Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 24 Juil 2024, 03:32

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 75 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
MessagePosté: 05 Déc 2005, 15:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8569
Localisation: Caché avec Charlie
Bon, j'ai pas trop aimé, même si c'est bourré de bonnes idées, sur le son notamment (excellent montage), plus le logo séga qui est très joli.

Le début est mou, à la fois par un montage parfois pas assez cut, mais aussi par les plans moyens qui parfois cassent un peu l'envolée (on a l'impression que les mecs courent pas naturellement, ça ralentit l'action). Moi j'aime bcp le plan "caméra à l'épaule", et pour le coup j'aurai plus maintenu l'idée, l'enchaînement sur le plan fixe me bloque.

Sinon, pour le reste, la baston est bien mieux découpé (c'est confus, mais ça se laisse regardé avec plaisir). La fin jeu vidéo est ce qu'il y a de mieux, le "continue", tout ça c'est sympa.

Pour revenir sur l'"amateurisme", perso, je crois pas que quiconque qui réalise à l'arrache un court métrage puisse avoir une qualité difffusable, forcément c'est plein de connerie, mais l'intérêt n'est clairement pas là, on sent que tu expérimentes, que tu te bouges, et ça c'est ultra respectable.

Et le générique de fin, pour reprendre l'expression d'un serveur classe, c'est le coeur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Déc 2005, 15:49 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85948
Localisation: Fortress of Précarité
Qui-Gon Jinn a écrit:
Bon je fais une réponse vite-fait sur la base d'un visionnage et demi. Et euuuh je vais être dur (désolé !)... parce que moi je veux que tu sois aussi dur quand tu vois mes trucs.


C'est ce que j'ai demandé donc t'inquiète, c'est bon...

Citation:
Le premier truc qui me gêne c'est que... je comprends pas. Les deux mecs sont debouts, ils reçoivent tous les deux un coup de fil et... ils se mettent à se poursuivre. Je te jure que là, en l'ayant vraiment vu qu'une fois, j'ai pas compris.


Ah mais très franchement, y a rien à comprendre...en gros, dans ma tête, on leur dit "sois le premier au parking"...y a pas de "scénar" quoi, je voulais qu'ils courent, qu'ils sautent, qu'ils glissent, qu'ils se tapent et voilà...le coup de fil c'est un prétexte...c'était une manière de faire la transition entre réel et jeu vidéo.

Citation:
Ensuite je suis très gêné par l'absence de sons ambiant... genre quand le mec décroche au téléphone, il dit "Allo" sans qu'on l'entende. C'est vraiment bizarre comme choix.


Attends y a des sons ambaints, osieaux, voitures, téléphone, walkman, Game Boy, il manque juste le "Allô" et ça c'est parce que je voulais que mon pote le symbolise par la zique mais il y est pas arrivé...

Citation:
Ensuite j'aurai préféré qu'y ait des bandes et pas un format 4/3. Bon là c'est purement perso mais je trouve que ça rend tellement mieux au final et là, le format carré ça accentue le côté amateur.


Alors moi aussi et ça c'est la faute d'un pote qui m'a fait "non non, vaut mieux tourner 4/3 et compresser au montage sinon, tu perds de la qualité parce que si tu tournes en 16/9, ça compresse au tournage et ça va de touyte façon être compressé au montage donc tu vas perdre de la qualité". Et comme un con, je l'ai cru.

Citation:
Un autre truc qui me gêne, et là pareil ça m'enerve aussi dans les films de Nicolas Douste, c'est les plans qui devraient être fixes mais qui sont à la main. Je parle pas des plans à la main "assumés", mais genre les plans d'exposition ou quoi qui mériteraient un pied mais non... ils tremblent légerement.


Tous les plans "fixes" qui tremblent sont assumés...on avait un pied et on l'a utilisé dès qu'on pouvait/voulait. Quand ça tremble alors que ça dverait pasd trembler, c'est que c'est un plan en mouvement et que j'ai fait du mieux que j'ai pu (on avait un skate, un caddie, etc).

Citation:
Et puis je pense que mon plus gros reproche va aller au montage que je trouve vraiment pas assez dynamisé et avec pas mal de ce que j'appelle des "tops" (genre le mec est immobile et tu sens qu'il entend quelqu'un lui dire "top" avant de bouger).


Oui, ça c'est tourné comme ça d'ailleurs, mais c'était voulu...en fait, je voulais des pseudo-effets comiques à la cartoon avec une petite pause avant l'action, genr eà deux reprises ils se regardent avant de partir ou de se foutre un coup ou quand il lui met l'anneau...après, c'est pas parce que c'est volontaire que c'est réussi mais en tout cas, c'était un choix délibéré pas de la maladresse (enfin dans la majeure partie des cas).

Citation:
Le tout devrait aller plus vite et les plans être plus courts ! Genre le plan à 00:42 vu de dessous les escaliers (très classe d'ailleurs), dure trop longtemps.


(Merci) Oui je sais, comme je disais à Cow-Boy, ça je le raccourcirai ajourd'hui...sur le coup, ça allait. Avec du recul, moins.

Citation:
Dans la même séquence, le plan "embarqué" sur le blond est bien... mais il est trop long !


