Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 15 Déc 2019, 12:21

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 14 Jan 2015, 09:14 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8088
...mais achevé dés 1959

Image

Pierre, artiste bohème vivant à Paris, apprend que la mort de sa tante lui vaut d'hériter une grosse fortune et fête joyeusement la bonne nouvelle. Malheureusement il s'avère que la tante l'a déshérité au profit de son cousin Christian et le voilà sans le sou, à Paris au mois d'aout. Ses amis sont partis et il se retrouve seul, contraint de quitter son hotel pour aller coucher dans les rues et mendier sa nourriture. Petit à petit, Pierre se transforme en véritable clochard...[Premiere.fr]

On est encore assez loin de la forme que trouvera Rohmer avec les Contes Moraux, le phrasé et la direction d’acteur est plus conformiste également. Il y a à nouveau cette sensation de travail et de mouvement collectif que l'on relève dans pas mal des premiers films de la Nouvelle Vague, comme si tout le monde avait mis la main à la patte… La première partie en particulier, décrivant une grande fête germano-pratine en appartement, est ne semble pas dégager une personnalité ou un forme particulière malgré la touche d'humour de l'apparition de Godard... en même temps elle parait inscrire l’ensemble dans le même microcosme d’autofiction que celui de La sonate à Kreutzer, précédent moyen métrage du réal. Paul Gegauf, alter-ego sulfureux de Rohmer et scénariste récurrents de Chabrol, hante manifestement le film à travers la figure de Jess Hahn (mais malgré son crédit aux dialogues, il semblerait qu’il n’y ait rien fait de concret).

Le principe de ce Signe du Lion apparait un peu transparent aujourd’hui vis-à-vis des goûts métaphyisique de Rohmer critique (chemin de croix, grâce final), il n’en reste pas moins que dès que le héros se met à errer dans les rues de Paris, l’ouvrage devient assez unique dans son portrait d’une ville flamboyante dont la vie devient expressément oppressante et cauchemardesque, cela en est presque hypnotique poussé aussi loin. Il y a des séquences assez impressionnantes, aussi bien lorsqu’elles sont situées dans la foule du quartier latin (pour parler grossièrement de plongée « documentaire ») qu’au-delà de la narration lorsque Jess Hahn déambule dans Nanterre ou sur les quais… sans pour autant plonger dans une dilatation façon Bergman ou Bunuel, on reste sur une perspective toujours fluide et naturelle. Rohmer touche à ce moment là à quelque chose qui me semble très universel, et qu'il ne retrouvera peut-être plus à ce niveau. A l’époque le film avait tranché avec les premiers opus plus rentre-dedans des collègues de Rohmer, et sévèrement bidé. Mais je suis loin de trouver ça âpre ou austère.

Le retournement de la dernière partie apparait un peu artificiel, comme le suspens abusé qui l’entoure pendant un peu trop longtemps (le héros va-t-il être reconnu dans la rue… ah non, mince, manqué… ah encore une opportunité…).
Sinon Stephane Audran, très jeune, est absolument magnifique dans le film.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2015, 10:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 2035
Mr Chow a écrit:
Paul Gegauf, alter-ego sulfureux de Rohmer et scénariste récurrents de Chabrol, hante manifestement le film à travers la figure de Jess Hahn (mais malgré son crédit aux dialogues, il semblerait qu’il n’y ait rien fait de concret).


La musique y fait aussi penser. C'est une des rares fois où il y a une BO chez Rohmer je crois (avec le rayon vert ?)

Sinon en le revoyant c'est devenu un de mes rohmer préférés.

Petit court metrage de Fassbinder en hommage au film
http://www.youtube.com/v/ykE397Sl63A"

Puis après coup ça fait penser au Murnau. Avec ce retournement de situation et le choix de Jess Hahn


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2015, 10:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8088
Ah oui j'ai entendu parler de ce court.
Il y a un peu de musique hors "contexte et générique" dans Les nuits de la Pleine Lune il me semble (la chanson titre d'Eli et Jacno sur Pascale Ogier à l'arrière d'une moto au sortir d'une soirée, je crois, scène de transition)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. [CM] Éric Rohmer

Mr Chow

9

720

15 Aoû 2014, 18:18

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'anglaise et le duc (Eric Rohmer - 2001)

Zad

13

1757

14 Juil 2018, 18:24

Erik Vonk Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Conte d'été (Eric Rohmer, 1996)

Baptiste

10

1223

25 Mai 2013, 12:26

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Collectionneuse (Éric Rohmer - 1967)

DPSR

1

634

30 Sep 2015, 09:25

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Marquise d'O... (Éric Rohmer - 1976)

Mr Chow

0

551

08 Mai 2006, 08:12

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Rayon vert (Éric Rohmer - 1986)

DPSR

1

502

27 Fév 2009, 13:53

Twilight Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Genou de Claire (Éric Rohmer - 1970)

Jericho Cane

5

643

14 Aoû 2015, 22:12

Donut78 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Perceval le gallois (Éric Rohmer - 1978)

Marlo

14

696

08 Mai 2012, 12:13

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Beau mariage (Éric Rohmer, 1982)

Mr Chow

2

558

12 Jan 2015, 15:47

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Amours d'Astrée et de Céladon (Éric Rohmer - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Zad

41

2476

27 Sep 2007, 14:39

JeeB Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web