jadis, en hommage à David Lean, et semble n'avoir fait le film que pour certaines scènes, vraiment très très belles (le No Man's Land, peut-être une des meilleures de sa carrière) et la structure très segmentée rend le film forcément inégal lors des séquences plus classiques. Du coup, le soufflé retombe. 4,5/6

The Adventures of Tintin : The Secret of the Unicorn (2011)
En choisissant la méthode encore controversée de la performance-capture, le cinéaste parvient à offrir le meilleur de deux mondes pour ce film entre animation et prise de vues réelles qui propose un photoréalisme à des kilomètres des derniers Zemeckis permettant de respecter le trait d'Hergé tout en conférant à la peau, aux tissus et aux cheveux, une texture d'une véracité confondante, sublimée par la 3D. A travers l'œil de l'auteur, Les Aventures de Tintin prend des allures de peinture vivante, proche de la peinture hyperréaliste. Un rêve éveillé naviguant du film noir au film d'aventures à un rythme effréné, ponctué d'humour burlesque digne de la BD originale dont pas moins de trois albums sont revisités ici dans une adaptation pertinente qui trahit pour mieux servir. Le rythme, les dialogues et les performances physiques des acteurs font de l'ouvrage un récit dynamique qui devient carrément épique lors des scènes d'action époustouflantes, grâce à la technologie numérique mais surtout au découpage de Spielberg, toujours aussi jeune et moderne dans son approche formelle. Un bijou. 6/6

Indiana Jones & the Kingdom of the Crystal Skull (2008)
Ce serait mentir que de dire que le film vit à la hauteur des attentes bâties sur près de 20 ans d'anticipation. La mise en scène est extraordinaire, la photo fabuleuse, les thèmes pertinents et les persos sympas MAIS tous deux auraient mérités d'être approfondis. Cela dit, quand le film ne cherche pas à être trop "comme avant", il devient sa propre entité loin d'être inintéressante et à défaut d'être 100% Indy tel qu'on les connaît, il demeure 100% Spielberg. 4,5/6

Munich (2005)
Depuis la première vision jusqu'à aujourd'hui, mon admiration pour ce film n'a de cesse de gonfler. Le film qui me hante. Spielberg abandonne l'espoir et le pathos et signe une oeuvre riche et importante. Déjà vu pas mal de fois et entré direct dans mes préférés du bonhomme et ptet même préférés tout court. 6/6

War of the Worlds (2005)
Si Munich parle du 11 septembre et de ses conséquences par le fond, celui-ci en parle par la forme (et le fond aussi un peu, plus axé sur l'occupation et le génocide). Visuellement une claque qui ferait passer le plus basique champ-contre-champ pour un plan inédit. Formellement éprouvant tellement c'est dense. Niveau mise en scène pure, j’avais pas vu quelque chose d’aussi innovant depuis un moment et j’ai rien vu de ce niveau depuis. 6/6

The Terminal (2004)
La petite bulle d'air frais que je ne peux m'empêcher de trouver touchante et séduisante. C'est un peu trop long pour ce que c'est mais c'est tellement bien fait. J'ai le sourire tout le long, je ris plusieurs fois, je trouve Hanks énorme, effacé derrière le personnage, c'est beau. Evidemment, c’est « nain » à côté des films qui l’entourent mais en soi, ça me paraît parfaitement abouti. 4,5/6

Catch Me If You Can (2002)
Spielberg fait son James Bond, son film comic book, son film de gamin qui doit grandir en plus beau et plus subtil que Hook. A l'époque trouvé un peu long, aujourd'hui je le trouve parfait. Mais je reste honnête et je garde ma note d'il y a 5 ans. 6/6

Minority Report (2002)
Là c'est un peu comme Munich/War of the Worlds : si Catch Me me séduit par ses thèmes, Minority Report me transporte par son visuel. A l'exception d'une ou deux scènes que je trouve un chouille mollassone comparées au reste, c'est époustouflant. Et l'hommage aux polar et au film noir, matiné de SF, est classe. 6/6