Il fallait le temps qu'on soit sur lui, qu'on aille sur l'autre, et qu'on revienne.

Citation:
Et juste après, l'espece de plan subjectif de la passerelle, genre ce qu'il voit, il sert à rien ! (mais bon ça sent le plan de coupe, faute de mieux).


Voilà.

Citation:
Un autre petit truc qui m'enerve par exemple c'est quand le "bronzé" enjambe la passerelle... c'est loooooooong... tu montre l'action entière alors que c'est pas très athlétique ! Ca c'est typiquement le genre de truc à escamoter au montage !


Je voulais montrer toute l'action, multiplier les angle,s mais faut croire que ça passe pas...

Citation:
Un autre truc aussi (désolé je sais que j'y vais pas de main morte mais il faut !): bon là c'est plus subjectif mais vers 1:10 quand Walkman découvre la "pente", il s'arrête.


Pour que je puisse fair emon plan Spielberg.

Citation:
Hop, plan sur l'autre. Et boum on reprend Walkman déjà en train de finir de glisser le long du "toboggan" naturel. C'est sans doute fait exprès mais j'aurai mieux aimé le voir faire le truc en entier.


Non, c'est pas fait exprès. En fait, c'est un des trucs que j'avais vraiment mal pensé au découpage, qu'on a tourné, et qu'on s'est dit au montage "ça n'a pas de sens : il prend ce qu'il pense être un raccourci et il met plus de temps", et en plus, y avait un plan de coupe qui était foiré donc, j'ai du monter comme j'ai pu autour de ça (les deux plans sur le blond, celui d'avant la glisse et celui d'après, c'est en fait le même plan, scindé en deux avec la première partie inversée).

Citation:
Y a des bonnes idées de plans (genre le passage derrière la tête devant le miroir) et une volonté de faire des petits moments de MISE EN SCENE et pas juste de montage (genre le mec court, la caméra descend et on voit le boîtier avec le bouton).


Merci.

Citation:
Mais l'ensemble est monté de manière trop molle.


Yep.

Citation:
Ensuite le combat dans le parking... bon j'ai un écran d'ordi qui est très très sombre aussi... mais j'ai eu du mal à distinguer ce qui se passait.


Alors là je pense que ça vient de chez toi parce qu'on a pas mal étalonné pour éclaircir et puis la plupart des plans sont assez clairs...c'est peut-être plus au niveau du montage?

Citation:
Sinon les effets genre le "?" ou le "Continue ?" sont classes...


Yeah.

Citation:
Ah oui sinon un truc bien c'est les espece de tremblements de la caméra quand les mecs courrent (à la MINORITY REPORT yeaaaah). Exemple: à 00:55.


Oui j'adore faire ça...et en fait, je crois que le premier film où j'ai vu ça c'est DIDIER (dans un plan identique à celui de MR).

Citation:
Sinon la musique est rigolote et fait partie de la "démarche" du film mais bon c'est sûr que c'est pas très agréable à entendre tout le long héhé...


Ah bah faut aimer la Drum & Bass.

Citation:
Bon désolé pour ces propos assez durs et j'espère que tu les prendra pour ce que c'est: du CONSTRUCTIF ! hihi...


Oui, oui mais c'est exactement ce que je voulais...notamment ton avis, celui de Cow-Boy, de Billy, qui tournent et montent, etc..(et c'est absolument pas pour rabaisser l'avis des autres qui finalement font les mêmes remarques).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Déc 2005, 15:54 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85948
Localisation: Fortress of Précarité
Le Pingouin Susceptible a écrit:
Bon, j'ai pas trop aimé, même si c'est bourré de bonnes idées, sur le son notamment (excellent montage), plus le logo séga qui est très joli.


Cool.

Citation:
Le début est mou, à la fois par un montage parfois pas assez cut, mais aussi par les plans moyens qui parfois cassent un peu l'envolée (on a l'impression que les mecs courent pas naturellement, ça ralentit l'action).


Et encore, on a accéléré pas mal de plans...mais à partir d'un moment, tu peux plus accélerer, ça commence à faire trop faux...

Citation:
Moi j'aime bcp le plan "caméra à l'épaule", et pour le coup j'aurai plus maintenu l'idée


Ah, comme quoi, parfois les impressions des spectateurs divergent...

Citation:
Sinon, pour le reste, la baston est bien mieux découpé (c'est confus, mais ça se laisse regardé avec plaisir). La fin jeu vidéo est ce qu'il y a de mieux, le "continue", tout ça c'est sympa.


De toute façon, c'est surtout ça qui m'intéressait et pas la course (à part deux-trois plans, notamment ceux qui ont été appréciés : la contre-plongée sur les marches, le plan "caméra portée").

Citation:
Pour revenir sur l'"amateurisme", perso, je crois pas que quiconque qui réalise à l'arrache un court métrage puisse avoir une qualité difffusable, forcément c'est plein de connerie, mais l'intérêt n'est clairement pas là, on sent que tu expérimentes, que tu te bouges, et ça c'est ultra respectable.


Je commençais à me dire que tout le monde considérait ça comme acquis...merci.

