Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 16 Jan 2018, 16:28

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Maurice Pialat
MessagePosté: 08 Juin 2016, 21:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1011
Il ne semble pas qu'il y ait de topic sur Maurice, je le décide donc à l'ouvrir.

L'Enfance nue (1968)

Nous ne vieillirons pas ensemble (1972)

La Gueule ouverte (1973)

Passe ton bac d'abord (1978)

Loulou (1980)

À nos amours (1983)

Police (1985)

Sous le soleil de Satan (1987)

Van Gogh (1991)

Le Garçu (1995)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 08 Juin 2016, 21:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1011
L'Enfance nue (1968), Passe ton bac d'abord (1978)
Vu et aucun souvenir, c'est moche de vieillir.

Loulou (1980), Police (1985)
Peut-être les deux performances les plus impressionnantes de Depardieu au cinéma, Pialat y retranscrit admirablement sa force animale, plus trop de souvenir de la performance d'Huppert dans le premier mais le duo Depardieu/Marceau dans le second est magnifique.
5/6

À nos amours (1983)
De très loin celui que je préfère, c'est viscéral, ça prend aux tripes, Bonnaire s'y révèle magistrale sous la baguette d'un Pialat qui n'hésite pas à endosser un rôle de père odieux, criant de vérité.
6/6

Le Garçu (1995)[/quote]
Rocheteau fallait oser, il est maladroit comme tout dans le film, mais Depardieu/Pailhas sont très bons, Pialat dirige toujours aussi ses acteurs même si le film à un coté mineur par rapport aux précédents.
4/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 08 Juin 2016, 23:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8013
L'enfance nue c'est génial revois le.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 09 Juin 2016, 09:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 17845
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
L'Enfance nue (1968) : 6/6
Un de mes films français préférés. Version brute provinciale des 400 coups. Totalement bouleversant. Mémère et Pépère sont parmi les plus beaux personnages de l'histoire du cinéma.

À nos amours (1983) : 6/6
Merveilleux. D'une beauté âcre assez unique.

Sous le soleil de Satan (1987) : 4/6
Trop théorique, j'avais eu du mal. Depardieu est immense. Peut-être son plus grand dôle.

Van Gogh (1991) : 4/6
Souvenir d'un très beau film mais qui ne m'avait pas renversé non plus.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 08:47 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71031
Localisation: Fortress of Writing
Quand tu fais option ciné au lycée, en Terminale tu as 3 films au programme et tu étudies la filmo des réals en question et nous on a eu À nos amours, que j'ai donc vu et revu en long en large et en travers.

Même si l'analyse m'a révélé des choses intéressantes, je n'ai jamais accroché au cinéma de Pialat.


L'Enfance nue (1968)
Pas inintéressant mais trop froid pour moi.

Nous ne vieillirons pas ensemble (1972)
Aucun souvenir.

La Gueule ouverte (1973)
Pas vu.

Passe ton bac d'abord (1978)
Vu dans une copie horrible et inaudible, je ne saurais juger mais ça m'avait pas enthousiasmé.

Loulou (1980)
Pas vu.

À nos amours (1983)
J'aime bien implosion familiale finale parce que je trouve tous les persos (et le film un peu) insupportables.

Police (1985)
Le seul que j'avais bien aimé. Une sorte de L.627 avant l'heure avec la gouaille de Depardieu.

Sous le soleil de Satan (1987)
Sans doute la quintessence de l'hermétisme de son cinéma pour ma part. Ça ne me parle juste JAMAIS.

Van Gogh (1991)
Me suis endormi.

Le Garçu (1995)
Aucun souvenir à part Gégé qui fout ses gros doigts dans Géraldine Pailhas.


message le plus pertinent du monde

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 09:06 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
La Maison des Bois est un chef d'oeuvre de la télé.
Van Gogh est un bien beau film.
Ensuite, le réalisme de Pialat est séduisant car il n'a pas vraiment d'équivalent dans le cinéma français, c'est quasi fresque souvent, l'épisode de la gifle dans à nos amours, le personnage de Guy Marchand dans Loulou, etc.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 10:42 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 9473
Si vous cherchez Tetsuo, il est en train d'éviscérer des aliens avec une clé anglaise.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 11:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1503
L'Enfance nue (1968)
6/6 Son plus beau film je pense. On aime bien le comparer aux 400 coups mais bon... J'aime aussi le Truffaut pour sa valeur autobiographique. Ici comme dans Satantango on martyrise un chat. ça fait des beaux films

Nous ne vieillirons pas ensemble (1972)
4/6 Le film me fait rire même si ce n'est pas le but.

La Gueule ouverte (1973)
Redécouvert y'a pas si longtemps. Je lui mets 6. C'est un grand film charcuté (il manque une heure je crois car des bobines avaient été volées). Très pur dans sa noirceur.

Passe ton bac d'abord (1978)
5/6. Pialat tord un peu ce que pouvaient vivre ses jeunes sous le seul angle de la sexualité (normal vous me direz).

Loulou (1980)
5/6 Pas revu. La scène d'engueulade entre HUppert et Guy Marchand

À nos amours (1983)
5/6. Énormément de grandes scènes. Découverte de Bonnaire. J'y suis un peu moins sensible qu'avant quand même.

Police (1985)
J'y suis pas très sensible mais faut que je le revois. Déçu par le fait qu'on abandonne peu à peu le quotidien de ces flics (très bonne scène d'interrogatoire au début).

Sous le soleil de Satan (1987)
6/6

Van Gogh (1991)
6/6
Très autobiographique mais c'est tempéré par l'interprétation de Dutronc. Superbe plan final. Générique de fin sur Honegger, parfait.

Le Garçu (1995)

5/6
Film de Pialat que je revois le mieux.

+ La maison des bois

Vu deux fois. C'est moins bien passé à la deuxième. Je retiens Pialat en maitre d'école. Après y'a un côté un peu ennuyeux dans ce téléfilm de qualité française.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 12:09 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18151
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Rien vuuuu

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 12:14 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
t'es vraiment un inculte toi en fait.
Je dis ça avec bienveillance. :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 12:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 9473
T'es vraiment très con, toi.

Je dis ça sans aucune bienveillance.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 12:18 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18151
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
J'ai des lacunes, oui, comme tout le monde... Mais inculte, ça, non. Je dis ça en toute humilité.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 12:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 9473
T'es pas allé dans le bon lycée.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 12:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1011
Tu peux cantonner tes invectives au topic politique de manière à laisser les topic ciné lisibles?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Maurice Pialat
MessagePosté: 10 Juin 2016, 12:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 9473
Si Caribou se contente d'être con dans le topic politique, avec plaisir.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web