Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 24 Aoû 2019, 00:55

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 317 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 18, 19, 20, 21, 22  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 22 Mai 2019, 23:34 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Nov 2014, 00:49
Messages: 366
Film Freak a écrit:
Mais Basterds parle principalement de cinéma et non de 39-45.

Principalement, oui. Ce que je vois justement comme une humilité bienvenue. Mais ça parle forcêment de 39-45, c'est inévitable puisque c'est la période.
Alors ça me dérange pas moralement qu'on fasse du cinéma un langage mythique qui s'afranchisse de lHistoire, mais faut assurer derrière. Et je trouve que Tarantino assure moyen.
Rien que le titre. Les Basterds sont secondaires (et ratés). Landa pourrait à la limite être un IG. Mais Soshanna, si elle n'a pas la gloire, une de ses combattantes anonymes, elle agit comme une bâtarde ? Once upon a time in occupied France, là putain, il tenait pourtant un bien meilleur titre.
Enfin, comme je disais,je suis d'accord avec Azuma sur la faiblesse de ce film. Qui continue avec Django. En moins marqué mais la gestion du retour à la plantation pour iconiser Django est lourdingue. Et faut que je revois Hateful Eight, mais ça m'a aussi laissé ce sentiment de déséquilibre entre fun et gravitas.
Mais bon, Tarantino, ça reste quand même le gars stimulant qui offre quelques grandes séquences même si diluées dans du confus.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mai 2019, 23:40 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73209
Localisation: Fortress of Writing
Utiliser un titre comme argument pour dire que le film est raté, fallait le faire.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2019, 06:54 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Nov 2014, 00:49
Messages: 366
Film Freak a écrit:
Utiliser un titre comme argument pour dire que le film est raté, fallait le faire.

Un bon titre (en terme artistique et pas marketing), c'est quand même un bon indice sur la cohérence de la vision d'un auteur sur son film. Et pour IB, c'est un argument parmi d'autres.
Disons que ce qui me gêne avec ce titre, c'est qu'il appuie sur le commando qui le revendique (en y repensant d'ailleurs, il peut quand même s'appliquer à Shoshanna aussi, ce qui le rend meilleur) alors que tout ce qui touche à ce groupe est vraiment faiblard. Couper toutes les scènes du commando jusqu'à la taverne et je trouve que le film gagne énormément, notamment par l'impact qu'aurait ce commando en apparaissant à ce moment de l'histoire. Ça me semble d'ailleurs tellement évident que je me demande si ça n'aurait pas été le cas si Brad Pitt n'avait pas été en tête de casting.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2019, 07:25 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73209
Localisation: Fortress of Writing
Ça me paraît totalement con et hors de propos.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2019, 07:41 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 5620
Bêtcépouhr Lahvi a écrit:
Un bon titre (en terme artistique et pas marketing), c'est quand même un bon indice sur la cohérence de la vision d'un auteur sur son film.

Pssst !

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2019, 19:14 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Nov 2014, 00:49
Messages: 366
Déjà-vu a écrit:
Bêtcépouhr Lahvi a écrit:
Un bon titre (en terme artistique et pas marketing), c'est quand même un bon indice sur la cohérence de la vision d'un auteur sur son film.

Pssst !

Image

D'où l'orthographe différente d'ailleurs.
Et, comme dirait Film Freak, ce titre me paraît con et hors de propos pour un film qui repose surtout sur la vengeance d'une orpheline face à un nazi chasseur de juifs.
Je n'ai pas vu "l'original" mais je pense que si on retire le commando, il n' y a plus de film, alors que dans la Tarantino, il en reste la colonne vertébrale.
À part taillader une croix gammée sur le front de Landa, ils font quoi dans le film, les Basterds, qui a une incidence ? Et je n'ai rien contre des scènes ou des persos inutiles dans un film mais faut assurer derrière. Et merci, j'ai compris aussi l'intention de prrésenter une mythologie de combattants juifs, le manque de culture des Américains ou encore le fait que ce soit des Américains qui tuent d'abord Hitler et Goebbels alors que la Française allait le faire de toute façon, ou plus simplement intégrer au film la dimension pulp de la démarche auteurisante de Tarantino. Simplement, je trouve ces persos ni assez cools, drôles ou intéressants pour que leurs scènes ne soient pas. coupées jusqu'à la taverne.
Enfin bref, ils parasitent un film, excellent par ailleurs, JUSQU'AU titre pour pas grand chose


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2019, 20:04 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73209
Localisation: Fortress of Writing
Bêtcépouhr Lahvi a écrit:
À part taillader une croix gammée sur le front de Landa, ils font quoi dans le film, les Basterds, qui a une incidence ?

