Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 14 Aoû 2018, 12:26

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 13 Déc 2014, 23:59 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
A quelques exceptions près, je hais les histoires d'adultères, c'est sinistre, vulgaire, mesquin, petit-bourgeois et ça ne souffre d'être traité que dans le vaudeville ou avec la dérision la plus cruelle. Néanmoins les premiers épisodes de cette série sont suffisamment intrigants pour qu'on ferme les yeux sur la série, qui se gâte rapidement quand l'adultère est consommé. Il y a un côté porno soft, destiné à appâter le chaland, qui est profondément déplaisant en plus d'être répétitif. Au bout d'un épisode, on en a marre de les voir baiser comme des lapins, c'est vraiment regrettable que le spectateur lambda soit à ce point en chien et demandeur de scènes de sexe (banales qui plus est) dans le cadre d'une série romanesque.
La série est divisée selon les deux points de vue des personnages principaux: les premiers épisodes (jusqu'au quatrième de ce point de vue) sont un modèle dans la manière de traiter des différences entre les deux: ils sont interrogés par un policier qui enquête sur un crime dont on ne sait pas grand-chose, pour donner un exemple, pour une même scène, les personnages seront vêtus de manière différente et ça n'aura pas forcément de sens. Très bon exemple de "Show, Don't elle", avec cet aspect d'incertitude introduit par l'interrogatoire. Voir le policier bonhomme qui mène cet interrogatoire donner des informations contradictoires à l'un (à qui il dit qu'il est divorcé) ou à l'autre (à qui il dit qu'il est heureux en mariage comme au premier jour) fait partie du côté intrigant de l'affaire.
Comme souvent, la série parvient à être assez subtile par moments tout en étant tout à fait bourrine la plupart du temps, et la qualité de l'exécution diminue vers le milieu (comme dans un film où on remarque souvent que le début est ce sur quoi on a le plus bossé).
L'acteur principal est zarbi, il est rendu assez moche par sa lubricité, ce n'est pas que la lubricité soit précisément moche, mais c'est pas quelque chose qu'un tiers regarde avec la plus grande complaisance, et je ne sais pas si c'était précisément le but donc bon.
Donc mitigé à la moité même si le pilote est assez bon.
Quelqu'un d'autre en a vu des bouts?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 14 Déc 2014, 11:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18488
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui j'ai tout vu pour l'instant.
J'aime bien, il faut se faire à se rythme très lent et assez particulier avec l'histoire vue sous deux points de vue. J'ai eu un peu peur au départ mais finalement je trouve que la série s'installe dans un mécanisme assez langoureux qui fonctionne bien. En fait la série m'évoque un bon best-seller que l'on lirait sur la plage pendant les vacances. Il y a ce même mélange d'ingrédients efficaces et accrocheurs : l'histoire d'amour, le léger érotisme, l'adultère, le mystère policier, la tragédie. Et l'ensemble fonctionne bien, on se laisse prendre par l'espèce de narration capiteuse où l'on se demande peu à peu où l'on se dirige. Alors ça prend quand même un peu trop son temps (toute la sous-intrigue policière qui n'avance PAS du tout). Les deux acteurs principaux sont vraiment bons, elle est bouleversante et lui, en effet, il a un côté un peu versatile on ne sait jamais trop s'il est totalement sincère. Mais vraiment j'aime bien, ça se regarde avec plaisir même si je suis pas certain de la pérennité de la chose. Un peu du mal à voir comment faire une deuxième saison.

Par contre je comprends pas du tout ta focalisation sur le cul Caribou. On les voit pas du tout "baiser comme des lapins". Tout cela est assez éludé, c'est pas du tout le propos de la série.

Tiens d'ailleurs il y a dans l'écriture quelque chose de totalement absurde que personne semble avoir remarqué.
En effet au départ cette narration à deux voies où l'on voit les évènements différemment selon celui qui les raconte a du sens car les personnages témoignent et racontent leur histoire à un policier. Mais à un moment les interrogatoires sont terminés. Pourtant on continue sur le même concept. Ça n'a dès lors plus aucun sens, c'est purement mécanique comme un outil qui permet de garder une originalité, de maintenir son concept mais narrativement absolument non-sensique. Ça détruit totalement la notion du narrateur.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 14 Déc 2014, 12:15 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4623
Art Core a écrit:
(toute la sous-intrigue policière qui n'avance PAS du tout)

Raison pour laquelle j'ai arrêté au bout de quatre épisodes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 14 Déc 2014, 12:25 
Hors ligne

Inscription: 14 Déc 2014, 12:20
Messages: 1
Personnellement, je trouve que c'est surement la série la plus ambitieuse de cette année
Il ose tenter et c'est pas mal néanmoins oui c'est assez longuet et on sait pas où l'on va (bien et mauvais à la fois)
Ca a le mérite de reprendre certains aspects qu'on se fait de la famille.