Citation:
Et le générique de fin, pour reprendre l'expression d'un serveur classe, c'est le coeur.


J'adore aussi. C'est trop mignon, lol.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Déc 2005, 16:13 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 36082
Localisation: Paris
Film Freak Returns a écrit:
Ah mais très franchement, y a rien à comprendre...en gros, dans ma tête, on leur dit "sois le premier au parking"...y a pas de "scénar" quoi, je voulais qu'ils courent, qu'ils sautent, qu'ils glissent, qu'ils se tapent et voilà...le coup de fil c'est un prétexte...c'était une manière de faire la transition entre réel et jeu vidéo.


Ouais mais c'est un prétexte qui n'est pas assez explicité et c'est dommage. Même si l'enjeu est naze, on s'en fout... mais il faut qu'on puisse le comprendre un minimum. Là c'est vraiment vraiment étrange ce départ en trombe, je trouve.

Citation:
(Merci) Oui je sais, comme je disais à Cow-Boy, ça je le raccourcirai ajourd'hui...sur le coup, ça allait. Avec du recul, moins.


Mais y en a-t-il eu assez, du recul ? T'as tourné quand exactement ? Et t'as fini de monter/retoucher quand ?

En fait, as-tu eu l'avis d'un Billy ou d'un autre gars qui t'aurait bien tordu sens prendre de pincettes avant de nous le montrer à tous ?

Je sais pas si tu peux encore le retoucher (je suppose que non ou que t'as pas envie [ce qui est compréhensible]) mais tu nous le montre pour avoir un avis en général, ou bien pour voir si y a des trucs que tu pourrais retoucher légerement ?

Citation:
"Dans la même séquence, le plan "embarqué" sur le blond est bien... mais il est trop long !"

Il fallait le temps qu'on soit sur lui, qu'on aille sur l'autre, et qu'on revienne.


Oui mais... d'accord... je comprends l'explication, mais parfois ne vaut-il pas mieux sacrifier le truc qu'on avait prévu au profit de la "nouvelle réalité" qui s'empare du film au moment du montage ?

En fait (rien à voir) mais un autre truc qui me dérange, c'est le parti-pris jeu vidéo mais qui ne se transmet ni vraiment à la mise en scène (qui reste plus ou moins mis en scène comme un film d'action/poursuite normal), ni vraiment dans les particularités diégétiques de l'univers (à part le cube, le flingue qui apparaît, etc... oui je sais ya pas mal de trucs comme ça mais pas assez). Genre les coups restent des "vrais" coups de film normal et non des purs "SHOYUUUUUUUUUUKEEEEEEEN" surpuissants qu'on verrait dans un jeu vidéo.

En fait c'est un peu la différence entre eXistenZ et MATRIX: dans le Cronenberg, l'univers jeu vidéo c'est juste des trucs un peu zarbis. Dans MATRIX, ils en jouent vraiment en modifiant réellement les lois de la physique tout ça. Et tu es un peu trop du côté Cronenberg que Wachowski... c'est trop ponctuel et ça parcourt pas assez le film... ça le rend pas assez particulier.

... enfin bref là je me perd dans mes explications.



Citation:
Un autre petit truc qui m'enerve par exemple c'est quand le "bronzé" enjambe la passerelle... c'est loooooooong... tu montre l'action entière alors que c'est pas très athlétique ! Ca c'est typiquement le genre de truc à escamoter au montage !

Je voulais montrer toute l'action, multiplier les angle,s mais faut croire que ça passe pas...


Ben disons que le réalisme de cet enjambage ne correspond pas du tout au parti-pris jeu vidéo.

Citation:
Un autre truc aussi (désolé je sais que j'y vais pas de main morte mais il faut !): bon là c'est plus subjectif mais vers 1:10 quand Walkman découvre la "pente", il s'arrête

Pour que je puisse fair emon plan Spielberg.


Tu pense à quel plan de Spielberg en fait ?

Citation:
Oui, oui mais c'est exactement ce que je voulais...notamment ton avis, celui de Cow-Boy, de Billy, qui tournent et montent, etc..(et c'est absolument pas pour rabaisser l'avis des autres qui finalement font les mêmes remarques).


Sans vouloir glorifier les foruméens sus-cités, tu aurai du demander l'avis du Cowboy ou de Billy mais avant ! Parce qu'à part Mufti, je sais pas si tu as eu l'avis d'un autre "créatif" (je sais pas ce que font tes acteurs dans la vie mais ils sentent le "pote qui fait l'acteur et qui aime bien aller au ciné de temps en temps" à plein nez !).

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Déc 2005, 16:28 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85948
Localisation: Fortress of Précarité
Qui-Gon Jinn a écrit:
Ouais mais c'est un prétexte qui n'est pas assez explicité et c'est dommage. Même si l'enjeu est naze, on s'en fout... mais il faut qu'on puisse le comprendre un minimum. Là c'est vraiment vraiment étrange ce départ en trombe, je trouve.


Marrant, j'aurai pas cru qu'on y accorderai autant d'importance.

Citation:
Mais y en a-t-il eu assez, du recul ? T'as tourné quand exactement ? Et t'as fini de monter/retoucher quand ?


