Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 18 Juin 2018, 12:31

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 76 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 24 Mai 2011, 23:41 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Image

Un ingénieur du son, captant les bruits d'un parc la nuit, enregistre sans le vouloir un accident de voiture, dont il sauve une jeune fille. Le lendemain, en examinant la bande-sonore, il se rend compte qu'il a enregistré un meurtre...


Bon bah c'est du DePalma, quoi : c'est une attraction formelle, du gavage pour les yeux, ça étale crânement son talent car ça sait qu'on ne fait de toute façon pas plus virtuose - et c'est vrai. J'étais pas forcément convaincu de voir l'angoisse existentialiste de Blow Up se transformer en thriller paranoïaque et politique, mais une fois passé le remake obligatoire de la découverte du crime (scène ici assez expédiée), le film ne tarde pas à prendre du coffre et se détache sans mal de son modèle. Je trouve notamment que Travolta, que j'aime pas des masses d'habitude, amène une certaine tendresse salvatrice dans son rôle de mec bien qui tombe amoureux, une petite douceur qui apporte de l'air dans la parfaite mécanique. Et les jeux sur le son, s'ils sont finalement très peu nombreux par rapport à ce qu'on peut attendre du projet, sont de belles trouvailles (tous ces cadres avec l'auditeur au premier plan qui écoute, c'est très simple et c'est assez puissant).

Mais mais bon... Je suis pas aussi à donf que j'aurais voulu. Quand on dit maniériste concernant DePalma, c'est pas des mots en l'air : j'ai vraiment l'impression qu'il en a rien à foutre, quoi. Ça a beau s'activer dans tous les sens, arrivé au final (et surtout à la toute fin), j'ai vraiment le sentiment que c'est pour le plaisir de l'idée, et qu'il n'a absolument rien à faire de ses personnages (je veux dire que malgré tout ce que peut pleurer la musique pour nous en convaincre, ça ne le l'attriste et ne le concerne pas). Même la portée politique, quelque part, me semble un peu fabriquée, trop dans le détail pour répondre à une réelle urgence personnelle... Évidemment, c'est du procès d'intention, j'en ai bien conscience, mais c'est aussi plus bêtement ce que me fait ressentir la mise en scène, par ce qui l'intéresse réellement et la manière dont elle s'y intéresse - par son absence totale d'empathie dans l'approche, en somme. Par la manière dont elle ne semble pas avoir pour autre horizon que le spectacle de sa propre puissance...

Vous allez me dire dans ce cas on jette tout DePalma aux orties... Je sais pas, j'étais peut-être pas en condition. Mais c'est en tout cas par cet angle-là que le film, malgré sa virtuosité et son ambition à voir grand, me semble finalement un peu petit et rachitique. Je sais que je vais vraiment être seul contre tous sur ce coup, mais voilà, j'ai beau avoir pris mon pied, vu la réputation j'attendais quand même plus.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 09:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7626
Si tu pense que De Palma n'en a rien à foutre avec ce film, je n'ose même pas imaginer ce que tu dois penser de Dressed to kill !
Je le trouve vraiment émouvant ce film, c'est aussi un thriller très prenant, et c'est à mon sens le plus accessible de sa période-là.
Ce n'est pas mon préféré, mais c'est toujours celui que je conseille à celui qui souhaite découvrir le cinéma de De Palma.

6/6 pour moi, évidemment.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 09:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18328
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Rien que la séquence d'ouverture c'est 6/6. Maîtrise absolue. C'est pas non plus mon préféré (c'est clairement pas son plus personnel) mais j'adore également.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 09:29 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7626
Art Core a écrit:
Rien que la séquence d'ouverture c'est 6/6.


Et l'énorme scène de meurtre avec ce plan de fou à la grue ...
Et la "reconstitution" du meurtre, lorsqu'il triture le son ...
Et la course-poursuite dans la gare ...
Etc.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 10:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5885
Ah ben moi ça marche totalement perso, de la scène d'ouverture au final, les feux d'artifice etc. L'impact émotionnel fonctionne pleinement.. Je mets 5/6 parce que je trouve qu'il a fait encore plus fort (phantom of the paradise à ce niveau c'est vraiment supérieur), mais si je le revoyais aujourd'hui je pourrais peut être mettre plus.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 10:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4514
Tom a écrit:
Quand on dit maniériste concernant DePalma, c'est pas des mots en l'air : j'ai vraiment l'impression qu'il en a rien à foutre, quoi. Ça a beau s'activer dans tous les sens, arrivé au final (et surtout à la toute fin), j'ai vraiment le sentiment que c'est pour le plaisir de l'idée, et qu'il n'a absolument rien à faire de ses personnages (je veux dire que malgré tout ce que peut pleurer la musique pour nous en convaincre, ça ne le l'attriste et ne le concerne pas).

