Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 04 Déc 2021, 05:20

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1322 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 85, 86, 87, 88, 89
Auteur Message
 Sujet du message: Re: News
MessagePosté: 22 Nov 2021, 10:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 23984
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Mr Degryse a écrit:


Découvert par hasard cette excellente courte série italienne de 6 épisodes. Dans le monde, tous les adultes sont morts suite à l'apparition d'un virus. Il ne reste plus que les enfants. Et encore dès la fin de l'adolescence, ils sont rattrapés par la maladie qui jusque là les épargne. Que faire quand votre durée de vie n'est plus que d'environ 15 ans ?

On a donc affaire à une série post apo. Une de plus me direz -vous ? Son originalité vient de ce prisme sur l'enfance. Un peu comme si Mad Max rencontrait sa majesté des mouches. Pour les lecteurs de bds, c'est la série Seuls du départ avant l'aspect délire mystico religieux. On se concentre sur les enfants livrés à eux mêmes. Si votre vison de l'enfance est remplie d'angélisme ( les enfants sont forcément gentils et tous mignons), je vous déconseille cette série. Vous risquez de souffrir.
Ici, les enfants livrés à eux mêmes sont durs, méchants entre eux. Les jeux de l'enfance n'ont plus les freins sociaux alors les sévices vont loin.

Le romancier italien Niccolo Ammaniti adapte lui même son propre roman. Je ne sais pas ce qu'il donne en écrivain mais en réalisateur chapeau. La photo est magnifique ( bien aidé par la Sicile), la direction artistique au top ( on croit à cette univers avec peu finalement) mais c'est surtout dans sa direction d'acteurs qu'il m'a impressionné. Surtout qu'il n'y a quasi que des enfants et ce n'est jamais facile. Et là, il y a même dû avoir une bonne prise en charge psychologique car il n'y est pas allé de main morte à ce qu'il leur a imposé ou fait faire. Et que je tue des gens, je palpe des cadavres, nettoie des os. La mort est montrée avec cruidité et réalisme. Un corps mort même de l'être aimé se putréfie, gonfle etc.

Malgré toute l'horreur du monde, la série a aussi un coté conte et parfois de magnifiques images oniriques surgissent et marquent la rétine.

Bref un petit coup de cœur et une série qui j'espère aura une sortie dvd et que j'achèterai.


De mon côté pas du tout accroché. Je suis allé au bout parce que c'est court mais globalement je trouve que tous les ingrédients sont là mais qu'au final la série est un peu ratée. Je trouve que justement le concept d'un monde où seuls les enfants survivent est assez mal exploité. D'une part je n'y ai pas cru (la série commence 6 ans après l'épidémie, tu te demandes ce qu'ils mangent) et d'autre part je trouve que ça pose des questions philosophiques que la série n'aborde pas vraiment de front (incapacité à reconstruire une société, incapacité à se reproduire, impossibilité de trouver un remède etc...). Tout ça est remplacé par une espèce de voyage initiatique un peu attendu même si c'est bien sombre et violent. Mais globalement j'ai eu le sentiment d'une série un peu complaisante dans son esthétique très léchée et ces séquences un peu flottantes musicales mais qu'au final il n'y a pas grand-chose derrière et surtout c'est paradoxalement long pour rien avec des digressions superflues.
Bref je comprends un peu le "succès" parce que ça a vraiment de la gueule pour une série européenne, cependant pour moi c'est plus que moyen.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
MessagePosté: 22 Nov 2021, 11:10 
Hors ligne
Titilleur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Aoû 2021, 19:41
Messages: 86
J'avais vu passer la BO il y a quelques semaines, ça m'avait paru bien emphatique pour quelque chose d'aussi déjà vu.

Les enfants horribles en autogestion c'est un trope lancé par le roman de Golding, largement disséminé par la suite tous media confondus (le dernier souvenir que j'en ai c'est dans Black Summer), et qui en dit plus sur la mentalité des adultes qui mettent ça en scène que sur la réalité de l'enfance.

Quelques années après la parution de Lord of the Flies, explicitement revendiqué comme une étude de ce qui se passerait "vraiment" si des enfants étaient livrés à eux-mêmes, un évènement réel est venu apporter un contre-pied bienvenu : https://en.wikipedia.org/wiki/Tongan_castaways

En gros, les gamins qui se sont retrouvés dans la même situation que ceux du roman on fait exactement l'inverse en tous points.

_________________
Looks like meat's back on the menu, boys!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1322 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 85, 86, 87, 88, 89

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web