Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 18 Oct 2018, 16:41

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Amin (Philippe Faucon, 2018)
MessagePosté: 05 Oct 2018, 10:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Image

Amin est venu du Sénégal pour travailler en France, il y a neuf ans. Il a laissé au pays sa femme Aïcha et leurs trois enfants. En France, Amin n’a d’autre vie que son travail, d’autres amis que les hommes qui résident au foyer.
Aïcha ne voit son mari qu’une à deux fois par an, pour une ou deux semaines, parfois un mois. Elle accepte cette situation comme une nécessité de fait : l’argent qu’Amin envoie au Sénégal fait vivre plusieurs personnes.
Un jour, en France, Amin rencontre Gabrielle et une liaison se noue. Au début, Amin est très retenu. Il y a le problème de la langue, de la pudeur. Jusque-là, séparé de sa femme, il menait une vie consacrée au devoir et savait qu’il fallait rester vigilant.


Le syno qui raconte tout le film...
Bon je ne connais pas encore très bien la filmo de Faucon (et je me rends compte qu'il a réalisé ce truc qui semble l'antithèse de ce que j'ai vu de lui :shock: ) mais j'ai retrouvé exactement ce qui m'avait beaucoup ému dans Fatima. C'est le manière dont Philippe Faucon semble déceler quelqu'un dans la foule et comment il va s'intéresser à son histoire, comment il va prendre le temps de l'écouter et d'être avec lui pour savoir à quoi ressemble sa vie. A l'image de la construction du film, Amin en est le personnage principal mais Philippe Faucon ne peut s'empêcher d'aller, par petites touches, explorer la vie de ses collègues, de leur construire une humanité (personnage magnifique du vieux papa marocain). Même si parfois c'est un peu maladroit
(on aurait pu se passer du type qui va aux putes et qui a une panne sexuelle, l'accident du vieux marocain c'est pareil, c'est un peu grossier [et j'ai détésté ne pas savoir s'il est mort ou vivant])
ça donne une espèce d'épaisseur au film qui est très belle.

Et si je craignais que l'apparition d'Emmanuelle Devos face dérailler le film vers une drame de moeurs bourgeois, il n'en est rien au contraire. Il faut voir la délicatesse avec laquelle cette relation est traitée, Faucon évacue toute question de séduction et fait juste se rencontrer deux personnages en besoin l'un de l'autre à ce moment là. C'est vraiment d'une simplicité qui est émouvante car jamais le fait qu'Amin soit un ouvrier immigré noir qui couche avec une "bourgeoise" blanche n'est le sujet. Et la fin renvoie Amin douloureusement (et organiquement) à cet entre-deux impossible, incapable de construire une vie en France loin de sa femme et de ses enfants et dans l'incapacité de rentrer non plus, trop de gens dépendants de l'argent qu'il leur envoie. Et le dernier plan, renvoyant Amin à ce statut qui définit sa vie (le travail, donc l'argent, comme finalité) a quelque chose de profondément bouleversant.

Un film d'une humilité magnifique (1h30 syndical, toujours à la bonne distance) et d'une grande et belle humanité qui, si il peut par moments déconcerter par sa construction de chronique un peu lâche et sans rythme, émeut profondément et nous laisse démuni devant le générique final tant on voudrait continuer le voyage avec ces personnages et savoir ce qu'ils vont devenir.

4.5-5/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2018, 10:32 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72379
Localisation: Fortress of Writing
Visiblement elle a été à dada sur Amin.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2018, 10:49 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18517
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Huu huuu...

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2018, 11:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Emmanuelle Devos a écrit:
[...]pour que Moustapha puisse mimer le cunnilingus, on m’avait harnachée avec deux couches Pampers au niveau du sexe.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2018, 11:43 
En ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 627
J'ai l'impression de voir pas mal de films présentant le nom du personnage principal comme titre "Amin", "Schérazade", "Alad2", "Sofia". Je dois en oublier. Comment ne pas être ironique en voyant la bande-annonce du film (que tu donnes très envie de voir), ça me dépasse.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2018, 14:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
bmntmp a écrit:
J'ai l'impression de voir pas mal de films présentant le nom du personnage principal comme titre "Amin", "Schérazade", "Alad2", "Sofia". Je dois en oublier. Comment ne pas être ironique en voyant la bande-annonce du film (que tu donnes très envie de voir), ça me dépasse.


T'as ajouté "Alad2" pour voir si on lisait vraiment tes messages ?

