Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 15 Déc 2019, 02:56

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 12 Nov 2019, 17:43 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 26008
Localisation: Paris
J'avais lu le scénario dont j'avais aimé la construction en poupée-gigogne et l'ambition, même si je l'avais trouvé presque trop ambitieux dans la version que j'ai lu et donc confus.

A la vision du film fini, j'ai retrouvé certaines des même qualités du script. C'est un film-cerveau, très ambitieux, très personnel aussi (on retrouve du ADELMAN dans ce film). Ca fait plaisir de voir un gros film français qui suive une voie aussi originale. Le début est étonnant, tout en ruptures, jamais ça ne se pose pour faire du blabla pur, les gens n'arrêtent pas de se téléporter, c'est virevoltant et généreux. J'avais d'ailleurs ressenti ça dans le script: "Le début est fou, mêlant de nombreuses temporalités, ça en devient presque proustien. On sent Nicolas Bedos en totale liberté, il s’amuse, il essaie de tout mettre dans son film."

Le hic, c'est que cette générosité semble le fruit d'un film sans limites. J'adore voir des auteurs avoir les coudées franches, mais ici le film suinte le fric, il dégouline d'argent. Bedos veut nous en mettre plein la vue, on a l'impression qu'il a pu faire tout ce qu'il voulait. Et c'est ça le problème: on se retrouve donc avec une scène d'intro gratuite et presque incompréhensible qui a dû coûter une blinde, et qui me gênait déjà dans le script:
"Dès le départ, le principal défaut du film se fait apparent : il mêle trop de choses. On a en effet une fausse bande-annonce de film mettant en scène des acteurs qui reconstituent une scène de l’époque de Versailles avant de se faire prendre en otage, le tout montré dans le film par le fils du héros, qui travaille dans une start-up, contrairement à son père qui est dessinateur, lequel a lui-même un flash-back, avant de découvrir la société d’Antoine, qui a lui-même un flash-back… J’ai mal à la tête rien que d’y repenser !"

Idem avec la direction artistique, trop soignée, trop m'as-tu-vu. Le monde réel est trop bien filmé par rapport au monde fantasmé. On aurait aimé une approche davantage naturaliste sur les scènes du quotidien pour ensuite se permettre cette image anamorphosée en clair-obscur des scènes de reconstitution.

La meilleure partie est bien entendu le "fun and games", quand on découvre la reconstitution et qu'on en jouit avec Victor. C'est vraiment bien mené, très généreux, très bien filmé. Mais passé le mitan du récit, le film semble s'écrouler sous son propre poids. L'auteur a voulu trop y mettre et les multiples niveaux de lecture s'empilent jusqu'à créer une confusion. Sur le script, je disais:
"C’est comme si, dans Retour vers le Futur, on avait non seulement Marty en 1955, mais aussi des flash-backs sur la jeunesse de Marty en 1974, les visions fantasmées de Doc qui se superposent, plus un flash-back sur la jeunesse de Biff en 1942… Le film perdrait ainsi toute son efficacité, sa limpidité évocatrice. C’est le cas ici."
(bon là je suis un peu dur car ils ont coupé du film les visions dessinées que Victor s'imaginaient et qui parasitaient le scénario)

Par ailleurs, il aurait fallu se poser la question: qu'est-ce qu'on gagne et qu'est-ce qu'on perd si Antoine avait été le fils de Victor ?

Bref, admirable dans la forme, ambitieux dans le fond, même si trop confus dans sa deuxième partie pour que l'émotion résonne comme on osait l'espérer au début. Mais malgré ses défauts, ça mérite le respect.

_________________
Liam Engle: réalisateur de comédie, publicité, série, cinéma !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Nov 2019, 18:59 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1471
J'ai rien compris aux remarques sur le scénario mais je n'ai jamais vu en entier retour vers le futur.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Nov 2019, 21:22 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73868
Localisation: Fortress of Writing
Pire offense à ce jour.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2019, 08:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 6229
Je note l'ambition également (peut être plus resnaisienne que proustienne ?) mais un peu déçu du résultat quand même. Je trouve aussi que le film s'éparpille : le perso de Canet prend beaucoup trop de place à mes yeux, son histoire en parallèle de celle de Victor parasite le film alors que je m'en foutais un peu pour être honnête, et ensuite le film est trop "comique". Il y'a des gags (pas drôles) tout le temps, les assistants de Canet à ce titre sont juste insupportables et ça rend le film totalement inconséquent au final, comme s'il osait pas se prendre au sérieux alors qu'il y'avait tout pour en faire un film vraiment poignant. J'aurais aimé une histoire plus centrée sur Victor, et plus émouvante, là j'ai simplement ri 2-3 fois.

Fanny Ardant est parfaite par contre.

3/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2019, 09:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 10402
Film Freak a écrit:
Pire offense à ce jour.

Vu aucun Michael Bay ante 2000.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2019, 14:20 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73868
Localisation: Fortress of Writing
Ta pire offense reste tes fellations quotidiennes de la macronie.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2019, 14:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 10402
Jaloux.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Monsieur & Madame Adelman (Nicolas Bedos, 2017)

Film Freak

2

590

28 Fév 2017, 09:47

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Alice et le maire (Nicolas Pariser - 2019)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Qui-Gon Jinn

16

750

02 Oct 2019, 21:29

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Trois jours et une vie (Nicolas Boukhrief - 2019)

Qui-Gon Jinn

4

263

21 Sep 2019, 17:32

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Belle et la Belle (Sophie Fillières - 2018)

Lohmann

4

703

14 Aoû 2018, 08:15

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Vie est belle (Frank Capra, 1946)

Baptiste

0

658

15 Avr 2012, 14:33

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Belle toujours (Manoel de Oliveira, 2007)

Agent X

4

597

22 Avr 2007, 11:27

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La belle personne (Christophe Honoré, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Think Bud Spencer

85

5444

02 Oct 2008, 19:39

_ZaZaZa_ Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Belle épine (Rebecca Zlotowski - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

DPSR

54

3061

19 Juil 2011, 15:39

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La belle endormie (Catherine Breillat - 2010)

DPSR

4

908

04 Sep 2010, 11:52

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La belle endormie (Marco Bellocchio - 2012)

DPSR

7

948

19 Aoû 2016, 17:54

Karloff Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web