Artificial Intelligence: AI (2001)
Probablement un des films les plus bizarres du bonhomme, partagé entre sa propre sensibilité d'antan, sa sensibilité à venir, et l'ombre de Kubrick. Reste une oeuvre d'une beauté et d'une cruauté surprenante mais du coup légèrement confondante. C’est pourquoi, malgré 3 visions, je ne suis pas à fond comme le sont beaucoup de gens. J'ai du mal avec les scènes à la maison, surtout entre David et sa mère, que je trouve antipathiques dans ces séquences, au début comme à la fin. Mais j'adore le reste. 5/6

Saving Private Ryan (1998)
Un débarquement qui fout sur le cul, une approche formelle qui va, encore une fois, stigmatiser un genre. Pour le coup, je trouve le film plus proche d'un Minority Report (l'hommage à un genre, le visuel plus fort que le fond, une intrigue somme toute basique) que d'un Schindler. Le prologue et surtout l'épilogue me bourrent un peu, inutiles. 5/6

Amistad (1997)
Je ne l'avais vu qu'une seule fois en salle et il m'était resté le souvenir d'un film lisse sans plus d'intérêt puis une deuxième vision tardive, il y a deux ans, m'a fait réévaluer le film qui comporte quand même quelques trucs majestueux dans la mise en scène des séquences muettes mais malheureusement un récit parfois lourd, redondant, dispersé. 4/6

The Lost World : Jurassic Park (1997)
Un peu comme Amistad, c'est le film faible, qui sent la redite (bon c'est une suite) et présage de nouveaux horizons (la noirceur) parcouru de morceaux de bravoure (la scène de la caravane quoi). Du pur entertainment offert par le maître sauf que le sadisme remplace le merveilleux (plus de morts et souvent des gentils/innocents) avec un esprit plus comic book dans les persos. La gamine c'est non. 4/6

Schindler's List (1993)
Spielberg qui allie la force de son classicisme hollywoodien à une approche atypique, tant dans la structure narrative que dans les choix formels, flirant avec le cinéma polonais (la trouvaille Kaminski) et le documentaire. Une grande histoire à laquelle Spielberg confère toute son humanité en signant à la fois quelques-unes des plus belles scènes de sa carrière, ainsi que certaines des plus terrifiantes. Horrible et sublime de vérité. 6/6

Jurassic Park (1993)
Le film n'en mérite peut-être pas autant mais je le trouve tellement parfait en son genre que je ne peux mettre moins que la note maximale. Ici, c'est le Spielberg qui maîtrise mieux que personne la représentation cinématographique des grandes icônes de l'imaginaire collectif : après les extra-terrestres, les dinosaures. Merveilleux, aventure, suspense et humour se côtoient dosés à la perfection. Je le connais par coeur et pourtant quand je l'ai revu il y a 4 ans lors de la rétro à Deauville, j'ai bien chialé. Magique. 6/6

Hook (1991)
Le film qui vieillit mal (surtout quand le spectateur vieillit). C'est super intéressant au niveau des thèmes, notamment dans ce que ça représente vis-à-vis de leur auteur mais ça reste un des films les moins subtils qu'il ait fait. Didactique à outrance, le film devient doublement lourd lorsqu'il fait dans la surenchère infantile et tend à tenir du spectacle de cirque. C'est certainement un de ses films les moins intemporels (toutes les conneries avec les gamins qui font du skate et du basket, le leader Rufio en simili-Michael Jackson dans Bad version punk). Passionnant pour un fan, de belles scènes, mais boursouflé. 3/6

Always (1989)
Spielberg fait le remake d'un de ses films préférés. A l'instar de The Terminal, c'est un tout petit film, très simple. Après il me parle moins donc du coup, pas grand chose à dire dessus et pas beaucoup de souvenirs. 4/6

Indiana Jones and the Last Crusade (1989)
Mon préféré. Pourquoi? Parce que c'est celui qui se permet d'aborder le personnage du point de vue du mythe, de la légende. C'est seulement le 3e épisode mais voilà, Indiana Jones c'est déjà James Bond. C'est le nom, c'est l'icône, la légende, etc... Visuellement, c'est également celui que je trouve le plus beau et plus riche : au niveau du montage, de la composition des cadres et du timing intra-plan et inter-plans, c'est superbe. Entraînant comme rarement, j'adore. 6/6

