Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 17 Oct 2021, 08:14

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 13:57 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77584
Localisation: Fortress of Writing
Baldanders a écrit:
Caribou a écrit:
Après je vois ce que tu veux dire mais ça fait court et on aimerait en savoir plus sur tes griefs par rapport au film


Merci, voilà une "réaction" respectueuse.

C'est une blague? Tu fais une critique de gamin et faut venir quémander en courbant l'échine pour être sûr de pas froisser monsieur pour avoir droit à un avis exprimé plus intelligemment? Tu te fous de la gueule de qui là?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 13:58 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mar 2015, 14:12
Messages: 405
Film Freak a écrit:
Baldanders a écrit:
Caribou a écrit:
Après je vois ce que tu veux dire mais ça fait court et on aimerait en savoir plus sur tes griefs par rapport au film


Merci, voilà une "réaction" respectueuse.

C'est une blague? Tu fais une critique de gamin et faut venir te lustrer le zgeg pour avoir droit à un avis exprimé plus intelligemment? Tu te fous de la gueule de qui là?


J'ai rien demandé à personne moi, si t'as un peu fait attention. Par contre les commentaires à base de "ton commentaire c'est de la merde", ou "c'est puéril", ou "ça ne veut rien dire", faut pas s'étonner si ça débouche sur les faux débats dans lequels ce topic patauge depuis deux pages.

Et je répète, c'est pas parce que tu n'as pas compris ma "critique" que c'est une "critique de gamin". C'est toi, en l'occurrence, qui réagis comme un gamin à juger sans même comprendre de quoi il retourne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:02 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77584
Localisation: Fortress of Writing
Baldanders a écrit:
J'ai rien demandé à personne moi, si t'as un peu fait attention. Par contre les commentaires à base de "ton commentaire c'est de la merde", ou "c'est puéril", ou "ça ne veut rien dire", faut pas s'étonner si ça débouche sur les faux débats dans lequels ce topic patauge depuis deux pages.

Mec qui essaie de renverser le truc. C'est plutôt avec des critiques à la con comme la tienne qu'il faut pas s'étonner si ça débouche sur ce genre de commentaires.

Citation:
Et je répète, c'est pas parce que tu n'as pas compris ma "critique" que c'est une "critique de gamin". C'est toi, en l'occurrence, qui réagis comme un gamin à juger sans même comprendre de quoi il retourne.

Je n'en juge pas le fond mais la forme. Pas besoin d'avoir vu le film pour la trouver d'une pauvreté adolescente.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mar 2015, 14:12
Messages: 405
On tourne en rond. T'es parti pour chercher à te donner raison coûte que coûte alors qu'il est évident que tu n'as pas compris mon petit montage, qui n'a de sens que parce qu'il a un "fond" justement.

Franchement, tu me déçois Freak. Je te croyais capable d'un peu plus de recul sur toi-même et sur ces échanges de balles forumiques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:24 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
Baldanders a écrit:
Les légendes font référence à des répliques bien précises dans le film qui, mises bout à bout, permettent de cerner ce qui est à la base de "l'inspiration" de Maïwenn quand elle écrit ce film. Mais c'est quelque chose qu'on aurait pu facilement deviner, si on a vu Polisse ou si on connaît un peu le personnage.

Le film met en scène le faux conflit de la raison et de la passion. Faux conflit parce que Maïwenn ne confronte jamais sérieusement l'une à l'autre : elles sont juste mises face à face. La raison est incarnée par Louis Garrel et la passion par Cassel, partage des rôles d'ailleurs franchement tautologique quand on connaît la trajectoire cinématographique des deux garçons.

Or, le film fait semblant de pencher pour la raison (Garrel est le seul à vouloir sérieusement aider sa soeur) mais donne raison à la passion. Pourquoi ? On ne sait pas. C'est complètement arbitraire. Vue la fin du film, tout s'expliquerait par le simple fait que Bercot trouve Cassel beau gosse, en plus d'être un type qui n'a peur de rien, un charmant bad boy tchatcheur et misogyne comme ces jeunes banlieusards qu'elle côtoie le temps de se faire réparer le genou. Voilà un peu le degré de puérilité du film.


