Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 12 Déc 2018, 06:20

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 71 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 12:37 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23767
Localisation: Arkham Asylum
* 1934 : Les Affaires publiques
* 1943 : Les Anges du péché
* 1945 : Les Dames du Bois de Boulogne
* 1951 : Journal d'un curé de campagne
* 1956 : Un condamné à mort s'est échappé (ou Le vent souffle où il veut)
* 1959 : Pickpocket
* 1962 : Procès de Jeanne d'Arc
* 1966 : Au hasard Balthazar
* 1967 : Mouchette
* 1969 : Une femme douce
* 1971 : Quatre Nuits d'un rêveur
* 1974 : Lancelot du Lac
* 1977 : Le Diable probablement
* 1983 : L'Argent

Voilà...

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 12:45 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72648
Localisation: Fortress of Writing
J'en ai vu aucun.


pah pah pah

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 12:48 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18598
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
* 1956 : Un condamné à mort s'est échappé (ou Le vent souffle où il veut)
Ah ça j'ai vu! Deux fois même. C'est pas mal foutu.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 12:49 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23767
Localisation: Arkham Asylum
J't'en foutrais moi des "c'est pas mal foutu", c'est le plus beau film du monde oui !!!

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 12:52 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18598
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Tetsuo a écrit:
J't'en foutrais moi des "c'est pas mal foutu", c'est le plus beau film du monde oui !!!

lol

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 13:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7685
Bon qui ose se lancer en premier maintenant ? Allez ! :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 13:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8095
4 * 1945 : Les Dames du Bois de Boulogne
4 * 1962 : Procès de Jeanne d'Arc
4 * 1966 : Au hasard Balthazar
4 * 1967 : Mouchette
2 * 1974 : Lancelot du Lac


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 13:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7685
* 1934 : Les Affaires publiques
Pas vu (invisible non ?)
* 1943 : Les Anges du péché
Pas vu (invisible non ?)
* 1945 : Les Dames du Bois de Boulogne
5/6. Film très classieux mais je ne retrouve pas mon Bresson adoré.
* 1951 : Journal d'un curé de campagne
Pas vu.
* 1956 : Un condamné à mort s'est échappé (ou Le vent souffle où il veut)
6/6. Le film qu'il faut montrer à tous ceux qui prétendent que Bresson c'est chiant et mou. Le film est toujours passionnant et très tendu surtout ... Pas de place pour les réflexions philosophiques de comptoir ou pour les interludes bidon, ici c'est l'action et juste l'action. C'est pour toi Freak. Fabuleux.
* 1959 : Pickpocket
6/6. Que dire ?
* 1962 : Procès de Jeanne d'Arc
Pas vu.
* 1966 : Au hasard Balthazar
6/6. Mon préféré, j'ai les tripes vivisectionnées à chaque fois que je le regarde. Le début (ces ellipses ! "C'est par les joints que rentre la poésie" qu'il disait, tu m'étonne ...) et la fin figurent parmi ce que j'ai vu de plus gracieux au cinéma, c'est une intervention divine.
* 1967 : Mouchette
6/6. Même chose. Je me souviens avoir regardé en boucle la scène de chant à l'école, absolument sidérante.
* 1969 : Une femme douce
Pas vu.
* 1971 : Quatre Nuits d'un rêveur
Pas vu.
* 1974 : Lancelot du Lac
Pas vu.
* 1977 : Le Diable probablement
5,5. Une noirceur et un désespoir abyssal qui font très mal. C'est fort et puissant même si un peu moins abouti je trouve que certains autres.
* 1983 : L'Argent
6/6. Le dernier film de Bresson est un film immense, absolument surpuissant, qui au détour d'un plan (enfin, de deux plans) m'arrache toutes les larmes de mon corps. Lorsque j'ai découvert le film j'ai été totalement retourné par la fin qui compte parmi ce que j'ai vu de plus violent et traumatisant au cinéma.

Mon top (provisoire) :
1 - Au Hasard Balthazar
2 - Mouchette
3 - Un condamné à mort s'est échappé
4 - L'Argent
5 - Pickpocket
6 - Le Diable probablement
7 - Les Dames du Bois de Boulogne

BONUS TRACK : "Notes sur le cinématographe" : 6/6.

J'ai hâte de voir le reste mais comme je le disais sur un autre topic j'y vais très lentement. J'aime bien voir un Bresson tous les 6 mois disons, à chaque fois ça remet les idées en place, ça nettoie les yeux et les oreilles. C'est l'équivalent de la visite médicale annuelle. J'ai pas envie de tout enchaîner d'un coup, même si au fond de moi je suis très tenté ...


