Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 14 Nov 2018, 09:45

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 24 Nov 2012, 00:45 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72485
Localisation: Fortress of Writing
Depuis que John Lasseter a pris le contrôle des films d'animation de la maison-mère, on est clairement dans une gamme au-dessus. Même le faiblard Bolt propose des choses, part d'un pitch intéressant, et je persiste à trouver Raiponce formellement à tomber. Le dernier-né Disney a quelque chose de Pixar dans le concept (que font les personnages de jeux vidéos lorsque l'on ne joue plus avec eux?) même si la référence affichée n'a rien à voir avec Pixar et remonte à l'époque où la boîte était encore débutante. En effet, l'équipe du film avance Qui veut la peau de Roger Rabbit comme modèle.

Outre les cameos de personnages célèbres (c'est là que tu vois que le film est fait par des vieux de la vieille, parce que les guests sont Bowser, Zangieff, Robotnik, etc.) et quelques clins d'oeil appuyés (certaines caractéristiques du méchant, un baiser final hommage), l'influence du film de Zemeckis se ressent dans la peinture d'un univers commun comme toile de fond - davantage ancré dans le réel toutefois, plutôt comme Toy Story - permettant d'exploiter les codes du média afin de traiter de thématiques plus universelles sur les rôles que l'on joue dans nos vies.

Si le décorum est forcément séduisant, je regrette toutefois que le scénario paraisse vite se limiter, à plusieurs niveaux.
D'un point de vue narratif, le récit paraît beaucoup trop simple. J'apprécie que les créateurs ne perdent pas trop de temps vu que le parcours que doit accomplir le protagoniste pour arriver au bout de son arc est cousu de fil blanc, mais tout va très vite une fois que Ralph se lance dans sa "quête" et la partie du récit qui s'articule exclusivement autour de ce pur McGuffin symbolique (la médaille de "héros") n'est pas foncièrement passionnante. Le fait que l'action stagne dans un même décor durant toute cette partie n'aide pas. On nous présente la possibilité d'aller dans absolument tous les styles de jeux vidéos existants et on n'en visite que...trois. Et c'est pas dans le plus pertinent que l'on passe le plus de temps.

Heureusement, les personnages sont attachants, Ralph le mal-aimé en tête, mais Vannellope aussi, malgré son côté agaçant. Ils ont quelque chose de la relation Sully/Boo de Monsters. Inc (en beaucoup moins mignon). Là où tout le temps passé dans le monde de Sugar Rush paie, c'est dans le développement de ce rapport, notamment dans ce qu'il amène à la fin du deuxième acte, osant coup sur coup une certaine noirceur et une relative dureté dans la manière dont agit l'un des personnages.
C'est dommage qu'il n'y ait pas plus de moments comme ça, même si le film comble ce manque avec une multitude d'idées liées à son postulat de départ et à son univers. Y a plein de gags, plein de détails qui fourmillent, je pense qu'il y a des trucs en arrière-plan qui ont dû m'échapper. Après, c'est de l'habillage et ça fait la blague, le film est assez riche mais ne va pas assez loin dans son concept, restant un peu trop conventionnel même s'il parvient à être touchant.

4-4,5/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Déc 2012, 00:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18810
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui assez déçu vu le potentiel du sujet. Mais je suis assez étonné au final de la pauvreté du film qui n'exploite absolument pas son concept ou du moins de manière beaucoup trop légère. Il manque un peu de tout dans ce Disney. Que ce soit de l'humour (c'est loin d'être transcendant à ce niveau là), de folie (je m'attendais à un festival mais c'est pas le cas du tout) ou même de personnages (quasiment aucun personnage secondaire un tant soit peu marquant ou mémorable).
Du coup on se retrouve avec une intrigue un peu minuscule et surtout on se fait bloquer dans un univers sucré Kawai vite gavant, d'autant qu'il manque totalement d'originalité. On repense pas mal à Cloudy with a Chance of Meatballs sans retrouver la même énergie ou le même foisonnement d'idées. Les personnages sont sympathiques, il y a des petites trouvailles à droite à gauche (les méchants anonymes, le déplacement très jeux vidéo de certains personnages) mais je suis en permanence resté sur ma faim. Pourtant au départ on croise quelques personnages connus, on se dit que les références vont pleuvoir et qu'on va pouvoir s'amuser avec l'univers vaste du jeux vidéo mais très vite les auteurs s'en désintéressent et font un choix scénaristique qui condamne le film à rester dans son petit monde sans plus en sortir. Alors il y a quelques moments sympas, on va chez Pac-Man, on aperçoit Sonic (on évoque Mario mais par contre on ne le voit pas, ils devaient pas avoir les droits), dans le fond du décor il y a Pong également. Mais bon tout ça est finalement trop léger, beaucoup trop superficiel et à peine esquissé.