Comme je disais ailleurs, j'ai eu l'idée une nuit, j'ai fait le story-board en une semaine, je l'ai terminé la veille du tournage qui a duré même pas deux jours et ça c'était y a, je crois, 4 semaines. Et donc on a mis 4 semaines (mais en se voyant une ou deux fois par semaine) à le monter.

Citation:
En fait, as-tu eu l'avis d'un Billy ou d'un autre gars qui t'aurait bien tordu sens prendre de pincettes avant de nous le montrer à tous ?


Non, absolument pas.

Citation:
Je sais pas si tu peux encore le retoucher (je suppose que non ou que t'as pas envie [ce qui est compréhensible]) mais tu nous le montre pour avoir un avis en général, ou bien pour voir si y a des trucs que tu pourrais retoucher légerement ?


Très honnêtement, ce serait malhonnête. Je veux dire, si je l'estimais pas montrable, je l'aurai pas montré. Allez, grande phrase banale : on ne finit jamais un film, on l'abandonne. Là, je l'ai pas abandonné mais en gros, je vais pas faire mon Lederman et aller remonter d'après les remarques d'autres personnes quoi...d'autant plus qu'il faudrait également refaire la zique (qui a été composée d'après les plans) et mon monteur, c'est pas John Ottman. Si ça ne tenait vraiment qu'à moi, et qu'il n'y aurait qu'à retoucher au montage (et pas à la zique), à la limite, je l'aurai peut-être fait. Et encore... Je le remonterai peut-être si jamais je voulais l'insérer dans une bande démo mais a priori, je pense pas que ça soit honnête.

Citation:
Oui mais... d'accord... je comprends l'explication, mais parfois ne vaut-il pas mieux sacrifier le truc qu'on avait prévu au profit de la "nouvelle réalité" qui s'empare du film au moment du montage ?


Bah je l'ai pas laissé en me disant "sa mère, moi je garde mon idée", je l'ai laissé parce que ça me semblait aller. Si tu lis tous les messages, tu verras que j'étais réellement surpris de voir que presque tout le monde le considérait mou, ce film.

Citation:
En fait (rien à voir) mais un autre truc qui me dérange, c'est le parti-pris jeu vidéo mais qui ne se transmet ni vraiment à la mise en scène (qui reste plus ou moins mis en scène comme un film d'action/poursuite normal), ni vraiment dans les particularités diégétiques de l'univers (à part le cube, le flingue qui apparaît, etc... oui je sais ya pas mal de trucs comme ça mais pas assez). Genre les coups restent des "vrais" coups de film normal et non des purs "SHOYUUUUUUUUUUKEEEEEEEN" surpuissants qu'on verrait dans un jeu vidéo.


Ah mais je voulais pas pousser trop le truc...attends, je te mets un extrait de mon fil à venir hyper long :

"J'ai donc voulu faire référence à plusieurs reprises aux jeux vidéos et ce, de trois manières différentes : le récit/l'univers, la musique/les sons, et la mise en scène.

Au niveau du récit, en plus de la structure narrative linéaire inexistante, j'ai choisi de placer le film dans un univers de jeux vidéos. Enfin, plus ou moins. La scène du cube "point d'interrogation" et la scène de l'infirmerie en sont bien sûr représentatives. Et à plusieurs reprises, ils prenent des chemins différents (l'un continue la passerelle, l'autre saute, l'un part à droite l'autre à gauche, l'un prend la porte, l'autre non), leur parcours présentent chaque fois deux choix possibles, comme dans un RPG (basique, le RPG). Disons qu'à partir du moment où on les appelle et qu'ils se tournent l'un vers l'autre, ils sont dans un jeu vidéo. Jusque là, c'est deux cons sur la Route de Choisy.

Il écoute de la musique drum & bass, lui joue à un jeu vidéo. Dans cette première partie, la musique est intra-diégétique. On entend la zique de son walkman et la zique de sa Game Boy. On entend même les voitures, les oiseaux, les téléphones, etc. Après, la musique devient évidemment extra-diégétique mais reprend des éléments introduits par ce début. C'est de la drum & bass avec des sons de jeux vidéos. La consigne que j'ai donné à mon compositeur, c'était ça. Et il fallait que tous les sons de coups et autres soient représentés par la musique, pas par de vrais sons. Même à la fin, quand on entend des bruits de coups, ce sont des coups de STREET FIGHTER II, pas de vrais bruits, c'est la fin du film, ils sont à fond dans l'univers du jeu (d'où le "CONTINUE" intra-diégétique).

Ensuite, j'ai voulu insérer dans le cours du film différents plans caractéristiques des jeux vidéos. Ca c'est plus dur à repérer et ça passe pas forcément comme il faut. Mais si on regarde de près et qu'on connaît un peu ses classiques, il y a un plan DOUBLE DRAGON (un scroll en 2D, un peu modifié dans le film), un plan DONKEY KONG (le tout premier DK, plan fixe avec des échelles et des plateformes, repris presque tel quel avec l'escalier et la passerelle), un plan TOMB RAIDER (de dos quand ils courent), un plan SUPER MARIO BROS (scroll 2D avec le cube), un plan STREET FIGHTER II (face à face dans un même cadre), etc. Et j'ai également volontairement crée une redondance dans certaines actions et certains plans : comment ils tombent, l'angle de la caméra à ses moments-là, quand l'un fout des coups à l'autre, etc...les plans se répondent. Comme dans un jeu vidéo, où l'on doit recommencer plusieurs fois."

