Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 25 Juin 2018, 14:27

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Jazzed in my pants
MessagePosté: 03 Fév 2017, 00:29 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5902
Non ce n'est pas un nouveau topic de Kamorkasen

ça fait un bail que je veux me motiver à lancer un topic sur le jazz, que je tentais de réfléchir à un moyen de présenter la chose coincé par le manque de temps pour faire ça correctement et le manque de connaissance globale sur le sujet, étant un grand néophyte introduit à cette mine d'or il y'a peu. A la base mon idée était justement de faire une introduction pas à pas au sujet, à mesure de mes propres découvertes, en temps réel !

J'avais tout de même envie d'en présenter les grandes lignes, mettre en avant quelques artistes qui m'ont fait me passionner pour cet art, voir même présenter un petit historique des courants principaux... Bon comme j'arrive pas à m'y mettre et plutôt que rien faire du tout, je baisse les bras et abandonne l'idée de faire quelque chose de rigoureux. Disons que ça se fera naturellement au fil du topic, l'important c'est de lui donner vie peu importe si c'est bâclé, au moins maintenant j'ai passé cette barrière psychologique et on va pouvoir démarrer une discussion !

Alors avant d'essayer de vous raconter comment John Coltrane est devenu mon nouveau dieu musical, je vais me contenter de vous souhaiter bonne nuit sur les notes de The Giant is Awakened du pianiste Horace Tapscott découvert récemment je ne sais plus trop comment, et dont le morceau titre me hante totalement depuis:

Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jazzed in my pants
MessagePosté: 26 Fév 2017, 23:38 
Hors ligne
Expert

Inscription: 27 Oct 2016, 16:17
Messages: 237
Je ne connais rien au Jazz, mais en ce moment j'écoute beaucoup Charles Mingus, notamment Charles Mingus presents Charles Mingus avec Eric Doplhy. Certains titres (les deux premiers, le reste est inégal mais cela fait 30 minutes de très bonne musique malgré tout) sont incroyables, et inclassables, entre brass de la Nouvelle Orléans et Free jazz, jeux sur masse sonores et rythmique quasi stogienne pendant que uelque chose dans le morcellement, la décomposition du rythme et le silence qui anticipe l'ambiant électronique ; une fidélité à la tradition et frontalité politique ultra-directes (le texte et le chant limite punk des Fables de Faubus, du nom gouverneur de l'Arkansas dans les années 60, qui donne un autre éclairage, immédiat et plus engagé, à cela même dont parle "Loving" de Nichols)



J'ai écouté aussi the black saint and the sinner lady qui est remarquable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jazzed in my pants
MessagePosté: 27 Fév 2017, 20:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5902
Merci d'avoir eu le courage de relancer ce topic, ça va me donner envie de l'alimenter plus sérieusement.

J'ai lancé le morceau de Mingus, moi non plus je n'y connais rien ou en tous cas je découvre et c'est un des premiers artistes sur lequel j'ai flashé même si pour le moment je n'ai pas pu explorer au delà de son mingus mingus mingus mingus mingus qui comporte ce titre que j'adore:



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jazzed in my pants
MessagePosté: 27 Fév 2017, 20:44 
Hors ligne
Expert

Inscription: 27 Oct 2016, 16:17
Messages: 237
Honnêtement on est quand même moins nuls que Ryan Gosling


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jazzed in my pants
MessagePosté: 11 Mar 2017, 16:35 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1595


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jazzed in my pants
MessagePosté: 06 Avr 2017, 16:19 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6325
Allez pour relancer un peu le topic (bravo Mickey! bientôt tu te mets au classique!).

J'adore Coltrane aussi, c'est vraiment l'artiste total jusqu'au boutiste et passionnant, même si j'ai pas écouté ses développements tardifs. Selon un de mes anciens profs, Coltrane était en totale roue libre et il a laissé pas mal d'auditeurs au bord du chemin avec ses expérimentations.
J'ai pris une claque avec l'album Crescent.

Sinon j'aime Miles Davis, Thelonious Monk évidemment, et j'aimerais bien explorer Bill Evans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jazzed in my pants
MessagePosté: 06 Avr 2017, 22:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5902
Ah bah justement je viens de rentrer chez moi avec l'idée de relancer ce topic après être passé devant la folle programmation de Jazz à Vienne cette année !

Bon c'est un peu vieux tout ça mais y'a d'immense pointures (surtout quand tu sais que la plupart des meilleurs des années de l'âge d'or du jazz on va dire sont morts de meurtre ou d'overdose à 30 ans à peine, déjà dans les années 70 y'en a un bon paquet qui n'étaient plus là !) avec notamment

Archie Shepp:



Herbie Hancock:



Et surtout l'immense Ahmad Jamal !!



Ahmad Jamal qui va passer sur Paris d'ailleurs.

Bon après à cet âge là je sais pas trop ce que ça peut donner mais quand même.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jazzed in my pants
MessagePosté: 21 Aoû 2017, 20:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2008, 02:22
Messages: 1215
Allez, j'alimente un peu ce topic des braves, par quelques bricoles ripées directement de ma collection de vieux vinyles.

(Question "son", je ne cherche pas à plastronner, mais je ne comprends pas pourquoi mes encodages donnent aussi bien. En tout cas mieux que la plupart des vidéos postées sur YT dans cette "niche" (les trucs rares et pas réédités). Pourtant, j'utilise une platine low cost et c'est du mp3 à 195kb. Qui à l'arrivée a subi une compression supplémentaire qui ne parvient pourtant pas à ruiner complètement la dynamique.
C'est peut-être dû au fait que l'encodage se fait directement sur la platine, sans passer par la médiation d'un logiciel tiers tripatouillant le signal numérique.)


Bon, on sort un peu de la zone de confort, et dans les contrées du jazz européen...

- Du jazz allemand du début des années 70, free mais encore accessible. Le New jazz trio de Manfred Schoof avec un quintette à cordes. Un disque MPS/BASF, ce qui veut dire qu'au niveau de la qualité de la prise de son, on n'a pas fait mieux. On a fait même bcp moins bien. Morceau au drive mordant, entêtant et lunaire. ça ferait une B.O. magnifique, non?



- Vienna art orchestra (1985) pour un morceau qui va inexorablement vers une tuerie rythmique:



Du côté des français, Michel Portal jouant seul en s'overdubbant (un peu avant que John Surman le fasse tout en joliesse). Attention, ça rappe la langue et dépote le tympan, mais c'est tellement dansant:



- Enfin, pour les quelques ceux qui auraient survécu, et parce que j'adore la rondeur apaisante du son du tuba. Marc Steckar tubapack:



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jazzed in my pants
MessagePosté: 04 Sep 2017, 19:34 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 512
Je kiffe le Sound de Roscoe Mitchell (dont Lester Bangs comparaît les sons au saxophone à des pets).
Sinon Henry Threadgill, Abdullah Ibrahim, Cecil Taylor, Claude Thornhill, etc.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web