Empire of the Sun (1987)
Le plus méconnu et sous-estimé des Spielberg. Et pourtant l'un des plus beaux et des plus forts. Le parcours de ce petit Jim m'est fascinant grâce notamment à l'opposition que Spielberg fait de la dure réalité et de tout ce qui est magnifié par le prisme du protagoniste. Spielberg confronte réellement pour la première fois son approche "merveilleuse" et une approche plus "réaliste". Avec ce simili-Oliver Twist, Spielberg signe son premier "grand classique" dans le sens cliché du terme. 6/6

The Color Purple (1985)
Pendant longtemps, j'ai repoussé la vision de ce film. Je l'avais en VHS depuis 98, je l'ai laissé pourrir sur une étagère, j'ai même aps loué le DVD, et mon attente aura mené aux meilleures conditions pour le voir : sur grand écran à Deauville...et je comprends pourquoi c'est LE Spielberg qui ne m'avait jamais tenté : trop souvent lisse, voire par moments grossiers, décousu et maladroit dans sa structure, le film ne me transporte jamais. Reste quelques moments forts. 3/6

Indiana Jones and the Temple of Doom (1984)
Le préféré de beaucoup. Je peux imaginer pourquoi. Perso, c'est celui que j'aime le moins. Niveau entertainment, ça assure (même un peu trop) mais y a presque que ça et du coup, l'œuvre est quelque peu désincarnée. Et puis Willie me bourre grave. Après, je chipote parce que j'adore quand même le film qui demeure super riche, en action et même en thématique. 6/6.

E.T. the Extra-Terrestrial (1982)
Personnel et calibré : le grand talent de Spielberg. Il parle de ce qui lui tient à cœur et en même temps il parle à tout le monde. M'étendre davantage ne servirait à rien. 6/6

Raiders of the Lost Ark (1981)
Spielberg : "J'aimerai faire un James Bond."
Lucas : "Nan j'ai mieux."
Et c'est ainsi qu'ils réinventèrent le film d'aventures. Le début du mythe quoi...Indiana Jones, c'est tout ce qu'on aime adorer dans l'image d'Epinal, dans le cliché, dans le classique, dans la bonne vieille série B, hissé au statut d'œuvre (voire chef-d’œuvre) légitime. 6/6

1941 (1979)
Overplotté, lourdingue, pas toujours drôle, 1941 laisse échapper une certaine hystérie qui n'est pas désagréable mais nuit également au film à mon goût. 3/6

Close Encounters of the Third Kind (1977)
Le premier film vraiment spielbergien, tant dans la thématique que l'esthétique. On découvrait alors Spielberg pour de vrai, cet homme qui saurait être le tampon entre le spectateur et l'univers du merveilleux. Le cinéma de ce genre est Divin et Spielberg en est son prophète. D'ailleurs, la manière dont Spielberg infuse le divin au sein de son film de SF est magique et l'ode à la communication est superbe. 6/6

Jaws (1975)
Encore aujourd'hui, ma plus grande flippe reste le grand large. Un peu daté mais encore bien tendu comme il faut. Spielberg (bien aidé de sa monteuse Verna Fields et de son compositeur John Williams) exploite ses malheurs pour mieux signer un thriller avec 4 personnages énormes (Brody, le Mr. Tout-le-monde ; Hooper, le grand enfant passionné ; Quint, le vieux chasseur ; et Bruce, la force de la nature). Découpage extraordinaire. 5/6

The Sugarland Express (1974)
Entre le mari teubé, le flic bouseux et la femme insupportable, je trouve les persos trop antipathiques pour m'attacher à eux et je trouve que le récit ne parvient pas à rendre crédible tout le délire de la popularité des hors-la-loi. C'est correctement fichu mais à l'exception d'un très beau reflet de cartoon sur le visage de moins en moins souriant de William Atherton, je trouve Spielberg relativement absent. 3/6


Moyenne générale : 5.03/6

Moyenne 10s (5 films) : 5.1/6
Moyenne 00s (7 films) : 5.4/6
Moyenne 90s (6 films) : 4.8/6
Moyenne 80s (7 films) : 5.3/6
Moyenne 70s (4 films) : 4.3/6

Petite baisse de régime dans les années 90 mais sinon une œuvre qui pour moi va en se bonifiant.
En fait, chaque décennie a ses moins bons films mais plus le temps passe, plus les films même moins bons sont meilleurs.
Et plus le temps passe, plus il fait de films...mais vive ce mec putain.
"Nan, plus ça va, plus t'es vendu Bob".
Ce qui est marrant c'est qu'on me traite de vendu alors que je suis jamais celui qui met la plus haute note (à part peut-être pour Jurassic Park et Le Terminal) ou alors je suis loin d'être le seul.

