Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 01 Mar 2021, 14:13

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 169 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 01 Juil 2007, 17:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12731
Localisation: Actresses
Cosmo a écrit:
Le scénario en lui-même ne se foule pas trop.



Perso je trouve que cette simplicité voulue renforce la puissance du film.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juil 2007, 18:55 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10627
Localisation: Previously on Premiere
Cosmo a écrit:
Le scénario en lui-même ne se foule pas trop.


Ben... tu vois des pistes à explorer ? Des facilités scénaristiques ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juil 2007, 20:38 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 19102
Localisation: Paris
Z a écrit:
Cosmo a écrit:
Le scénario en lui-même ne se foule pas trop.


Ben... tu vois des pistes à explorer ? Des facilités scénaristiques ?


C'est pas mon boulot, ça :)

Plus sérieusement, c'est juste ultra linéaire. J'aime l'univers, les personnages, etc. C'est juste leurs aventures que je trouve un peu faciles. Une fuite, quoi.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Juil 2007, 21:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12731
Localisation: Actresses
Comme disait Hitchcock il ne fait essayer à tout pris d'éviter le cliché mais plutot partir de lui pour le retravailler.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Juil 2007, 21:11 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 19102
Localisation: Paris
the black addiction a écrit:
Comme disait Hitchcock il ne fait essayer à tout pris d'éviter le cliché mais plutot partir de lui pour le retravailler.


Je trouve certains Hitchcock un peu faciles, justement (à ce niveau, du moins) :)

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Juil 2007, 22:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12731
Localisation: Actresses
ah ok. Moi pas du tout même si on ne peut pas dire que tous ses films soient au même niveau.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Juil 2007, 22:30 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10627
Localisation: Previously on Premiere
the black addiction a écrit:
Comme disait Hitchcock il ne fait essayer à tout pris d'éviter le cliché mais plutot partir de lui pour le retravailler.


Elle est moche ta citation.

La citation exacte est :

Il vaut mieux partir d’un cliché que d’y arriver.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juil 2007, 22:32 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10627
Localisation: Previously on Premiere
Cosmo a écrit:
Plus sérieusement, c'est juste ultra linéaire. J'aime l'univers, les personnages, etc. C'est juste leurs aventures que je trouve un peu faciles. Une fuite, quoi.


Ne peut-on pas rapprocher ça d'un genre, comme le road-movie ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Juil 2007, 22:49 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juil 2005, 15:04
Messages: 10218
Localisation: Montréal
Z a écrit:
the black addiction a écrit:
Comme disait Hitchcock il ne fait essayer à tout pris d'éviter le cliché mais plutot partir de lui pour le retravailler.


Elle est moche ta citation.

La citation exacte est :

Il vaut mieux partir d’un cliché que d’y arriver.


et en anglais ? :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Juil 2007, 23:13 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10627
Localisation: Previously on Premiere
Mon Colonel a écrit:
et en anglais ? :lol:


Il l'a peut-être dit en français dans le texte à Truffaut...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Juil 2007, 00:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12731
Localisation: Actresses
Z a écrit:

Elle est moche ta citation.


:lol: c'est clair qu'elle est moche. je ne me souvenais plus de la phrase exacte, c'est pour cela que je ne l'ai pas mis entre guillemets ou en italique.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Fév 2008, 07:56 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16767
Localisation: en cours...
revoyure hier soir et toujours la même puissance.

frappé par la grande pertinence du scénario, où l'on lit en filigranes ce qui attend les actuels et futurs réfugiés climatiques (impression confirmée dans les bonus par un module passionnant où interviennent Zizek, Klein, etc.).

et une fois encore terrassé par l'invraisemblable maîtrise de la mise en scène (à la première vision, j'avais été cloué par les grands morceaux de bravoure, essentiellement les plans-séquences ; à la revoyure je suis fasciné par certains des plans les plus anodins, comme par exemple ce plan absolument sublime, juste avant que soit donnée l'alarme de l'intrusion sur le terrain de Jasper... incroyable, ce plan, qui installe une tension énorme avec rien du tout, avec un plan qui pourrait être paisible, juste par une variation d'échelle et de durée de plan, décalée dans le montage, une légère baisse de lumière, un minuscule tremblement du cadre... incroyable)

avec Redacted, un des films les plus importants des années 2000.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Fév 2008, 12:17 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 28552
Localisation: Paris
Zad a écrit:
avec Redacted, un des films les plus importants des années 2000.