C'est justement le propos.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2019, 22:15 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Nov 2014, 00:49
Messages: 366
Film Freak a écrit:
Bêtcépouhr Lahvi a écrit:
À part taillader une croix gammée sur le front de Landa, ils font quoi dans le film, les Basterds, qui a une incidence ?

C'est justement le propos.

Qui ne nécessite pas de se coltiner les speeches de Pitt cabotinant à mort, le gueule de golmon de Roth sortant de sa grotte ou un montage déceptif sur le perso de Till Schweiger. Ya déjà Mike Myers qui présente l'équipe à Fassbender, si besoin était. Ça n'enlevait rien à la scène finale de voir débarquer les Ricains seulement à la taverne. Là, au lieu de le parasiter sur la longueur, il pouvait exploser un peu la dramaturgie, voler le film, tout en restant aussi bouffonesque à la projection et en rétablissant un équilibre par le plan final qu'appelle une certaine moralité sur un morceau d'Histoire.
Je déplore même pas l'existence de ses personnages mais leur importance.
Le temps d'écran des Basterds, c'est pour moi le péché d'orgueil de Tarantino : vouloir absolument la dose de violence grand guignol qui est censé être sa patte. Alors que justement, il en fait déjà énormément dans le grotesque en réécrivant l'Histoire et je trouve qu'il le réussit, parce que Shoshanna, parce que son moyen d'arriver à ses fins permet d'y intégrer une certaine finesse.
Pourquoi en avoir rajouté ? Alors, ouais, peut-être qu'à 15 ans, j'aurais trouvé Aldo Raine trop stylé avec sa cicatrice et Pitt trop drôle avec son accent. Et Tarantino pense certainement à l'ado de 15 ans quand il fait ses films et à le réveiller chez ceux qui ont passé l'âge. Mais ya aussi des parts de cet ado qui le mérite pas forcément.
Et je revois ces ficelles, heureusement moins grosses, dans Django et Hateful Eight, de la part du gars capable de Jackie Brown, bien plus en délicatesse, et Kill Bill, bien plus guignol. Il reste solide le bougre mais il surprend plus vraiment. Dans IB, la nouveauté, c'est fictionnaliser l'Histoire et Hateful Eight, c'est un huis-clos en format large de 3h30. Django, le voir s'attaquer à un seul genre en particulier. Alors avec plein de charbon dans la chaudière mais c'est sur des rails qui donnent pas l'impression d'aller quelque part.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2019, 22:42 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73209
Localisation: Fortress of Writing
Leur mythification est nécessaire pour mieux les tourner en dérision par la suite.
Leur soif de sang est nécessaire pour soutenir le propos sur l'inversion des rôles entre victimes et bourreaux, gentils et méchants.
Leur inanité est nécessaire pour montrer que ce ne sont pas les soldats qui l'emportent mais des gens liés au cinéma.
Mais bon, si tu as décidé de ne pas voir au-delà d'une cicatrice et d'un accent, effectivement, je te laisse à ta lecture d'ado de 15 ans.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mai 2019, 08:59 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Nov 2014, 00:49
Messages: 366
Film Freak a écrit:
Leur mythification est nécessaire pour mieux les tourner en dérision par la suite.
Leur soif de sang est nécessaire pour soutenir le propos sur l'inversion des rôles entre victimes et bourreaux, gentils et méchants.
Leur inanité est nécessaire pour montrer que ce ne sont pas les soldats qui l'emportent mais des gens liés au cinéma.
Mais bon, si tu as décidé de ne pas voir au-delà d'une cicatrice et d'un accent, effectivement, je te laisse à ta lecture d'ado de 15 ans.

