Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 14 Juin 2024, 00:22

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 01 Avr 2019, 15:54 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 21161
Localisation: FrontierLand
DONC puisque tout le monde me le réclame, voici le récit de mon énième soirée de courts-métrages vécue hier soir à Paris. Je précise qu'il s'agit bien d'une soirée et pas d'un festival, qui en général sont tout de même un petit cran au-dessus.

J'apprends jeudi dernier que mon court est sélectionné dans une soirée de courts-métrages qui se tient dans un petit théâtre parisien. Au départ je ne sais pas ce qu'il fout là, mais comme c'est l'assistante de la prod qui a produit le film qui s'en occupe, j'apprendrai plus tard que c'est elle qui l'a envoyé. Au départ, comme je connais ce genre de soirées pourries et que je n'en PEUX PLUS de perdre mon temps comme ça, je cherche à décliner, mais j'apprends que mon prod ET peut-être ma comédienne principale (qui habite le quartier mais qui, au final, s'est fait porter pâle) serons là. Donc je suis coincé.
Le principe de la soirée, c'est "un coup de pouce pour de futurs projets, avec des professionnels dans la salle" (lol). Or comme j'ai en projet la version longue de ce court avec ce même prod, on est pile dans le truc. Je me dis que ça ne sert à rien (déjà une soirée un dimanche soir..... Bref), mais j'y vais. Car comme je suis casanier, c'est aussi pour ça qu'il ne m'arrive jamais rien. Et là, de toute façon, je dois rendre des documents à mon prod, donc ce sera l'occasion.
Déjà, ça sent pas bon. Le lieu je le connais, j'y ai déjà fait une soirée similaire, et même si c'était pas les mêmes mecs, force est de constater que je reconnais certains visages présents (la comédienne ratée qui vient te parler et qui s'empresse à chaque fois de te demander en ami facebook le lendemain, etc.). La soirée, elle, est organisée par un grand type de 50 piges. Le mec se présente comme animateur/scénariste/réalisateur/comédien (lolilol). Une quarantaine de personnes se tasse dans la salle, parmi lesquelles, c'est évident, les PDG de Pathé et UGC à l'affût de nouveaux talents. A moins que ce ne soit la famille de l'organisateur?
Je passe vite sur le discours d'entrée du mec, qui nous dit que le court-métrage c'est difficile, que c'est galère à monter/à montrer, que tout le monde se connaît et qu'il y a un côté consanguin (c'est pas faux), alors que lui-même semble connaître 99% des gens qui sont là. Bref.
Notre film passe en premier. Coup de bol (oui parce que c'est pas toujours le cas), le son est bon, il est au bon format, et les gens se marrent. S'ensuit une présentation sur scène de notre projet, où déjà le fait d'avoir un producteur (qui en plus est venu avec moi) n'est pas bien vu. On nous dit "en rigolant" que c'est du copinage/de la chance parce qu'on se connaît depuis longtemps, etc. qu'avoir des acteurs connus ben forcément ça ouvre des portes, ahlala. Je comprends que les mecs qui sont là CHERCHENT des prods et pas des partenaires, et je me demande encore plus ce qu'on fout là. Bref.
Les autres courts arrivent. Un premier fauché mais soigné tout de même, presque "normal", en mode drame avec super twist à la Fight Club OH MON DIEU LES DEUX PERSONNAGES NE FONT QU'UN. Le mec présente son projet de long, je n'écoute même pas, rivé sur mon portable pour trouver une station-service ouverte pas loin le dimanche soir parce que oui, mon scoot est sur la réserve depuis 10 bornes, et ça mes amis c'est ce qui s'appelle vivre dangereusement.
Le troisième court est écrit et interprété par le second organisateur de la soirée. Ça monte d'un cran. De comique à pathétique, le truc en mode comédie romantique est tantôt correct tantôt complètement amateur (le montage est aux fraises), et se finit sur un drame total avec un suicide, inspiré d'un fait divers, et dont le texte qui clôt le film et informe sur ce qui s'est vraiment passé est 4 FOIS TROP COURT POUR QU'ON PUISSE LE LIRE (et je lis très vite). Dans la salle tout le monde se regarde en mode WTF. L'impression de mater un générique TF1 qu'on accélère, avec Indiana Jones qui trotte beaucoup trop vite sur son cheval en mode Benny Hill. Je n'écoute pas non plus ce que le mec a à dire, les stations sont loin, ma femme cherche aussi et me texte ce qu'elle trouve, c'est flippant bordel, vous pouvez pas comprendre. Le 4ème court, c'est l'apothéose. On est évidemment sur un film écrit/interprété/réalisé/monté par les deux gugusses qui sont copains comme cochons. Le truc (je peux pas dire "film") est effarant. Une sorte de court amateur parodique jamais drôle sur des mecs qui font un tournage à Paris, et qui démonte OH MON DIEU les rouages de l'écriture, de la scène coupée, etc. Filmée et jouée comme Les Mystères de l'Amour, mais avec de la post-synchro dégueulasse et plein de Jacques Tati dedans (eux ils citent La Nouvelle Vague, mais là aussi on cherche encore). Et les mecs de nous dire après que c'est difficile, qu'ils ont un projet similaire en long, et qu'ils cherchent à être produits. Mais DANS QUEL MONDE VIVENT CES GENS??? Il faut vraiment vous imaginer le """"film""", semblant être tourné en 1995 par des lycéens teubés, mais avec que des mecs de 50 piges (et, évidemment, la fille du réal qui danse dans un plan parce que c'est rigolo). Je vous épargne le dernier court, tourné en noir et blanc, sur un jeune gay mélancolique qui branche sur internet, qui trouve un autre gars avec qui il fait du vélo et qui, après moult dialogues perchés et poétiques sur les rêves, finit par se faire enculer avec le sourire dans un immeuble de banlieue abandonné. Tout est bien qui finit bien.
On s'est évidemment barré avant d'être coincés à l'open-bar qui servait du vin et des barquettes chocolat même-pas-de-LU.