"Important"... l'expression que je déteste.

_________________
Liam Engle: réalisateur de comédie, publicité, série, cinéma !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: 18 Juin 2011, 20:43 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10627
Localisation: Previously on Premiere
Énième revision, en BR cette fois.

Sans doute mon film préféré de ces 10 dernières années... le film trip idéal, avec une identification constante et imparable, des effets spéciaux invisibilisés entièrement dédiés à cette identification, le mince fil d'espoir tenu tout du long au travers d'un univers sombre et poisseux, un background riche de sous-textes politiques implicites, une traversée façon Half-Life² d'un univers urbain bourré de détails, une mise en scène virtuose immersive au possible, des séquences mémorables les unes après les autres... c'est vraiment un rêve de gosse, ce film. Le croisement parfait entre FPS interactif, cinéma de Spielberg et réalisme total. Je veux dire : avec ce pitch, ça aurait pu être Cyborg ou Babylon AD quoi...

66666666/6

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Mai 2012, 15:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Fév 2012, 18:19
Messages: 406
Oui, bon, excusez-moi mais il n'est jamais trop tard pour découvrir ce chef d'oeuvre (je vois qu'il était arrivé premier du top forum en 2006) surclassant nettement les quelques films post-apocalyptiques sortis à l'époque (Le livre d'Eli, La Route). Je dis post-apocalyptique mais je me corrige vite car dans le cas du film, l'apocalypse est au présent, traitée frontalement comme une fuite en avant désespérée et sans possibilité d'avenir, où les personnages tombent les uns après les autres (star ou pas star d'ailleur, on est loin des normes hollywoodiennes) . La mise en scène de Cuaron est en celà gigantesque pour nous immerger au coeur de l'instant, caméra à l'épaule sur le qui-vive et maîtrise totale du plan-séquence dans les moments clés: le final ou celui en voiture renvoyant directement à la Guerre des mondes, sans les mêmes moyens mais avec la même efficacité. Grâce à ça, le film gagne à chaque fois plus en intensité, celle de la terreur d'abord puis in fine une intensité émotionnelle due à une éclaircie qui vient pointer le petit bout de son nez. Succession de climax où je n'ai pu retenir mes larmes et quand je pleure autant devant un film ça donne un bon gros 6/6 du coeur.

_________________
The Necks : Body


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 169 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. A Little Princess (Alfonso Cuarón, 1995)

Film Freak

9

965

07 Aoû 2013, 16:54

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gravity (Alfonso Cuaron - 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 33, 34, 35 ]

DPSR

511

27035

05 Sep 2019, 21:56

Billy Budd Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Roma (Alfonso Cuaron, 2018)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 7, 8, 9 ]

deudtens

130

6350

27 Avr 2020, 21:49

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sólo con tu pareja (Alfonso Cuarón, 1991)

Film Freak

14

1172

30 Juil 2013, 09:18

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Great Expectations (Alfonso Cuarón, 1998)

Film Freak

4

986

09 Aoû 2013, 09:03

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Y Tu Mamá También (Alfonso Cuarón, 2001)

Film Freak

8

1091

10 Aoû 2013, 01:50

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'homme de sa vie (Zabou Breitman - 2006)

JP Rouve

3

915

23 Oct 2006, 22:36

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Desierto (Jonas Cuaron, 2016)

Art Core

6

1067

04 Nov 2018, 23:36

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Current War (Alfonso Gomez-Rejon - 2019)

Qui-Gon Jinn

1

305

27 Fév 2020, 16:05

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Monde des vampires (Alfonso Corona Blake - 1961)

Tom

0

1313

29 Avr 2012, 00:39

Tom Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web