Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Fév 2024, 19:08

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 23 Jan 2022, 11:29 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 8290
Gros morceau de Mizo encore une fois, dont je préfère vraiment les films d'époque, qui lui permette de développer des fables en résonance avec des problématiques contemporaines.

Tom a écrit:
Vais pas épiloguer et torturer Tetsuo, ça reste un cinéma difficile que ne sais pas par quel bout prendre.


Alors c'est marrant parce que je trouve celui-ci plutôt accessible. Je ne dout pas qu'il y des références et niveaux de lecture en lien notamment avec la culture et l'histoire japonaises qui m'échappent, mais cela reste quand même assez limpide et beau pour rentrer dedans en première approche.

Tom a écrit:
Ce regard extrêmement limpide et dé-romantisé,


Voilà.
Et en même temps Mizoguchi arrive à convoquer un imaginaire grâce çà une puissance d'évocation visuelle et narrative, avec certains archétypes (le méchant très méchant, ce genre de choses) mais en maniant la subtilité, une retenue dans les sentiments qui permettent de donner toute sa force au récit.

Tom a écrit:
s'accolant pourtant à des péripéties au pathétisme appuyé,

Baptiste a écrit:
l'horreur est montrée nue, dans toute sa longueur, un peu cruellement, et je me surprenais régulièrement à penser: "c'est bon on a compris, là...". La scène du marquage aux fers en particulier m'a choqué par sa méchanceté, on a l'impression que l'auteur lui-même torture ses personnages pour mieux, peut-être, les faire se relever.


Le hors-champ est moins subtil que dans ses autres films, sans doute... Toutefois, et peut-être que je le dis parce qu'en ayant vu d'autres Mizoguchi dans lesquels on voit qu'il sait faire autrement, il y a ici une volonté, du fait du sujet traité sous la forme d'une fable (le propos du film est profondément humaniste), de montrer la sauvagerie dans toute sa nudité, que l'humanisme ne va pas de soi et que c'est quelque chose qui se construit et une conception que 'on s'impose pour s'extraire de la barabarie.

D'ailleurs ce titre est étrange au premier abord, car il concerne un personnage secondaire, responsable des malheurs des protagonistes principaux. Et ce personnage n'est qu'un sous-fifre, un représentant du ministre, que l'on ne voit au final jamais dans le film... Ce qui confère au film une profondeur sur la nature du mal rencontré et combattu.

Tom a écrit:
Et y a un truc qui m'a frappé, qui joue d'ailleurs beaucoup dans ma difficulté à m'oublier en tant que spectateur chez Mizoguchi : c'est le silence avec lequel est raconté ce désastre. Une économie de sons qui ne relève pas de l'élégant parti-pris de mixage mais d'une mise à plat concrète, silence enregistré comme tel, qui rend chaque petit bruit "nu", qui donne l'impression que les cris se perdent pathétiquement dans un vide où chacun les entend. Ce qui participe à ce sentiment général de crudité, où aucun méfait n'est romantisé dans l'ombre ou suggéré sous le tapis, où toute situation se doit être regardé en face (c'est par exemple frappant dans le kidnapping en bateau, où la musique frustre ne cherche jamais à créer un liant empathique qui adoucirait l'évènement).


Très juste cette analyse du travail sur le son et la musique.
Le son du gong en bois qui sert aux contremaitres à signaler une évasion d'esclaves est particulièrement réussi, et véritablement terrifiant la deuxième fois où o l'entend, parce que l'on sait tout ce que cela implique si l'esclave est capturé.

Grand film, peut-être mon préféré de Mizoguchi, et c'est sur arte.tv jusqu'au 29 janvier.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Jan 2022, 13:15 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 23402
Jerónimo a écrit:
Grand film, peut-être mon préféré de Mizoguchi


Yes ! Pour moi, c'est clairement son plus beau.

_________________
"Je vois ce que tu veux dire, mais..."
"Je me suis mal exprimé, pardon."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Amants crucifiés (Kenji Mizoguchi, 1954)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Baptiste

35

1850

09 Jan 2022, 14:02

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Rue de la Honte (Kenji Mizoguchi, 1956)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Vieux-Gontrand

27

1683

14 Jan 2022, 13:29

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Miss Oyu (Kenji Mizoguchi, 1951)

Mr Chow

5

1500

10 Jan 2022, 08:31

Jerónimo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Coquelicots (Kenji Mizoguchi - 1935)

Blissfully

3

1771

15 Mar 2008, 22:14

Bub Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les 47 ronins (Kenji Mizoguchi - 1941)

Blissfully

0

1589

10 Déc 2007, 18:24

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Sœurs de Gion (Kenji Mizoguchi - 1935)

Tom

8

1544

03 Déc 2013, 16:48

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Oyuki, la vierge (Kenji Mizoguchi - 1935)

Blissfully

4

1616

15 Juil 2009, 08:30

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Epée de Bijomaru (Kenji Mizoguchi - 1945)

Blissfully

0

1582

05 Aoû 2007, 22:24

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Elégie de Naniwa (Kenji Mizoguchi - 1936)

Blissfully

0

1259

02 Déc 2007, 18:02

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Flamme de mon amour (Kenji Mizoguchi - 1949)

Blissfully

2

1813

21 Aoû 2006, 11:03

Agent X Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Abyssin, Bing [Bot] et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web