Du propre aveu de De Palma, c'est la pire fin qui soit, donc si, il se sent concerné.

Art Core a écrit:
c'est clairement pas son plus personnel

Qu'est-ce qui te fait dire ça ? L'influence de Peeping Tom/Blow Up/The Conversation ?

Ce serait lequel du coup ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 11:36 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Ouaip bah je sais pas (en plus c'est clair que je saurais pas trouver un Depalma un peu plus empathique - Snake Eyes ? tout est un peu du même tonneau). Peut-être que d'habitude ses films la miment pas, l'empathie, et que ce qui m'a gêné ici est tout ce qui semble la suggérer (à commencer par la musique) un peu faussement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 11:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18328
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Déjà-vu a écrit:
Qu'est-ce qui te fait dire ça ? L'influence de Peeping Tom/Blow Up/The Conversation ?

Ce serait lequel du coup ?


Je me base sur mon ressenti mais des films Dressed to Kill ou Body Double me paraissent bien plus "obsessifs" et pétris des pulsions sexuelles de De Palma.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 11:46 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71762
Localisation: Fortress of Writing
Bien plus mauvais aussi.


éhoooooooooooo

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 11:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7626
Body Double n'est pas aussi feignant que Dressed to kill quand même ! Le film dépasse le jeu sur les codes et l'hommage à Hitch. Très grand film !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 11:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18328
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Moi j'adore les deux, même si je préfère Body Double (mon préféré du bonhomme).

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 11:49 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23251
Localisation: Arkham Asylum
Tom a écrit:
Ouaip bah je sais pas (en plus c'est clair que je saurais pas trouver un Depalma un peu plus empathique - Snake Eyes ? tout est un peu du même tonneau). Peut-être que d'habitude ses films la miment pas, l'empathie, et que ce qui m'a gêné ici est tout ce qui semble la suggérer (à commencer par la musique) un peu faussement.


Je crois que tous les De Palma sont un peu pareils à ce niveau là, c'est pas franchement le gars attaché à ses persos... Cela dit, Hitchcock non plus.

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 11:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7626
Art Core a écrit:
Moi j'adore les deux, même si je préfère Body Double (mon préféré du bonhomme).


C'est mon préféré aussi avec une dizaine d'autres.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 11:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4514
Art Core a écrit:
Je me base sur mon ressenti mais des films Dressed to Kill ou Body Double me paraissent bien plus "obsessifs" et pétris des pulsions sexuelles de De Palma.

Ainsi que Raising Cain et Femme Fatale, ce sont des De Palma².


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2011, 11:51 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23251
Localisation: Arkham Asylum
Art Core a écrit:
Moi j'adore les deux, même si je préfère Body Double (mon préféré du bonhomme).


Body Double, le film-test pour voir qui est un vrai fan de De Palma...

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 76 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hi, Mom! (Brian De Palma, 1970)

Film Freak

7

216

08 Juin 2018, 07:06

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pulsions (Brian de Palma, 1980)

Cosmo

6

1126

18 Juin 2018, 00:02

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Outrages (Brian de Palma - 1989)

Blissfully

3

781

06 Mar 2007, 09:34

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Redacted (Brian de Palma, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 25, 26, 27 ]

Jericho Cane

391

13815

23 Nov 2016, 14:28

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sisters (Brian De Palma, 1973)

Marlo

4

861

12 Juin 2018, 23:04

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Passion (Brian De Palma - 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

DPSR

105

5517

03 Mar 2014, 01:04

Kost Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Scarface (Brian De Palma, 1983)

Walt

8

802

03 Juin 2018, 23:39

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Obsession (Brian De Palma, 1976)

Film Freak

0

61

17 Juin 2018, 23:47

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Murder a la mod (Brian De Palma, 1968)

Film Freak

0

166

03 Juin 2018, 23:55

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Dahlia Noir (Brian De Palma - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Film Freak

106

5583

04 Fév 2007, 18:45

Z Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web