Et si je dois faire un top (j'en ai chié), voilà ce que ça donnerait (sachant que les films qui ont la même note sont plus ou moins interchangeables selon les visions) :

1. Munich (2005)
1. Schindler's List (1993)
1. E.T. the Extra-Terrestrial (1982)
1. War of the Worlds (2005)
1. Indiana Jones and the Last Crusade (1989)
1. Raiders of the Lost Ark (1981)
1. Jurassic Park (1993)

8. Empire of the Sun (1987)
9. Close Encounters of the Third Kind (1977)
10. Lincoln (2012)
11. Catch Me If You Can (2002)
12. Minority Report (2002)
13. Indiana Jones and the Temple of Doom (1984)
14. The Adventures of Tintin : The Secret of the Unicorn (2011)

15. Saving Private Ryan (1998)
16. Jaws (1975)
17. Artificial Intelligence: AI (2001)
18. Bridge of Spies (2015)
19. Indiana Jones & the Kingdom of the Crystal Skull (2008)
20. War Horse (2011)
21. The Terminal (2004)
22. The BFG (2016)
23. Amistad (1997)

24. The Lost World : Jurassic Park (1997)
25. Always (1989)
26. Hook (1991)
27. The Color Purple (1985)
28. 1941 (1979)
29. The Sugarland Express (1974)


J'ai pas poussé le vice jusqu'à mettre ses épisodes de série TV à ses débuts (genre Columbo), ni même Duel, évidemment pas Poltergeist, ni son segment de La Quatrième Dimension et ses deux épisodes d'Histoires fantastiques.

_________________
Image


Dernière édition par Film Freak le 20 Mai 2008, 20:48, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Mai 2008, 20:16 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12962
Localisation: Actresses
Freak a écrit:
J'ai pas poussé le vice jusqu'à mettre son épisode de Columbo, Duel, Poltergeist, son segment de La Quatrième Dimension et ses deux épisodes d'Histoires fantastiques.


Ho tu aurais quand même pu mettre Duel, c'est vraiment pas mal quand même.

Merci pour l'idée du top en tous cas. Je ferai le miens plus tard.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 16 Mai 2008, 20:29 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16833
Localisation: en cours...
Indiana Jones & the Kingdom of the Crystal Skull (2008)
pas particulièrement pressé

Munich (2005)
vu une seule fois, sans accrocher, y ai trouvé pas mal de grotesque

War of the Worlds (2005)
grand film, malgré une fin un peu moindre
j'ai labouré les accoudoirs du siège sur lequel je suais à grosses gouttes durant la 1re partie, qui fut je le confesse une de mes plus fortes impressions en salles.

The Terminal (2004)
j'avais trouvé ça insignifiant sinon insupportable

Catch Me If You Can (2002)
souvenir d'un film sympatoche et rythmé, rigolo

Minority Report (2002)
je crois que la SF est vraiment le domaine dans lequel j'apprécie le plus spielby, j'aime vraiment énormément le film, jusque dans ses défauts (la fin)
et un autre truc : spielberg est le seul cinéaste à me faire aimer tom cruise

Artificial Intelligence: AI (2001)
grosse envie récemment de le revoir
souvenir d'une séance hallucinée

Saving Private Ryan (1998)
souvenir d'un film-performance, pas sûr d'avoir envie de le revoir, mais m'avait fait forte impression à l'époque

Amistad (1997)
souvenir d'un truc lourd et chiant
peu de souvenir en fait

The Lost World : Jurassic Park (1997)
rigolo, quoi.

Schindler's List (1993)
faudrait que je le revoie, maintenant

Jurassic Park (1993)
le divertissement parfait, dans le sens le plus noble du terme, i love it, vu des tas de fois.

Hook (1991)
hum, j'aime autant m'en souvenir en tant qu'enfant, parce qu'ne tant qu'adulte ça ferait j'imagine très très mal...

