Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 22 Oct 2018, 20:20

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 09:59 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24783
Localisation: Paris
Ouais c'est sexy comme titre de topic, hein ?

Dans Sélection officielle, Frémaux évoque une classification par Serge Daney des films préférés en huit catégories. Je vous la copie-colle et vous laisse la remplir si le cœur vous en dit.

A. Indiscutable. Film-compagnon de route. Vu et revu. "Lot" primitif. Jamais épuisé.

B. Devenu indiscutable ou soupçonné tel. Mais peu de réelle "connivence" avec.

C. Aérolithe vu une fois, classé à part, second "lot" virtuel.

D. Mémoire vive mais vague d'y avoir adhéré.

E. Chef-d’œuvre pour les autres et, finalement, pour moi aussi.

F. Emotion personnelle mais pas forcément partageable.

G. Sublime ou important, un temps pour "nous". Pas revu. Crainte.

H. Nanars erratiquement présents. Liés à l'enfance.

Pas sûr de comprendre le sens de la catégorie C.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:15 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
C'est n'importe quoi.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1190
Film Freak a écrit:
C'est n'importe quoi.

Tu dis ça parce que tu ne regardes pas de chef d’œuvre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:28 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
Nan mais vraiment, c'est ridicule, certaines catégories sont redondantes, d'autres sont hors sujet...c'est même plus de la branlette là...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1190
Redondant je vois pas, je trouve chaque catégorie bien définie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:35 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7656
On va essayer. 3 films par catégories.

A. Indiscutable. Film-compagnon de route. Vu et revu. "Lot" primitif. Jamais épuisé.
Playtime (Jacques Tati)
Les parapluies de Cherbourg (Jacques Demy)
Piège de cristal (John McTiernan)

B. Devenu indiscutable ou soupçonné tel. Mais peu de réelle "connivence" avec.
Van Gogh (Maurice Pialat)
Hiroshima mon amour (Alain Resnais)
2001 l'odyssée de l'espace (Stanley Kubrick)

C. Aérolithe vu une fois, classé à part, second "lot" virtuel.
Mouchette (Robert Bresson)
Mes petites amoureuses (Jean Eustache)
L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford)

D. Mémoire vive mais vague d'y avoir adhéré.
Body double (Brian De Palma)
Time and tide (Tsui Hark)
Cruising (William Friedkin)

E. Chef-d’œuvre pour les autres et, finalement, pour moi aussi.
The shop around the corner (Ernst Lubitsch)
Vertigo (Alfred Hitchcock)
Chantons sous la pluie (Stanley Donen / Gene Kelly)

F. Emotion personnelle mais pas forcément partageable.
Dieu seul me voit / Versailles Chantier (Bruno Podalydès)
Millennium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Police Fédérale Los Angeles (William Friedkin)

G. Sublime ou important, un temps pour "nous". Pas revu. Crainte.
La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky)
Southland Tales (Richard Kelly)
INLAND EMPIRE (David Lynch)

H. Nanars erratiquement présents. Liés à l'enfance.
Les bronzés font du ski (Patrice Leconte)
Les visiteurs (Jean-Marie Poiré)
L'aile ou la cuisse (Claude Zidi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:36 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
Lohmann a écrit:
Redondant je vois pas, je trouve chaque catégorie bien définie

Ces deux-là :
A. Indiscutable. Film-compagnon de route. Vu et revu. "Lot" primitif. Jamais épuisé.
F. Emotion personnelle mais pas forcément partageable.

Dans une moindre mesure, ces deux-là aussi :
B. Devenu indiscutable ou soupçonné tel. Mais peu de réelle "connivence" avec.
E. Chef-d’œuvre pour les autres et, finalement, pour moi aussi.

Là aussi :
C. Aérolithe vu une fois, classé à part, second "lot" virtuel.
G. Sublime ou important, un temps pour "nous". Pas revu. Crainte.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:41 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4880
Ce que je comprends le moins c'est "mémoire vive mais vague".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:42 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7656
Je trouve les catégories bien définies.
Je les décrirais ainsi :

A. Indiscutable. Film-compagnon de route. Vu et revu. "Lot" primitif. Jamais épuisé.
Tout simplement les films qu'on préfère, qu'on peut revoir sans cesse (pas forcément ceux qu'on admire le plus)

B. Devenu indiscutable ou soupçonné tel. Mais peu de réelle "connivence" avec.
Films qu'on admire beaucoup mais dont on n'est pas amoureux fou non plus.

