Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 10 Déc 2018, 10:50

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 15 Mar 2011, 18:37 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18595
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Image
PINA est un film pour Pina Bausch de Wim Wenders.
C'est un film dansé en 3D, porté par l’Ensemble du Tanztheater Wuppertal et l’art singulier de sa chorégraphe disparue à l’été 2009.
Ses images nous convient à un voyage au cœur d'une nouvelle dimension, d’abord sur la scène de ce légendaire Ensemble, puis hors du théâtre, avec les danseurs, dans la ville de Wuppertal et ses environs - cet endroit dont Pina Bausch a fait son port d’attache durant 35 ans et où elle a puisé sa force créatrice.
(allociné)

Ouhlà... la claque. Ein film für Pina Bausch von Wim Wenders. L'hommage rendu par Wenders à l’œuvre de Pina Bausch est sublime. Se basant sur quatre des principales œuvres de la chorégraphe (Le Sacre du Printemps, Cafe Müller, Kontakthof, Vollmond), le film mêle captation (sur scène ou dans des décors en plein air) et témoignages des danseurs ayant travaillé avec Pina. Le résultat, qui ne s'embarrasse donc pas des codes habituels du documentaire (de la danse, rien que de la danse, et des petits témoignages en off) est un enchantement total,un moment de magie pure. La 3D est cette fois une réelle plus-value: grâce à elle, cette fascinante fusion entre danse et cinéma est d’autant plus réussie. Pina est une expérience unique, extraordinaire, à découvrir absolument en 3D (avec Avatar, c'est la meilleure utilisation vue jusqu'à présent. La plus belle, mais aussi la plus pertinente).

JuLILO, tu vas pas comprendre ton bonheur.

5-6/6

La bande-annonce: http://www.youtube.com/watch?v=x5ARB6yhBg8&feature=player_embedded

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Dernière édition par Arnotte le 15 Mar 2011, 18:50, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 15 Mar 2011, 18:47 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Ah putain je savais pas, ca a l'air trop bien ! Surtout en 3D quoi !
Ça sort quand ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 15 Mar 2011, 18:48 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18595
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Tom a écrit:
Ça sort quand ?

6 avril en France, 4 mai en Belgique.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 03 Avr 2011, 12:48 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8810
J'avoue avoir été de prime abord un peu déçu par l'utilisation de la 3D qui ne sert finalement qu'à se glisser dans les premiers rang d'une captation live des spectacles chorégraphiés par Bausch. Mais une fois fait le deuil du spectaculaire (j'espère voir un jour le Cave of forgotten dreams de Herzog tout de même) et accepté l'approche hommage de Wenders, dans une manière très simple d'alterner les spectacles majeurs et de courtes séquences pour introduire les principaux danseurs de la compagnie, on ne peut que s'incliner devant la beauté et la sensualité de l'oeuvre de Pina.

Des 4 spectacles je n'avais vu que Vollmund (qui était déjà incroyable sur scène), et les jeux d'eau rendent incroyablement bien en 3D. J'attendais beaucoup du sacre du printemps et Cafe Mueller qui sont considérés par beaucoup comme des spectacles fondateurs mais on ne ressent pas la même puissance, la même agitation fébrile. Bonne idée aussi d'inclure Kontakthof déjà présenté dans le doc les rêves dansants, en mélangeant les trois générations qui ont monté le spectacle, de la version adolescente à la version sexagénaire.

Comme Buena Vista Social Club, c'est vraiment un film qui s'efface au profit de son sujet, mais qui exerce un charme constant et durable dans sa simplicité apparente.

5/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 03 Avr 2011, 14:00 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18595
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Yeah! :)

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 03 Avr 2011, 14:28 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8810
Arnotte a écrit:
Yeah! :)


Tiens tu devrais aller voir Même la pluie qui vient de sortir en Belgique!
*Flemme d'ouvrir le topic*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 03 Avr 2011, 15:44 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72643
Localisation: Fortress of Writing
C'est normal si la bande annonce m'a donné envie d'y aller?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 03 Avr 2011, 16:17 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18595
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
DPSR a écrit:
Tiens tu devrais aller voir Même la pluie qui vient de sortir en Belgique!

J'y compte bien, il me tente beaucoup. Il sort le 6 avril.

Film Freak a écrit:
C'est normal si la bande annonce m'a donné envie d'y aller?

C'est que tu sens, à raison, que ce sera un beau spectacle 3D!

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 04 Avr 2011, 17:20 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24926
Localisation: Paris
Ce qui est ridicule par contre dans la BA c'est le plan totalement gratuit à la fin (le travelling arrière du métro aérien), hors-sujet, comme pour "évoquer" la 3D en 2D. Warum ?

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 04 Avr 2011, 17:26 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18595
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Qui-Gon Jinn a écrit:
Ce qui est ridicule par contre dans la BA c'est le plan totalement gratuit à la fin (le travelling arrière du métro aérien), hors-sujet, comme pour "évoquer" la 3D en 2D. Warum ?

D'accord avec toi, ce plan n'a pas d'autre prétention que de surligner: "ce sera en trois dééééééé..."

Par contre dans le film le métro est un décor pour quelques séquences.