Always (1989)
je connais pas

Indiana Jones and the Last Crusade (1989)
pourquoi je n'attends pas le nouvel Indy, c'est parce que je n'ai jamais revu les premiers depuis que j'étais gosse, enfin si, j'ai essayé de revoir le premier mais dans des conditions hasardeuses et j'ai préféré lâcher l'affaire.
Ceci dit celui-ci est le préféré de ma maman, et ouais.

Empire of the Sun (1987)
tout le monde m'en chantait les louanges et quand je l'ai vu je n'ai vraiment pas compris pourquoi

The Color Purple (1985)
jamais vu je crois et aucune envie

Indiana Jones and the Temple of Doom (1984)
c'est dans celui-ci ou dans celui d'avant qu'ils bouffent de la cervelle de singe? je me souviens que ça m'avait fait forte impression étant enfant.

E.T. the Extra-Terrestrial (1982)
J'hésite à le revoir celui-ci...

Raiders of the Lost Ark (1981)
Bon ben voilà, je sais pas, comme je disais plus haut.

1941 (1979)
pas vu

Close Encounters of the Third Kind (1977)
Référence increvable.

Jaws (1975)
Référence increvable que je me suis pas refait depuis trop longtemps.

The Sugarland Express (1974)
Quand je l'ai découvert j'ignorais jusqu'à son existence, pas de souvenir précis, sinon qu'il m'avait semblé que c'était un peu longuet et répétitif, malgré quelques bons trucs à sauver à droite à gauche.


Citation:
J'ai pas poussé le vice jusqu'à mettre son épisode de Columbo,


ah? j'ignorais.

Citation:
Duel,


ah t'as tort! un de mes spielberg préférés en fait, petit bijou de série B.

Citation:
Poltergeist,


jamais vu tiens.

Citation:
son segment de La Quatrième Dimension


ah oui, carrément à chier, j'en revenais pas...

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 16 Mai 2008, 20:55 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 15986
Localisation: Lyon
Film Freak a écrit:
Indiana Jones & the Kingdom of the Crystal Skull (2008)
Dimanche.


Frimeur.


Munich (2005)
Excellent. J'ai un peu de mal avec le montage parallèle coït/attentat, mais sinon, c'est du tout bon. Et je suis particulièrement fan du dernier plan "la boucle est bouclée". Pour une fois que Spielberg réussit vraiment une fin ! 5/6

War of the Worlds (2005)
Enorme claque visuelle. mais Ca s'essoufle aux deux tiers. Faut dire qu'une fois que les scènes hallucinantes (enfin je sors cet adjectif, mais ya pas de mot pour ca en fait) du tripode sous la terre et l'attaque du ferry sont passées, ca devient dur de maintenir le rythme. 4/6

The Terminal (2004)
J'adore. C'est simple, très drole, touchant, ca passe très vite. Nickel pour moi. 5/6

Catch Me If You Can (2002)
Ca me fait marrer, car pour je ne sais quel raison, à l'epoque, tout le monde le considerait comme une comédie mineure dans sa filmographie, alors que c'est ptet le film qui parle le plus et le mieux de sa thematique de predilection. 6/6

Minority Report (2002)
La classe totale, jusqu'à la derniere séquence (a partir de la scène ou la femme d'Anderton discute avec Amar, désolé pour l'orthographe) qui m'a complètement laissé sur la touche. Si c'est un reve c'est beaucoup trop long et pas assez poussé dans le concept. Si ce n'en n'est pas un, c'est juste une happy end à la con. Ca me fait chier, car la fin d'un film influe enormement sur ce que j'ne pense au final. 3/6

Artificial Intelligence: AI (2001)
Vu seulement au ciné à sa sortie. J'ai trouvé ca brouillon. Tous les avis positifs ici me donnent envie de le revoir. Promis je vais le faire. 3/6

Saving Private Ryan (1998)
Excellent. Plutot classique, mais maitrisé de bout en bout. Je retiens entre autres l'enorme plan séquence de la rencontre avec le soldat Ryan. 5/6

The Lost World : Jurassic Park (1997)
C'est gratuit mais c'est bon. Je reprocherais la mort du super brave type coupé en deux par les T-Rex. Trop gratuit, j'aime pas. Et la gamine black, au secours... Sinon, un peu comme War of the world, une tuerie visuelle. 4/6