Au final un film un peu tristoune et petit bras qui ne restera pas dans les annales. Alors que j'aimais plutôt bien les récentes prod Disney (La Princesse et la Grenouille et même Raiponce magnifique et très sympa). Dommage encore une fois parce qu'au vu du sujet on pouvait espérer largement, largement mieux.

2.5/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Déc 2012, 08:52 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8810
Art Core a écrit:
(on évoque Mario mais par contre on ne le voit pas, ils devaient pas avoir les droits),


Si, dans une interview à Premiere, le réalisateur a dit avoir coupé Super Mario au montage parce que l'histoire ne collait pas au récit du film. Rick Moore c'est le Malick des gamers en fait.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Déc 2012, 08:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16674
Localisation: Lyon
Ah, Art core j'ai l'impression que tu confirmes un truc qui me faisait peur dans la BA : beaucoup de temps passé dans une sorte d'univers sucré/confiserie qui a genre RIEN A VOIR avec ce qu'on attend d'un film sur le jeu vidéo.

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Déc 2012, 10:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18810
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui c'est exactement ça. Enfin il y a un peu de "jeu-vidéo" dans la première partie mais ça s'estompe un peu vite pour retomber sur quelque chose d'assez lambda finalement.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Déc 2012, 13:06 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72485
Localisation: Fortress of Writing
deudtens a écrit:
Ah, Art core j'ai l'impression que tu confirmes un truc qui me faisait peur dans la BA : beaucoup de temps passé dans une sorte d'univers sucré/confiserie qui a genre RIEN A VOIR avec ce qu'on attend d'un film sur le jeu vidéo.

Tu lis pas mes messages en fait. Enculé.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Déc 2012, 13:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16674
Localisation: Lyon
En fait ton message m'avait déjà fait penser à ça mais il était moins précis que celui d'Art sur ce point. Ou bien j'ai pas été attentif. Bref, je lis tes messages. Va te faire foutre.

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Déc 2012, 21:15 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16544
Localisation: FrontierLand
Bon ben moi j'ai trouvé ça plus que faible en fait.
Comme dit plus haut, univers à peine esquissé, caméos autant présent que dans la bande-annonce ou que 2 minutes passées à mater l'affiche (mensongère comme pas permis d'ailleurs). Et autant j'ai jubilé 5 minutes à l'entrée dans le premier "autre" jeu (la zique tue, d'ailleurs c'est l'un des rares trucs qui m'a plu), autant j'ai pris cher quand j'ai vu qu'on allait rester... dans le deuxième. Qui, en plus, peine à ressembler à un jeu la plupart du temps.
Sans dec c'est quoi cet univers de confiserie à deux balles ? Avec des références aux OREOS et à NESQUIK ? Faudra m'expliquer le rapport aux jeux là.

Bon au scénar c'est tout naze aussi, le mc guffin qui arrive au bout de 5 minutes, l'arc du perso super attendu, et la gamine complètement insupportable, basée sur des dialogues pipi-caca et l'inévitable quiproquo/incompréhension avec le héros dans le 3ème acte... Brrrr. Je ne parlerai pas de la réa complètement anonyme, ni du casting qui pour une fois est vraiment pas gégé (la voix de Ralph ouais mais bof quoi - ça ne lui rajoute aucune personnalité je trouve).

