Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 12 Déc 2018, 05:43

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 144 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 22 Sep 2018, 17:12 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 18012
Localisation: Paris
Karloff a écrit:
Bartabas, Cordier (Daniel), Garbage, Dorian Gray, Ai Wei Wei, Gaspar Noé


Anthony Sitruk :D

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Sep 2018, 19:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1943
Vous savez que j'ai découvery les Intocks cartonnés à Pujols, une banlieue d'Arpajon sur Cère. Rlle même une banlieue d'Aurillac. Un cousin qui avait aussi l'Echo & the Bunnymen avec un bateau. En fouillant dedans j'ai aussi découvert les lettres anonymes, car il y avait un texte, bien écrit et saint-simonien, d'une incroyable violence, contre un calarade de classe, qui ne devait pas le mériter.
La proximité des deux (journal de jeunes gens modernes, de gauche et ambitieux et calomnie) m'a toujours interpellé.
Et Paris-Match c'est Paris rêvé depuis la Province (ils ont même une édition belge).


Dernière édition par Gontrand le 22 Sep 2018, 19:52, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Sep 2018, 19:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
Apéro ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Sep 2018, 21:01 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20810
alors justement Paris Match c'est tout sauf parisien.

Et nous avons même une édition suisse et une édition africaine.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Sep 2018, 12:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 3141
Localisation: - L Y O N -
Film Freak a écrit:
Et Liam se trompe, y a la sous-intrigue inutile de la voisine.


Pas si inutile que ça. La note d'intention est un peu grosse, et sa traduction à l'écran pas très aboutie, mais son personnage participe à l'éveil de Lebghil (une personne désintéressée fait preuve de solidarité, dans les mesures de ses moyens, chose qu'il découvre une fois sorti du cocon familial éduqué mais bourgeois). C'est pas hyper abouti mais ca évite aussi d'être lourdingue, un peu à l'image du propos social du film.

Plus globalement, vous avez tout dit. Très sympa à suivre, le duo d'acteurs est très cool, la naissance d'une amitié à l'écran me parle donc ça l'a fait, et oui les seconds couteaux sont tous très bien (c'est un peu l'antithèse de Fleuve Noir à ce niveau).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Sep 2018, 13:22 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20810
Ah j'aime beaucoup cette sous-intrigue également. *identification*

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Sep 2018, 13:30 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72648
Localisation: Fortress of Writing
Bien vu.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Sep 2018, 14:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 9022
Karloff a écrit:
alors justement Paris Match c'est tout sauf parisien.

Et nous avons même une édition suisse et une édition africaine.


Lol, pareil.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Sep 2018, 14:34 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18598
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Bon, un peu comme tout le monde, j'ai trouvé ça très sympathique.

La bromance fonctionne très bien, les deux acteurs sont parfaits, les persos attachants. J'aime bien comment le film arrive à tenir sur pas grand chose (une amitié entre deux mecs, et un vague suspense "vont-ils réussir?"). La surprise du film, pour moi, ce sont les relations avec les parents: c'est là que le film devient touchant. La "détresse" des parents d'Antoine, le manque de reconnaissance du père de Benjamin... Le film marque des points de ce côté-là - aussi parce que j'ai poussé mes larmichettes jusqu'aun menton lors de la scène, très réussie,
où Benjamin chiale après le coup de fil à son père.

J'aime aussi beaucoup la "reconstitution" de cette vie d'étudiants. Comme le dit Liam, beau boulot de figuration..
Et un détail: j'ai beaucoup aimé la musique, vraiment cool.

J'ai eu plus de mal avec la toute fin car je n'y ai pas cru, du moins pas immédiatement:
Déjà, je ne comprenais pas le geste de Benjamin ("Mais qu'est-ce que tu fous putain???") - ce n'est qu'après coup (hors-film, donc) que je prenais conscience qu'en fait il n'avait pas la vocation, qu'il s'en foutait complètement d'être médecin/dentiste/pharmacien malgré ses facilités en sciences - qu'il veut juste être aimé par son père. Le film pourtant le montre bien, et Benjamin le dit lui-même, mais je ne l'avais pas réalisé, pas assez en tout cas pour être "choqué" par son sacrifice final.
Bon, ça reste un beau geste d'amitié et une bonne fin pour le film, mais j'y vois aussi le côté comme par hasard d'Antoine qui chope la dernière place en médecine grâce au sacrifice de Benjamin...

Mais bon, on passe un chouette moment et je continue d'apprécier les films de Lilti, ce qui est une bonne nouvelle (en attendant un vrai grand film).
Un beau 4/6
Ma femme met 5.

Question pour changjackie: on ne voit rien (je ne compte pas la petite descente d'auditoire avec la paillarde) du "folklore estudiantin", autrement dit: la guindaille. Les étudiants en médecine, du moins en Belgique, sont réputés pour être de sacrés fêtards. Je trouve ça étonnant de ne jamais voir nos héros faire un peu la fête ou, justement, voir qu'ils ne font pas la fête tellement ils bossent. Tout ce volet de la via estudiantine est mise sous cloche. Est-ce délibéré? Si oui, pourquoi? A moins que ce ne soit inhérent au PACES, pas de guindaille avant de passer le concours?

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Dernière édition par Arnotte le 24 Sep 2018, 14:50, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Sep 2018, 14:38 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 14130
Localisation: Lille
Nan mais pareil en France, les étudiants en médecine se mettent des sacrées races à l'alcool, et pas que.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Sep 2018, 14:40 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
Moi je ne me remets pas du moment où ils sont privés de BU pendant une semaine, tellement dark.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Sep 2018, 14:47 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18598
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Déjà-vu a écrit:
Gontrand a écrit:
La migrante chinoise du film c'est finalemement (dans monde du film) la Bianca Castafiore du XXIème siècle.

Je ne sais pas ce que tu fumes mais c'est de la bonne.

LOOOL

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Sep 2018, 14:51 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72648
Localisation: Fortress of Writing
LA GUINDAILLE.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Sep 2018, 14:54 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18598
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Film Freak a écrit:
LA GUINDAILLE.

BELGICISME.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guindaille

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Dernière édition par Arnotte le 24 Sep 2018, 14:54, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Sep 2018, 14:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
Film Freak a écrit:
LA GUINDAILLE.

T'ES TROP GUINDÉ.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 144 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Real (Kiyoshi Kurosawa - 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

DPSR

44

2103

04 Déc 2014, 09:05

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dan in real life (Peter Hedges - 2008)

Z

13

1070

09 Juin 2009, 23:44

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Real Steel (Shawn Levy, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

40

2900

11 Avr 2017, 18:00

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. All the real girls (David Gordon Green - 2002)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

thepassionoflovers

19

1255

23 Aoû 2010, 14:40

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'année suivante (Isabelle Czajka - 2007)

Blissfully

0

501

12 Fév 2007, 23:08

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Année Bissextile (Michael Rowe - 2010)

Art Core

1

340

07 Juin 2010, 16:14

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Année du Dragon (Michael Cimino - 1985)

Z

6

1103

04 Juil 2016, 22:47

Walt Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Viol en première Page (Marco Bellocchio - 1972)

Gontrand

0

501

10 Sep 2014, 23:30

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Première étoile (Lucien Jean-Baptiste - 2009)

Cosmo

0

495

07 Fév 2010, 11:53

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Une grande année / A Good Year (Ridley Scott - 2006)

Mufti

9

960

22 Oct 2007, 07:55

Noony Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web