Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 01 Déc 2022, 07:21

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 14 Aoû 2012, 23:35 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
A Distant Trumpet en VO.

Image

En 1882, les troupes américaines luttent contre les Apaches de l'Arizona qui franchissent souvent la frontière du Mexique où ils se sont réfugiés. C'est dans cette zone où opère la 8e brigade de cavalerie, au Fort Delivery, qu'est affecté le jeune sous-lieutenant Matthew Hazard, frais émoulu de l'Académie militaire...


Encore un Raoul Walsh qui me laisse gentiment sur le carreau : l'impression d'être face à un cinéma classique à son stade ultime le plus aride, où rien, nada, QUEDALLE ne viendra révéler une émotion, un élan, une envie, une obsession, une phobie, ou quoique ce soit qui pourrait laisser deviner qu'il y a un humain derrière la caméra. Un exemple parlant : le personnage principal, joué par un jeunôt au charisme d'huitre, aussi sage que chiant et plat... parce que, pour les besoins de l'histoire et de son évolution, son personnage est censé être ça. L'acteur s'insère comme une donnée de plus dans un système narratif irréprochable, dont la perfection finit par faire le boulot (on est pris dedans), mais mon Dieu, que c'est dur de rentrer en empathie avec un cinéma aussi sec.

Objectivement, ne serait-ce que dans la partition de Steiner qui tartine de peur de la moindre seconde de silence, ça a tout de même l'odeur d'un cinéma qui arrive sur sa fin, notamment dans les scènes de batailles très lisibles mais passablement chiantes. Le film est, et c'est plus intéressant, pris dans un certain inconfort semble-t-il conscient, entre une autorité réactionnaire et un dégoût passager de l'armée, entre un respect souligné des indiens et des saillies qui vont dans le sens contraire (la blague du miroir, le dégommage réjouissant de la tribu...), entre une pudibonderie surprenante face aux prostituées et la défense d'un adultère... Un assez joli entre-deux qui dessine un film comme à cheval entre deux époques, et qui présente bien la seule trace de vie dans un cinéma qui me laisse décidément froid.

J'ai au compteur Régénération, L'esclave libre et Le voleur de Bagdad, avec toujours cette même impression circonspecte de films aussi efficaces à la vision qu'oubliés le lendemain. Si vous voyez quelque chose dans la filmo de Walsh qui s'assimilerait à autre chose qu'à un mur, je suis intéressé.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2012, 06:43 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8712
Peut-être que tu n'aimes pas les cow boys et les indiens tout simplement, essaie les stripteaseurs.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2012, 08:30 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24607
Localisation: Arkham Asylum
Tom a écrit:
Si vous voyez quelque chose dans la filmo de Walsh qui s'assimilerait à autre chose qu'à un mur, je suis intéressé.


Moi j'aime bien Gentleman Jim et La Rivière d'argent avec Errol Flynn (que j'aime bien aussi). Et The Strawberry Blonde, vachement bien celui-là. High Sierra aussi. Après je connais assez mal et les autres films vus de lui ne m'ont pas marqué.

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2012, 08:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2009, 20:40
Messages: 328
Tom, regarde L'Enfer est à lui (White Heat)... si ça le fait pas avec celui-là, tu peux laisser tomber.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2012, 08:57 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 25630
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Je connais très mal Walsh mais Gentleman Jim est un chef-d'oeuvre.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2012, 09:23 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
DPSR a écrit:
Peut-être que tu n'aimes pas les cow boys et les indiens tout simplement, essaie les stripteaseurs.

Oh ce sera téléchargé d'un œil intéressé, mais pas question d'aller se faire chier devant un autre Soderbergh.


Merci tous les trois pour les titres ! Gentleman Jim en tant que comédie ça fait d'autant plus peur (ça me fait penser au passage, dans la série des réals bien opaques, que j'adore pas tellement les comédies de Hawks non plus...), c'est très bien, ça fera office de "ça passe où ça casse".

Gounou (hey, ma capture Hong Sang-soo, je suis fieeeer !), j'ai bien noté le tien.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2012, 10:04 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 24607
Localisation: Arkham Asylum
Tom a écrit:
(ça me fait penser au passage, dans la série des réals bien opaques, que j'adore pas tellement les comédies de Hawks non plus...)


:?

_________________
N'écoutez pas Film Freak


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2012, 10:11 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11665
Je sais.

Après c'est une série de films vus vers 16-18 ans, donc on est jamais à l'abri d'une surprise (Rio Bravo me remuait pas plus que ça à l'époque, et en le revoyant l'an passé je me suis pris une grosse tarte dans la gueule), mais je crois que c'est pas trop mon trip, je ressens pas grand chose.

Alors que chez Capra...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Charge fantastique (Raoul Walsh - 1941)

Lohmann

6

1280

26 Oct 2016, 23:27

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gentleman Jim (Raoul Walsh, 1942)

Jericho Cane

2

1759

12 Juin 2009, 22:55

ZDC Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Regeneration (Raoul Walsh, 1915)

Mr.Orange

3

1242

27 Oct 2016, 21:26

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Entraineuse Fatale (Raoul Walsh, 1941)

skip mccoy

0

1408

17 Aoû 2007, 12:34

skip mccoy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Une femme dangereuse (Raoul Walsh, 1940)

Jericho Cane

0

1378

27 Aoû 2007, 22:14

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Jin-Roh, la brigade des loups (Hiroyuki Okiura - 1999)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Tom

75

5811

18 Avr 2011, 02:08

Tatami Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ne mé libérez pas je m'en charge (Fabienne Godet - 2009)

DPSR

0

1023

10 Avr 2009, 14:40

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Monte-Charge (Marcel Bluwal, 1962)

bmntmp

2

474

26 Jan 2021, 13:54

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Klimt (Raoul Ruiz - 2006)

Zad

3

1528

18 Mai 2016, 19:31

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. I Am Not Your Negro (Raoul Peck – 2016)

Jerónimo

8

1288

09 Aoû 2017, 18:19

Massinfect Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web