Citation:
... enfin bref là je me perd dans mes explications.


Non, mais j'ai compris ce que tu voulais dire...encore une fois, je préférais rester "subtil".

Citation:
Ben disons que le réalisme de cet enjambage ne correspond pas du tout au parti-pris jeu vidéo.


Là c'est autre chose...faut prendre le film pour ce qu'il est...c'est entre la réalité et le jeu vidéo hein, j'ai jamais dit que je faisais MATRIX.

Citation:
Tu pense à quel plan de Spielberg en fait ?


Le plan typiquement spielbergien "élévation/révélation"...la caméra filme un personnage de dos puis s'élève pour révéler ce qu'il regarde.

Citation:
Sans vouloir glorifier les foruméens sus-cités, tu aurai du demander l'avis du Cowboy ou de Billy mais avant !


Ah mais c'était un choix que de ne pas faire appel à qui que ce soit...je voulais commettre des erreurs...pour apprendre de ces erreurs...

Citation:
Parce qu'à part Mufti, je sais pas si tu as eu l'avis d'un autre "créatif" (je sais pas ce que font tes acteurs dans la vie mais ils sentent le "pote qui fait l'acteur et qui aime bien aller au ciné de temps en temps" à plein nez !).


C'est exactement ça. Et ils vont presque pas au ciné (mais ils carburent en série et DVD).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Déc 2005, 22:03 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 21213
Localisation: FrontierLand
Le Pingouin Susceptible a écrit:
Pour revenir sur l'"amateurisme", perso, je crois pas que quiconque qui réalise à l'arrache un court métrage puisse avoir une qualité difffusable, forcément c'est plein de connerie.

Pas d'accord. L'amateurisme c'est pas un choix, c'est juste un manque de moyens. La preuve tu remarqueras que toutes les critiques (et c'est valable pour tous les courts présentés ici) portent sur la même chose: plans, cadres, mise en scène, montage. Personne ne penserait évidemment critiquer la photo, le jeu d'acteur (quoique), la qualité du son (d'ailleurs Freak ton film est pas en 6.1, la vérité tu m'as déçu :wink: ), d'autant qu'en plus la plupart des gens ici utilisent le MEME matos (voire le matos des autres...).

Il y a je crois des gens qui se servent de leur manque de moyens pour fabriquer "autre chose" et s'en servent à bon escient, mais ce n'est en aucun cas un ALIBI. Si tu vas sur ciné-courts par exemple (un peu de pub), tu y verras d'innombrables bouses mais aussi des trucs TRES BONS parce que l'IDEE est bonne, et simple (je pense à "allume la télé" ou "refait ton film préféré à la maison", par exemple).

Revois un truc comme CLERKS, ça frôle l'amateurisme (c'est à se demander si maintenant il ne se serait pas tiourné en DV), et pourtant ça déchire.

_________________
Netflix les gars, Netflix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Déc 2005, 22:06 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 21213
Localisation: FrontierLand
Film Freak Returns a écrit:
Là, je l'ai pas abandonné mais en gros, je vais pas faire mon Lederman et aller remonter d'après les remarques d'autres personnes quoi...

En même temps (je parle pour Billy là), mais nous on a tenu compte de certaines remarques et j'ai réétallonné le début du clip hein... :oops:
N'empêche qu'il est bien mieux maintenant...

_________________
Netflix les gars, Netflix.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Déc 2005, 09:59 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 36082
Localisation: Paris
Le Cow-boy a écrit:
mais aussi des trucs TRES BONS parce que l'IDEE est bonne, et simple (je pense à "allume la télé"


Argh.

On l'avait découvert à Court-Médie celui-là et je me souviens que tout le monde avait adoré.

Mais le truc que j'ai détesté c'est que depuis tu sens le "Waaah ils ont tous aimé, viens on en fait d'autre", et on a eu droit à "Allume le cinéma" et "Allume la télé 2".

Bref, ça m'enerve. C'est comme si moi j'avais fait un autre film à base d'engin téléguidé ou que toi tu préparais un nouveau BUD & MOOVY.

... oups. :wink:

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Déc 2005, 09:59 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 36082
Localisation: Paris
Le Cow-boy a écrit:
Film Freak Returns a écrit:
Là, je l'ai pas abandonné mais en gros, je vais pas faire mon Lederman et aller remonter d'après les remarques d'autres personnes quoi...

En même temps (je parle pour Billy là), mais nous on a tenu compte de certaines remarques et j'ai réétallonné le début du clip hein... :oops:
N'empêche qu'il est bien mieux maintenant...


C'est une nouvelle version que vous avez mis sur le web ou ça reste l'ancienne ?