Les extraits au moment de Cannes m'avaient atterré même si j'avoue que je suis curieux de voir le film pour des mauvaises raisons et pour constater à quel point c'est bête ("élan" éventuel ou non de la mise en scène, le film a l'air beaucoup trop "pollué" sociologiquement pour que je me soucie d'autre chose que cette pollution). Je ne suis pas du tout sensible par ailleurs à la thématique "pervers narcissique" (cf. L'Amour et les Forêts d'Eric Reinhardt dont j'ai parlé à sa sortie) même si je suis régulièrement fasciné par la manière dont le "concept" a fait son nid dans la presse psychologique et féminine.
ça donne envie de relire du Jane Austen (raison) ou du Emily Brontë (passion).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 12:23
Messages: 6210
Baldanders a écrit:
Billy Budd a écrit:
En revanche, cela ne te conduit pas à t'interroger sur la façon dont tu exprimes tes "propos" qui sont systématiquement interprétés de travers par tout le monde.


J'aime quand tu parles au nom de "tout le monde". "Les Français, "les gens", "tout le monde". Ça trace des lignes de partage bien nettes, ça ordonne, ça rassure : c'est beau. Sauf que tu n'es que Billy Budd, je te rappelle. Faudrait que tu y réfléchisses, de temps en temps.


Bon, j'ai craqué, j'ai réagi à un de tes posts alors que je m'étais promis de ne pas le faire, je n'aurais pas dû ; peu importe les raisons, il est impossible et donc inintéressant de discuter avec toi.

_________________
There is no such thing in life as normal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:30 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77584
Localisation: Fortress of Writing
Baldanders a écrit:
Franchement, tu me déçois Freak. Je te croyais capable d'un peu plus de recul sur toi-même et sur ces échanges de balles forumiques.

Descends de ton piédestal, bonhomme, tu risquerais de te faire mal en tombant de si bas.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mar 2015, 14:12
Messages: 405
Caribou a écrit:
Les extraits au moment de Cannes m'avaient atterré même si j'avoue que je suis curieux de voir le film pour des mauvaises raisons et pour constater à quel point c'est bête ("élan" éventuel ou non de la mise en scène, le film a l'air beaucoup trop "pollué" sociologiquement pour que je me soucie d'autre chose que cette pollution).


Le film n'est pas du tout désagréable à voir, il n'est pas mal joué, pas mal écrit, pas mal rythmé. Malausa ou Pierre Murat dans Télérama assassinent le film sur sa forme, qui n'est pas du tout son point faible. Le problème insoluble du film, c'est qu'en laissant Cassel assurer le spectacle dès la 5ème minute, il doit maintenir la pression sur le spectateur, tout en "racontant" quand même "une histoire". Ça devient un problème dès qu'on dépasse le stade primaire de l'idylle et qu'il faut se mettre à parler d'autre chose : des drames, de leurs vies d'avant, des soucis d'argent, de la drogue, de l'enfant à naître, des parents, etc. Alors le film - pris par son élan - ne traite plus rien sérieusement et révèle que seule la surface l'intéresse vraiment. Ce que confirme le dernier gros plan du film, sur le profil de Cassel maté par une Bercot extatique.


Dernière édition par Baldanders le 28 Oct 2015, 14:34, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mar 2015, 14:12
Messages: 405
Film Freak a écrit:
Baldanders a écrit:
Franchement, tu me déçois Freak. Je te croyais capable d'un peu plus de recul sur toi-même et sur ces échanges de balles forumiques.

Descends de ton piédestal, bonhomme, tu risquerais de te faire mal en tombant de si bas.


Je ne prends personne de haut, mec. C'est pas difficile à voir, et d'ailleurs on s'est rencontré et tu l'as bien senti. Les seuls que j'attaque sont ceux qui méprisent ce qu'ils ne comprennent pas ou qui croient avoir tout compris, comme Billy Budd.


Dernière édition par Baldanders le 28 Oct 2015, 14:34, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:34 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77584
Localisation: Fortress of Writing
Baldanders a écrit:
Le film met en scène le faux conflit de la raison et de la passion. Faux conflit parce que Maïwenn ne confronte jamais sérieusement l'une à l'autre : elles sont juste mises face à face. La raison est incarnée par Louis Garrel et la passion par Cassel, partage des rôles d'ailleurs franchement tautologique quand on connaît la trajectoire cinématographique des deux garçons.

