Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 17 Oct 2021, 08:36

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 04 Aoû 2009, 12:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Fév 2009, 12:31
Messages: 473
Image

Artiste vagabond et doux idéaliste, Raj arrive dans une ville rêvée, entourée de montagnes, drapée de brume et enveloppée de magie. Lors d'une nuit étoilée, il remarque une jeune femme voilée de noir qui se tient seule sur un pont. C'est Sakina, mélancolique et mystérieuse, dont il tombe amoureux. Tentant de la séduire, le jeune homme découvre peu à peu le secret dissimulé dans le cœur de Sakina. Tous deux s'embarquent alors pour un voyage de romance, de désir et de passion...


Surprise, surprise, le nouveau film du réalisateur de Devdas parvient à trouver le chemin des salles, alors que ça fait trois/quatre ans que mêmes les meilleures productions Bollywood finissent au mieux directement en dvd chez nous. (Bon et encore, celui-là ne sort que dans 3 salles en France, mais c'est déjà ça, j'imagine). Ca semblait être de bon augure, et effectivement, sans être le top du top du panier en la matière (où, pour moi, Devdas sert un peu à la fois de référence et de sommet presque indépassable), Saawariya est pas mal du tout.

J'avais peur d'être complètement bloqué à l'entrée du film par son orgie de couleurs artificielles bleues et vertes et son décor over-the-toc de ville imaginaire sensée mélanger Venise, Paris et Macao (mais qui finit par ressembler plutôt à l'attraction des pirates des caraïbes à Disneyland ou au Venetian de las Vegas). Et effectivement, s'il faut un petit moment d'adaptation pour ce rendre compte que non, ce n'est pas l'énième pub schwepps avec Nicole Kidman, on se rend compte que ce décor (à la même magnificence presque kitch que ceux de Devdas) sert au contraire complètement l'esprit du film et son ambiance complètement irréelle des mille et une nuits, cela donne un coté "conte" complètement hors du temps assez excitant et complètement propice aux débordement mélos du genre. (L'histoire elle, reste très classique, avec tous les personnages archétypaux habituels)

Le film est un peu plus court que la moyenne (2h20), et comme d'hab c'est parfaitement rythmé, avec zéro temps mort. Niveau interprétation, même si personne n'est nul, on sent quand même qu'on est à niveau en dessous des méga-stars qu'on connait. C'est ma seule réserve.

5/6

A noter un détail rarissime (et qui destine de toute évidence le film à l'exportation) : on voit un début de coin de fesses à l'ecran ! (une fesse d'homme en l'occurrence).

_________________
Liza says "Don't drop bombs!"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Aoû 2009, 12:30 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12933
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Alors que la période où les films musicaux indiens sortaient par 2 voire 3 à l'année en France semble déjà assez loin, Saawariya a droit à sa sortie - bon, dans 3 salles en tout et au fin fond de l'été mais bon c'est déjà ça.

Nouveau film de Sanjay Leela "Devdas" Bhansali, Saawariya fait d'abord un peu peur: en gros les premiers instants donnent l'impression de voir la pub voyage de Vuitton plongé dans les lumières hiiiii de It's a Small World. C'est limite si tu vois pas les rails sous les barques. Mais peu à peu le film s'installe et ce goût assumé de l'hyper-artifice trouve sa place. Avec une sorte d'échange/retour assez logique - tu sens que Moulin Rouge! a dû beaucoup influencer niveau direction artistique (en gros le Paris clignotant bohème + les canaux de Venise), vu l'influence que Bollywood a pu avoir sur Luhrmann, c'est un juste retour des choses.

Le film, ultra chiadé visuellement, joue la carte du conte merveilleux jusqu'au bout, mais on retrouve aussi, essentiellement à la fin, le talent de Bhansali pour donner à tout ça, malgré la naïveté contractuelle, une vraie ampleur dramatique. On est ici dans du Bollywood plus moderne (choré, musique), pas tellement dans l'hommage classique à la Devdas malgré les motifs classiques d'érotisme (du voile de partout) et de tension dramatique (de l'eau! des escaliers!), et ça marche généralement très bien (il n'y a peut-être que certains passages plus classiques, comme le numéro de Rani Mukherjee - tu peux d'ailleurs courir pour voir aussi beau cette année).

L'acteur à gueule de Dima Bilan indien à perruque improbable pose une nouvelle fois la question du canon physique masculin en Inde. Mais son abattage rattrape un peu la nullité de l'actrice, elle, totalement à chier (avec déjà un personnage à se faire arracher le visage). Rani elle, est nickel en pute dolly-bollywoodienne.