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Déc 2005, 10:03 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 36082
Localisation: Paris
Film Freak Returns a écrit:
Qui-Gon Jinn a écrit:
Ouais mais c'est un prétexte qui n'est pas assez explicité et c'est dommage. Même si l'enjeu est naze, on s'en fout... mais il faut qu'on puisse le comprendre un minimum. Là c'est vraiment vraiment étrange ce départ en trombe, je trouve.


Marrant, j'aurai pas cru qu'on y accorderai autant d'importance.


Disons qu'au début on croit qu'y en a un qui appelle l'autre, ou un truc comme ça.

En fait on s'attend (enfin, JE m'attends) à un quiproquo du genre "On a tous les deux rendez-vous avec la même personne" ou un truc dans le genre...

Du coup t'as l'impression que le coup de fil vient... enfin bref voilà, la situation est telle qu'on soupçonne quelque chose d'un poil plus complexe qu'une course-poursuite pour arriver à un point. C'est à la fois trop simple et pas assez, si tu vois ce que je veux dire.

Mais enfin bref c'est pas SUPER GRAVE non plus.

_________________
Liam Engle: réalisateur et scénariste
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Déc 2005, 10:12 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 21213
Localisation: FrontierLand
Qui-Gon Jinn a écrit:
C'est une nouvelle version que vous avez mis sur le web ou ça reste l'ancienne ?

Nan, pour l'instant c'est encore l'ancienne... En fait j'ai tenu compte des avis sur la non-cohérence des couleurs et j'ai bien vu que j'étais le seul à aimer mon image dégueu volontairement "film érotique 80's" :oops:

Donc maintenant c'est plus sombre, plus vert, plus dans l'esprit des scènes goudous.......

_________________
Netflix les gars, Netflix.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Déc 2005, 10:15 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 21213
Localisation: FrontierLand
Qui-Gon Jinn a écrit:
Mais le truc que j'ai détesté c'est que depuis tu sens le "Waaah ils ont tous aimé, viens on en fait d'autre", et on a eu droit à "Allume le cinéma" et "Allume la télé 2"

Oui, c'est vrai que c'est un peu chiant.... par contre je ne sais pas si tu aimes les "refais ton film préféré...", mais là au contraire ça marche justement dans la récurrence donc c'est bien justifié...

Et puis tu es jaloux c'est tout :wink:
Et enfin, y'aura pas de suite à BUD & MOOVY, c'est pire, puisqu'on refait le même................................... :!: :!: :!:

_________________
Netflix les gars, Netflix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Déc 2005, 22:59 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85948
Localisation: Fortress of Précarité
Pour ceux que ça intéresse...le fameux long fil...

Je voulais tourner un petit documentaire sur la génèse du projet, mes intentions, etc, et comme je pourrais pas, je vais me permettre un long post pour expliquer tout ça, espérant que ça intéresse quelqu'un (Liam, je compte sur toi) :

J'ai tourné plusieurs courts métrages entre 1998 et 2000 et depuis, j'avais pas réussi à en finir un. J'en ai commencé 3. Avec des scènes d'action qui avaient été tournées et tout, mais les films étaient restés inachevés.

Ce que j'avais fait jusque là, c'était pas réellement du film d'action...y avait eu un pseudo-CLERKS, un film avec des flics et des mafieux et des drogués, un film de vampire, un film de gangsters et ma version de PHONE BOOTH.

Depuis, j'avais essayé de me faire la main sur des vraies scènes d'action, par le biais de gunfights. J'en ai tourné un pour un court de 35 pages intitulé GAME OVER (Liam tu te rappelleras du scénar). J'en avais également tourné un, plus ambitieux, avec 7 personnages, pour un film plus court, L'ELIMINATOIRE. mais j'avais pas tourné le reste.

S'ensuivent près de 4 ans d'inactivité. Récemment, j'ai écrit un court métrage d'une vingtaine de pages, plutôt autobiographique, mais je n'ai pu en tourner que quelques plans pour le moment. Le tournage est maudit et j'ai du mal à réunir mes collaborateurs.

C'est alors que je suis tombé l'autre jour sur des rushes de GAME OVER et L'ELIMINATOIRE et l'envie m'est venue de remettre le pied à l'étrier avec un petit film sans grosses ambitions, dans lequel je ne jouerai pas, afin de m'entraîner strictement du point de vue de la mise en scène.

Comme je sais que je peux pas faire du John Woo ou du Michael Bay, ce que je me suis dit, c'est qu'il fallait essayer de trouver l'intérêt ailleurs. Je parle pas forcément d'originalité, mais bon, d'expérimenter un peu. J'avais déjà pu le faire avec les deux précédents essais non terminés et ici j'ai voulu y aller à fond.

C'est réellement a posteriori que je me suis rendu compte de ce que j'avais pu tirer de WALKMAN Vs. GAME BOY.

Attention, c'est parti pour les grandes phrases et le manque de modestie : l'approche esthétique des scènes d'action que j'ai choisi consistait à plonger la caméra au coeur de l'action. Littéralement. La caméra s'attache à un des personnages en particulier (Walkman), à deux reprises, elle part quand il part. Par la suite, elle est portée par un des personnages, elle tremble quand les personnages passent à côté ou quand ils se foutent des coups, elle épouse l'action, par moments elle devient carrément subjective, et même quand elle ne l'est pas, elle se prend parfois des gens dans la gueule ou passe à travers des objets. Alors parfois, c'est pas exactement ce que j'avais en tête (je pense notamment au plan, furtif, de la caméra qui suit le point de Walkman qui part dans la gueule de Game Boy ; dans ma tête, c'était du Michael Bay, à l'image, c'est du quedalle).

