Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 04 Aoû 2020, 11:29

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 21 Sep 2019, 13:21 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 27521
Localisation: Paris
Le roman a l'air super. Et le film est pas mal du tout. Ça commence avec un léger spectre "disparition d'enfant France 3" qui plane mais Boukhrief gère bien sa barque et réussit à faire exister toute une galerie de personnages, à saisir une ambiance, créer un mood, et surtout nous tenir en haleine (et gérer les SFX...). Le scénar est super. Parmi les acteurs, Pablo Pauly est vraiment bien, tout comme Margot Bancilhon, même si je ne crois pas totalement à son côté "fille du village". J'aime bien comment ces deux jeunes acteurs cohabitent avec les vieux de la vieille Bonnaire/Berling/Torreton, ça donne une double identité au film pas mal.

Dans son étau scénaristique implacable, le film fait penser à certains des meilleurs Woody Allen, mais il lui manque une certaine ironie. La musique de Rob, omniprésente et parfois pompière, assomme un peu ce film qui aurait mérité d'avoir plus de mordant.

_________________
Liam Engle: réalisateur de comédie, publicité, série, cinéma !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Sep 2019, 13:35 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 75648
Localisation: Fortress of Writing
Et ça parle de quoi sinon?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Sep 2019, 14:37 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 27521
Localisation: Paris
Je suis pas un critique américain. :P

_________________
Liam Engle: réalisateur de comédie, publicité, série, cinéma !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Sep 2019, 16:22 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 18476
Localisation: Paris
Film Freak a écrit:
Et ça parle de quoi sinon?


Pour le coup, mieux vaut ne rien savoir.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Sep 2019, 17:32 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 75648
Localisation: Fortress of Writing
Sauf que là j'irai pas.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2020, 11:52 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 2462
Je suis un amateur des deux derniers films de Boukhrief donc forcément j'étais curieux de voir celui-ci. On y retrouve l'espèce de néo-classicisme de sa mise en scène, un soin assez rare en France, qui va de pair avec une foi dans l'image et un refus de la surexplication. Pas de voix-off débile par exemple, mais une opacité de tous les instants.
Cette opacité fait la force du film mais en constitue également la limite. Elle aurait pu être atténuée avec un rythme plus vif aussi. La première partie, enfant, est trop longue (c'est celle que préfère Marcos Uzal de Libération mais pour des raisons qui me semblent plus théoriques qu'autre chose). La critique évoque généralement une atmosphère de conte de fées, voire Moonfleet de Lang, choses auxquelles je n'ai pas du tout pensé alors que je suis un immense fan du film de Lang, sauf évidemment lors de la scène de la tempête de 1999.
Ne connaissant rien du film, j'ai été agréablement surpris par sa structure narrative avec l'ellipse "quinze ans plus tard" (stratagème finalement assez peu commun au cinéma, mais je veux bien que vous me citiez une flopée d'exemple). Uzal reproche alors au film de se transformer en étude psychologique. Perso je lui reproche de ne pas l'être assez et de rester superficiel. La mécanique du scénario est parfaitement huilée, voire trop, au détriment d'une certaine profondeur du personnage principal. Ce n'est pas tant la culpabilité qui le ronge que la peur d'être découvert, ou la honte de ne pas avoir su dire la vérité durant toute ces années. Le film répond en partie aux questions que nous nous posions à son sujet dans la première partie. Ces réponses sont décevantes et c'est peut-être là qu'on regrette encore plus que la première partie ait été si longue.
Le film atteint une forme de tragique assez belle dans ses dernières scènes mais le personnage principal, tout en restant opaque, en sacrifiant une part de lui-même, paraît paradoxalement s'être appauvri, sans doute parce que la narration finit par n'en faire qu'un jouet. Plutôt content que Boukhrief n'aille pas trop du côté de l'ironie. Sinon je remarque qu'à l'image du jeu de Charles Berling, Boukhrief a dû mal à filmer une certaine "dureté de la réalité". Ses images ou ses acteurs n'ont pas véritablement d'épaisseur mais tendent vers quelque chose d'un peu désincarné.
Je remarque un jeu sur les détails périphériques qui sert probablement à renforcer l'image de microcosme du village mais un peu artificiel et inutile (la caissière gironde demande au policier avec qui elle finira une cigarette près de l'église avant la messe de noël, et il y en a d'autres comme ça).

Ambiguïté sur laquelle je ne m'étais pas appesantie, curieux d'avoir l'avis de QGJ qui semble être le seul à avoir vu le film

le personnage principal propose de racheter le cabinet au médecin joué par Torreton en échange de son silence. Pour moi, il n'y a pas de cupidité de la part de Torreton, qui accepte ce compromis par altruisme en se disant qu'il est mieux que le village ait un médecin alors qu'il s'apprête à en partir. Pour ma copine, c'est l'appât du gain qui le fait changer d'avis, ce qui serait du cynisme facile. Les deux peuvent coexister.


Des avis ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2020, 16:05 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 2462
Les premiers livres policiers de Pierre Lemaitre mettent en scène un policier du nom de Verhoeven.
Par coïncidence, Trois jours et une vie entretient quelques rapports avec Elle justement.

Lu la fin du roman de Lemaitre qui renseigne évidemment là où le film est opaque, sans compter quelques changements scénaristiques pas vraiment anodins en faveur du film (comme si le livre était un brouillon et que Lemaitre avec Boukhrief avaient su l'améliorer). Curieux comme le livre est pataud en comparaison du film, qui est loin d'être parfait lui-même mais infiniment moins lourd, notamment dans la description d'une campagne archaïque en 1999 jusqu'à dix années plus tard (tout le truc autour du "bâtard" notamment), ce qui me fait revaloriser le film évidemment.

Une chose bizarre dans le roman, la focalisation est interne et suit Antoine et ses pensées, mais sa mère est désignée comme Mme Courtin. C'est habituel ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Convoyeur (Nicolas Boukhrief - 2004)

Qui-Gon Jinn

9

1729

28 Fév 2010, 19:59

F-des-Bois Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cortex (Nicolas Boukhrief, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

18

2252

08 Nov 2008, 01:52

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gardiens de l'ordre (Nicolas Boukhrief - 2010)

DPSR

12

1235

10 Sep 2010, 12:37

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Made in France (Nicolas Boukhrief - 2015)

Qui-Gon Jinn

6

743

14 Fév 2016, 14:02

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Trois prochains jours (Paul Haggis, 2010)

Film Freak

6

934

28 Sep 2011, 08:05

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mes jours de gloire (Antoine de Bary - 2019)

Qui-Gon Jinn

1

215

06 Mar 2020, 18:24

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Alice et le maire (Nicolas Pariser - 2019)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Qui-Gon Jinn

16

961

02 Oct 2019, 21:29

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Belle époque (Nicolas Bedos - 2019)

Qui-Gon Jinn

10

872

02 Avr 2020, 19:30

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 7 Jours à la Havane (Collectif - 2012)

Art Core

4

1012

09 Juin 2012, 20:44

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 24 jours (Alexandre Arcady - 2014)

Qui-Gon Jinn

13

1202

15 Juil 2014, 22:27

Tom Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web