Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Fév 2018, 05:36

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 23 Aoû 2016, 23:44 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71252
Localisation: Fortress of Writing
Image

It was always difficult being Harry Potter and it isn't much easier now that he is an overworked employee of the Ministry of Magic, a husband, and father of three school-age children.

While Harry grapples with a past that refuses to stay where it belongs, his youngest son Albus must struggle with the weight of a family legacy he never wanted. As past and present fuse ominously, both father and son learn the uncomfortable truth: sometimes, darkness comes from unexpected places.


Je me rappelle encore ma réticence face au phénomène naissant au début du siècle puis, par curiosité, et à l'approche de la sortie du premier film, j'ai choppé le premier pour le lire dans le train. Arrivé à Bordeaux, j'ai demandé à mon pote de voler les deux suivants à la Fnac et j'ai donc lu les trois premiers en deux jours. Je l'ai même converti.
J'ai acheté les trois derniers livres dès leur sortie en anglais et les ai dévoré également. Je suis fan, j'aime les films.

Cependant, j'ai jamais lu tous les récits annexes. Les contes de Beedle the Bard, le bouquin sur les animaux fantastiques, les nouvelles ou chais plus quoi avec lesquelles Rowling alimente le site Pottermore, etc.
Mais là c'était différent.

Tout en étant un "Que sont-ils devenus?" intéressant, cette suite justifie son existence en s'imposant comme un vrai huitième épisode, ultime épilogue pertinent à l'histoire d'Harry Potter. Dans un premier temps, le récit n'échappe pas à une sensation de fan fiction, dans l'aperçu du futur des protagonistes, dans la caractérisation et surtout le rapport entre certains nouveaux personnages, mais très vite, chacune de ces idées s'avèrent bien vue. Non seulement elles sont malignes mais elles sont surtout cohérentes. Tout sonne juste.

Je ne parle pas de fan service réjouissant ou bien de la simple perpétuation réconfortante pour les puristes d'un status quo assuré par la présence de Rowling à l'écriture mais, au contraire, de risques pris se permettant d'entacher quelque peu nos héros. Initialement, cette approche davantage ancrée dans le drame familial m'a fait penser "ah c'est pour ça qu'ils en ont fait une pièce et non un roman/un film". Parce que ce médium se prête à merveille aux scènes d'Harry galérant à gérer son ado en crise qui lui reproche sa célébrité, ombre dans laquelle il a dû grandir.

Ma plus grande surprise fut de constater que l'intrigue prenait par la suite une ampleur quasiment aussi grande que celle des romans - et donc des livres, soit du niveau blockbuster, ce qui me rend la représentation encore plus intrigante - mais restait sans doute l'épisode le plus intimiste, toujours au plus proche de ses personnages. Ça m'a rappelé les deux tomes que je considère comme les meilleurs, Le Prisonnier d'Azkaban et Le Prince de Sang-Mêlé. Les plus "petits" quoi.

Dans cette saga, le passé hante toujours le présent et le voyage dans le temps s'y fait même parfois littéral, grâce aux Retourneurs de Temps ou aux souvenirs de la Pensine. Ici aussi, la façon d'utiliser le genre (ou de ne pas l'utiliser) pour explorer les thématiques de la filiation et surtout de la solitude, dans un élan parfois méta, est remarquable.
Ainsi, les enfants revisitent les greatest hits de leurs parents, participent au tournoi en somme, afin de prouver qu'ils sont dignes d'eux...mais le nuage noir qui entoure le fils d'Harry n'a rien de surnaturel.

La force de ce dernier volet réside aussi dans sa capacité à être à la fois l'histoire de la nouvelle génération mais également celle d'Harry, encore et toujours, et la pièce boucle la boucle avec ce qui est peut-être la scène la plus forte de la saga, apportant une nouvelle conclusion, cathartique et définitive, au parcours du héros.
Harry qui assiste à la mort de ses parents, qu'il laisse arriver. Puissance.

Je suis vraiment curieux de voir à quoi ça ressemble sur scène (mais là, c'est complet de la mort). Je ne doute pas une seconde que ça finira par arriver en France mais je préférerais la voir en version originale.
Et je me demande si Warner sera capable d'attendre dix ans pour adapter ça avec le cast original. Y a moyen d'en tirer deux films en plus. Et des bons.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Aoû 2016, 07:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 9625
Film Freak a écrit:
j'ai demandé à mon pote de voler les deux suivants à la Fnac [...] Je l'ai même converti.


Islamo-racaille.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Aoû 2016, 09:23 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71252
Localisation: Fortress of Writing
On vivait trop dangeureusement way back when.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Aoû 2016, 10:14 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8126
Castorp a écrit:
Film Freak a écrit:
j'ai demandé à mon pote de voler les deux suivants à la Fnac [...] Je l'ai même converti.


Islamo-racaille.

Christiano-Racaille


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Aoû 2016, 14:00 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71252
Localisation: Fortress of Writing
Ronaldo-racaille.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2016, 13:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2013, 08:44
Messages: 629
Roy Makaay.

Et sinon, cette petite pute de Harry a attendu son troisième pour l'appeler Albus? Comment s'appellent les premiers?

_________________
-I failed.
-Good. Now go fail again.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2016, 14:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 2732
Localisation: - L Y O N -
Slacker a écrit:
Roy Makaay.


Le nom du passé, Super Depor tout ça.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Harry Potter 5 - And the order of the Phoenix

juLILO

14

1612

13 Déc 2005, 18:53

Janet Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Petit sondage Harry Potter

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

juLILO

31

3155

06 Jan 2006, 13:17

Sim Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Harry Potter and The Deathly Hallows

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 7, 8, 9 ]

Film Freak

127

8028

10 Juil 2011, 12:48

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ayé je l'ai : le nouveau Harry Potter (and the Half-Blood Pr

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Mufti

74

6364

23 Déc 2005, 07:25

juLILO Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web