Dernière édition par Marlo le 12 Mar 2010, 14:15, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 13:44 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18598
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Marlo a écrit:
* 1956 : Un condamné à mort s'est échappé (ou Le vent souffle où il veut)
ici c'est l'action et juste l'action.

Ca ça m'avait frappé, oui. Ce film ce ne sont que des gestes.

Marlo a écrit:
BONUS TRACK : "Notes sur le cinématographe" : 6/6.

D'accord avec ça. Passionant ce livre. Très stimulant.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 13:49 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23767
Localisation: Arkham Asylum
* 1934 : Les Affaires publiques
PV. Mais je viens de le télécharger en divix, héhé...

* 1943 : Les Anges du péché
5/6

* 1945 : Les Dames du Bois de Boulogne
5/6, mais à revoir cela dit...

* 1951 : Journal d'un curé de campagne
Vu vraiment claqué, j'avais lutté pour pas m'endormir mais j'ai bien dû louper la moitié du film. Souvenir de scènes magnifiques cela dit, et d'une fin incroyable...

* 1956 : Un condamné à mort s'est échappé (ou Le vent souffle où il veut)
6/6 Mon préféré.

* 1959 : Pickpocket
6/6

* 1962 : Procès de Jeanne d'Arc
6/6 Arrête de me faire rigoler Luc...

* 1966 : Au hasard Balthazar
6/6. La fin me déchire littéralement l'âme.

* 1967 : Mouchette
6/6

* 1969 : Une femme douce
6/6

* 1971 : Quatre Nuits d'un rêveur
6/6

* 1974 : Lancelot du Lac
Début impressionnant (gore et tout...) mais je me suis hélas endormis très rapidement. A revoir donc.

* 1977 : Le Diable probablement
Dormis dès le générique.

* 1983 : L'Argent
6/6 Le film le plus désespéré au monde.

Certainement ce que le cinéma a produit de plus beau, de plus fort, de plus juste. Le cinéma se devait d'exister rien que pour ça. Le cinéma c'est ça. Il y aura toujours une distance entre moi et quelqu'un qui ne comprend pas et n'aime pas Bresson. Ca va bien au-delà du cinéma, c'est un rapport à la vie, au monde, à l'univers. Y'a pas vraiment de mots et de descriptions possibles pour exprimer à quel point son oeuvre me bouleverse, c'est un lien trop intime, trop profond pour être simplement dit sans être souillé. Alors je m'arrête là.
Bon aller, faut que je me revois ceux que j'ai "loupé".

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 14:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7685
Oui c'est ça, je pense que Bresson est un des rares réalisateurs à avoir totalement compris le cinéma. Par exemple j'adore Kubrick mais j'ai l'impression qu'il y a un monde entre les deux. Kubrick compte encore beaucoup sur la photographie, les acteurs, la musique, quand Bresson lui ne compte que sur le cinéma pur. Je ne dis pas qu'il n'y a que de la place pour les réalisateurs comme lui (sinon je n'aimerais pas De Palma) mais c'est quelque chose de suffisamment rare pour être signalé et défendu.

Je me marre toujours aujourd'hui quand on qualifie tel réalisateur de "bressonnien" sous prétexte que le film est fait de plans fixes et que les acteurs sont des inconnus. Souvent ce sont des films qui puent la mort et le renfermé d'ailleurs. Chez Bresson, rien de tout ça, ses films sont austères mais plein de vie, de grâce. Ce sont surtout des films universels qui parce qu'ils touchent aux choses les plus profondes sont susceptibles de plaire au plus grand nombre, cinéphile ou pas. Je suis toujours étonné quand certains disent que Bresson c'est lent et ennuyeux alors que ses films sont au contraire très courts, sans fioritures et toujours porté sur l'action (enfin, les actions). Les films chiants sont souvent ceux des réalisateurs qui ont mal compris Bresson et qui n'ont pas retenu la chose la plus importante, à savoir le travail sur le montage. Il vivait dans un autre monde. Le fait d'en parler me donne envie de découvrir un autre de ses films ce week-end.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 14:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2008, 01:24
Messages: 2512
Bon ça va faire hérétique mais jusqu'à ma vision de mouchette c'étais un cinéaste qui m'échappait assez.

* 1934 : Les Affaires publiques
* 1943 : Les Anges du péché
* 1945 : Les Dames du Bois de Boulogne
* 1951 : Journal d'un curé de campagne
* 1956 : Un condamné à mort s'est échappé (ou Le vent souffle où il veut)
Pas vu tout ça.
* 1959 : Pickpocket
5/6? Le premier que j'ai vu et, si ça m'avait un peu dérouté j'avais quand même bien aimé.