5/6

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Aoû 2009, 12:41 
Ok, je vais peut-être le tenter, finalement...


Haut
  
 
MessagePosté: 04 Aoû 2009, 17:38 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24605
Localisation: Arkham Asylum
Jericho Cane a écrit:
Ok, je vais peut-être le tenter, finalement...


Non, ne te laisse pas avoir par ces deux midinettes !
2/6 (gentil)

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Aoû 2009, 18:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12731
Localisation: Actresses
Tetsuo qui met 2/6 à un film d'amour ça sent le 5/6...

Manque plus que Bub et Scythe mettent 2,5 et ça sent bon le 6/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Aoû 2009, 18:24 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24605
Localisation: Arkham Asylum
Ouais, sauf que je mets 5 à Devdas.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Aoû 2009, 18:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12731
Localisation: Actresses
Celle la je la prends bien profond dans mon gros cul.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Aoû 2009, 18:44 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24605
Localisation: Arkham Asylum
Sans lubrifiant qui plus est.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Aoû 2009, 19:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5459
Alors, est ce que la levrette c'est plus difficile si le mec a un gros popotin ?

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Aoû 2010, 13:01 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
On a beau s'y préparer, savoir que c'est kitch, quand tu te lance un Bollywood tu dois toujours te reconfronter au fait que ça ressemble quand même souvent à ça :

Image

Bon en fait, hormis une scène bovine à poil à la fenêtre, le film arrive généralement bien à gérer ses excès de glucose, à commencer par la ville venitio-parisienne casse-gueule qui fonctionne finalement très bien, dans la lignée du village européen zarbi discrètement posé au milieu du précédent film de Bhansali. Ça tient sans doute au travail de la lumière, qui inonde les décors romantiques dans l'obscurité comme s'ils sortaient d'un film noir, mais surtout à la mise en scène qui sait très bien se diriger dedans, qui exploite et connaît cet espace comme sa poche (les 1500 façons, toujours différentes et inventives, dont est filmé le simple décor du pont...)

Saawariya est loin d'être parfait, et comme pas mal de grandes fresques romantiques, le film subit une deuxième partie plus bordélique dont la structure s'aligne sagement sur le tempo saoûlant des petits quiproquos amoureux. Mais l'ensemble reste quand même vraiment réjouissant, et je suis content, après un Black mou du genou qui se contentait de multiplier les gros plans bourrins et de booster les contrastes, de voir Bhansali revenir à une mise en scène réellement complexe, ambitieuse et rythmée, le tout servi par un superbe montage (surtout les ellipses, façon chapitrage en douceur ; ou encore la première scène des prostituées, où on saute sans cesse d'un point à l'autre de la ville dans une virtuosité qui te rappelle quand même d'emblée que ce réal est pas n'importe qui). De cette rigueur formelle ressort un film mille fois plus concerné, moins froid, à la narration plus palpable ; et c'est d'ailleurs souvent plus fluide que Devdas (on sent l'expérience accumulée), même si ça ne prétend évidemment pas être une œuvre aussi importante.


Enfin voilà, c'est très bien, j'attends le prochain.

4.5-5/6


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Black (Sanjay Leela Bhansali - 2006)

Blissfully

0

669

01 Avr 2007, 20:00

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Padmaavat ( Sanjay Leela Bhansali, 2018)

Mr Degryse

7

241

17 Avr 2021, 12:28

Mr Degryse Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Bajirao Mastani ( Sanjay Leela Bhansali, 2015)

Mr Degryse

0

182

21 Avr 2021, 09:54

Mr Degryse Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dhoom (Sanjay Gadhvi - 2004)

Blissfully

10

862

09 Mai 2006, 17:57

F-des-Bois Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Next (Lee Tamahori - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

rotary [Bot]

41

4454

03 Jan 2016, 02:53

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Time (Kim Ki-duk - 2007)

Blissfully

4

1178

27 Juil 2007, 21:34

_ZaZaZa_ Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Souffle (Kim Ki-duk - 2007)

Blissfully

6

1213

11 Déc 2007, 00:00

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fur (Steven Shainberg - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

19

2234

12 Mar 2008, 00:46

Janet Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les témoins (Téchiné - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

20

2635

02 Mai 2008, 16:04

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 300 (Zack Snyder - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 11, 12, 13 ]

Karloff

191

13674

06 Mar 2014, 12:43

Walt Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web