Après je pense qu'une saison 2 est impossible, la saison 1 est pas mal mais une saison 2 dessus, ça serait le naufrage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 14 Déc 2014, 14:56 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
Art Core a écrit:
Par contre je comprends pas du tout ta focalisation sur le cul Caribou. On les voit pas du tout "baiser comme des lapins". Tout cela est assez éludé, c'est pas du tout le propos de la série.

Je n'ai pas dit que c'était le propos de la série, ce n'est pas assez éludé pour moi - c'est un passage obligé, ce n'est pas très intéressant, quand tu regardes les deux épisodes coup sur coup, où ça intervient, c'est pénible. Mais là, c'est fini, c'est mieux.
Je ne trouve pas ça trop lent, mais oui, langoureux et capiteux sont des adjectifs qui me semblent convenir. Je me répète mais moins au fur et à mesure des épisodes qui sont de plus en plus bâclés.
ça me fait penser aux films de Victor Nunez dans l'atmosphère, avec cet ancrage dans un lieu précis du paysage américain, à la station balnéaire de Ruby In Paradise, ou à la Floride et aux histoires d'adultère d'A Flash of Green (avec Ed Harris) et de Coastlines (avec Josh Brolin et Timothy Oliphant), qui sont aussi entre la psychologie d'un roman de gare et quelque chose d'un peu plus subtil (et qui sont tous les deux des téléfilms). Pour ceux qui sont sur kg, les films valent le détour.
Là, le scénario semble devoir prendre des détours romanesques assez improbables, ce qui n'est pas plus mal et c'était prévisible car il faut bien raconter quelque chose.

Art Core a écrit:
Tiens d'ailleurs il y a dans l'écriture quelque chose de totalement absurde que personne semble avoir remarqué.
En effet au départ cette narration à deux voies où l'on voit les évènements différemment selon celui qui les raconte a du sens car les personnages témoignent et racontent leur histoire à un policier. Mais à un moment les interrogatoires sont terminés. Pourtant on continue sur le même concept. Ça n'a dès lors plus aucun sens, c'est purement mécanique comme un outil qui permet de garder une originalité, de maintenir son concept mais narrativement absolument non-sensique. Ça détruit totalement la notion du narrateur.

Je viens de voir ça mais je ne trouve pas ça gênant. La première moitié de la série insiste sur la différence entre deux récits d'une même histoire, avec ce double aspect, s'agit-il d'une réinvention consciente dans le cadre de l'interrogatoire ou de leurs souvenirs qui sont différents? Ces questions sont laissées en suspens.
Après leur histoire se sépare d'une certaine façon, le scénario se ramifie, on a juste leurs deux points de vue à eux, hors du contexte du commissariat; ça ne me gêne pas les flash-backs prennent une certaine indépendance une fois que cela est admis.

EDIT: bon, c'est vrai que ça devient un peu absurde dans l'épisode 8 mais on peut mettre ça sur le compte d'une licence poétique, ou imaginer ça comme la suite de l'interrogatoire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 16 Déc 2014, 00:50 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
ça me fait chier de m'être laisser embarquer dans ce truc, les personnages principaux sont vraiment trop cons et la série s'arrêtent beaucoup trop sur eux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 16 Déc 2014, 13:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Fév 2012, 04:37
Messages: 311
Je regarde, la structure scénaristique n'est pas inintéressante et semble fonctionner sur toute une saison.
Les acteurs sont pas mauvais.
Le reste/tout c'est du gros vide bien chiant et dégueulasse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 16 Déc 2014, 14:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Nov 2013, 23:05
Messages: 3462
J'aime bien mais y a plus en plus de facilités scénaristiques qui fait que ca commence petit à petit à me gonfler. Aprés en terme d'écritures de personnages, c'est la meilleure nouveauté de la rentrée avec Kingdom AMHA.