En fait c'est juste sympa pour les gosses quoi. Mais du coup je me demande pourquoi partir sur un tel postulat geek, avec en plus du rétro-gaming et tout, pour ne rien exploiter de plus ? C'est chelou. Je me demande si les mecs n'ont pas su exploiter leur univers ou si au contraire, on les a bridé à mort pour être mainstream ("mais si, rajoute des gateaux et des bonbons, ça plaira aux petites filles !")

2/6.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Déc 2012, 22:38 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72485
Localisation: Fortress of Writing
Les cameos, c'est comme dans Roger Rabbit. Le film repose pas là-dessus donc ne pas les voir plus que ca, c'est pas très grave.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Déc 2012, 22:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8095
Le Cow-boy a écrit:
("mais si, rajoute des gateaux et des bonbons, ça plaira aux petites filles !")



Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Déc 2012, 09:14 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16544
Localisation: FrontierLand
Film Freak a écrit:
Les cameos, c'est comme dans Roger Rabbit. Le film repose pas là-dessus donc ne pas les voir plus que ca, c'est pas très grave.

Je suis d'accord. Mais les rendre aussi présents sur la promo (b-a et affiches), c'est mensonger.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Déc 2012, 10:54 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72485
Localisation: Fortress of Writing
Ca je veux bien, mais c'est pas imputable au film.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Déc 2012, 15:27 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16544
Localisation: FrontierLand
Pas au film lui-même, mais à ce que tu peux en attendre du coup.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Jan 2013, 01:13 
En ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14376
Localisation: The Far Side of the World
Bien kiffé, le film exploite plutôt bien son pitch concept, ou en tout cas, il donne envie de voir une suite qui irait plus loin, mais ça reste extrêmement bien fait dans les détails, les mimiques, les aninmations, les petites références ici et là. C'est cool qu'ils soient allé chercher de vraies licences en plus de celles inventées par le film, ça rajoute à la crédibilité [là où je dirais que ça manque un peu à Last Action Hero dans le même style]. C'est peut-être dommage que l'intrigue principale se limite un peu trop au monde de Candy Rush plutôt que d'aller à fond dans le game jumping. Mais pour un proof of concept, tout est là et donne bien envie de voir la suite potentielle.

4.5/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Jan 2013, 14:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2007, 08:23
Messages: 901
Scénario faible (enfin, cousu de fil blanc), univers des jeux vidéo complètement sous-exploité (peu de genres représentés, peu de licences au final), dialogues mous, humour rare, morale naze ("contente-toi de ton sort"), méchant pompé sur Toy Story 3 : à réserver aux plus jeunes. J'en veux surtout au film de gâcher un postulat crossover qui permettait de faire dix films bien supérieurs à celui-ci, et d'oublier en route les quelques fils intéressants ici (la notion de personnage-bug, la prise de risque à changer d'univers, le côté marionettes en sursis un peu glauque - mais là aussi pompé sur Toy Story)

2/6


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Zootopie (Byron Howard, Rich Moore, Jared Bush - 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Art Core

37

2149

07 Juil 2016, 14:26

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Hit Girls (Jason Moore, 2012)

Film Freak

3

400

08 Mai 2013, 23:23

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Get rich or die trying (Jim Sheridan - 2006)

juLILO

3

928

22 Mar 2006, 20:42

Jaimebonlesflutes Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Fox and the Hound (Ted Berman, Richard Rich, Art Stevens, 1981)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

28

956

03 Juil 2016, 13:03

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Taram et le Chaudron magique (Ted Berman, Richard Rich, 1985)

Film Freak

3

564

08 Nov 2018, 15:55

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Following Sean (Ralph Arlyck - 2005)

Blissfully

7

667

09 Nov 2005, 16:58

juLILO Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fire and Ice (Ralph Bakshi - 1983)

Art Core

2

477

08 Mar 2008, 15:12

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fritz The Cat (Ralph Bakshi - 1972)

oncletom

0

440

10 Mar 2008, 01:36

oncletom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Coriolanus (Ralph Fiennes - 2011)

DPSR

0

468

26 Fév 2012, 04:59

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Seigneur des anneaux (Ralph Bakshi - 1978)

Mufti

2

789

06 Mar 2007, 07:07

Mufti Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web