* 1962 : Procès de Jeanne d'Arc
4/6. Celui-là je l'ai vu récemment et ça m'a pas bouleversé.

* 1966 : Au hasard Balthazar
euh...2/6....Ahem j'ai vraiment eu du mal pour celui-là.

* 1967 : Mouchette
6/6. Celui-ci m'a par contre vraiment ému, j'ai trouvé ça vraiment sublime.

* 1969 : Une femme douce
* 1971 : Quatre Nuits d'un rêveur
* 1974 : Lancelot du Lac
* 1977 : Le Diable probablement
Pas vu tout ça.

* 1983 : L'Argent
5.5/6. C'est assez splendide, je crois que je commence à percevoir la force de Bresson. Il faudrait que je le revoie du coup.

Petit top:
1-Mouchette
2-L'Argent
3-Pickpocket

_________________
Mon blog


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 14:40 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7685
Pour l'anecdote, j'ajoute aussi qu'en tant qu'ex-habitant de Paysannie j'ai "connu" au moins deux ânes qui s'appelaient Balthazar, et j'ai souvent entendu des vieux dire "Mais qu'est ce qu'il fout l'âne Balthazar", en parlant d'un âne sans nom, un âne quelconque, comme si on appelait tel chat "minou" par exemple. D'ailleurs quand j'ai entendu pour la première fois parler d' "Au hasard Balthazar" je croyais que Bresson avait appelé son âne comme ça pour la raison que tous les ânes s'appellent Balthazar.
Bref je pense qu'on sous-estime l'impact des films de Bresson sur la culture populaire. :mrgreen:

oui je sais c'était très intéressant


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 14:45 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72648
Localisation: Fortress of Writing
Marlo a écrit:
Oui c'est ça, je pense que Bresson est un des rares réalisateurs à avoir totalement compris le cinéma. Par exemple j'adore Kubrick mais j'ai l'impression qu'il y a un monde entre les deux. Kubrick compte encore beaucoup sur la photographie, les acteurs, la musique, quand Bresson lui ne compte que sur le cinéma pur.

Euuuh...soit je comprends pas, soit ça veut strictement rien dire ce que tu dis.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Robert Bresson
MessagePosté: 12 Mar 2010, 14:47 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 18012
Localisation: Paris
Pickpocket
Assez intéressant, j'adore le montage par exemple. J'adore également le "jeu" des acteurs (dans ses autres films également). C'est un peu innotable, ses films. Il faut partie de ces cinéastes pour lesquels le concept de note ne veut pas dire grand chose.

Procès de Jeanne d'Arc
Je trouve le film moins "pur" que le précédent, comme s'il tournait un peu en rond et s'embarrassait de petites conneries en trop. A noter que j'ai eu Florence Delay comme prof en fac, et que j'ai su après qu'elle avait joué dans ce film (cela dit, elle en a peut être marre qu'on l'emmerde avec ça).

Au hasard Balthazar
Celui que je voulais le plus voir, mais vu en famille et ça soulait tout le monde. Il faudrait que je le revois et en entier cette fois.

Mouchette
J'adore. C'est très émouvant, très beau... ce qui m'amuse dans ce film, comme dans Pickpocket, c'est qu'on pourrait trouver ça très facilement très con, mais que ça ne l'est justement jamais. Le film est fragile, sans cesse sur le fil du rasoir mais ne tombe jamais dans le ridicule, le surjeu, le crétin, etc.

L'Argent
Pour le coup je trouve ça à chier de bout en bout, et qu'on est dans de la mauvaise caricature de ses autres films.

De ce que j'en ai vu, et en dépit du dernier film, c'est probablement l'un des cinéastes français les plus passionnants, et l'un des seuls à vraiment penser, parler cinéma.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 71 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Top Robert Zemeckis

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 10, 11, 12 ]

-K.Y.-

167

13160

11 Juil 2014, 16:05

Mr Degryse Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. TOP ROBERT MULLIGAN

Bakerboy

10

1093

18 Oct 2013, 13:01

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Robert Rodriguez

Film Freak

10

896

14 Juil 2007, 06:23

juLILO Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Robert Duvall

skip mccoy

8

657

06 Mar 2009, 00:09

Azuma Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Robert Aldrich

Cooper

4

804

21 Jan 2017, 15:30

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Robert Enrico

Cooper

1

536

22 Mai 2014, 17:58

noisette 7 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Robert Altman

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Walt

17

1631

27 Aoû 2017, 16:02

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Yves Robert

Walt

2

470

12 Aoû 2015, 19:08

rotary [Bot] Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web