Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Juil 2019, 20:40

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Juil 2007, 16:12 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10275
Localisation: Previously on Premiere
La meilleure scène de la première saison, qui se voit détachée du reste (donc sans spoilers), et qui donne le la pour ceux qui se demanderaient à quoi ça ressemble.

http://www.youtube.com/watch?v=vqMWBpwX ... ed&search=

En VO et mauvaise qualité.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 15 Avr 2015, 15:32 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73097
Localisation: Fortress of Writing
C'était sans doute l'une de mes plus grosses lacunes, étant donné que la série est considérée, à juste titre, comme l'un des trois chefs-d'oeuvres d'HBO, avec The Sopranos (moyennement fan) et The Wire (très fan) et je me suis enfin décidé à la rattraper lorsque je vis les 3 saisons dispo sur Netflix.

J'ai été immédiatement séduit par la proposition de David Milch, pas tant sa façon de revisiter l'Ouest américain en mode réaliste et crade, même si cela joue, mais dans cette approche théâtrale - une rue principale et quelques bâtisses en guise de scène, en fait c'est Dogville - jusque dans le goût pour le verbe, avec ses personnages qui déclamant un texte presque shakespearien version Kentucky.

Le mec assume le dispositif de façon souvent frontale, comme lors de ces nombreuses séquences où un personnage monologue face à un objet inanimé ou un animal (ou une pute, ce qui, dans l'univers de la série, revient au même) et, outre le record de "cocksucker" à la minute, manie le langage de charretier comme un art.

Au-delà de cette forme, il y a aussi une galerie de personnages comme on n'en en voit décidément plus qu'en série, à savoir complexes et humains. La manière dont Milch déjoue les attentes du spectateur vis-à-vis de ses deux principaux protagonistes, Bullcok et Swearengen, est probablement ce qui rend la première saison parfaite. Je trouve en effet que cette ambigüité tend à disparaître au fur et à mesure que la communauté se construit.

Et c'est normal, après tout, vu que c'est le propos de la série.
Comment l'Amérique s'est construite, comment le pays est passé d'une contrée sans loi, sans ordre, à ce qu'elle est aujourd'hui, le tout symbolisé par cet affront entre un ancien shérif as du flingue mais tête brûlée et un chef-né, sans scrupules mais politicien hors pair, et ce avant l'avènement de l'arène politique concrète, aka ce vers quoi la ville de Deadwood se dirige, souhaitant être rattachée à la nation...mais le prix à payer est sanglant et les institutions semblent destinées à être corrompues, comme le sous-entend ce dernier épisode de la saison 3, meilleure conclusion à la série qu'à la saison en soi d'ailleurs.

Je trouve les saisons 2 et 3 en deçà de la première. La seconde parce qu'elle me paraît un peu trop alambiquée, entre les manipulations politiques hors champ et la présence d'un géologue employé d'un riche prospecteur mais qui est aussi un tueur en série, l'un des rares personnages fictifs de la série. La troisième parce qu'elle amène de nouveaux personnages (la troupe de théâtre) tout en gardant d'anciens pourtant éjectables (Cy Tolliver) sans être capable de les traiter convenablement et aussi parce que George Hearst est un bad guy trop maléfique et que la lutte se fait par conséquent plus manichéenne que pour les précédentes saisons.

Ça reste du grand standing, porté par des acteurs impeccables, notamment la révélation Ian McShane, improbable rejeton d'un Anthony Hopkins et d'un Al Pacino, dans un rôle à la Bill the Butcher en plus attachant mais non moins charismatique. C'est triste de se dire que le mec n'a jamais connu, ni avant ni après, de rôle à sa hauteur comme celui-ci.

En tout cas, je me demande si je vais pas tenter la mal-aimée John from Cincinnati et redonner une chance à Luck, toutes deux créées par Milch pour HBO.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 15 Avr 2015, 15:56 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20831
Je surkiffe la première saison, dans mon panthéon perso des séries.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 15 Avr 2015, 21:13 
Hors ligne
Le quoteur fou
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2005, 17:40
Messages: 11774
Localisation: Hill Valley
Pareil.