Or, le film fait semblant de pencher pour la raison (Garrel est le seul à vouloir sérieusement aider sa soeur) mais donne raison à la passion. Pourquoi ? On ne sait pas. C'est complètement arbitraire. Vue la fin du film, tout s'expliquerait par le simple fait que Bercot trouve Cassel beau gosse, en plus d'être un type qui n'a peur de rien, un charmant bad boy tchatcheur et misogyne comme ces jeunes banlieusards qu'elle côtoie le temps de se faire réparer le genou. Voilà un peu le degré de puérilité du film.
Baldanders a écrit:
Le film n'est pas du tout désagréable à voir, il n'est pas mal joué, pas mal écrit, pas mal rythmé. Malausa ou Pierre Murat dans Télérama assassinent le film sur sa forme, qui n'est pas du tout son point faible. Le problème insoluble du film, c'est qu'en laissant Cassel assurer le spectacle dès la 5ème minute, il doit maintenir la pression sur le spectateur, tout en "racontant" quand même "une histoire". Ça devient un problème dès qu'on dépasse le stade primaire de l'idylle et qu'il faut se mettre à parler d'autre chose : des drames, de leurs vies d'avant, des soucis d'argent, de la drogue, de l'enfant à naître, des parents, etc. Alors le film - pris par son élan - ne traite plus rien sérieusement et révèle que seule la surface l'intéresse vraiment. Ce que confirme le dernier gros plan du film, sur le profil de Cassel maté par une Bercot extatique.

Ça aurait pas été mieux de poster ça en premier message plutôt que ton truc?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mar 2015, 14:12
Messages: 405
Film Freak a écrit:
Ça aurait pas été mieux de poster ça en premier message plutôt que ton truc?


Je trouve que "mon truc" dit la même chose plus vite et de manière plus drôle. Chacun son truc, Freak.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:38 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77584
Localisation: Fortress of Writing
Baldanders a écrit:
Film Freak a écrit:
Ça aurait pas été mieux de poster ça en premier message plutôt que ton truc?


Je trouve que "mon truc" dit la même chose plus vite et de manière plus drôle.

Tu te trompes.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mar 2015, 14:12
Messages: 405
Film Freak a écrit:
Tu te trompes.


C'est ton point de vue, que j'ai bien reçu. On peut passer à autre chose.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:42 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 12388
Billy Budd a écrit:
Baldanders a écrit:
Comprends que la 20ème fois que tu interprètes mes propos de travers, ça finisse par m'irriter un chouïa.

Par ailleurs, tu as ta réponse. Qu'en feras-tu ?


En revanche, cela ne te conduit pas à t'interroger sur la façon dont tu exprimes tes "propos" qui sont systématiquement interprétés de travers par tout le monde.


Evidemment que non, c'est toujours de la faute des autres chez Baldounet. L'humilité connais pas.


Baldanders a écrit:
C'est vrai que toi tu nous a pondu une critique pleine à craquer de sagesse et de maturité :

Arnotte a écrit:
Moi j'ai beaucoup aimé. J'y ai vu un grand film sur l'amour, sur le couple, sur la guérison. C'est un rollercoaster d'émotions, ça déborde de partout, on saute à pieds joints dans les excès et c’est évidemment un peu trop long, et pourtant je prends du plaisir à chaque scène. Du cinéma avec autant de vie et autant de souffle, je prends. En pleine gueule, en plein coeur. Inutile de préciser que tous les comédiens sont géniaux (même Louis Garrel). Vincent Cassel est flamboyant, Emmanuelle Bercot se donne corps et âme. Bref, ça m'a bien secoué.

5/6


Par rapport à la tienne qui est bête et puérile, oui.
En quelques posts, tu nous confirmes que tu es un bouffon. T'en as pas marre qu'on se foute de ta gueule ou tu es maso?


Dernière édition par Abyssin le 28 Oct 2015, 14:42, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mon roi (Maïwenn, 2015)
MessagePosté: 28 Oct 2015, 14:42 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77584
Localisation: Fortress of Writing
Baldanders a écrit:
Film Freak a écrit:
Tu te trompes.


C'est ton point de vue, que j'ai bien reçu. On peut passer à autre chose.

Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. ADN (Maïwenn, 2020)

Abyssin

13

509

22 Mai 2021, 17:02

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pardonnez-moi (Maïwenn - 2006)

Zad

2

1308

09 Déc 2011, 14:19

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Bal des actrices (Maïwenn - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

25

2879

05 Déc 2011, 12:04

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Polisse (Maïwenn - 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 16, 17, 18 ]

DPSR

264

16569

05 Déc 2014, 20:28

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pan (Joe Wright, 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

50

3896

16 Déc 2015, 10:14

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. What We Become (Bo Mikkelsen, 2015)

Film Freak

0

1073

31 Jan 2016, 17:30

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. We Are Still Here (Ted Geoghegan, 2015)

Film Freak

0

1066

01 Fév 2016, 15:49

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cop Car (Jon Watts - 2015)

Qui-Gon Jinn

2

912

27 Oct 2016, 16:36

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Spy (Paul Feig, 2015)

Film Freak

3

1393

12 Juil 2015, 20:06

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. En route! (Tim Johnson, 2015)

Film Freak

2

1258

09 Mar 2015, 17:06

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web