Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 04 Déc 2021, 05:46

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 24 Mai 2021, 15:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 4749
Image

Une bande de lycéens marginaux menée par Kenji décide de créer un groupe de musique, sans savoir jouer. Le groupe Kobujutsu est né.

La vraie pépite de cette réouverture, à la diffusion famélique, je ne saurais trop vous conseiller de le voir le plus vite possible avant qu'il ne disparaisse des écrans. Un film d'animation aux relents punk, de son dessin hyper épuré type Beavis & Butt-Head à ses personnages principaux, marginaux habitués du cassage de gueule et qui se découvrent soudainement l'envie de monter un groupe tout en ne connaissant absolument rien à la musique ni à ses instruments. C'est court (71 min), extrêmement drôle (que ce soit par ses situations décalées à la limite de l'absurde ou une gestion du rythme au poil - des longs plans figés aux fulgurantes accélérations), de la fausse simplicité du dessin émerge une vraie complexité lors des séquences musicales, une vraie belle découverte qui empêchera à Castorp de dire que je suis une bille totale en cinéma d'animation.

4.5/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mai 2021, 15:58 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 9083
Le MK2 Bibliothèque ou l’UGC Les Halles ? Je passe.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mai 2021, 16:09 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 31154
Localisation: Paris
Lohmann a écrit:
71 min
Dans mes veines NOW.

_________________
Liam Engle: réalisateur cinéma, série, publicité !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mai 2021, 16:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 9083
Qui-Gon Jinn a écrit:
Dans mes veines NOW.

Une mine d’or : https://www.6play.fr/scenes-de-menages-p_829


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mai 2021, 19:59 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 22004
J'ai beaucoup aimé aussi, ça glisse tout seul.

Et je veux rejouer de la flute.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mai 2021, 20:14 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 4749
Karloff a écrit:
J'ai beaucoup aimé aussi, ça glisse tout seul.

Et je veux rejouer de la flute.

J’ai littéralement éclaté de rire lorsqu’il la sort de derrière son dos, et tout le délire qui s’en suit (la poursuite avec la bande d’iroquois derrière lui) :lol:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mai 2021, 20:21 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 22004
Pareil. Et puis la zik est assez démente...

Allez, je monte à 4,5/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2021, 11:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 6618
Localisation: - L Y O N -
Premier film du retour au ciné.

Je suis moins enthousiaste que vous mais j'ai plutôt bien aimé: un certain minimalisme graphique, de superbes illustrations des sentiments des protagonistes lors des chansons , des personnages marginaux peinant à trouver leurs marques, une dose d'humour à contre-temps, des détails de mise en scène (comme quand le trio est dans sa salle -d'entrainement?- dos à dos occupés à boxer un sac de frappe pour l'un, à jouer à un jeu de baston à la console pour l'autre, avec le troisième en arbitre, illustration de l'incommunicabilité concomitante à un fort esprit de groupe), font qu'il y a de la personnalité sur un thème pourtant vu et revu.

Malgré cela je trouve que ça manque de corps, il y a trop de personnages ou en tout cas on a du mal à s'y attacher car ça manque de développement (on peut aussi se dire que ça colle avec le propos du film sur le mutisme adolescent). Je pense aussi que le tout le début renvoie à pas mal de codes japonais sur le fonctionnement scolaire (les groupes, les rivalités, les activités) que je ne maitrise pas et j'ai eu un peu de mal à rentrer dedans, mais c'est chouette découverte, merci Lohmann !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Mai 2021, 13:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 4749
On contraire, ça fait plaisir de savoir que j'ai motivé au moins une personne à aller le voir!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Mai 2021, 15:14 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 3389
ça m'a rappelé Ping Pong, un film que j'évoquais auprès d'un ami il y a quelques jours, et qui culmine lors d'une apothéose qui transporte les personnages au paradis du ping pong. Les épiphanies sont des moments attendus des films où s'exprime un talent, sportif ou artistique, mais le cinéma japonais aime vraisemblablement les illustrer de manière métaphorique, ce qui est très réussi ici.
L'absurde est excellent et permet de dévier des comportements téléphonés qu'on a trop l'habitude de voir au cinéma. J'apprécie notamment ces moments où le personnage principal met trois plombes à répondre et nous, spectateurs, comme les autres personnages, sommes suspendus à ses lèvres. J'apprécie également le décrochage qui fait que le personnage passe au second plan à un moment ou les différents styles de dessin qui sont utilisés


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les 47 ronins (Kenji Mizoguchi - 1941)

Blissfully

0

1189

10 Déc 2007, 18:24

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Coquelicots (Kenji Mizoguchi - 1935)

Blissfully

3

1372

15 Mar 2008, 22:14

Bub Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tuer ! (Kenji Misumi, 1962)

the black addiction

6

1011

24 Aoû 2009, 18:45

Mister Zob Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Miss Oyu (Kenji Mizoguchi, 1951)

Mr Chow

4

1012

21 Mai 2015, 08:31

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Rue de la Honte (Kenji Mizoguchi, 1956)

Vieux-Gontrand

3

660

10 Déc 2019, 08:53

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Femmes de la nuit (Kenji Mizoguchi - 1948)

Blissfully

3

1323

14 Aoû 2006, 23:16

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Flamme de mon amour (Kenji Mizoguchi - 1949)

Blissfully

2

1412

21 Aoû 2006, 11:03

Agent X Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Epée de Bijomaru (Kenji Mizoguchi - 1945)

Blissfully

0

1193

05 Aoû 2007, 22:24

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Elégie de Naniwa (Kenji Mizoguchi - 1936)

Blissfully

0

854

02 Déc 2007, 18:02

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Oyuki, la vierge (Kenji Mizoguchi - 1935)

Blissfully

4

1204

15 Juil 2009, 08:30

Jericho Cane Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web