Enfin, pour ceux qui trouvent le suspense insoutenable, j'ai réussi à choper une station-service in extremis avant de tomber en rade. L'honneur est sauf.
Flinguez-moi.

_________________
Netflix les gars, Netflix.


Dernière édition par Le Cow-boy le 02 Avr 2019, 07:38, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Avr 2019, 16:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 27994
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
On va pas se mentir, on est loin de la soirée à Deud, ça manque d'un bon petit sideckick comique même si j'ai apprecié la vanne filée de la station service. Ceci dit on ressent bien le malaise général et pour "bosser" dans le court-métrage c'est bien connu que ce genre de soirées de recalés de festivals sont à éviter comme la peste.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Avr 2019, 16:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Aoû 2013, 20:10
Messages: 1627
Dommage, il semble que tu n'y ais même pas croisé Yannick Morel.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Avr 2019, 16:15 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 13357
Le Cow-boy a écrit:
DONC puisque tout le monde me le réclame

J’ai lu ton texte, mais je me demande POURQUOI.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Avr 2019, 17:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Aoû 2013, 20:10
Messages: 1627
Pourquoi il a été invité ou pourquoi une telle soirée a lieu?

Citation:
qui servait du vin et des barquettes chocolat même-pas-de-LU


Le détail qui tue!

J'ai eu du mal à comprendre le but de cette soirée, décerner un prix, aider avec de l'argent des jeunes auteurs?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Avr 2019, 17:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 19428
Localisation: Rebirth Island
Je suis content de garder la première place de la soirée de merde, mais j'ai adoré ton récit, tellement universel.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Avr 2019, 17:29 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85714
Localisation: Fortress of Précarité
Le Cow-boy a écrit:
j'apprends que mon prod ET peut-être ma comédienne principale (qui habite le quartier mais qui, au final, s'est fait porter pâle)

Lol la naïveté. Les acteurs ne viennent jamais.

Citation:
Notre film passe en premier. Coup de bol (oui parce que c'est pas toujours le cas), le son est bon, il est au bon format, et les gens se marrent.

J'ai cru que le coup de bol c'était qu'il passe en premier et donc que tu pouvais partir après mais non. T'es resté.

Citation:
S'ensuit une présentation sur scène de notre projet, où déjà le fait d'avoir un producteur (qui en plus est venu avec moi) n'est pas bien vu. On nous dit "en rigolant" que c'est du copinage/de la chance parce qu'on se connaît depuis longtemps, etc. qu'avoir des acteurs connus ben forcément ça ouvre des portes, ahlala.

Ah la soirée de courtmétragistes ratés et frustrés.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Avr 2019, 17:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 7528
Localisation: POEY DE LESCAR
Mais quel enfer...

_________________
Réalisateur de blockbusters d'action français dans une économie maîtrisée d'1h30 max hors générique


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Avr 2019, 18:08 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 21161
Localisation: FrontierLand
Film Freak a écrit:
Lol la naïveté. Les acteurs ne viennent jamais.

Si si, elle oui.

Citation:
J'ai cru que le coup de bol c'était qu'il passe en premier et donc que tu pouvais partir après mais non. T'es resté.

Encore une fois, parce que je n'étais pas seul... Sinon j'aurai FUI dès l'entrée dans la salle.

Et oui je vous avais prévenu, on est loin de Greoux. Mais la soirée est tellement symbolique que voilà quoi. Liam, maintenant tu sais.

_________________
Netflix les gars, Netflix.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Avr 2019, 19:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 13357
Xavierovitch a écrit:
Pourquoi il a été invité ou pourquoi une telle soirée a lieu?

Pourquoi on lui a réclamé ce récit, y a rien de fou, mais ça doit être pour les initiés.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Avr 2019, 07:07 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 21161
Localisation: FrontierLand
Ah mais j'ai jamais dit que ce serait fou.
On me l'a surtout réclamé sur facebook parce que je m'en suis plaint (la goutte d'eau, blabla). La soirée est plus symbolique qu'autre chose, effectivement on est loin du festival de Greoux (qu'il faudra que je consigne aussi un jour, pour les générations futures).

_________________
Netflix les gars, Netflix.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Avr 2019, 07:11 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85714
Localisation: Fortress of Précarité
D'ailleurs il est où ce récit, je veux le relire.

EDIT : c'est bon.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Avr 2019, 07:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 19428
Localisation: Rebirth Island
Si d'autres se posent la question : post670724.html#p670724


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Avr 2019, 09:17 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 22424
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Trop chouette de lire ça. J'allais mettre "relire" mais je ne m'en souvenais plus. Bref.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Avr 2019, 10:29 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2008, 10:03
Messages: 5918
Localisation: Poitiers
Faudrait faire un court genre thriller sur la recherche de station service.
Avec un bon montage, ça passe bien je suis sûr.

_________________
You are a ghost driving a meat covered skeleton made from stardust riding a rock floating through space.
FEAR NOTHING


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web