_________________
ImageImageImage

Bomcast, le Podcast Bimensuel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 30 Déc 2014, 22:49 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juil 2005, 15:04
Messages: 10289
Localisation: Montréal
J'adore comment dans sa version le mec est à coté de la plaque sur la détresse d'Alison, tout ce qu'il voit en elle est une fille jolie (elle est toujours en robe sexy dans ses souvenirs) et sympa avec laquelle il a peut-être une ouverture parce qu'elle a croisé son regard. Typique… J'ai trouvé la série limite obsédante, après avoir vu les 3 premiers épisodes je n'arrêtais pas d'y repenser. Les petits détails sont bien vus est assez juste.

Sinon effectivement on ne sait pas si ce qu'on voit est le récit de l'enquête, leur inconscient, leurs souvenirs, ou encore un mix de tout ça. La réalité se situe entre les deux.. ou carrément pas ! À première vue j'ai trouvé la fin de saison décevante, mais en y repensant je me dit que ça peut-être bien tripant par la suite, j'adore ces concepts qui mélangent mensonges et manipulations à différents niveaux. Ça peut paraitre scénaristiquement facile mais tout est permis :

1/ Et si ils avaient tout les deux conspirés pour masquer la vérité ? D'ou leur récit qui divergent, un peu comme dans Usual Suspects, tout ce qu'on a vu peut se révéler n'être qu'un énorme mensonge, une conspiration de leur part pour masquer la vérité.

2/ Même lorsqu'ils sont face au détective j'ai l'impression qu'on a deux réalités différentes, une sorte de mise en abîme, un souvenir dans le souvenir car ce n'est pas encore nécessairement le moment présent qu'on voit… les détails sur la situation matrimoniale de l'enquêteur me font penser à ça.

Je suis curieux de voir quelle direction la seconde saison va prendre...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 31 Déc 2014, 00:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18488
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Assez déçu par ce dernier épisode un peu raté (j'ai d'ailleurs trouvé l'enchaînement entre le 9 et le 10 très maladroit). La série se perd un peu dans ses temporalités
on ne sait plus très bien à quel moment a eu lieu le meurtre
et la gestion de l'intrigue criminelle me paraît totalement catastrophique. Quant à la dernière scène, c'est tout simplement la pire de toute la saison...
Mais à part ça j'ai pris un certain plaisir à suivre la série même si elle était largement plus forte dans sa première partie "amour d'été" que dans la suivante, plus brouillonne. Assez curieux de voir comment ils vont poursuivre tout en sachant très bien qu'il y a de grandes chances que ce soit inintéressant.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 09 Oct 2015, 09:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18488
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Quelqu'un a repris ?
J'ai vu le premier épisode hier et je suis paumé au point de vue de la temporalité.
Les passages où il est emprisonné [qui font donc directement suite à la saison 1] se passent avant ou après tout ce qu'on voit ?

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 16 Oct 2015, 06:32 
Hors ligne
Le quoteur fou
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2005, 17:40
Messages: 12116
Localisation: Hill Valley
Vu le pilote.
Réal impeccable mais il ne passe rien. Les producteurs ont jugé que semer ça et là des indices qu'il va se passer quelque chose (dans un lointain épisode) suffirait à faire gober une chronique sans intérêt de deux quotidiens déprimants.
Je ne continuerai pas.

_________________
Image Tennis de Table Bordeaux


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 16 Oct 2015, 09:35 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18488
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Moi j'aime plutôt bien. Le deuxième épisode qui se concentre sur les points de vue des ex est pas mal. Toujours beaucoup de mal avec cette intrigue criminelle qui semble ne servir à rien du tout mais bon...

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 16 Oct 2015, 11:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4623
Art Core a écrit:
Toujours beaucoup de mal avec cette intrigue criminelle qui semble ne servir à rien du tout mais bon...

Je ne le regrette pas donc : the-affair-t19085.html#p692961


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Affair [Showtime]
MessagePosté: 16 Oct 2015, 13:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18488
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui c'est dingue on en est toujours au même point, je comprends pas. Il font 5 minutes dessus par épisode alors que c'est totalement déconnecté du reste. Est-ce un pur truc marketing pour retenir le public mâle ?

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Rome de Showtime

Bakerboy

0

427

26 Déc 2006, 18:31

Bakerboy Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web