Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 14 Aoû 2020, 05:37

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 31 Jan 2019, 23:56 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 75662
Localisation: Fortress of Writing
L'ascenseur émotionnel provoqué par l'annonce de la résurrection de cette arlésienne avait de quoi créer un absence de gravité : l'adaptation de Gunnm par James Cameron allait enfin voir le jour...mais réalisée par Robert Rodriguez. Cela fait un moment que l'on n'attend plus rien du cinéma de Rodriguez qui, après une première moitié de carrière composée de séries B sympathiques (notamment ses collaborations avec des scénaristes malins comme Quentin Tarantino sur Une nuit en enfer et Kevin Williamson sur Faculty) et même d'un essai expérimental plus qu'intéressant (Sin City, autre collaboration avec un scénariste talentueux, à savoir Frank Miller) est devenu aussi prolifique que paresseux, avec une flopée de films pour enfants en 3D de plus en plus indigents et un enfermement dans l'esprit grindhouse fauché.

En se voyant confiant le bébé de Cameron, qui signe le scénario avec Laeta Kalogridis, Rodriguez pouvait donc à nouveau mettre sa mise en scène relativement anonyme mais efficace au service d'un script de quelqu'un de plus talentueux et, surprise, le cinéaste s'est effectivement sorti les doigts et mets les petits plats dans les grands pour livrer son meilleur film depuis au moins 10 ans.

L'introduction, quasi-muette, se fait des plus prometteuses, prenant le temps de montrer l'éveil de l'héroïne et sa découverte de son nouveau corps - on s'habitue finalement au choix controversé des yeux gigantesques - et l'on aurait aimé que le reste du récit adopte ce rythme. Condensant plusieurs tomes du manga originel en deux heures seulement, Alita : Battle Angel opte pour une durée courte assez rafraîchissante mais, pour une fois, une vingtaine de minutes supplémentaires, que l'on ne serait pas étonné d'apprendre l'existence quelque part d'ailleurs, n'aurait pas été de trop.

Il faut reconnaître à l'écriture une certaine dextérité à faire progresser l'intrigue et la quête identitaire d'Alita, à jongler plusieurs personnages et rebondissements en un temps aussi compact mais les personnages secondaires y perdent au change, paraissant un peu fonctionnels, notamment du côté des antagonistes, Chiren, interprétée par Jennifer Connelly, en tête. La relation parentale entre le Dr. Ido (Christoph Waltz, pas très intéressant mais pas méchant pour une fois) et Alita se fait trop par intermittences pour convaincre, au même titre que la romance entre Alita, créée intégralement en images de synthèse, et Hugo, campé par un minet fadasse débutant. Par conséquent, l'émotion n'est pas vraiment au rendez-vous alors que les ressorts sont là sur le papier.

La mise en scène des séquences d'action est plutôt réussie, notamment les scènes de Motorball, mais leur lisibilité n'a d'égal que leur relatif manque d'inventivité. On se demande à quoi le film aurait ressemblé sir Cameron avait été débaucher un réalisateur avec une patte plus marquée, avec une vision plus originale. En l'état, si l'ensemble est clairement soigné, il demeure un peu générique, que ce soit dans la lumière, pourtant signée Bill Pope (Matrix, Spider-Man 2, Scott Pilgrim) ou dans la direction artistique. Il faut dire que le matériau de base a servi d'inspiration à bien des films de SF depuis sa parution et qu'à l'instar d'un John Carter, ce film arrive après et donc peut-être trop tard pour réellement nous transporter dans un univers jamais vu.

Alors voilà, c'est honnête, tout à fait honorable, jamais dans le foutage de gueule, mais il manque à chaque département un petit plus pour réellement marquer et se hisser au-delà du tout-venant.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Fév 2019, 10:19 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 15755
Je me ferai jamais à ce nom américain débile.

_________________
Gontrand, ta gueule.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Fév 2019, 13:22 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 18185
Localisation: FrontierLand
Tu parles de Gunnm, ou de Gally ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Fév 2019, 13:23 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 15755
Gally. Le titre, à la limite, je m'en fous, mais le nom du perso...

_________________
Gontrand, ta gueule.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Fév 2019, 16:27 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 18185
Localisation: FrontierLand
Gally c'est immonde comme nom. On dirait un personnage d'Hanna Barbera. Ou pire, de Yakari.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Fév 2019, 16:31 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 15755
Oui, ça fait un peu penser à Daniel.

Plus sérieusement, Alita, c'est mieux ? Ca fait penser à une nounou suisse.

_________________
Gontrand, ta gueule.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Fév 2019, 19:38 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 18185
Localisation: FrontierLand
Oui DPSR, Alita c'est plus joli que Gally. C'est comme ça.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Fév 2019, 19:39 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 75662
Localisation: Fortress of Writing
Je préfère Alita à Gally aussi mais je m'en fous surtout.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Fév 2019, 00:14 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 11177
Pas lu le manga d'origine, on sent effectivement qu'il y a de la matière et que la fin ouvre sur de potentielles suites, mais bien apprécié pour ma part. Assez d'accord avec l'avis de Freak, c'est évidemment le meilleur film de Rodriguez depuis 10 ans mais on sent quand-même qu'il manque le petit plus pour vraiment accoucher d'un très bon blockbuster. En l'état, c'est honnête. Niveau direction artistique, le côté futuriste-robotique passe bien mais ça manque d'ambition sur le fond, le film ne rivalisera jamais avec un Ghost in the Shell question quête d'identité.