_________________
Image Tennis de Table Bordeaux


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 16 Avr 2015, 09:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Nov 2013, 23:05
Messages: 3460
Idem la saison 1 est vraiment un bijoux, et j'adore la 3, la 2 j'aime bien l'univers et les persos mais je dois avouer que c'est un peu trop obsur la plupart du temps.

La je viens juste de finir Luck et je ne peux que te dire de foncer, c'est vraiment bien ;)

Et si comme moi t'as eu un man crush hétérosexuel sur Timothy je ne te conseille que trop Justified (bon la par contre faut passer la saison 1.)

_________________
ImageImageImage

Bomcast, le Podcast Bimensuel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 16 Avr 2015, 10:04 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73097
Localisation: Fortress of Writing
Oui ça fait un moment que je me tâte pour Justified.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 16 Avr 2015, 10:15 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Nov 2013, 23:05
Messages: 3460
C'est une série hautement divertissante, par contre je préviens, ils ont trouvés leur rythme qu'à partir de la fin de saison 1, le début c'est beaucoup d'épisodes en solo qui sont la pour présenter les personnages et je vais pas mentir, y a quelques purges dans le lot.
Mais la saison 2, 4 et 6 c'est du solide et c'est un hymne à la coolatitude cette série, pour avoir matter le dernier épisode hier, ils finissent trés bien la série, c'est une bonne conclusion, y a du pay-off quoi. La saison 3 et 5 sont pas pour autant mauvaise mais plus anecdotique à mon humble avis.

Pour Luck t'avais déja essayé à l'époque? Car je me souviens avoir vite laché l'affaire mais en fait la série passe mieux en Rush et au final j'ai beaucoup aimé, l’avantage c'est que ca ne se finit pas sur un cliff, y a quelques pistes qui restent ouvertes mais c'est pas fou quoi. J'avais trouvé le final de la saison 3 de Deadwood plus frustrant dans le genre. Mais la c'est la faute de Milch qui a refusé la proposition de HBO de conclure, le mec a l'air d'avoir une grosse personnalité, il s'est même fait virer des plateaux de tournages de Luck par Mann, qui l'a banni pour la saison 1 tellement il lui prenait la tête ^^

_________________
ImageImageImage

Bomcast, le Podcast Bimensuel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 16 Avr 2015, 10:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 5158
Justified, je n'ai pas tenu la saison une entier. Il faut dire aussi que l'acteur principal était celui que j'aimais le moins ( même si pas mauvais) dans tout le casting de Deadwood.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 16 Avr 2015, 10:37 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73097
Localisation: Fortress of Writing
Cooper a écrit:
Pour Luck t'avais déja essayé à l'époque?

Juste le pilote.

Citation:
J'avais trouvé le final de la saison 3 de Deadwood plus frustrant dans le genre. Mais la c'est la faute de Milch qui a refusé la proposition de HBO de conclure

Ils lui ont dit "ok pour 6 épisodes" et ça lui convenait pas mais il réfléchissait puis y a l'info de l'annulation qui a fuité et ça a foutu la merde dans les négociations en fait.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 16 Avr 2015, 17:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2013, 08:44
Messages: 673
Aaaah, l'évocation de Deadwood, ça me file un goût de whisky dégueulasse et de poussière dans la bouche, et j'entends le gros chinois qui gueule: "Swengen! Cocksuckers!"

Désolé, embedding disabled
https://youtu.be/4KsU89R1A8M

_________________
-I failed.
-Good. Now go fail again.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 21 Mar 2019, 20:31 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 14206
Localisation: Lille
Et donc, le film est bien réel et sortira sur HBO, la preuve :

https://www.youtube.com/watch?v=tAcftIUE6MQ

Bande-annonce sans aucun cocksucker, c'est nul.
Mais j'suis super chaud.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deadwood
MessagePosté: 21 Mar 2019, 22:35 
Hors ligne
Sweet Home
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:46
Messages: 7385
Localisation: Au soleil !
sponge a écrit:
Et donc, le film est bien réel et sortira sur HBO, la preuve :

https://www.youtube.com/watch?v=tAcftIUE6MQ

Bande-annonce sans aucun cocksucker, c'est nul.
Mais j'suis super chaud.


OHOHOHOH <3

Ni cocksucker, ni cochon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web