Outre par le montage (que je considère très découpé mais qui apparemment rend le film mou aux yeux de plusieurs spectateurs), c'est par ce choix de mise en scène que j'ai souhaité rendre le film dynamique.

L'autre idée, c'est évidemment le délire jeu vidéo. Ca, à la base, c'est né comme une idée de justification de la simplicité du film. Deux gars, ils se courent après, ils se battent. Point.

J'ai donc voulu faire référence à plusieurs reprises aux jeux vidéos et ce, de trois manières différentes : le récit/l'univers, la musique/les sons, et la mise en scène.

Au niveau du récit, en plus de la structure narrative linéaire inexistante, j'ai choisi de placer le film dans un univers de jeux vidéos. Enfin, plus ou moins. La scène du cube "point d'interrogation" et la scène de l'infirmerie en sont bien sûr représentatives. Et à plusieurs reprises, ils prenent des chemins différents (l'un continue la passerelle, l'autre saute, l'un part à droite l'autre à gauche, l'un prend la porte, l'autre non), leur parcours présentent chaque fois deux choix possibles, comme dans un RPG (basique, le RPG). Disons qu'à partir du moment où on les appelle et qu'ils se tournent l'un vers l'autre, ils sont dans un jeu vidéo. Jusque là, c'est deux cons sur la Route de Choisy.

Il écoute de la musique drum & bass, lui joue à un jeu vidéo. Dans cette première partie, la musique est intra-diégétique. On entend la zique de son walkman et la zique de sa Game Boy. On entend même les voitures, les oiseaux, les téléphones, etc. Après, la musique devient évidemment extra-diégétique mais reprend des éléments introduits par ce début. C'est de la drum & bass avec des sons de jeux vidéos. La consigne que j'ai donné à mon compositeur, c'était ça. Et il fallait que tous les sons de coups et autres soient représentés par la musique, pas par de vrais sons. Même à la fin, quand on entend des bruits de coups, ce sont des coups de STREET FIGHTER II, pas de vrais bruits, c'est la fin du film, ils sont à fond dans l'univers du jeu (d'où le "CONTINUE" intra-diégétique).

Ensuite, j'ai voulu insérer dans le cours du film différents plans caractéristiques des jeux vidéos. Ca c'est plus dur à repérer et ça passe pas forcément comme il faut. Mais si on regarde de près et qu'on connaît un peu ses classiques, il y a un plan DOUBLE DRAGON (un scroll en 2D, un peu modifié dans le film), un plan DONKEY KONG (le tout premier DK, plan fixe avec des échelles et des plateformes, repris presque tel quel avec l'escalier et la passerelle), un plan TOMB RAIDER (de dos quand ils courent), un plan SUPER MARIO BROS (scroll 2D avec le cube), un plan STREET FIGHTER II (face à face dans un même cadre), etc. Et j'ai également volontairement crée une redondance dans certaines actions et certains plans : comment ils tombent, l'angle de la caméra à ses moments-là, quand l'un fout des coups à l'autre, etc...les plans se répondent. Comme dans un jeu vidéo, où l'on doit recommencer plusieurs fois.

L'idée à la base m'est venu de tout ce petit jeu autour du flingue et du chargeur. Puis j'ai brodé autour. C'est le "final twist" qui me plaisait bien et j'ai construit autour quoi. J'ai eu l'idée, j'ai fait le découpage sur une semaine en le terminant la veille du tournage et j'ai filmé ça sur moins de 24 heures. Histoire de pouvoir me faire la main, tenter des plans que j'avais en tête, des trucs comme ça... Je réalise que j'aime aborder les scènes d'action en plongeant la caméra au coeur de l'action, en tout cas, tant que je fais du cinéma sans thunes. J'avais choisi volontairement un décor urbain et je suis plutôt content de voir que cet aspect primal, cru, passe plutôt comme je l'avais espéré.

A l'issue du tournage, j'étais pas trop satisfait. Plein de plans parfaits dans ma tête sont devenus des ersatz approximatifs au final. Le montage a quelque peu ratrappé tout ça, en donnant aux images la cohérence que j'avais à l'esprit en dessinant le storyboard. Mon monteur et mon compositeur étaient sur la même longueur d'ondes que moi et ça a beaucoup aidé également.