C'est à la fois un produit à l'écriture assez convenu mais qui emporte le spectateur grâce à une dynamique visuelle et narrative dans le haut du panier. Le mélange visuel entre le personnage d'Alita, les hommes et tout le côté robot et cybernétique est très réussi, on a la mise en place d'un univers assez intriguant qui fonctionne. Et puis niveau spectacle, on est servi avec des scènes d'actions efficaces qui tirent leur épingle du jeu. Rodriguez n'est pas un génie mais pas non plus un manchot. Il n'y a rien de foncièrement bien original mais on en prend plein la vue.

4/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Fév 2019, 10:11 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 21910
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui c'est plutôt une bonne surprise. Il faut passer en effet un scénario assez faiblard où tout va bien trop vite (on a vraiment le temps de s'attacher à rien à part Alita). On voit vraiment l'adaptation condensée. On peut aussi regretter un casting assez moyen, notamment un Christophe Waltz pas du tout investi, totalement transparent et l'acteur qui joue Hugo, sorti de nulle part et voué à y retourner tellement il est sans intérêt (curieux casting quand tu vois certains acteurs géniaux de séries qui auraient pu parfaitement avoir le rôle).

Mais à côté de ça c'est suffisamment généreux, sincère, fidèle au manga pour que ça fonctionne. Il y a un vrai amour des "mecchas" et les designs sont vraiment bien, même si un peu à l'image de tout le film, tout va un peu vite et on aimerait pouvoir profiter plus longuement de certains trucs (par exemple le marteau à réaction de Ido). Sans doute la faute à une mise en scène de Rodriguez pas dingue même si on peut pas rien lui reprocher vraiment mais il lui manque la personnalité suffisante pour mettre en valeur l'excellente direction artistique.

Sinon je trouve que quand même le film va assez loin dans le corps robot, dans la sensualisation de celui-ci. Les grands yeux de Salazar, son corps aux courbes adolescentes, cette attrait physique entre elle et Hugo, cette espèce de fascination pour le démembrement, pour la réinvention du corps je trouve que là le film trouve une espèce de singularité qui le fait sortir du tout venant SF/basique.

J'espère vraiment que ça va marcher parce que j'ai très envie de voir la suite. Dommage finalement de ne pas avoir pris le temps de développer de vrais personnages et d'avoir joué sur un scénario très rythmé mais souvent peu crédible ou bien trop schématique (Alita qui passe d'ado lambda, à chasseuse de prime, à super soldat, le tout en trois scènes, ça va bien trop vite). Je suis persuadé que si Cameron l'avait réalisé le film aurait été bien plus long. Mais ça reste vraiment sympa et surtout un blockbuster attachant et sincère. Le meilleur Rodriguez pour moi avec Une nuit en enfer et Planète Terreur.

Big up à Jai Courtney réduit à un caméo muet d'un plan, la carrière qu'il mérite (mais qui devrait avoir malheureusement un plus grand rôle dans la potentielle suite). Et big up à Edward Norton que j'ai pas reconnu tout de suite avec le design supra ringard de son perso et qui vieillit super mal (et qui devrait aussi avoir un plus grand rôle dans la suite).

3-4/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Mar 2019, 20:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2012, 12:19
Messages: 1153
Je suis plus du côté des pas vraiment conquis.

Comme ArtCore je trouve le scénario trop précipité, avec ses enchaînements gratos.
(Ido qui soudainement accepte, sans raison, qu'Alita fasse du Motorball)

Beaucoup de dialogues et de punchlines tombent à l'eau ou sont même embarrassants, surtout en ce qui concerne cette amourette toute fade là (j'ai capté une paire de des rires dans la salle).

Après visuellement c'est très lèché. Les obsessions visuelles bien 90s font mouche (robots sexy, robots aux proportions ridicules, la ville façon Balade Runner à fond les ballons).
La fascination sur les corps rajoute effectivement une dimension étrange à l'ensemble, ce qui est bien venu.
Ça fait plaisir qu'ils n'aient actualisé les designs.
Les SFX sont très bien aussi.

Mais c'est impossible de s'attacher à ces personnages caricaturaux. De ce côté là c'est vraiment le vide absolu.
Film d'ado dégénéré, pour le pire ou pour le meilleur.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Planète terreur (Robert Rodriguez, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Z

102

6634

02 Juin 2008, 08:32

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Machete Kills (Robert Rodriguez, 2013)

Film Freak

9

897

13 Sep 2013, 16:00

Mr Degryse Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sin City (Robert Rodriguez et Frank Miller, 2005)

The Scythe-Meister

2

1167

29 Jan 2017, 18:14

noisette 7 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Il était une fois au Mexique (Robert Rodriguez - 2003)

F-des-Bois

11

1009

16 Mar 2006, 20:41

F-des-Bois Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Grindhouse (Robert Rodriguez et Quentin Tarantino, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Janet

39

3152

22 Mai 2007, 15:21

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Machete (Robert Rodriguez, Ethan Maniquis - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

25

2742

27 Déc 2010, 15:26

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sin City - j'ai tué pour elle (Frank Miller, Robert Rodriguez - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

24

2067

23 Sep 2014, 08:49

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Lighthouse (Robert Eggers - 2019)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Qui-Gon Jinn

15

1609

14 Jan 2020, 14:30

Jerónimo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gloria Mundi (Robert Guédiguian, 2019)

Abyssin

7

572

31 Mai 2020, 16:04

Vieux-Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. T2 3-D : Battle Across Time (James Cameron - 1996)

Cosmo

2

1072

15 Déc 2006, 08:19

Cosmo Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web