Schindler's List (1993)
Enormissime. J'ai quand meme du faire une petite pause à la moitié pour me sortir un peu de l'ambiance du film, à cause d'une legere envie de degueuler . Je suis vraiment pas sensible d'habitude, mais là, ca m'a completement tué. 6/6

Jurassic Park (1993)
Ca c'est bon ça ! l'attaque de la bagnole playmobil par le TREX, les galiminus qui courent vers sam neil, le bras de Jackson sur l'epaule à la blonde, c'est des scenes supra cultes pour moi. 5/6

Hook (1991)
Comme freak. Boursouflé, mais la scène de fin avec le vieux qu'on croit fou et qui retrouve ses billes, ca me fout les larmes aux yeux. 4/6

Always (1989)
Bon, mon père était pilote de canadairs et trackers. Donc les avions qui se larguent 5 tonnes de liquide sur les ailes d'un autre coucou ou bien sur un gars avec son parasol, ca les reduit en charpie Steven ! Sinon, petit film sympa. 4/6

Indiana Jones and the Last Crusade (1989)
Rythme parfait de chez parfait, humour au poil, deux acteurs geniaux. 6/6

Empire of the Sun (1987)
Fan absolu. 6/6

Indiana Jones and the Temple of Doom (1984)
Sympa sans plus. Ces scenes de rituels à la con c'est looooong. et c'est violent. Et le saut de l'avion en canot, non. 3/6.

E.T. the Extra-Terrestrial (1982)
Vu plusieurs quand j'etais petit et j'ai jamais jamais aimé. Je sais pas pourquoi. 1/6

Raiders of the Lost Ark (1981)
Super sympa, mais je pense pas etre autant à fond que beaucoup de gens ici. 5/6

Close Encounters of the Third Kind (1977)
Ca fait longtemps que jlai pas vu, mais j'en garde un tres bon souvenir 5/6


Je rajouterais duel à 6/6. Jme souviens l'avoir vu une apreme sur france3 (en ayant loupé le tout debut), je savais pas que Spielberg avait realisé ca. Je suis resté scotché tout le long en me disant "pour une vieux telefilm ricain à la con ca dechire un peu sa race quand meme". Explication lors du generique final.

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:05 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 70689
Localisation: Fortress of Writing
Zad a écrit:
Citation:
J'ai pas poussé le vice jusqu'à mettre son épisode de Columbo,


ah? j'ignorais.


Bah il a fait beaucoup de télé avant de passer au ciné...et Columbo c'est un des rares trucs qu'il a réalisé pour la télé que tu peux trouver facilement (j'avais acheté la VHS...c'est pas terrible...Enfin c'est Columbo quoi).

Citation:
Citation:
Duel,


ah t'as tort! un de mes spielberg préférés en fait, petit bijou de série B.


J'aime bien sans être à donf mais ça reste un TELEFILM. Na!

Citation:
Citation:
Poltergeist,


jamais vu tiens.


J'aurais tendance à dire "c'est pas très grave" mais je sais que le film a ses fans...sinon, Spielberg avait beau s'être super impliqué, c'est spielbergien mais pas tellement plus que de nombreuses de ses prods.

Citation:
Citation:
son segment de La Quatrième Dimension


ah oui, carrément à chier, j'en revenais pas...


C'est tout simplement le moins bon des 4 segments (enfin dans l'ensemble, je les trouve tous pas top...je sauve le Landis)...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:09 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 70689
Localisation: Fortress of Writing
T'as pas vu Jaws deudtens?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:13 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 15986
Localisation: Lyon
Non...

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:15 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12962
Localisation: Actresses
deudtens a écrit:
Non...


je propose le bannissement !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:18 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 15986
Localisation: Lyon
Non non attendez ! Ca télécharge là !

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:21 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 70689
Localisation: Fortress of Writing
deudtens a écrit:
Non non attendez ! Ca télécharge là !


Ce qu'il fallait pas dire.

ADIEU DEUDTENS.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Film Freak a écrit:
deudtens a écrit:
Non non attendez ! Ca télécharge là !


Ce qu'il fallait pas dire.

ADIEU DEUDTENS.