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2018, 20:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1669
Art Core a écrit:
Bon je ne connais pas encore très bien la filmo de Faucon (et je me rends compte qu'il a réalisé ce truc qui semble l'antithèse de ce que j'ai vu de lui :shock: )


Non non c'est très proche de Fatima...et c'est pas mal quoiqu'en ait dit Bliss.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Oct 2018, 22:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1188
Cantal a écrit:
Art Core a écrit:
Bon je ne connais pas encore très bien la filmo de Faucon (et je me rends compte qu'il a réalisé ce truc qui semble l'antithèse de ce que j'ai vu de lui :shock: )


Non non c'est très proche de Fatima...et c'est pas mal quoiqu'en ait dit Bliss.

Vu récemment et ça ne m’a pas vraiment enthousiasmé... par contre c’est pas du tout une comédie :|

Sinon pour Amin les quelques faiblesses relevées par Art Core m’ont beaucoup plus plombé le film que pour lui, sur 1h30 il y a vraiment trop de scènes parasites, on sent que Faucon voulait traiter de manière (trop) exhaustive les problématiques de ces immigrés, ça dilue considérablement le thème principal (le couple/la famille), le côté plus ramassé de Fatima m’a beaucoup manqué


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Oct 2018, 22:15 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mar 2009, 19:27
Messages: 407
Art Core a écrit:
Même si parfois c'est un peu maladroit
(on aurait pu se passer du type qui va aux putes et qui a une panne sexuelle, l'accident du vieux marocain c'est pareil, c'est un peu grossier [et j'ai détésté ne pas savoir s'il est mort ou vivant])
ça donne une espèce d'épaisseur au film qui est très belle.

Pour moi, si sa fille a sa flûte, ça ne fait aucun doute qu'il est mort et qu'elle accompagne le rapatriement de sa dépouille au Maroc avec.

_________________
Castorp a écrit:
Nan mais je suis d'accord avec Antigone, là.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Oct 2018, 07:26 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17943
Localisation: Paris
Pareil.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Oct 2018, 08:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1188
Donut78 a écrit:
Art Core a écrit:
Même si parfois c'est un peu maladroit
(on aurait pu se passer du type qui va aux putes et qui a une panne sexuelle, l'accident du vieux marocain c'est pareil, c'est un peu grossier [et j'ai détésté ne pas savoir s'il est mort ou vivant])
ça donne une espèce d'épaisseur au film qui est très belle.

Pour moi, si sa fille a sa flûte, ça ne fait aucun doute qu'il est mort et qu'elle accompagne le rapatriement de sa dépouille au Maroc avec.

Elles n'accueillent pas plutôt ses autres enfants dans un aéroport parisien? S'il y avait eu rapatriement du corps, elles auraient été dans le même avion non?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Oct 2018, 08:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Mal branlé cette scène et un peu inutile ce drame final.
Et pareil qu'au dessus
je me suis dit que s'il était mort les filles iraient quand même à l'enterrement de leur père. Mais je pense que c'est l'explication la plus logique.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Oct 2018, 17:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mar 2009, 19:27
Messages: 407
Lohmann a écrit:
Elles n'accueillent pas plutôt ses autres enfants dans un aéroport parisien? S'il y avait eu rapatriement du corps, elles auraient été dans le même avion non?

Art Core a écrit:
Mal branlé cette scène et un peu inutile ce drame final.
Et pareil qu'au dessus
je me suis dit que s'il était mort les filles iraient quand même à l'enterrement de leur père. Mais je pense que c'est l'explication la plus logique.

Ben il est dit à un moment dans le film que sa famille algérienne ne veut rien entendre de ses deux enfants en France. Bref impossible qu'elles puissent assister à l'enterrement je pense.

_________________
Castorp a écrit:
Nan mais je suis d'accord avec Antigone, là.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Trahison (Philippe Faucon - 2005)

Zad

8

897

13 Juin 2006, 22:01

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dans la vie (Philippe Faucon - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

31

1748

07 Avr 2008, 11:40

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fatima (Philippe Faucon - 2015)

DPSR

8

656

12 Avr 2016, 08:28

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Welcome (Philippe Lioret - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

16

1380

28 Avr 2009, 22:26

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Un Lac (Philippe Grandrieux - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Zad

35

1840

30 Mar 2009, 19:02

Twilight Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 11.6 (Philippe Godeau - 2013)

Karloff

3

722

15 Avr 2013, 12:06

Massinfect Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Congorama (Philippe Falardeau - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

16

1074

22 Jan 2007, 08:59

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Equipier (Philippe Lioret - 2005)

Blissfully

6

551

02 Juil 2007, 22:35

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. C'est pas moi, je le jure ! (Philippe Falardeau - 2008)

DPSR

3

308

11 Jan 2010, 14:17

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Un été brûlant (Philippe Garrel - 2011)

DPSR

9

1243

23 Juin 2015, 21:41

Karloff Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web