Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 12 Aoû 2022, 22:27

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Rojo (Benjamin Naishtat, 2019)
MessagePosté: 17 Juil 2019, 22:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 13381
Image

Argentine, 1975. Claudio, avocat réputé et notable local, mène une existence confortable, acceptant de fermer les yeux sur les pratiques du régime en place. Lors d'un dîner, il est violemment pris à parti par un inconnu et l'altercation vire au drame. Claudio fait en sorte d'étouffer l'affaire, sans se douter que cette décision va l'entraîner dans une spirale sans fin.


Le problème du film c'est qu'il ne sera jamais à la hauteur de son excellent premier quart d'heure. En quelques scènes, Naishtat montre tout l'étendue de son talent. Cette capacité à surprendre et à instaurer le malaise, le travail visuel et cette mise en scène coup de poing. Le premier quart d'heure est magnifique et laisse augurer un excellent polar qui a d'ailleurs été primé à Beaune. Et puis l'ambition de mêler la grande histoire (les prémices du coup d'état en argentine) à l'intrigue policière est séduisante sur le papier.

Mais malheureusement on tombe exactement dans le cas du cinéaste qui devrait s'entourer d'un vrai scénariste plutôt que de tout vouloir écrire lui-même. De son pitch excitant au début, Naishtat n'en fait pas grand chose, multiplie les détours, les scènes qui sont là pour concourir à l'atmosphère plus qu'à développer l'intrigue. On ne s'emmerde pas mais quand on voit l'exploitation faiblarde que fait Naishtat de son intrigue qu'il survole c'est décevant.

Après il y a picorer par ci par là quelques superbes scènes. L'atmosphère historique un peu glauque fonctionne bien. Et Naishtat a un vrai talent pour camper des personnages et une mise en scène élégante. Le film n'est pas désagréable, intéressant par moments et par le potentiel qu'il laisse voir de son cinéaste mais on ne peut s'empêcher de se dire quel gâchis et qu'il y avait beaucoup mieux à faire. Mais bon le film reste à voir juste pour son intro exceptionnelle.

3/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2019, 12:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 3484
Je pense que l'intention du film est justement de ne pas que l'intrigue policière se développe pour pointer d'une part l'impunité de cette classe moyenne aisée lorsqu'elle tue/pille/exploite ce qui n'est pas anti-communiste et catholique et d'autre part appuyer ce malaise du silence après le geste odieux de l'avocat. Un bon film sur la période pré-dictatoriale, donc sur la période macroniste ( :mrgreen: )


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2019, 14:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 13381
Je comprends l'intention mais mon gros souci c'est vraiment ce scénario un peu mou qui va dans tous les sens. Quand je parle de "détours" du scénario, c'est vraiment que j'ai l'impression que tu as plein de scènes qui pourrait être coupées au montage et que le film dure 1H10 ou 2H30 ça ne me fait ni chaud ni froid. Dans le genre atmosphère (pré)dictatoriale sud-américaine, Santiago post Mortem de Larrain lui est très largement supérieur. Quand je lis les critiques de son premier film Historia Del Miedo, je vois qu'on lui fait un peu les mêmes reproches que moi et en même temps ceux qui n'ont pas aimé avoue aussi que c'est un cinéaste très doué d'un point de vue formaliste et les atmosphères de ses films valent le détour.
Le premier quart d'heure est clairement parmi de ce que j'ai vu de mieux au cinéma cette année. Donc déçu car je crois paradoxalement beaucoup au potentiel de ce cinéaste.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2019, 14:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 3484
J'ai pas du tout trouvé le temps long. Y'a des digressions et un côté pointilliste comme ça mais le film est surtout une suite de confrontation assez tendues. ça m'a fait un peu penser à Michel Franco en un peu plus subtil et avec plus d'humour (le flic), i.e sans le côté j'enfonce mes personnages dans le sordide en plan séquence.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2019, 16:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 13381
Cantal a écrit:
J'ai pas du tout trouvé le temps long. Y'a des digressions et un côté pointilliste comme ça mais le film est surtout une suite de confrontation assez tendues.
Je me ne suis pas emmerdé non plus, il y a un vrai travail sur le rythme, mais comment dire je trouve que ça manque un peu de dynamique dans l'ensemble et que ça a du mal à décoller.

Dans le genre de confrontation tendue, je suis assez partagé sur une scène
Celle où les 4 ados interrogent l'ado musicien à la sortie de la soirée. C'est très réussi dans sa tension mais totalement foutu en l'air à mon sens avec ce final où ils l'emmènent dans la voiture pour ensuite le tuer. J'ai trouvé ça ridicule et pas du tout crédible alors que tout ce qui avait précédé était très chouette.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Un vrai bonhomme (Benjamin Parent, 2019)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Film Freak

93

4644

20 Avr 2021, 18:55

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le braqueur (Benjamin Heisenberg - 2010)

DPSR

0

1268

04 Jan 2011, 19:32

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Häxan (Benjamin Christensen - 1922)

Tom

2

1320

12 Mai 2011, 07:29

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Antigang (Benjamin Rocher, 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

15

2925

05 Mar 2016, 00:34

Jerónimo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lads & Jockeys (Benjamin Marquet - 2008)

Blissfully

0

1370

23 Sep 2008, 23:03

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Enfance clandestine (Benjamin Avila - 2012)

DPSR

1

1066

07 Juin 2012, 21:38

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Libre et assoupi (Benjamin Guedj, 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Baptiste

19

2387

05 Juin 2016, 22:14

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Horde (Yannick Dahan & Benjamin Rocher, 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

71

8767

10 Déc 2011, 19:29

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Curious Case of Benjamin Button (David Fincher, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 25, 26, 27 ]

Baptiste

398

30455

06 Mar 2022, 21:48

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Goal of the Dead (Benjamin Rocher & Thierry Poiraud, 2014)

Film Freak

4

1567

02 Juil 2014, 09:18

Karloff Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 13 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web