C. Aérolithe vu une fois, classé à part, second "lot" virtuel.
Les films dont on a vu une seule fois, au cours d'une projection fulgurante, écrasante. Une séance qui a suffi pour imprimer tout le film dans son esprit. Un coup de poing.

D. Mémoire vive mais vague d'y avoir adhéré.
Un doute sur celle-ci. Pour moi, les films dont on se souvient plus de l'impact qu'il nous a causé que du film en lui même.

E. Chef-d’œuvre pour les autres et, finalement, pour moi aussi.
Les grands films indiscutables de l'histoire du cinéma.

F. Emotion personnelle mais pas forcément partageable.
Les films pas forcément estampillés comme des chef d'oeuvre, qui divisent beaucoup, mais qu'on classe tout en haut.

G. Sublime ou important, un temps pour "nous". Pas revu. Crainte.
J'ai mis ici les chocs de mon début de cinéphilie, ces films un peu marginaux, un peu expérimentaux, très importants pour moi à l'époque mais que je pourrais ne plus aimer aujourd'hui.

H. Nanars erratiquement présents. Liés à l'enfance.
J'ai mis ici des films cultes d'enfance, un peu beaufs.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:43 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
Déjà-vu a écrit:
Ce que je comprends le moins c'est "mémoire vive mais vague".

J'ai failli le souligner. Pour la contradiction déjà puis pour la présence même de cette catégorie dans "films préférés".

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1190
Film Freak a écrit:
Ces deux-là :
A. Indiscutable. Film-compagnon de route. Vu et revu. "Lot" primitif. Jamais épuisé.
F. Emotion personnelle mais pas forcément partageable.

Le premier c'est un film reconnu par tous comme un chef d’œuvre qui te tient particulièrement à cœur, revu de manière inépuisable. Le deuxième est un film auquel tu tiens particulièrement, mais loin d'être reconnu par tous. C'est loin d'être pareil


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1190
J'ai pas du tout la même interprétation que toi Marlo...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7656
Je crois que l'interêt d'un tel top réside aussi dans l'interprétation personnelle qu'on en fait. :)
J'ai fait mon top avec plaisir en tout cas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:47 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
Marlo a écrit:
Je trouve les catégories bien définies.
Je les décrirais ainsi :

A. Indiscutable. Film-compagnon de route. Vu et revu. "Lot" primitif. Jamais épuisé.
Tout simplement les films qu'on préfère, qu'on peut revoir sans cesse (pas forcément ceux qu'on admire le plus)

B. Devenu indiscutable ou soupçonné tel. Mais peu de réelle "connivence" avec.
Films qu'on admire beaucoup mais dont on n'est pas amoureux fou non plus.

C. Aérolithe vu une fois, classé à part, second "lot" virtuel.
Les films dont on a vu une seule fois, au cours d'une projection fulgurante, écrasante. Une séance qui a suffi pour imprimer tout le film dans son esprit. Un coup de poing.


Citation:
D. Mémoire vive mais vague d'y avoir adhéré.
Un doute sur celle-ci. Pour moi, les films dont on se souvient plus de l'impact qu'il nous a causé que du film en lui même.

J'aurais plutôt dit "un de tes films préférés quand t'avais 17 ans mais plus maintenant".

Citation:
E. Chef-d’œuvre pour les autres et, finalement, pour moi aussi.
Les grands films indiscutables de l'histoire du cinéma.

C'est pas des "films préférés" ça. Ou alors ça va dans la catégorie B.

Citation:
F. Emotion personnelle mais pas forcément partageable.
Les films pas forcément estampillés comme des chef d'oeuvre, qui divisent beaucoup, mais qu'on classe tout en haut.

Redondant avec la catégorie A. "Émotion personnelle" = "Film-compagnon de route".

Citation:
G. Sublime ou important, un temps pour "nous". Pas revu. Crainte.
J'ai mis ici les chocs de mon début de cinéphilie, ces films un peu marginaux, un peu expérimentaux, très importants pour moi à l'époque mais que je pourrais ne plus aimer aujourd'hui.

"Pas revu" = "vu une fois" de la catégorie C.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Classification Serge Daney
MessagePosté: 31 Jan 2017, 10:49 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
Marlo a écrit:
Je crois que l'interêt d'un tel top réside aussi dans l'interprétation personnelle qu'on en fait. :)

J'ai plutôt l'impression que le but est l'inverse : créer des catégories spécifiques pour classer ses "films préférés" en une notion moins générale.
Pas une interprétation personnelle donc mais une dénomination objective de goûts subjectifs.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. la classification ultime

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

20

3169

30 Juin 2011, 14:50

elmomo Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web