Attends, il allait pas aller l'acheter ce soir, quand même?

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:32 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17476
Localisation: Paris
Indiana Jones & the Kingdom of the Crystal Skull (2008)

Absolument zéro attente. J'étais curieux jusqu'à ce que je vois les ba.

Munich (2005)
Un ou deux détails foireux n'entachent pas la réussite du film.
5.5/6


War of the Worlds (2005)
Le film du trop plein. Spielberg prend une avance énorme niveau mise en scène et nous laisse presque sur le carreau. Les niveaux de lecture sont inombrables. 6666/6


The Terminal (2004)
Un peu long, pas très drôle, rarement émouvant... J'aime bien le décor et la mise en scène. 3/6

Catch Me If You Can (2002)
J'aime bien l'idée, moins les acteurs, et pas du tout l'humour. J'ai toujours trouvé que Spielberg n'était pas doué pour la comédie. Mais j'aime beaucoup la douceur du film et l'aspect autobiographique. 4/6

Minority Report (2002)
Visuel hallucinant. LE film des années 2000. 6/6

Artificial Intelligence: AI (2001)
Chiant. 2/6

Saving Private Ryan (1998)
J'aime beaucoup le débarquement et la mise en scène de tout le film. Mais je trouve l'histoire un peu cucul. 4.5/6

Amistad (1997)
Pas réussi à aller jusqu'au bout. 1/6

The Lost World : Jurassic Park (1997)
Meilleur que le précédent malgré la gamine black : plus sombre, plus direct, plus carré... 4/6

Schindler's List (1993)
Chef d'oeuvre absolu, le choc émotionnel. 6666/6

Jurassic Park (1993)
Bons FX mais le scénario est pourri dans sa construction. Certaines scènes pèsent trois tonnes. 3/6 (et avec un sujet pareil, c'est inadmissible)

Hook (1991)
Con de bout en bout. Honteux, même. 0/6

Always (1989)
J epige pas : c'est un petit film, bourré de défauts, mais qui m'émeut à chaque fois. 4.5/6

Indiana Jones and the Last Crusade (1989)
Mou, pas drôle... J'ai l'impression que Spielberg ne sait pas trop quoi faire du prologue et du personnage du père. Mais j'aime bien l'histoire. 3/6

Empire of the Sun (1987)
Un peu long sur la fin, mais visuel magnifique et très belle histoire. 6/6

The Color Purple (1985)
Très beau jusq'au trois quarts, puis ça devient bien chiant. 4/6

Indiana Jones and the Temple of Doom (1984)
4/6

E.T. the Extra-Terrestrial (1982)
6/6

Raiders of the Lost Ark (1981)
6/6

1941 (1979)
5/6

Close Encounters of the Third Kind (1977)
6/6

Jaws (1975)
Très longtemps son meilleur film. Construction, mise en scène, personnages exemplaires. Encore aujourd'hui, ça reste sans doute son film le plus parfait.
6/6

The Sugarland Express (1974)
4/6


Duel
6/6 dans sa version télé, 5/6 dans la version cinéma.


Un très grand cinéaste auquel je reproche deux choses :
- une certaine flemme, parfois (Jurassic Parc)
- Trop de films

_________________
Votez pour moi :

Concours JeDeviensEcrivain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:34 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 15986
Localisation: Lyon
Nan mais Film Freak, c'est juste pour le voir le plus tot possible !


...


Enfin, d'abord je regarde Lost.

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:34 
En ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 22693
Localisation: Arkham Asylum
Film Freak a écrit:
deudtens a écrit:
Non non attendez ! Ca télécharge là !


Ce qu'il fallait pas dire.

ADIEU DEUDTENS.


lol

Je ferais mon top plus tard, après avoir revu Jaws, trés prochainement...

_________________
Les femmes...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 16 Mai 2008, 21:34 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17476
Localisation: Paris
J'avais vu aussi son téléfilm Savage, un soir sur M6. Absolument aucun souvenir.

_________________
Votez pour moi :

Concours JeDeviensEcrivain


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 603 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 41  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Steven E. De Souza

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Billy Hayes

16

1108

17 Oct 2006, 18:17

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Steven Soderbergh

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

21

1903

12 Nov 2012, 18:19

Mickey Willis Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web