Après, j'ai dû voir et revoir le film, dans toutes ses versions, plus d'une cinquantaine de fois, donc y a des détails auxquels je fais plus gaffe et je manque évidemment de recul. C'est pourquoi je suis plutôt étonné des remarques sur le côté "mou". Après avoir revu le film, je me demande si ça n'a pas à voir avec certains plans assez longs, des pauses dans l'action (quand l'un des persos attend avant de faire qque chose ou de se prendre un coup, ou quand ils se regardent, etc.), en tout cas, je m'interroge vraiment. Certains pauses sont totalement voulues, pour accentuer une tentative d'effet comique un peu cartoon, ou pour laisser respirer, mais soit vous parlez de ces moments-là, soit ça passe pas et même si c'est volontaire, c'est foireux. Il y a bien certains plans que j'écourterai un peu, d'autres que j'accélèrerai un chouille...le truc, c'est qu'après des journées entières de montage, où t'as déjà accéléré pas mal de plans (ça va de 125% à 4000%), où y a déjà des plans très courts (des enchaînements de plans à 8 images seulement), tu captes plus grand chose...

Enfin...loin de moi l'idée d'échapper à la faute ou quoi...j'espère que ce post ne passera pas pour de la "cheville enflée" ou une tentative de contrer le moindre argument négatif...je voulais faire un commentaire audio mais le film est trop court. Je tenais juste à parler un peu du film pour ceux que ça intéresse donc voilà...si vous avez des remarques, n'hésitez pas.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 31 Déc 2005, 01:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Déc 2005, 00:04
Messages: 291
Localisation: Au fond à gauche
Qui-Gon Jinn a écrit:
Un autre truc qui me gêne, et là pareil ça m'enerve aussi dans les films de Nicolas Douste, c'est les plans qui devraient être fixes mais qui sont à la main.

Bouh ! Honte sur lui ! On lui fera une épilation au laser !!


Salut,

Bon, je vais pas faire de mal au film pour mon deuxième post. Je me suis inscrit sur le forum parce qu'on m'a parlé de ce court aujourd'hui.

Je vais donc commencer par féliciter le travail sur la BO. J'ai trouvé l'idée originale et bien mise en place. Bravo ! :wink:

Par contre, en faisant l'impasse sur le rythme, moi ce qui m'a le plus géné c'est l'absence totale d'esthétisme. L'image est la plus fade possible dans les décors les plus simplement inapropriés pour le genre du film. Le gars qui sort de son salon pour enchaîner avec son combat final dans le jardin, moi je bloque ! Je trouve que ça décrédibilise l'ensemble. :?

Heureusement que le film possède quelques idées sympa, comme le point d'interrogation, où le contre champ à la fin sur le comte à rebourg.

Voilà, sur ce vous souhaite une bonne continuation et une bonne année ! :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 31 Déc 2005, 01:26 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 85948
Localisation: Fortress of Précarité
questel a écrit:

Je vais donc commencer par féliciter le travail sur la BO. J'ai trouvé l'idée originale et bien mise en place. Bravo ! :wink:


Merci.

Citation:
Par contre, en faisant l'impasse sur le rythme, moi ce qui m'a le plus géné c'est l'absence totale d'esthétisme. L'image est la plus fade possible dans les décors les plus simplement inapropriés pour le genre du film. Le gars qui sort de son salon pour enchaîner avec son combat final dans le jardin, moi je bloque ! Je trouve que ça décrédibilise l'ensemble. :?


Le but était de prendre volontairement un milieu urbain et quotidien pour le placer dans une logique de jeu vidéo (des espaces confinés -comme le parking ou le couloir ou le jardin- ne sont pas sans rappeller le jeu vidéo, notamment les jeux de combats qui ont une évidente influence sur le film). Et du coup, l'esthétisme suit. La photo en soit n'est certes pas travaillée mais je recherchais un côté crû (pas forcément crade mais presque), de manière à épouser le décor (la banlieue, le parking, le temps, tout est gris) et aussi à représenter un aspect direct, sans fard, dans l'action (montage surdécoupé par moments, caméra plongée au coeur de l'action -se prenant des coups, symbolisant les coups en tremblant, etc).

Citation:
Heureusement que le film possède quelques idées sympa, comme le point d'interrogation, où le contre champ à la fin sur le comte à rebourg.


Cool.

Citation:
Voilà, sur ce vous souhaite une bonne continuation et une bonne année ! :wink:


Merci, toi aussi.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 75 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Court métrage

boobie_the_chicken

3

2689

01 Fév 2017, 15:05

Erik Vonk Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Court métrage - Don't look back

Trayenn

1

1659

11 Mar 2013, 10:16

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. PornRUN (court-métrage)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Beust

24

8850

27 Mar 2021, 00:45

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Arno - Court-métrage

Ruchdy

2

674

05 Fév 2024, 06:04

Heliott Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Dents du bonheur - Court-métrage

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Ruchdy

41

3028

03 Fév 2021, 23:19

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Echo - Court-métrage 7D (2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Evades de la Fiction

17

3222

23 Jan 2012, 18:56

Evades de la Fiction Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. [Court-Métrage] Les Brûle-Papiers

Le cerf d'argent

0

449

22 Juin 2023, 18:17

Le cerf d'argent Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Court-métrage: MINIMUM OVERDRIVE

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Qui-Gon Jinn

29

5244

21 Oct 2005, 16:47

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Deux lièvres - Court-métrage

Le cerf d'argent

2

3268

18 Avr 2021, 21:10

Le cerf d'argent Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Bouda (Court-métrage amateur junior)

francissv

1

1902

30 Mar 2016, 11:26

Cyrilde18 Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web