Sinon la BA donne une assez bonne idée du film.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 04 Avr 2011, 17:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3553
Arnotte a écrit:
Qui-Gon Jinn a écrit:
Ce qui est ridicule par contre dans la BA c'est le plan totalement gratuit à la fin (le travelling arrière du métro aérien), hors-sujet, comme pour "évoquer" la 3D en 2D. Warum ?

D'accord avec toi, ce plan n'a pas d'autre prétention que de surligner: "ce sera en trois dééééééé..."
.


C'est peut être un clin d'oeil à Alice dans les villes


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 06 Avr 2011, 15:20 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Arnotte a écrit:
Sinon la BA donne une assez bonne idée du film.

Je suis pas si sûr, en fait.

Le côté puissant, plein de vie et d'énergie que suggérait la BA, n'est pas réellement ce qui fait bouger le film, très accroché à l'oraison funèbre, à l'image de Pina Baush comme perte incompréhensible qui rend chacun des danseurs de la troupe orphelin.

Sur l'utilisation de la 3D, il n'y a pas à dire, ça envoie, surtout dans le Sacre du printemps qui pose tout de suite les bases de ce que va expérimenter le film : rapports entre l'avant et l'arrière-plan, mariages entre mouvements de caméra et mouvement des danseurs. Je me souviens d'une des notes de Bresson qui se rendait compte que, très simplement, devant un film, "la vue du mouvement donne du bonheur" : Wenders en profite un maximum et effectivement, tant que sa mise en scène se force à capter l'énergie qui émane des chorégraphie, ça fonctionne. Il faut aussi lui reconnaître un vrai travail de découpage sur les ballets, d'autant plus admirable qu'il est discret. Cependant, dans son projet d'ensemble, le film ne se démarque pas du documentaire lambda intercalant archives, interviews et œuvre, aussi ingénieuses soient les idées pour fluidifier ce conglomérat (interviews silencieuses, projection, etc.)

La longue partie centrale correspondant à Café Müller et Kontakthof, beaucoup plus statiques, met vraiment en lumière le fait que le film ne fait pas grand chose d'autre que "capter", quelque soit le talent avec lequel il le fait. L'odeur dépressive qui s'insinue dans le film (on va me dire, un réalisateur allemand qui fait un film sur une artiste allemande, tu t'attendais à quoi...), faisant des variation sur une vieillesse douloureuse, installe chez moi une morosité plombante et un ennui poli. C'est seulement avec Vollmond, le retour des jeunes danseurs, des jeux d'éléments et de chorégraphie pleines de rage, ainsi qu'un dispersement dans les extérieurs variés de la ville (ça fait vraiment du bien, la 3D est étouffante entre quatre murs) que je retrouve ce qui me plaisait dans la BA, cette sorte d'énergie lumineuse. Mais il me manque une construction, j'ai besoin que ça aille quelque part, qu'on fasse plus que de se balader dans la ville au hasard - quand bien même l'impression que la danse contamine le quotidien est plutôt bien foutue.

Voilà, j'en attendais sans doute trop, mais là je suis un peu déçu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 07 Avr 2011, 09:09 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juin 2010, 12:55
Messages: 4394
Le film-hommage qui ne doit sa réussite qu'à la 3D, ici pertinente, et bien sûr au génie de Pina.

5/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 07 Avr 2011, 09:20 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18595
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Prout Man a écrit:
Le film-hommage qui ne doit sa réussite qu'à la 3D, ici pertinente, et bien sûr au génie de Pina.

Et aux belles captations de Wenders, et au montage...

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pina (Wim Wenders, 2011)
MessagePosté: 07 Avr 2011, 09:40 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juin 2010, 12:55
Messages: 4394
Arnotte a écrit:
Prout Man a écrit:
Le film-hommage qui ne doit sa réussite qu'à la 3D, ici pertinente, et bien sûr au génie de Pina.

Et aux belles captations de Wenders, et au montage...

Oui, mais tout ce qui tourne autour de l'hommage est bien artificiel, et il est dommage que ces captations soient souvent interrompues pour servir de best-of. Heureusement que 95% du film n'est que de la danse.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Don't come knocking (Wim Wenders - 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

juLILO

36

2757

10 Avr 2006, 10:17

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hammett (Wim Wenders, 1982)

Mr Chow

6

8911

18 Oct 2014, 10:53

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The End of Violence (Wim Wenders, 1997)

bmntmp

0

367

19 Oct 2016, 21:15

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Paris, Texas (Wim Wenders - 1984)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

15

1691

03 Nov 2005, 15:49

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le sel de la terre (Wim Wenders, Juliano Ribeiro Salgado - 2014)

DPSR

7

769

19 Oct 2014, 07:10

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. W.E. (Madonna - 2011)

DPSR

2

1007

02 Sep 2011, 10:09

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ha Ha Ha (Hong Sang-Soo, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Baptiste

20

1839

10 Mai 2014, 12:45

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Scream 4 (Wes Craven 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

54

3781

11 Juil 2012, 21:24

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Insidious (James Wan - 2011)

DPSR

12

1590

28 Déc 2013, 09:26

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rio (Carlos Saldanha - 2011)

Tom

9

809

06 Aoû 2011, 01:07

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web