Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 24 Sep 2021, 12:56

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Infinite (Antoine Fuqua, 2020)
MessagePosté: 14 Juin 2021, 20:12 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77426
Localisation: Fortress of Writing
Alors déjà, mea culpa, je m'étais trompé : il ne s'agit pas d'une original IP comme je pouvais le dire dans l'autre section mais de l'adaptation d'un roman auto-publié. Cela dit, même ça c'est devenu denrée rare dans le paysage des blockbusters.

Cependant, le peu d'espoir que je pouvais avoir fut tué vendredi dernier lorsque les critiques US sont tombées et qu'elles détruisaient unanimement le film. Parce que les échos ne mentaient pas, c'est pas bon du tout.

Pour citer un de mes mutuals Twitter, c'est le genre de film qui commence "sur de la voix off balourde qui raconte qu’il y a deux camps avec des noms nuls". Outre le cliché et nonobstant la qualité desdits noms, cette même explication revient 30 minutes plus tard quand Le Personnage Qui Va Présenter Le Concept au Héros présente le concept au Héros. Le film se prend pour Matrix mais ne semble avoir gardé de ce dernier que l'idée de voir un Héros Blanc s'entraîner aux arts martiaux asiatiques. 21 ans après donc.

Au bout de 10 minutes, arrive le premier de nombreux ralentis moches, sur une BALLE, du genre prohibé depuis facile 10 ans, mais le plus criminel, c'est ce gâchis de potentiel, le script n'explorant jamais les possibilités offertes par son concept wachowskien. C'est Matrix + Cloud Atlas + Sense 8, un film où un quidam moyen comprend qu'il a des capacités héritées de ses vies antérieures, mais c'est surtout un film pour les gens qui pensent que le summum du skill le plus ouf qu'on peut avoir c'est...un sabre. Parce que c'est trop cool, I guess.

Y a une scène où les Gentils, pardon, les "Believers", noient le Héros délibérément afin de provoquer une near death experience qui lui fera se rappeler sa vie précédente (ok, soit) et quand le gars meurt, t'as deux de ses comparses qui essaient de le ranimer...avec moins de connaissances que l'équipe dans Abyss. Y a Le Gros Bourrin qui lui cogne le torse comme un teubé avant que La Fille ne tente un massage cardiaque plus foireux que celui que je serais capable de faire. C'était le moment idéal pour qu'un des Believers utilise ses connaissances acquises dans une autre vie où il était médecin...mais non. "Come on, breathe!", deux-trois pressions sur le sternum et le mec revient à la vie. Les seuls "talents" dont dispose les personnages, c'est la bagarre.

Parce que le seul truc que le script leur trouve à faire, c'est une lutte pour empêcher les méchants, pardon, les Nihilists, de détruire le monde car leur leader en a marre de se réincarner et peut pas se suicider sans tuer l'intégralité de la planète, annihilant toute vie potentielle en laquelle il pourrait se réincarner (l'Agent Smith en faussement existentiel quoi).

Par conséquent, c'est au mieux de l'actioner lambda, avec 2-3 phases YOLO vaguement rigolotes perdues au milieu de ralentis de puceaux (la plupart sont sur des véhicules qui vont tellement vite qu'à un moment les roues ne touchent plus le sol, parce que c'est trop cool) et de VFX torchés, au pire de la SF laborieuse, exposant longuement un univers pauvre, et ridicule, aussi fade qu'Oncle Wahlberg, celui qui se souvient de ses vies antérieures.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Shooter (Antoine Fuqua, 2007)

Film Freak

11

1247

10 Jan 2008, 04:37

Janet Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Equalizer (Antoine Fuqua, 2014)

Film Freak

6

1157

02 Jan 2015, 14:39

crevardinho Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les 7 mercenaires (Antoine Fuqua - 2016)

DPSR

6

1207

14 Oct 2016, 08:16

Puck Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'élite de Brooklyn (Antoine Fuqua - 2009)

DPSR

9

1262

24 Sep 2010, 03:27

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Rage au ventre (Antoine Fuqua, 2015)

Film Freak

1

1159

23 Juil 2015, 22:48

Mathilde Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Chute de la Maison Blanche (Antoine Fuqua, 2013)

Film Freak

8

1686

28 Oct 2013, 16:22

Karlito Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Ravisseuse (Antoine Santana - 2004)

Zad

2

1380

08 Sep 2005, 17:55

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Prodigies (Antoine Charreyron, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

18

1962

15 Juin 2011, 17:15

Lavayanas Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Atlas (Antoine d'Agata, 2013)

Art Core

0

205

08 Mar 2021, 12:12

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Désaccord parfait (Antoine de Caunes - 2006)

JP Rouve

9

1112

14 Nov 2006, 21:37

Blissfully Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web