Bêtcépouhr Lahvi a écrit:
Et merci, j'ai compris aussi

Intentions claires et avec des idées à la base mais mal écrites, mal montées, mal interprétées. J'ai déjà dit que je n'étais pas contre l'existence de ces personnages, parce qu'ils portent effectivement des choses, mais que je trouve qu'ils n'en portent pas assez pour occuper tant de temps à l'écran.
Donc on va dire qu'on en vient à une histoire de goûts, niveau effectivement ado de 15ans. Et je dis ça sans mépris quand je pense que Tarantino veut aussi parler à l'ado de 15 ans.

À un moment, faut souffrir de comprendre qu'un détracteur puisse l'être non pas parce qu'il n'a pas compris les intentions, raisons et justifications d'un film mais parce qu'il n'est pas convaincu par la façon dont tout ça est articulé.
Comme Déjà Vu qui pense que rappeler l'origine du titre suffit à justifier la cohérence de celui-ci, parce que si on ne le trouve pas bon, c'est forcément qu'on sait pas d'où il vient. Alors oui, ya de la matière sur le titre "à la Tarantino" et évidemment, parce que Tarantino n'est pas un tâcheron, on peut développer, broder. Ça ne suffit pas à en faire un bon titre. Et je suis pourtant prêt à croire que les bâtards, c'est tous les personnages (Shoshanna l'étant d'une façon différente, par sa place clandestine dans la société et quasi tous sont, à leurs niveaux, vicieux) mais appliquer le terme texto à un groupe de personnages, secondaires, limite sa portée. Et c'est un choix grossier et bancal de Tarantino. Ça arrive même aux meilleurs, hein.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mai 2019, 09:13 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73209
Localisation: Fortress of Writing
Bah on peut penser que t'avais pas compris vu que tu dis que le speech de Pitt et le montage sur Schweiger sont inutiles, que le sang Grand guignol est juste "pour la patte", etc.

Et, oui, le titre évoque initialement le commando mais s'étend finalement à tous les persos. Je vois toujours pas le problème.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mai 2019, 11:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 5620
Bêtcépouhr Lahvi a écrit:
Comme Déjà Vu qui pense que rappeler l'origine du titre suffit à justifier la cohérence de celui-ci, parce que si on ne le trouve pas bon, c'est forcément qu'on sait pas d'où il vient.

C'était pour te faire parler aussi, tkt.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mai 2019, 10:45 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Nov 2014, 00:49
Messages: 366
Déjà-vu a écrit:
Bêtcépouhr Lahvi a écrit:
Comme Déjà Vu qui pense que rappeler l'origine du titre suffit à justifier la cohérence de celui-ci, parce que si on ne le trouve pas bon, c'est forcément qu'on sait pas d'où il vient.

C'était pour te faire parler aussi, tkt.

Attention, à citer en plein milieu de mon message, tu vas me faire croire que tu me lis.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Juin 2019, 14:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 5620
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Juin 2019, 15:51 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 17113
Localisation: FrontierLand
"Le 9ème film de..." ça me hérisse presque autant que ces affiches qui écrivent "le nouveau chef-d’œuvre de..." putain.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 317 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 18, 19, 20, 21, 22  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Masturbations Verbales de Quentin Tarantino

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Arnotte

41

4554

24 Jan 2014, 08:26

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Hateful Eight (Quentin Tarantino, 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 10, 11, 12 ]

Film Freak

169

9823

09 Déc 2015, 19:36

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Star Trek 5 (Quentin Tarantino)

Erik Vonk

12

289

08 Déc 2017, 05:54

Erik Vonk Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 37, 38, 39 ]

Film Freak

581

32151

27 Mar 2019, 20:29

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Django Unchained (Quentin Tarantino, 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 11, 12, 13 ]

Film Freak

187

9823

26 Mar 2013, 13:28

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tintin à Hollywood

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

ForgetMeNot

62

2797

10 Mar 2007, 01:40

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Stallone au Planet Hollywood

ForgetMeNot

8

1411

17 Jan 2007, 15:54

Mon Colonel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ca finance sévère à Hollywood

Noony

1

449

12 Fév 2007, 14:15

ForgetMeNot Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Grindhouse (Tarantino - Rodriguez)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Jericho Cane

111

7429

04 Juil 2007, 00:41

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. J'irai dormir à Hollywood (Antoine de Maximy - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Riggs

25

1024

07 Aoû 2008, 21:02

Le Pingouin Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web