Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 06 Juil 2022, 14:41

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 17 Juil 2011, 00:56 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
Image

A Paris, un vaste réseau de criminels se sont eux-mêmes baptisés "les vampires". Le journaliste Philippe Guérande enquête sur eux...


Ouais donc en fait j'étais à la masse, rien à voir avec des vampires... Je me suis maté pour l'instant que les 4 premiers épisodes (sur 10), mais c'est plutôt une bonne surprise, dans le sens où c'est finalement assez prenant (j'étais parti pour en regarder qu'un), contrairement à ce que craignais. Les évènements s'enchaînent plutôt vite, la série trouve dans le personnage d'Irma Vep une figure captivante et charismatique, et la façon qu'a le projet de changer à chaque épisode de décor / contexte / instutition, de ton aussi, est agréable.

Est-ce que Feuillade y est pour grand chose, après... J'ai d'abord eu l'impression d'une réalisation aussi plate qu'anonyme ; un peu comme dans les séries actuelles, en fait, le trio pitch / scénar / acteurs écope de la responsabilité, et façonne la personnalité de l'ensemble. Puis en fait en avançant, la réal prend du coffre, de l'étrangeté, notamment dans le quatrième épisode qui fait un bond qualitatif. De manière générale, il y a quand même une vision assez efficace, celle d'un Paris parano plein de passages secrets et échappatoires, de tueurs qui prennent les visages de tous et toutes, qui ont investi tous les édifices, d'une police larguée... Et puis ces voleurs tout de même un peu assimilés aux vampires, parasites déjà, mais surtout agissant la nuit, s'enfuyant par les toits, se résumant à des silhouettes sombres... En réponse aux débuts un peu cheaps, pas mal de scènes viennent jouer avec cette représentation (celle au théâtre, entre autres, qui donne à ce serial son photogramme le plus célèbre), savent poser une distance plus construite et travaillée. Si l'ensemble continue à progresser avec cette régularité, la fin devrait en jeter.

En attendant, c'est donc plutôt sympa, la suite bientôt !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2011, 00:26 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
Image

Enfin fini ce serial, au compte-goutte, entre les réunions familiales et les voyages en train...

Le coup de fouet donné à la série dans l'épisode 4 perdure : elle garde à partir de là un degré de complexité et de prestance minimums. Feuillade parvient surtout à poser plus clairement son univers, quelque part entre La chambre jaune et le roman d'horreur londonien : poisons, hypnose, explosions, codes et encre invisible, voyance et théâtre, passages secrets... Tant que cela reste dans cette imagerie maligne, dans le ludique noir, la série est dans le ton - ce qui fonctionne de pair avec la navigation constante entre la haute société (les réceptions nobles, les hôtels, les grands appartements parisiens, les banques) et leur face cachée (les toits récurrents, les chambres de bonnes, les cachettes souterraines, les forêts de banlieue, les façades nocturnes qu'on escalade...). Epuré à quelques personnages, laissant la police de côté (masse anonyme d'action appelée à la rescousse seulement quand on le souhaite), la série est bonne quand elle donne à voir l'organisation comme la face sombre et cachée du beau Paris, son double indissociable qui se réveille la nuit.

Cet univers est extra (ça pourrait donner une superbe série récente, je suis surpris que personne n'ait tenté le remake), mais son exécution est pénible. Comme je disais, dès l'épisode 4 ça trouve un certain rythme de croisière, avec une mise en scène plus investie, mais Feuillade ne sait jamais dépasser un certain statisme engluant, que je trouve seulement transcendé dans l'excellent épisode 9 (Le maître des poisons, culminant dans une belle poursuite sur toits d'un train). Ce n'est même pas une question de rythme (relativement rapide, pour l'époque) qu'une manière un peu laborieuse de toujours déplier et exposer ce qui gagnerait à rester dans l'ombre, alors que le style de la série demande de lui-même que le récit soit complexe et retors - voir pour cela l'épuisant dernier épisode, qui aligne inutilement dans le détail toutes les étapes précédant l'assaut. Feuillade aggrave la chose en s'attardant souvent sur la vie de deux personnages principaux à baffer (le héros fadasse, et son alcolyte bonimenteur absolument insupportable, encore pire quand il est affublé de son gosse - de manière générale, tout ce qui touche de près ou de loin à l'humour est à jeter).

Au milieu de ce bilan en demi-teinte, une vraie réussite : le personnage d'Irma Vep, la méchante séduisante et intelligente, sans cesse transformée et redéguisée, survivant à la valse des chefs, increvable et insaisissable, vraie figure centrale de la série qui en concentre toute l'âme. Son final honteux donnerait presque envie de recréer une série pour elle...

Voilà, à voir si ça intéresse certains, les qualités (réelles) de la série sont très diluées dans la soupe d'épisodes trop longs, mais le côté serial et sa légère addiction en font sans doute le moyen idéal d'approcher cette période du muet, avec laquelle j'ai définitivement du mal (même si c'est déjà dans la transition, là).


La liste des épisodes, sinon, pour info :

1. La Tête coupée. 33 min. Sorti le 13 novembre 1915.
2. La Bague qui tue. 15 min. Sorti le 13 novembre 1915.
3. Le Cryptogramme rouge. 42 min. sorti le 4 décembre 1915.
4. Le Spectre. 32 min. Sorti le 7 janvier 1916.
5. L'Evasion du mort. 37 min. Sorti le 28 janvier 1916.
6. Les Yeux qui fascinent. 58 min. Sorti le 24 mars 1916.
7. Satanas. 46 min. Sorti le 15 avril 1916.
8. Le Maître de la foudre. 55 min. Sorti le 12 mai 1916.
9. L'Homme des poisons. 53 min. Sorti le 2 juin 1916.
10. Les Noces sanglantes. 60 min. Sorti le 30 juin 1916


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Intolérance (David W. Griffith - 1916)

Blissfully

7

1188

23 Déc 2006, 01:44

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Fin du monde (August Blom - 1916)

Tom

0

1309

30 Aoû 2014, 00:22

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Regeneration (Raoul Walsh, 1915)

Mr.Orange

3

1146

27 Oct 2016, 21:26

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Évangéliste (Forest Holger-Madsen - 1915)

Tom

0

1193

31 Mar 2015, 00:40

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Camille Claudel 1915 (Bruno Dumont, 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Art Core

21

2634

01 Déc 2013, 01:28

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Dame de pique (Пиковая дама, Yakov Protazanov, 1916)

Mr.Orange

2

1023

28 Oct 2016, 11:33

Slacker Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Vampires (John Carpenter - 1998)

Jerónimo

9

1259

28 Avr 2016, 08:05

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Légende des 7 Vampires d'Or (Roy Ward Baker, 1974)

Neville

2

1211

29 Déc 2007, 17:44

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Planète des vampires (Mario Bava - 1965)

Cosmo

10

1638

17 Déc 2014, 11:37

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Vampires (Riccardo Freda et Mario Bava, 1956)

Cosmo

5

1253

22 Juin 2009, 20:13

Cosmo Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web